Comment évacuer le stress stocké dans notre corps

comment destresser

Comment évacuer le stress stocké dans notre corps

Passez-vous beaucoup trop de temps assis devant un ordinateur, derrière un comptoir, dans une voiture ou au bureau? Si votre réponse est oui, alors vos hanches peuvent être affectées, ce qui peut vous causer du stress. Le muscle Psoas, est un long muscle situé sur le côté de la région lombaire de la colonne vertébrale et le bord du bassin. Il est également connu sous le nom de « muscle de l’âme ».

C’est un des plus gros muscles dans le corps, situé à un endroit où nous stockons souvent un stress ou un traumatisme qui peut influencer notre humeur et notre vision de la vie. Plusieurs théories concernent le sentiment de peur qui peut nous empêcher de penser clairement, créant ainsi une perspective malsaine qui peut nous nuire ainsi qu’à notre entourage. Maintenant regardons où cette crainte peut être stockée dans notre corps, et quelles sont les façons de le libérer.

Chez l’homme, les extrêmes des deux polarités pourraient convenablement être décrits comme l’amour (+) et la peur (-).

Comment libérer le stress stockée dans votre corps

Si vous passez beaucoup de temps assis, vous pourriez avoir des hanches raides et bloquées, causant ainsi des tensions et une anxiété .

Voici comment le stress peut nous rendre manipulable

Être dans un état de peur peut nous amener à être facilement manipulé. Les annonceurs publicitaires et les politiciens ont appris à capitaliser sur cet aspect biologique de l’homme aussi connu comme le « cerveau de lézard« . Malheureusement, nos modes de vie au rythme rapide (mentalement), combinés à notre activité physique relativement sédentaire (conduite, travailler sur l’ordinateur, etc.) provoque l’incapacité du corps à libérer le stress accumulé qui se manifeste dans nos pensées de peur et d’anxiété.

Le cerveau de lézard se réfère à la partie la plus ancienne du cerveau, le tronc cérébral, responsable de la survie primitive et des instincts comme l’agression et la peur.
(flight or fight) – Joseph Troncale

Les manifestations du stress

comment se destresser

Les effets du stress sur le corps

Où est stocké l’essentiel de notre stress?

Il est souvent stocké dans l’un des plus gros muscles de notre corps, les psoas. Nous avons un muscle psoas de chaque côté du corps. Attaché aux vertèbres lombaires dans le bas de la colonne vertébrale, il descend dans le bassin et rejoint le muscle iliaque dans la hanche puis continue jusqu’au fémur. C’est ce muscle qui permet de lever la jambe pour marcher, courir ou faire du vélo (adrénaline).

C’est aussi le muscle qui est au cœur de nos réactions de défense et « d’attaque ». Lors d’une situation de stress, lorsque nous ne réagissons pas, ces hormones de stress ne vont pas être dépensées et vont rester stockées dans le corps, à cet endroit. Cela peut amener de nombreuses complications, y compris l’insomnie, l’affaiblissement du système immunitaire, de l’anxiété, le manque d’appétit, et le sentiment de vivre dans un état constant de peur ou d’alerte.

Yoga pour psoas

Il y a beaucoup de poses de yoga pour étirer le muscle psoas 

Approche thérapeutique

Puisque le stress s’accumule de manière inconsciente, la guérison de notre corps est un processus qui doit se produire consciemment. Il existe plusieurs manières pour y arriver, grâce à un changement de style de vie progressif, et à plusieurs thérapies possibles.

Parmi les médecines alternatives et complémentaires, il existe plusieurs thérapies envisageables:

  • La thérapie Craniosacrale est puissante car elle permet d’enseigner à notre corps comment se mettre dans un état qui permet de détendre le système nerveux. Cette approche douce et non invasive aidera à sensibiliser les victimes de stress au besoin d’évacuer ce stress stocké à l’intérieur de leur corps.
  • Yoga et la pratique personnelle
    Votre premier et meilleur médecin est déjà en vous. Il y a  de nombreuses poses de yoga que vous pouvez réaliser, et qui peuvent vous aider à libérer le stress, l’anxiété et la peur stockée dans vos psoas.

Une exercice de 5 minutes pour étirer le psoas

Si vous passez autant de temps à étirer votre muscle psoas tous les jours que vous venez de le lire cet article, vous verrez de grands changements dans votre vie. Vous allez progressivement libérer votre esprit de l’emprise de la peur et de l’anxiété. Votre action se résume à un choix conscient, celui de vivre dans la confiance et l’amour, plutôt que la peur et l’anxiété, et ce choix doit être suivi d’une action dans le monde réel. Tout commence de l’intérieur!

Source : www.the-open-mind.com

19 commentaires à propos de “Comment évacuer le stress stocké dans notre corps

  1. Merci pour tous ces conseils que je vais essayer de transmettre, ayant pratiquer le yoga pendant 10 ans et étant pour les médecines douces un iquement.

  2. Je suis danseuse classique donc mon psoas et tres etiree et je peux vous dire que j ai un stress enorme …insomnie ..palpitation …sursaut de peur
    ..moi c est sous les cotes que ca stoque …le foie edt douloureux et a gauche je ne sais pas je dois masser constament et je fais du reiki pour m apaiser …mais il suffit d un desaccord ou d une petite reflexion et ca repart pour 3jours d insmnie !!
    Mais mon psoas va bien ?

