Au Danemark, les cours d’empathie sont obligatoires dans les écoles depuis 1993

empathie

Image crédit:  pixabay.com

Au Danemark, les cours d’empathie sont obligatoires dans les écoles depuis 1993

Le Danemark est le seul pays au monde où les écoles enseignent l’empathie, elle y est d’ailleurs obligatoire.  L’empathie est la capacité de ressentir les émotions d’une autre personne et elle est essentielle au Danemark. L’empathie aiderait les enfants à s’épanouir dans leur vie future.

Selon Michele Borba, psychologue spécialisée dans l’éducation, le manque d’empathie est provoqué par le narcissisme qui ne cesse d’augmenter. Cela pourrait expliquer pourquoi pratiquement un tiers des élèves déprime.

Pour s’épanouir et être bien dans sa tête l’enfant a besoin d’apprendre l’empathie, et ça les écoles l’ont bien compris.

Une heure d’empathie par semaine, un ingrédient secret?

Le Danemark semble prendre le phénomène très au sérieux, puisque que le pays le plus heureux du monde consacre, dans son programme d’études national, une heure par semaine pour développer l’empathie de ses élèves. ( source )

Image crédit:  pixabay.com

Depuis une loi de 1993, les enfants de 6 à 16 ans ont une heure de cours d’empathie par semaine.

Évidemment il n’existe pas de méthode et il n’y a aucun devoir à rendre.Pendant ces cours, les élèves communiquent, écoutent et échangent entre eux.

Ces moments importants aident les enfants à s’épanouir dans leur vie future et c’est essentiel de nos jours car l’empathie se fait de plus en plus rare de nos jours.

 

Image crédit:  pixabay.com Danemark : dans les écoles les cours d’empathie sont obligatoires

En plus d’être bon pour l’entourage, cet enseignement de l’empathie augmente les chances de l’enfant de devenir un adulte heureux et épanoui.

L’empathie aussi importante que les mathématiques ou l’anglais

Tout en parlant et en écoutant leurs condisciples, les enfants ont même le droit de manger du gâteau, à condition qu’ils l’aient cuisiné ensemble. « C’est aussi important que les mathématiques ou l’anglais« , confie Jessica Alexander à LaPresse.

Cette pratique a été codifiée dans la loi danoise de 1993 relative à l’éducation, qui vise entre autres à enseigner aux enfants ce que sont les limites, l’empathie et la sexualité. ( source )

62 commentaires à propos de “Au Danemark, les cours d’empathie sont obligatoires dans les écoles depuis 1993

    • Commentaire suivant .. Intervention inutile. On parle d’école, d’enfants apprenant à communiquer et à grandir , de méthodes nouvelles afin d’arriver à inculquer à nos enfants des valeurs de solidarité d’écoute et d’entraide. Votre commentaire n’a pas lieu d’être posté en réponse à cet article.

      Cordialement.

      • je suis d accord avec Sophie j ai pensé direct à la même chose : à savoir les dauphins massacrés comme une tradition à la con et meurtrière avec les enfants etc : super l éducation !!! grrrrrrr qu ils commencent par cela : arrêter de massacrer les dauphins et continuer ces meurtres avec les enfants
        Alors oui c est aussi le sujet il faut être cohérent !!!

        • Cette méthode existe depuis 1993, soit 23 ans. La pèche  » massacre « des globicéphales et non pas des dauphins, est une tradition séculaire qui n’a rien à envier à nos abattoirs. Donc laissons le temps faire son ouvrage, et oui je suis d’accord pour que l’on enseigne l’empathie à l’école avant la compétition…. De plus il semble que lorsqu’on fait un pas en avant quelque part, certains aimeraient qu’on soit déjà arrivé!

