5 façons d’augmenter la sérotonine dans votre cerveau

augmenter-la-sérotonine

5 façons d’augmenter la sérotonine dans votre cerveau, l’hormone dite, “du bonheur”

La sérotonine est une substance qui permet de relayer des signaux provenant d’une zone du cerveau à l’autre, jouant le rôle de neurotransmetteur.

La sérotonine agit comme un neurotransmetteur, un signal chimique (hormonal), qui aide à relayer les signaux d’une aire du cerveau à l’autre, connu pour influencer une grande variété des fonctions corporelles et physiologiques. Parmi celles-ci, nous comptons les fonctions essentiel à la régulation de l’humeur, au désir intime, et aux fonctions d’appétit, la satiété, le sommeil, la mémoire, l’apprentissage, la régulation de la température corporelle ainsi que certaines conduites.

Bien que la sérotonine soit souvent associée à la cause de la dépression, la plupart des personnes ne réalisent pourtant pas le nombre incalculable de fonctions dans lesquelles ce message chimique est impliqué.

Qui plus est, beaucoup de gens n’ont pas conscience que la sérotonine puisse être produite et sécrétée naturellement, sans aucun médicament ni produit allopathique, prescrits uniquement sur prescription médicale, et qui peuvent de surcroît s’accompagner d’effets secondaires grandement dommageables.

La bonne nouvelle est que nous pouvons augmenter cette hormone essentielle au bon fonctionnement cérébral de façon tout à fait naturelle ! Un nombre incalculable d’aliments ont le pouvoir d’accroître les niveaux de sérotonine dans nos cerveaux.

Que fait la sérotonine?

La sérotonine a un impact sur chaque partie de votre corps, de vos émotions à votre motricité. La sérotonine est considérée comme un stabilisateur de l’humeur naturelle. C’est le produit chimique qui aide à dormir, à manger et à digérer. La sérotonine aide également:

  • réduire la dépression
  • réguler l’ anxiété
  • Soigne les blessures
  • Combat la nausée
  • Maintient la bonne santé des os

Voici comment la sérotonine agit dans diverses fonctions à travers votre corps:

Selles: La sérotonine se trouve principalement dans l’estomac et les intestins. Elle aide à contrôler le bon fonctionnement et la motricité intestinales. .

Humeur: On pense que la sérotonine dans le cerveau régule l’anxiété, le bonheur et l’humeur. De faibles concentrations de ce produit chimique ont été associées à la dépression, et on pense que l’augmentation des taux de sérotonine induite par les médicaments diminue l’éveil.

Nausée: La sérotonine est l’une des raisons pour lesquelles vous avez des nausées. La production de sérotonine augmente pour repousser plus rapidement les aliments nocifs ou perturbants dans la diarrhée . Le produit chimique augmente également dans le sang, ce qui stimule la partie du cerveau qui contrôle les nausées .

Sommeil: Ce produit chimique est responsable de la stimulation des parties du cerveau qui contrôlent le sommeil et le réveil. Que vous dormiez ou que vous vous réveilliez dépend de la zone qui est stimulée et du récepteur de sérotonine utilisé.

Coagulation sanguine: Les plaquettes sanguines libèrent de la sérotonine pour aider à guérir les plaies. La sérotonine provoque un rétrécissement des petites artères, contribuant à la formation de caillots sanguins.

Santé osseuse: La sérotonine joue un rôle dans la santé des os. Des niveaux significativement élevés persistant de sérotonine dans les os peuvent mener à l’ ostéoporose , ce qui rend les os plus faibles.

Libido: De faibles niveaux de sérotonine sont associés à une augmentation de la libido, tandis que des taux très élevés de sérotonine sont associés à une diminution.

Sérotonine et santé mentale

La sérotonine aide à réguler naturellement votre humeur. Lorsque vos niveaux de sérotonine sont normaux, vous vous sentez:

  • plus heureux
  • plus calme
  • plus concentré
  • moins anxieux
  • plus stable émotionnellement

Une étude réalisée en 2007 a révélé que les personnes atteintes de dépression présentaient souvent de faibles taux de sérotonine. Un déficit en sérotonine a également été associé à l’anxiété et à l’ insomnie .

