Milan crée la première forêt verticale du monde

Sain et Naturel 1384635 Milan crée la première forêt verticale du monde

L’architecte du projet Bosco Verticale, Stefano Boeri. 

Milan crée la première forêt verticale du monde

À une époque où l’innovation est de plus en plus harmonieuse avec la nature, pour préserver la Terre et la contribution au bien-être sont mis en œuvre à un rythme rapide. Une incroyable innovation a été conçue par Stefan Boeri Architectes pour le développement durable: une forêt verticale.

Elle sera bientôt la  plus verte  des bâtiments à Milan. Parce qu’un ménage moyen dans une ville produit environ  25-30 tonnes de CO2 par an, la mise en œuvre d’architecture verte dans les zones fortement peuplées n’est pas encore une pratique assez courante.

Sain et Naturel Milan1 Milan crée la première forêt verticale du monde

A la fin de l’année, la ville, achèvera la construction d’un bâtiment unique au monde. Le premier immeuble écologique : 1 hectare de végétation intégrée aux habitations. Son concepteur, l’architecte Stefano Boeri, ouvre l’ère du béton écolo.

PLUS DE 20 000 ARBRES POUR DÉPOLLUER MILAN

La construction de ces tours résidentielles, deux immeubles de 27 étages, de respectivement 80 et 110 mètres de haut !  Le projet est chiffré à 65 millions d’euros  Si le pari esthétique est réussi, ce n’est pas l’objectif initial. En effet, les végétaux n’ont pas été choisis au hasard. Le but est de permettre à cette végétation d’absorber le CO2, de l’humidité, de rejeter de l’oxygène et de protéger les habitants des particules de poussière. La Forêt Verticale représente une véritable  « vitrine écologique ».

Il a fallu deux années d’études aux botanistes italiens pour choisir, planter et installer les premiers arbres sur l’immeuble en construction.

Sain et Naturel Milan3 Milan crée la première forêt verticale du monde

Dans le bâtiment de la forêt verticale, chaque balcon de l’appartement mettra en vedette des arbres qui fourniront de l’ombre pendant les mois d’été et perdront leurs feuilles en hiver ce qui permettra à la lumière du soleil de mieux passer. Les balcons, disposés en quinconce, accueilleront des arbres de taille adulte (3, 6 ou 9 mètres de haut), 900 au total. Mais aussi 5 000 arbustes et 11 000 plantes couvrantes. Soit 1 hectare de végétation dans le quartier d’Isola, en plein centre-ville !

Sain et Naturel Milan4 Milan crée la première forêt verticale du monde

Un système de filtration des eaux usées (qui utilise de l’eau qui est passé dans l’évier ou la douche) fera en sorte que les arbres soient suffisamment arrosés. En outre, la production d’électricité photovoltaïque permettra de fournir de l’énergie durable aux immeubles.

Sain et Naturel Milan2 Milan crée la première forêt verticale du monde

Fusionner les meilleures technologies durables avec un design révolutionnaire aidera non seulement l’environnement, mais apportera de l’harmonie entre les êtres humains et la nature.

Crédits:

Green Architecture, Milan

carloalbertomari.com

Photo Credits: Carlo Alberto Mari

23 commentaires à propos de “Milan crée la première forêt verticale du monde

  1. Bonjour à vous . Le concept est bien mais je me pose ne question :
    – Un incendie se déclare sur la façade , vue le potentiel calorifique de ces arbres et le risque de propagation des fumées et flammes ainsi que pour l’intervention des pompiers par l’extérieur :
    – Quelles sont les différentes mesures prévues pour palier à ces problèmes ?

  2. By accident I have been drawn into this type of project. An article was written about my own work in wild forests in France by a magazine called Ressources. http://www.ressourcesmagazine.fr/category/environnement
    Since then I have become more interested in the development of architecture that embraces Nature type projects. I am presently developing ideas where I can introduce live wild plants and vegetables into my work in (wild) Forests.