        • ah bon? Et les corridas d’ici, le foie gras, les animaux de compagnie abandonnés tous les étés, vous zappez? C’est dur d’être envieux de l’évolution d’autrui, apparemment…

        • voue êtes tout le temps en train de trouver n’importe quoi , et la corrida , et vos animaux qui passe avant vos voisin , et les vache sacré , et les chiens qui sont mangé en pays asiatique . ce sont les hommes qui ont inventé toute cette connerie , fo arrêter , l’homme dois tout faire pour que les hommes redevient comme d’antan . on avait des valeurs , des vrais valeur . je suis d’ac pour les dauphins ect . mais avant qu’on devient plus que sociable , ce par rapport de quel côté du continent . on s’en fout , c’est par les enfants que passe la prise en main du respect de l’homme .
          on est en haut de la chaine allimentaire , fo juste savoir dosé ,

      • Commentaire pas si nul que ça. C’est bien beau de développer les beaux sentiments d’empathie mais si c’est pour massacrer des animaux une fois leurs cours finis je ne vois pas en quoi c’est réjouissant. Dans l’ordre des priorités éliminons d’abord la cruauté, on verra ensuite pour l’épanouissement personnel.

        • Effectivement commentaire pas du tout inutile ! Pourquoi l’empathie ne pourrait pas s’appliquer aussi aux dauphins qu’ils massacrent (et à toutes les espèces d’ailleurs) ?

          • Si on réussit à l’école à changer toute une génération par ces cours d’empathie ce sera déjà un grand pas à l’avant pour contrôler la haine, le harcèlement et même la cruauté qui se manifeste de plus en plus envers certains jeunes. Ceux-ci de plus réapprendront à communiquer, à s’amuser, à s’entraider et même s’aimer et cela sans avoir leur cellulaire ou IPod en main.

        • Le développement de l’empathie va de pair, selon moi, avec la possibilité de voir disparaître toute forme de cruauté sur terre. En ce sens, ces cours ne sont pas une si mauvaise idée. Un enfant qui aura appris – parfois même, c’est quelque chose d’inné – à développer son empathie, sera sans doute plus sensible à la cruauté, qu’elle soit humaine ou animale. C’est du moins, ce que j’en pense…

        • Les iles faroe ne sont pas – par les danois – considerees comme etant danois. Færøerne sont ‘faeroees’, les traditions sur ces iles – tres eloignees de DK – different enormement et sont rien a voir.!!!!😉

        • Ces enfants là changeront leur pays. Apprendre au d’enfants au lieu d’interdire aux parents.
          Yen a qui pensent en termes de générations ici?

      • Les îles Féroé sont danoises, il me semble ! espérons que les enfants dotés d’empathie vont s’élever contre cette tradition, qui n’a plus lieu d’être. Gardons espoir et soyons patients  » Paris ne s’est pas bâti en un jour 🙂

        • Oui il y a l’empathie envers les humains et elle peut s’étendre aussi aux animaux. Les enfants, j’en suis sûre vont finir par pousser les vraies questions aux adultes qui les emmènent massacrer les globicéphales ou dauphins ou d’ailleurs n’importe quel animal car en développant leur empathie, les enfants penseront aussi au ressenti des animaux. En fait avec ces cours, ils sont en train de provoquer une prise de conscience des générations futures envers la cruauté de ces pratiques traditionnelles. Ils se coupent l’herbe sous les pieds et c’est très bien.
          Par contre chez nous en France, de plus en plus de parents veulent que leurs enfants soient capables de se défendre et suffisamment sûrs pour creuser leur place. Pas génial ça comme avenir !