Voici donc 5 manières naturelles d’augmenter vos niveaux

1/ SE SUPPLÉMENTER EN 5 HTP

Ce petit truc peut vraiment vous aider à éradiquer le blues. Le 5 http est tout simplement l’un des acides aminés essentiels, c’est-à-dire dont nous avons besoin pour fonctionner correctement et que nous devons apporter nécessairement par le biais de notre alimentation car notre corps n’est pas capable de le synthétiser.

Il s’agit du 5- hydroxy tryptophane, ou simplement tryptophane, connu pour être précurseur de la sérotonine, et connu pour son efficacité à traiter l’anxiété, la dépression, la fibromyalgie, les insomnies, et l’hypertension artérielle.

En outre, les chercheurs ont montré que le 5HTP a de réels effets sur le contrôle du poids, en agissant notamment sur le signal de satiété au cours d’un repas.

Un apport de 100 à 400 mg par jour de 5HTP est recommandé, pris en plusieurs fois au cours de la journée sur 4 à 6 semaines, pour espérer voir des résultats probants.

La médecine naturelle a découvert dans la graine d’une plante africaine, le Griffonia simplicifolia – un précurseur de la sérotonine – le 5-htp (5 hydroxy-tryptophane).

2/ ENRICHIR NOTRE ASSIETTE EN VITAMINES DU GROUPE B

La vitamine B6, en particulier, aide à la production et au fonctionnement de la sérotonine dans le cerveau.

Les personnes particulièrement sujettes au stress peuvent sérieusement considérer la question de se supplémenter avec un complexe de vitamines du groupe B, afin d’optimiser le fonctionnement cérébral et hormonal.

Les vitamines B6 et B12 permettent de réduire ensemble les symptômes de la dépression, en corrigeant l’activité neuronale du cerveau.

Une prise régulière d’un complexe de vitamines du groupe B est de 50 à 100 mg par jour.

Les personnes qui souffrent de fatigue chronique, ou de stress chronique, peuvent prendre des vitamines B5, à raison de 250mg, 2 fois par jour, afin de réduire, puis à terme, éradiquer ces symptômes.

3/ FAITES VOUS MASSER

Les massages sont réellement bons… Tout le monde(ou presque) est déjà au courant. Ce que la plupart d’entre nous ne savons pas, c’est que les massages ont une influence immédiate sur nos niveaux de sérotonine. Sur un plan physiologique, les massages sont un moyen efficace de réduire la production de l’hormone du stress, le cortisol, qui a pour effet de réduire la production de ce neurotransmetteur .

Les études ont montré que se faire masser par un professionnel permet de faire baisser les niveaux de cortisol de 31%. Quand la production de cortisol est ralentie, voire inhibée, notre cerveau se trouve dans un état de production de sérotonine optimal.

De plus, comme si réduire notre niveau de stress ne suffisait pas, les massages ont le pouvoir d’augmenter la production de l’hormone de « la récompense et du plaisir », la dopamine.

Ainsi, les experts ont vite fait de dire que les massages sont la solution numéro UN afin de stimuler nos niveaux de sérotonine et de dopamine au niveau cérébral, en sus des autres avantages pour se maintenir en bonne santé.

Aussi, un simple massage dispensé par un proche suffira pour beaucoup. Cependant, ceux dans la tourmente et qui se sentent concernés par un les symptômes d’un taux de sérotonine bas préféreront consulter un spécialiste, qui saura évaluer et agir sur les leviers du stress psychologique de la personne.

4/ FONCTIONNER AU RYTHME DE LA LUMIÈRE

Vous êtes-vous jamais demandés pourquoi ouvrir vos volets le matin sur une belle journée ensoleillée avait la capacité d’illuminer votre humeur ? Peut-être est-ce parce que notre cerveau s’auto-injecte de la sérotonine. Même au cœur d’une journée glaciale, un simple rayon de soleil a le pouvoir de nous influencer positivement, sur un plan mental.

Une façon de vivre au rythme de la lumière est justement de vous réveiller avec la lumière. Vous pouvez, par exemple, laisser vos volets ouverts afin de percevoir les premiers rayons de soleil le matin.