    • Il vous faut faire des séances de chiropratique Network avec séances somato respiratoires ! Mettez vous en relation avec le centre au 04 90 50 08 91
      De F.Chastellas immeuble le lumière 84120 Pertuis

    • Danseuse classique donc j’imagine très perfectionniste, non? Vous autorisez-vous à avoir des émotions?
      Peut-être apprendre le lâcher prise. Nos émotions, qu’on les dise négatives ou positives ne sont qu’un message après tout, et comme les nuages, nous ne pouvons pas les contrôler, mais les visualiser et les laisser passer.
      Avez-vous déjà entendu parler de mindfulness?

  3. La meilleure technique pour se libérer de toute forme de stress, où qu’elle soit stockée, et de tout type de traumatisme mémorisé dans le corps, c’est la Relaxation Bio-Dynamique! Une technique créée par un expert en art martiaux qui nous livre les secrets d’un bien être interne réel et durable!

  4. Que le corps réagisse au stress c’est évident.
    Il y a des zones précises, comme la gorge, l’intérieur des coudes, la poitrine qui sont très sensibles au stress et se tendent mais aussi les muscles dans le corps ou encore des zones précises en fonction du type de stress.
    Un stress lié à la peur ou au mal être ne fera pas réagir le corps et les énergies de la même manière…
    Dans le Yoga la posture du chameau (Ustrasana) est l’outil par excellence d’autant qu’elle calme le mental qui est lui seul responsable du stress, il faut la prendre et tenter de rester dedans 2 ou 3 minutes, retour à genou immobile pour sentir l’immense délivrance des énergies tout autour de nous et en nous…
    Mais dire que le stress se stock dans le psoas n’a aucun sens…

  5. bonsoir, l’important c’est d’arriver à être à l’écoute de son corps , de se faire du bien pour soulager ses tensions et de réfléchir aux raisons du stress… merci pour ces conseils, belle soirée

  6. Commencer par de grandes respirations est un excellent début. Pratiquer du yoga, 5 minutes chaque jour avec des étirements et bouger son corps ne peuvent que procurer du bien-être. Enfin, chacun ressent ce dont il a besoin et vit le temps présent. On choisis sa vie !

  7. Bonsoir, connaissez-vous la méthode TRE (trauma/tensions release experience) de David Bercelli? Il semble que lors d’un trauma (par ex danger de mort), le psoas se contracte, c’est une réaction instinctive de survie, et d’une certaine façon, le corps peut garder en mémoire cette contraction. David Bercelli a créé une série d’exercices visant à détendre le psoas (mais pas par étirements, par tremblements et vibrations, il y a des vidéos sur youtube). Il a pratiqué avec des personnes vétérans d’Irak, ou des populations victimes de traumas collectifs, cela donne de bons résultats. Il semblerait que cela puisse aussi fonctionner pour réduire le stress, sans spécialement être lié à un traumatisme…En tout cas, une méthode, parmi d’autres, qui peut aider (mais certainement pas la seule, je crois que chacun doit trouver la « thérapie » qui lui convient le mieux)

  8. Il serait bon de ne pas oublier de mentionner la kinésiologie, technique alternative de santé, qui nettoie les peurs de façon durable, en travaillant notamment le méridien du Rein, en lien avec le psoas.

  9. Arrêtez avec vos trucs machin chose, commencez déjà par acheter une paire de chaussures à 30€ chez décathlon et allez prendre l’air en pleine nature sans portable, sans écouteurs, sans montre connectée etc. Juste vous et la nature. Vous êtes loin de la nature ? Faites comme moi: faites vous véhiculer ou prenez votre voiture. Si vraiment ça ne va pas mieux alors là oui, allez consulter. Les gens cherchent de nouvelles solutions et oublient le plus simple : la nature

    • D’accord avec vous….min. 30min de marche par jour dans la nature….encore mieux faire des exercices d’étirements (grâce aux cours de yoga) en pleine nature…..respirer profondément et remercier la vie d’être en vie…tout un art de vivre…..merci à mes deux chiens aussi qui m’ont « obligée » à sortir de chez moi après une longue dépression….Merci pour l’article intéressant.

  10. Il y’a une seul chose qu’il faut vraiment pratique s’est la relaxation respiratoire et ce concentré sur ces muscles pour les détendre après ce concentré dans le vide pour ce débarrasser de tous ce stresse qui vous tue a petit feux a pratiquer 3 fois dans la semaine
    pour avoir la tête apaiser sons saturation

  11. Travailler sur soi, c’est bien, mais il faut déjà pouvoir sortir de cet état de crispation qui s’auto-entretient. Pour moi, j’en suis sorti grâce à un super massothérapeute à Paris. Il s’appelle Pascal, il est au 1 rue des abbesses. Il pratique un massage énergétique, ça suit les point d’acupunture et les énergies. Je ne comprends pas bien comment ça marche mais ça marche. Il donne aussi des cours de méditation et de chi kong, mais ça, je n’ai pas essayé. Par contre, je fais les étirements et les mouvements qu’il m’a montré et ça change la vie. Maintenant seulement je pense que je peux envisager le yoga.

  12. C’est très bien dit !
    Moi je m’oblige à faire une bonne balade en marchant à mon rythme !
    Sur les bords de Marne etc …
    Nous sommes 2 ou 3 personnes !
    C’est super .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*