    • Mais non ! Ça revient à dire « empathie mon nez, ils sont toujours pas passés à l’euro » ! ?
      Ou on pourrait aussi comparer ça à un enfant qui prendrait l’initiative de mettre la table tout seul et auquel on répondrait « tu te fous de moi, les couverts sont pas à la bonne place ! »

      Qui vous dit que les danois sont pour le grind ? Déjà que les ferogiens ne le sont pas tous !
      Bah oui, les Îles Féroé font partie du royaume du Danemark, mais pas du Danemark (comme les pays du Commonwealth ou nos POM). Elles ont donc leur propre gouvernement, leurs lois, et ne font pas partie de l’Union Européenne. C’est un peu comme si on reprochait aux anglais les systèmes de castes en Inde…

      Je dis pas que ce massacre n’est pas un problème. Et oui, la marine danoise s’est opposée à SeaShepperd (dont le mode d’action est tout de même particulier)… mais flûte, ce qui est dit dans cet article (si tant est que ça soit vrai) est une bonne idée et devrait être prise en tant que telle… marre de voir les gens faire systématiquement des amalgames, prennez du recul, des fois c’est bien…

      « Quoi y’a une entreprise française qui a créé un arbre éolienne ? Pff, c’est nul, ils ont toujours des centrales nucléaires »… encore un exemple de triste raccourci…

      • Tout à fait d’accord. On peut saluer l’initiative qui d’ailleurs n’en est plus au stade de l’expérimentation. Reste à savoir ce que les adultes (qui en ont bénéficié tout au long de leur vie) sont devenus et ce qu’ils en pensent.
        Le seul pays dans lequel tout se passe à merveille n’existe que dans nos rêves. Chaque percée vers un peu plus d’humanité se fait parfois au milieu de choses aberrantes et scandaleuses. Mais chacune de ces preuve d’humanité doit être reconnue pour ce qu’elle est et espérons le cette humanité se répandra et diffusera autour d’elle.
        Que nos vies soient faites d’espoir et non de résignation.

      • La marine danois ne ne pouvait faire autrement que s’opposer à Sea Shepperd.
        Le gouvernement férigien est souverain en toutes matières sauf dans celle de la défense.
        Hors Sea Shepperd s’était introduit illégalement dans les aux féringiennes, et il s’agissait donc d’une question de défense.
        Donc…

    • les iles Féroé sont indépendantes, le Danemark presse pour faire stopper cette tradition séculaire mais n’a aucun pouvoir juridique.

    • Vous êtes très indignés et blessées du mal que les hommes peuvent encore faire, notamment aux animaux. Vous êtes choquée par le fait de lire une éloge sans réserve concernant le système éducatif d’un pays qui continue à autoriser des pratiques délétères pour les dauphins. Vous avez la sensation qu’il y a injustement deux poids et deux mesures et que la cause animale passe au second plan voire qu’elle est complètement ignorée. Il ne vous paraît pas cohérent qu’un peuple, qui autorise encore des massacres animaliers, ait inscrit dans la loi depuis plus de 30 ans ces cours d’empathie à l’école. Cela discrédite à vos yeux la promotion de l’empathie qui est faite de manière très élogieuse dans cet article …
      Ce n’est peut-être pas exactement cela que vous ressentez …
      Il me semble sentir que vous êtes pour un monde avec moins de violence et je serai intéressé de mieux comprendre ce qui vous anime par delà la souffrance, la colère et l’indignation.
      Pour ma part, je suis très intéressé par les initiatives qui visent une amélioration des relations humaines et qui cherchent à réduire la survenue de violence. J’ai conscience que ce type d’initiative ne résout pas tout et je suis convaincu que des petits pas valent mieux que l’immobilisme qui s’installe lorsque l’on prend conscience du pas de géant qu’il faudrait accomplir pour atteindre d’un seul coup « l’idéal » …
      Amicalement

  1. Qu ils commencent à être cohérents et arrêter ces massacres traditionnels à la con avec leurs enfants à savoir tuer des dauphins grrrrrrrrr l empathie c est d abord avec ce qui nous entoure à savoir les animaux et la nature et nos semblables

  2. Je retrouve bien la culture française de râler et critiquer quelque chose qui n’a que peu de lien avec l’article positif exposé. oui, les dauphins, effectivement on les aime… Mais là, on parle de programme scolaire. Eventuellement, suggérer d’intégrer la protection de la nature à ces programmes, mais ne passez pas à côté de l’expérimentation des cours sur l’empathie… en fait, d’ailleurs, peut être que ceux qui mélangent protection de l’environnement et programme d’éducation nationale devraient « apprendre à écouter et à comprendre ce que l’autre dit » 😉