Il existe aussi des réveils simulateurs d’aube qui permettent de recréer le lever du jour. Ces réveils s’allument progressivement environ 30 minutes avant l’heure programmée de votre lever afin que votre cerveau adapte ses niveaux de neurotransmetteurs et notamment de dopamine, et que vous ne vous sentiez pas tel un « zombie » lorsque le réveil sonne.

Une autre activité efficace et saine est d’aller marcher 15 à 20 minutes 1 à 2 fois par jour. Sans nous focaliser sur la fréquence, il est préférable de s’adonner à la marche, plutôt le matin, pour 2 raisons : premièrement, nous brûlons plus de calories, et deuxièmement, nous nous préparons mentalement à affronter la journée devant nous.

Non seulement nos cerveaux nous remercient avec un petit shoot de sérotonine, mais aussi nous perdrons en plus quelques calories indésirables.

5/ MÉDITEZ !

Je ne pourrais vous dispenser un article sur les façons de stimuler votre sécrétion de ce neurotransmetteur sans vous parler de la méditation. On ne compte plus les études scientifiques qui démontrent que les bénéfices physiologiques et physiques de la méditation sont ahurissants.

Il existe plusieurs façons de méditer, et toutes sont bénéfiques et efficaces pour accroître la production de sérotonine.

Une des méditations les plus puissantes et efficaces agissant sur les niveaux de ce neurotransmetteur est sans doute la « méditation transcendantale », puisqu’elle agit sur la hausse d’une partie des constituants de la sérotonine : le 5-HIAA. Les études o,t découvert une corrélation entre les concentrations du 5-HIAA en hausse et les niveaux de de ce neurotransmetteur  également en hausse dans le cerveau.

Agissant de la même façon que les massages, la méditation réduit les niveaux de cortisol dans le cerveau.

De plus, la méditation permet de susciter une réponse de détente dans le cerveau, en favorisant la « déconnexion » du mental.

La méditation de pleine conscience (ou Mindfulness) est un autre type de méditation, liée à l’élévation des niveaux de sérotonine, notamment car la mindfulness stimule pleinement les récepteurs sérotoninergiques.

Comme par hasard, la méditation de pleine conscience est la pratique méditative conseillée en grande partie au personnel militaire qui est sujet à un syndrome de stress post-traumatique.

Pour conclure, votre Bonheur ne tient qu’à vous. La méditation est une technique entièrement gratuite, simple et accessible à tous.

Pourquoi ne pas vous brancher sur youtube (vous recherchez les « méditations guidées »), ou sur des sites spécialisés tels que www.petibambou.com, qui proposent des programmes de découverte gratuits et sans obligation ?

Voir également : Une étude démontre les effets de la méditation, du yoga et de la prière sur le corps humain

Prendre 15 à 20 minutes de votre temps dans une journée pour aller faire le tour du pâté de maison, voir la lumière et vous oxygéner semble être accessible à tous également. Reprenez donc le pouvoir dans votre vie et choisissant le bonheur !

Sources :www.fleurnaturo.com / www.mayoclinic.org www.brainwave-research-institute.com  www.ncbi.nlm.nih.gov www.webmd.com / Yano JM et al. (2015). Les bactéries indigènes du microbiote
Jeune SN. (2007, novembre). Comment augmenter la sérotonine dans le cerveau humain sans médicaments.
Bases du cerveau. (nd). / Heninger GR, et al. (1996). La théorie des monoamines révisée de la dépression: rôle modulateur des monoamines, basé sur les nouvelles découvertes des expériences de déplétion des monoamines chez l’homme.
Lacasse JR, et al. (2005, décembre). La sérotonine et la dépression: une déconnexion entre la publicité et la littérature scientifique.
diginole.lib.fsu.edu/islandora/object/fsu:252690/datastream/PDF/view
Personnel de la clinique Mayo. (2016). Dépression: Inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine (ISRS).
mayoclinic.org/diseases-conditions/depression/in-depth/ssris/art-20044825
Personnel de la clinique Mayo. (2015). Syndrome sérotoninergique: traitements et médicaments.
mayoclinic.org/diseases-conditions/serotonin-syndrome/basics/treatment/con-20028946
Nautifayl KM, et al. (2016). Un manque d’autorécepteurs de la sérotonine 1B entraîne une diminution de l’anxiété et des comportements liés à la dépression.
ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/27353308
Neumeister A. (2003). La déplétion en tryptophane, la sérotonine et la dépression: où en sommes-nous?
europepmc.org/abstract/med/15131521
Ursin R. (2002). La sérotonine et le sommeil.
smrv-journal.com/article/S1087-0792(01)90174-1/abstract

