Selon une étude, la Stevia tuerait mieux les agents pathogènes de la maladie de Lyme que les antibiotiques

La maladie de Lyme

Selon une étude, la Stevia tuerait mieux les agents pathogènes de la maladie de Lyme que les antibiotiques

La maladie de Lyme est une maladie que l’on traite très difficilement, aussi bien pour la médecine allopathique que pour la médecine alternative, à cause de sa capacité à changer de forme rapidement. Elle se cache aussi, et est extrêmement difficile à détruire.

Des études du CDC révèlent que chaque année 300 000 américains sont touchés par la maladie de Lyme.

Cependant, les antibiotiques conventionnels ne parviennent pas à soigner sur le long terme, mais pourrait-il y avoir un moyen naturel pour lutter plus efficacement contre la maladie en toute sécurité ?

Une récente étude publiée dans le European Journal of Microbiology & Immunology semble indiquer que oui, après avoir découvert que la Stevia avait le potentiel de tuer les agents pathogènes de la maladie de Lyme.

La CDC dit que même si 80-90% des cas signalés sont considérés comme résolus par le traitement des antibiotiques, 10-20% des patients développeront la forme chronique, c’est une maladie persistante parfois dévastatrice qui peut nuire à tous les organes du corps, y compris le cerveau et le système nerveux.

Le coupable qui se cache derrière la maladie de Lyme, qui est une infection bactérienne, est la bactérie spirochète Borrelia burgdoferi. Les antibiotiques qui tuent cette forme de bactéries sont la doxycycline et l’amoxicilline.

Cependant, les Borrelia burgdorferi peuvent être trouvées sous des formes morphologiques, notamment des spirochètes, des sphéroplastes (ou en forme de L), des corps ronds, et des biofilms. Lorsque les conditions sont considérées comme défavorables pour les bactéries, elles se transforment en corps ronds, puis se cachent sous forme de biofilms. Lorsque les conditions sont favorables, cependant, elle peut passer à sa forme de spirochète.

L’étude sur la Stevia intitulée

« Efficacité de l’extrait de feuilles entières de Stevia rebaudiana contre les diverses formes morphologiques de Borrelia Burgdorferi in vitro » a été menée par des chercheurs du département de biologie et de sciences de l’environnement, de l’Université de New Haven, West Haven, au Connecticut.  Les chercheurs ont conclu que « l’ensemble de l’extrait de feuille de Stevia était efficace contre toutes les formes morphologiques connues de B. burgdorferi. »

Compte tenu des défis bien connus de l’éradication de B. burgdorferi par les antibiotiques conventionnels, les chercheurs ont exploré le potentiel de la stevia en tant qu’antimicrobien.

Normalement, la stevia n’est pas considérée comme un agent antimicrobien, mais toutes les plantes ont un système de défense phytochimique intégré qui les protège contre les infections, et en les consommant, nous pouvons parfois en profiter également.

Les chercheurs développent ce point:

« L’extrait de feuilles entières de Stevia possède plusieurs agents phytochimiques qui comprennent l’austro inuline, le bêta carotène, le dulcoside, la nilacine, les oxydes rebaudi, la riboflavine, le stéviol, le stévioside et la tiamine ayant des propriétés antimicrobiennes connues contre de nombreux agents pathogènes. Le rôle de ces composés est surtout de protéger la plante contre les infections microbiennes et des conditions environnementales défavorables]. »

Les chercheurs ont étudié l’efficacité potentielle de la Stevia contre les cultures de B. burgdorferi, la comparant à trois antibiotiques courants parfois utilisés pour traiter la maladie de Lyme: la doxycycline, la céfopérazone, la daptomycine, ainsi que leur combinaison.
Les résultats de l’étude ont été résumés:

« L’efficacité de la Stevia a été comparée à la doxycycline, la céfopérazone, la daptomycine, et leurs combinaisons. Nos résultats ont démontré que la Stevia a eu un effet important dans l’élimination des spirochètes B. burgdorferi et de leurs formes persistantes. Les expériences de sous-culture de cellules traitées avec la Stevia et les antibiotiques ont été établies pendant 7 et 14 jours donnant aucune et 10% de cellules viables, respectivement, par rapport aux antibiotiques mentionnés ci-dessus et la combinaison d’antibiotiques. Quand la Stevia et les trois antibiotiques ont été testés contre les biofilms attachés, la Stevia a réduit significativement les formes de B. burgdorferi. Les résultats de cette étude indiquent qu’un produit naturel tel que l’extrait de feuille de Stevia peut être considéré comme un agent efficace contre B. burgdorferi ».

L’étude clinique aura besoin de plus de recherches et d’essais, mais elle offre un espoir prometteur et ouvre la porte à de futures recherches sur le sujet. Nous verrons peut-être bientôt un meilleur traitement et plus sûr même pour les formes les plus persistantes de la maladie de Lyme.

Source dans l’article et https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/26716015 / www.cdc.gov/lyme/stats  et www.collective-evolution.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*