    Belle initiative, c’est comme les cours de religions que certains établissements privés peuvent faire, certains établissements publics avaient pu tester avant qu’on leur interdise pour cause de « laïcité »… alors qu’au fond, il s’agissait juste d’expliquer aux écoliers ce qu’étaient les religions, dans leur multitude et diversité, et savoir qu’en fait il faut de tout pour faire un monde!
    Education citoyenne intégrant l’empathie et le respect de l’autre, je dis oui!

    • Je suis d’accord vous avez raison (ça fait du bien ce genre de commentaire pour nous réveiller quand on fait/pense n’importe quoi/comment)
      Mais en soi pourquoi l’empathie devrait elle s’arrêter à la seule espèce humaine ?
      Et malheureusement (outre le fait de montrer que les français sont des râleurs nés) ça montre que malheureusement pour ce pays, qui a en effet aussi beaucoup de choses à nous apprendre, que ces massacres collent à l’image du pays et l’entache au point qu’on en oubli le positif…

    • C’est clair ! Plutôt que d’être parfois positifs, les français veulent toujours se sentir plus malins que les autres et critiquent tout en mode « de toutes façon, rien ne sert à rien, il y a des choses plus graves…etc… »
      Ahhhh… C’est vrai qu’on a de quoi faire les fiers et donner l’exemple avec nos vieilles traditions poussiéreuses et notre système scolaire médiéval !!!

  3. y a des massacre d animaux partout dans le monde et meme en france, alle visiter un abatoire ! les vache sont inteligente aussi just moin a la mode que les dauphins! puis les assassins de dauphins sont une minorite! le system scholaire francais est nule a chier arretez de vous fermer les yeux votre mentalite reflete bien la realite et commence pas a commenter mon francais je ne le parle pas tout les jours et je n y vie meme pas! apprenez de vos pays voisins depuis l enseignement a la politic.

  4. j’aime les cercles……..les sardanes……le soleil……les ronds dans l’eau ……les mandalas……..les manèges……….les feux de camp………………………..j’aime les enseignements donnés en cercle

  5. Ce qui se passe aujourd’hui c’est que nous n’avons plus le temps de rien, ni pour l’autre et de surtout pas de s’imprégner des soucis s de l’autre étant soit même submergée, l’égoïsme grandit et la solitude aussi alors « l’empathie » un mot qui ne se traduit plus en aucune langue certains peuvent toujours essayer c’est tout simplement courageux

  6. Je trouve cette initiative formidable et ça fait 23ans qu ils l enseignent au Danemark donc ils doivent constater l effet sur les adultes et leur entourage ❓ y a t il moins de violence et de racisme dans ce pays ❓ car le bonheur est il ressenti par tous ❓

  7. « Cours d’empathie obligatoire »… Je suis à deux doigts de m’étouffer. Y’a comme une contradiction flagrante.
    A partir du moment où c’est obligatoire, pardon mais il y a un hic dans l’affaire.
    Je t’oblige à « assister à tel truc » au nom de l’empathie… Haha ! La belle affaire. Les bonnes intentions éducatives deviennent perverses ces dernières années.
    Tu avais envie d’autre chose ? Bah tant pis. Là mon petit c’est le moment du cours d’empathie obligatoire. On parle pas de vraie empathie vis à vis de toi et de ce que tu vis là maintenant, t’inquiète.
    Et puis, c’est si attendrissant de toujours vouloir le bien des enfants. On veut leur bien, on veut qu’ils soient heureux et épanouis… Tellement plus facile d’intervenir sur un autre que soi… que sur soi-même.
    Re-pardon, mais : si je grandis entouré de gens épanouis et empathiques, il y a quand même de sacrées chances que je le devienne moi-même… naturellement. Sans formaliser ça dans des cours, sans vouloir absolument faire rentrer dans les cerveaux ou les comportements.