30 commentaires à propos de “5 façons d’augmenter la sérotonine dans votre cerveau

  1. Puisque 95% de la sérotonine est produite au niveau du ventre, restaurer la bonne santé de ses intestins parait un conseil complémentaire utile : alimentation riches en fibres et en probiotiques, contacts fréquents avec des environnements naturels, utilisation raisonnée des antibiotiques, etc.

  2. Bonjour jaimerais des conseils pour ma mémoire ma concentration … sachant j’ai un tda … avec dyslexie je recherche tous piur etre mieux ..

  3. La vitamine B96, en particulier, aide à la production et au fonctionnement de la sérotonine dans le cerveau.

    je ne trouve aucune info sur cette vitamine B96 …

    Que pouvez vous m’en dire ?

    Merci d’avance !

    Bonne fin d’année ! Joie, paix Intérieure et santé !

  4. 10 ème dépressions je ne sais plus rien faire tout est corvée
    La tête serrée et le noeud à l estomac
    J ai tout essayé acupuncture osteopathe magnétiseur antipresseu r et chaque fois cela dur 3 mois
    La j étais sous prozac 1 an bien et c est encore revenu
    Dite moi si vous avez connu et si vous avez trouver la solution

    • Essayez un « décodeur de vie »… l’inconscient joue un rôle essentiel dans la dépression. Ce type de travail permet de faire remonter des informations, des émotions et vous aurez aussi peut-être des réponses…

    • Bonjour,
      J’étais une femme très active, je passais beaucoup de temps sur mon lieu de travail et depuis que je suis à la retraite, c’est pas que je m’ennuie, car j’ai toujours des choses à faire, mais je crois que cette pression positive, car j’aimais ce que je faisais et il y avait une tres bonne ambiance, me manque… je ne sais pas comment l’expliquer. .. depuis je suis dans un état de déprime continuellement avec des crises d angoisses qui arrivent la nuit…je suis fatiguée…j’ai consulté mon médecin ….il me donne des traitements mais rien y fait…….je ne veux pas tomber dans les antidépresseurs…je fais de la meditation….je vois mon psy, régulièrement…etc…mais rien n’y fait…je m’angoisse pour un rien et j’ai peur de tout…si quelqu’un ressent la même chose que moi…merci d’en parler…

      • Bonjour,
        Même si je ne suis toujours en activité je vis les mêmes symptômes que vous au quotidien et comme vous surtout la nuit, et comme je vis seule c’est très dur à vivre.J’ai peur de tout; dès lors où je fais quelque chose qui sort de mon ordinaire je suis en panique totale. Comme vous je suis suivie par un médecin homéopathe et acupunctrice aussi mais là j’en suis au point de devoir un anti dépresseur que je ne veux pas prendre. Mon dernier recours est d’aller voir une naturopathe pour essayer de trouver un produit naturel qui pourrait remplacer l’anti dépresseur. J’ai également fait de la méditation mais rien n’y fait.

  5. Bonjour moi aussi je traîne ça depuis plus 20 ans avant qu’on me donne le bon médicament » EFFexor 75 mg  » et depuis je vais nettement mieux,.

  6. Bonjour,
    Moi aussi, j’étais une femme très active, je passais beaucoup de temps sur mon lieu de travail car j’aimais ce que je faisais et il y avait une très bonne ambiance, ce qui me manque et depuis que je suis à la retraite je m’ennuie et je pleure tous les jours, même si j’ai des choses à faire, je suis oppressée, plus d’appétit j’ai perdu 10 kg en 4 mois, j’ai mal partout dans le dos, le sternum, les reins !!! Enfin je suis en grande détresse je dois voir un nouveau psy le 15/11, j’ai un ostéopathe qui me soigne et m’a conseillé la sophrologie, je refuse de tomber dans la spirale des antidépresseurs, que dois-je faire aidez moi ! Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*