Elle a dessiné la difficulté de son accouchement et les remarques endurées… Beaucoup vont se reconnaître.

accouchement

Elle a dessiné la difficulté de son accouchement et les remarques endurées… Beaucoup vont se reconnaître.

Emma, est développeuse sur internet et dessinatrice, elle a déjà publié une BD qui avait été énormément partagée sur le web. Cette fois, elle nous parle du corps féminin, et pour quelque chose où il y a encore bien des non-dits, des tabous et des préjugés solides : l’accouchement.

La naissance d’un enfant désiré est, avant tout, un heureux événement. Toutefois, c’est aussi une étape difficile physiquement et mentalement, au cours de laquelle les jeunes parents manquent parfois d’empathie.

Par exemple, le fait qu’on appelle la période d’arrêt après l’accouchement un « congé maternité » est à des lieux d’un « congé », ce ne sont pas des vacances données par l’employeur. Au contraire, c’est une période d’épuisement où les deux parents doivent être sur le qui-vive permanent pour subvenir aux besoins du bébé. De même, à cause de la durée plus courte du congé pour les pères, il arrive un moment où la maman se retrouve seule alors qu’elle aurait sans doute bien besoin de l’aide et de l’appui de son partenaire…

Emma en parle, et de bien d’autres sujets encore, à travers son histoire  personnelle très touchante. 

@Emma

@Emma

@Emma

@Emma

@Emma

@Emma

@Emma
accouchement
Accouchement
@Emma

@Emma

@Emma

@Emma

@Emma

@Emma

@Emma

@Emma

@Emma

@Emma

@Emma

@Emma

@Emma

@Emma

@Emma

@Emma

@Emma

@Emma

@Emma

@Emma

@Emma

@Emma

@Emma

@Emma

@Emma

@Emma

@Emma

@Emma

@Emma

@Emma

@Emma

@Emma

@Emma

@Emma

@Emma

@Emma
Source : Emma

4 commentaires à propos de “Elle a dessiné la difficulté de son accouchement et les remarques endurées… Beaucoup vont se reconnaître.

  1. En même temps personne ne vous a forcée à faire un gosse ! Donc en tant que childfree et fier de l’être je ne vais pas compatir ! #sansenfantparchoix

    • Il est nul et non approprié votre commentaire. Apres vous nous demandez de respecter votre choix? Le sujet ici n’est pas voulez vous faire des enfants ou pas.La compassion n’a pas besoin de camp madame, seulement de choisir d’en user ou pas. S’il est naturel d’avoir un enfan,t il n’est pas naturel d’être aussi bourculéa la naissance et de ne pas respecter les besoins de l’enfant et de la mêre. Personne dans cette bd demande de l’assistanat. Dans les communautés sous développées par rapport aux notre, les femmes s’entraident entre elles c’est un élan de solidarité naturel. Chez les animaux ce phénomene existe également. Par exemple dans un groupe de fe lin comme les chats, les femelles peuvent soutenir la mere en effectuant des taches similaires aux devoir de la mere: surveillance, toilette, education etc… En France notre société individualiste a pris le dessus (on peux aussi parler de la facon dont on traite nos anciens), et meme quant une femme se propose pour aider une jeune mere (ça m’est arrivé), elle prefere refuse en disant : »je gere » alors qu’avant ca elle expliquant qu’elle se sentait fatiguée et seule. La seule presence que l’on ne peux refuser c’est celle de la belle maman qui s’impose et dont on ne supporte ni la presence, ni le conseil, ni l’aide.

      • Tres interessant cette bd après certains points sont discutables par exemple sur la possibilité que la papa dorme sur place… en france c’est possible mais il faut payer cher… tres cher…pour la visite à domicile d’une sage femme, à la sortie de la maternité c’est prévu pour une 12 aines de jour voir le premier mois… et remboursé par la sécu. … Après l’info concernant les autres pays qui permettent des conges plus élevé, cela devrait etre sérieusement étudié en france…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*