    Amis adultes :
    « Réfléchir sur soi, ou intervenir sur d’autres » (comme par hasard les plus petits que soit, bien pratique), telle est la seule VRAIE question…

    Lire Jean-Pierre Lepri, Ivan Illich, Christiane Rochefort, Catherine Baker, Yves Bonnardel et tant d’autres…
    … Sur la domination adulte, qui prend de multiples formes et multiples alibis (parfois très « positifs » et c’est bien là une difficulté), la constante restant celle de la domination, peut importe le déguisement.

    Merci en tout cas du partage dont je suis sûre de la bonne intention.

    • Il s’agit d’un moment d’échange, de partage et d’écoute, coordonné par un animateur, quel mal y a-t-il à cela?
      Les cours de gym sont obligatoires, et alors?
      Si on veut que les enfants fassent ce qu’ils veulent quand ils veulent, il faut faire l’école à la maison, c’est possible !

  8. Je suis d’accord, c’est une belle initiative qui permet aux enfants de communiquer et aider si besoin est, par leur écoute et leur soutien. Mais je dois dire que les commentaires du mois de septembre me touchent aussi concernant les dauphins…entre autres!
    Pourquoi ne distiller l’empathie QUE vers le genre humain et pas vers les autres « mammifères  » Tout ce qui vit et respire sur cette terre devrait avoir droit au respect et à l’empathie de l’autre, qu’il soit humain ou animal de tout poil.

  9. C est juste formidable !En France nous ne sommes pas encore prêt, on a dû a reconnaître la souffrance au travail ! Encore une petite décennie ! Je trouve l idée géniale …il y a tellement de choses a apprendre sur les emotions !
    Aujourd’hui le maître mot dans les écoles c »est laïcité on est encore loin du mot emphatie. ..

  10. Ceux qui massacrent les dauphins aujourd’hui n’ont pas bénéficié des cours d’empathie. Ca va donc changer. Il faut y croire ….??

  11. J’ai idée, que c’est une belle étape dans une nouvelle visions de l’éducation. Elle pourrais au fil du temps être développé, non pas comme un cour, mais intégré dans chaque instant de la vie a l’école.
    si chaque enseignent et personnel de l’école a une attitude empathique, l’enfant ne perçoit plus l’empathie comme une matière a apprendre mais bien comme un mode de vie.
    il faut pour cela bien sur que les adulte soit empathique.
    c’est un grand travail sur soit pour un adulte qui ne l’a jamais appris. le principal c’est qu’il y a une bonne volonté et une action posée. le reste se fait avec le temps, tout comme retirer une tradition qui n’as plus lieux d’être, ça peux prendre plusieurs génération, et ils on l’aire bien parti.

  12. Pour les personnes qui ont des remarques sur les dauphins, je crois qu’ils devraient apprendre leur géographie avant d’incriminer les nations. Les Iles Féroé (environ 50.000 habitants, alors que le Danemark comptent 5,6 millions) ont un gouvernement indépendant depuis 1948. Le Danemark n’a donc pas de possibilité d’intervenir sur cette chasse de dauphins, combien même il voudrait.

  13. Très bonne initiative !

    Aucun pays n’est parfait. Chaque nation a ses failles culturels et usuels que le monde animal paye d’une façon ou d’une autre. C’est bien de sensibiliser les gens aux travers humains dont les animaux sont victimes… Mais moi non plus je ne vois pas pourquoi cette sensibilisation essaie de s’inviter ici. Le thème est « cours d’empathie » à l’école !

    D’une part, je ne vois pas de contradiction entre « empathie » (sujet du cours) et « obligatoire » (c’est-à-dire ici simplement inscris dans le programme scolaire de tous les élèves).