    • Changer de mode de vie implique xe convaincre tout le monde de le faire… je crois que c’est impossible d’y arriver assez rapidement. J’aime l’idee d’une tour d’arbres, c’est un compromis plus convaincant pour les moins convaincus

    • Pas trop gros les fruits SVP !
      Une pomme qui chute de plusieurs dizaines de mètres en pleine ville …ouille ! Et si ce sont des cerises, préparer le karcher pour nettoyer les merdes d’oiseaux sur les façades et les balcons !

  3. comme cela a été dit avant, j’attend de voir ce que ça va donner sur le court-moyen terme. L’entretient et la taille des arbres, le ramassage des feuilles mortes, la gestion des maladies sur la végétation et comment sera vécu la prolifération probable des insectes.

    Quand aux incendies, a la limite un arbre vert ne brûle pas beaucoup plus vite qu’autre chose, s’ils sont arrosés régulièrement on pourrait même imaginer une certaine humidité ambiante… je me pose justement plus de question sur la gestion de cette humidité, au moins dans les logements.

    D’un point de vue sécurité ce qui parait le plus dur a gérer c’est la chute d’un de ces arbres.

  4. Quid du surcoût énergétique de la construction le poids apporté par les arbres est tres lourd. Il faut donc utiliser beaucoup plus de matériaux. Combien de temps faudra t il pour que le bilan carbonne devienne positif?

  5. La promesse d’arbres de 3, 6 et 9 mètres me semble difficile à tenir : les bacs des balcons sont-ils assez grands pour accueillir les racines de tels arbres ?
    C’est une belle initiative mais celle-ci soulève un certain nombre de questions restées sans réponses…

  6. Il faut encourager de telles idées au lieu de leur couper l’herbe sous le pieds (sans jeu de mots). Si cela vous fait peur continuer donc à profiter de vos belles maisons en béton toutes identiques quelque soient les régions et les pays. Restez formater et ne dépassez surtout pas de la ligne, des fois qu’on vous remarque!

  7. Aussi beau que paraisse ce projet, ça reste un empilement d’appartements comme des cages à poules lmême avec des arbres… On préférerait un jardin arboré avec une maison au milieu, mais apparemment il faudrait anticiper sur la surpopulation où on devrait tous s’entasser…. Pas si réjouissant que ça.
    Et puis au niveau des racines (trop peu d’espace et de terre), je suis franchement sceptique que les arbres restent sains longtemps.
    C’est bien d’essayer, mais ça pose plus de questions que de véritables réponses aux enjeux fondamentaux (écologiques et sociétaux) que nous devons résoudre.
    A suivre….

    • Bonjour,
      Pour information, plus une ville est dense, plus elle est écologique, avec, entre autres, une forte utilisation des transports en commun. La jolie maison dans un jardin arboré est, au contraire, un facteur d’utilisation intensive de la voiture. Cette jolie maison dans un jardin arboré, aussi saine et écologique semblera-elle être pour son propriétaire, à en fait des conséquences catastrophiques à l’échelle globale. Les travaux de Newman et Kenworthy (1989) nous montrent d’ailleurs que les villes les moins écologiques (en consommation de carburant/hab) sont les villes américaines, où les populations logent dans des banlieues constituées de jolies maison au milieu de jardins arborés, tandis que la moins consommatrice d’énergies fossiles est Hong-Kong bien connue pour ces forêts de tours et autres « cages à lapin ».

  8. Faite une structure très solide qui permet à la nature de se faire toute seule, prévoyez juste la sécurité nécessaire. L’idée est de laisser l’idée pousser.. Pas plus, pas moins… C’est ça le truc.

  9. Étonnant cette capacité permanente à vouloir trouver des justifications à des délires mégalos ! Sous prétexte d’avenir, d’écologie et de gestion durable, on pond un objet incongru, ingérable, d’une complexité d’entretien sans nom et j’en passe. Tout cela pour qu’un Archi laisse son nom dans la postérité « immédiate » ! Je plains ceux qui dans 50 ans hériteront de cette « œuvre » dont la construction ne se justifie que par notre incapacité à raisonner simple, efficace et durable. 1er Rdv dans 30 ans avec un petit bilan de ce qu’aura coûté « globalement » cette ineptie pour petits bourgeois en mal de verdure.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*