    D’autre part, je rêve de voir ce genre de cours arriver en France et partout ailleurs dans notre monde occidental. Quand je parcours les réseaux sociaux et remarque que la plupart de nos jeunes sont des maxi-narcissiques qui passent leur temps à poster des selfies dans des pauses de stars et à comptabiliser le nombre de commentaires qu’ils peuvent provoquer autour de leur petite personne…, je me dis que c’est sans doute aujourd’hui une nécessité. Nous avons développé une culture du « moi d’abord… », « moi je… », « tout pour moi… », « rien à fiche de toi… », « aime-moi… », « donne-moi… ». Et toute une génération y est née sous incubation. Aujourd’hui, si nous ne voulons pas que le mot « société » fasse sont entrée dans la liste des mots inusités des langues indo-européennes, je suis d’avis d’étendre l’expérience danoise partout ! Surtout en France !

  14. J’ai vécu 20 ans au Danemark, mes enfants y sont nés (1989 et 1992) ainsi que les enfants de ma femme (1987 et 1990) et nous n’avons jamais entendu parler de ces cours dans aucune des écoles.

    Quelles sont les sources de cet article?

    Amicalement,

    Cyril

    • J’ai vécu 30 ans à Copenhague, j’ai un fils né en 82.
      L’école n’appelle pas ça des cours d’empathie, mais « l’heure de la classe ». (Classen’s time)
      Une fois par semaine, les enfants exposent leurs problèmes de classe entre eux, apprennent à écouter et comprendre leurs camarades pour trouver des solutions.
      Je me souviens que mon fils et ses camarades adoraient ce moment!

  15. Donc vous, avec vos commentaires contre le massacre des ‘dauphins’, êtes tous végétariens???!!! Car le pire des massacres est ce que vous achetez,mangez tous les jours. Par milliard,partout dans le monde ces autres animaux ne sont pas seulement abattus dans des conditions désastreuses MAIS en plus c’est durant toute leur relative courte vie qu’ ils endurent toutes conditions de souffrance!!!!! Lier à cela ,la pollution engendrée,tout le gaspillage,les tonnes de litres d’eau, les champs de céréales pour les nourrir(paradoxe: des humains meurent encore de famine), les antibiotiques et autres qu’on leur administre et lesquels se retrouvent dans votre corps,vous empoisonnent à petits feux, vous donnent des cancers pour enfin en mourir alors que manger est de vous faire vivre!…Alors là vous participerez réellement directement à l empathie de nos chers animaux et n engraisserez plus les riches éleveurs ,producteurs profiteurs! Pour que les choses changent,changez les choses!

  16. La question est simple: pour ou contre les cours d’empathie…après si on commence à diverger sur tous les thèmes de société on ne s’arrête jamais ! Les dauphins, la pollution, le droit des femmes, des enfants…bien sûr qu’il y a encore beaucoup à faire dans de nombreux domaines, mais si on mélange tout ça devient un brouhaha incompréhensible. Tiens il me semble que le sujet du terrorisme n’a pas été évoqué ?…et pourquoi pas un cours sur l’histoire des migrations et l’évolution du racisme ? A ben zut… ça pourrait faire écho avec le cours d’empathie !!!…comme tous les sujets de société… 🙂

  17. Les » cours d’empathie », cela ressemble beaucoup à ce qui est pratiqué dans la plupart des classes maternelles en France en début de journée. Je l’ai d’ailleurs pratiqué aussi en CM.

  18. Une belle initiative. Je regrette la phrase « l’empathie se fait de plus en plus rare de nos jours ». Si elle était si répandue que ça avant, comment expliquer qu’on soit tous en admiration devant une chose à laquelle personne n’a pensé en France ? Au contraire, on part d’une base où il y avait peu d’empathie (et n’allez pas me sortir le mythe de la vie de village où on était solidaires, ça ne prend plus ces utopies à la Rousseau. On était solidaires sinon on crevait tous de faim, aucune empathie là-dedans, que de l’intérêt) et on se rend compte depuis peu que l’empathie et la solidarité sont de bonnes choses. Il était temps !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*