Cuba développe quatre vaccins contre le cancer : une leçon aux firmes pharmaceutiques

vaccins

Cuba développe quatre vaccins contre le cancer : une leçon aux firmes pharmaceutiques

Il ne s’agit pas d’un vaccin préventif : « Il s’agit bien d’un vaccin thérapeutique, souligne le directeur du site castrais, Loïc Doguet. Il permettra de diminuer la progression de la maladie et son impact… Il ne s’agit pas d’un vaccin préventif ».

Que Cuba ait déjà développé quatre vaccins contre différents types de cancer est sans doute une nouvelle importante pour l’Humanité (1), si nous tenons compte que, selon l’Organisation Mondiale de la Santé, chaque année meurent dans le monde, par cette maladie, environ 8 millions de personnes (2). Toutefois, les grands moyens internationaux l’ont ignorée presque complètement.

En 2012 Cuba brevetait le premier vaccin thérapeutique contre le cancer du poumon au niveau mondial, la CIMAVAX-EGF (3). ET en janvier 2013 on annonçait secondement, le Racotumomab (4). Des essais cliniques dans 86 pays démontrent que ces vaccins, bien qu’ils ne traitent pas la maladie, obtiennent la réduction des tumeurs et permettent une étape stable de la maladie, en augmentant l’esperance et la qualité de vie.

Le Centre d’Immunologie Moléculaire de La Havane, appartenant à l’État cubain, est le créateur de tous ces vaccins. Déjà en 1985 a été développé le vaccin de la méningite B (5), unique dans le monde, et plus tard d’autres, comme celles qui combattent l’hépatite B ou la dengue (6). En outre, il fait des recherches depuis des années pour développer un vaccin contre le VIH-SIDA (7). Un autre centre étatique cubain, les laboratoires LABIOFAM, développe des médicaments homéopathiques aussi contre le cancer : c’est le cas du VIDATOX, élaboré à partir du venin du scorpion bleu (8).

Cuba exporte ces produits pharmaceutiques à 26 pays, et participe dans des sociétés mixtes en Chine, au Canada et l’Espagne (9). Tout ceci casse complètement un stéréotype très étendu, renforcé par le silence médiatique sur les avances du Cuba et d’autres pays du Sud : selon lequel la recherche médico-pharmaceutique d’avant-garde se produit seulement dans les pays appelés « développés ».

Indubitablement, l’État cubain obtient un rendement économique de la vente internationale de ces produits pharmaceutiques (10). Toutefois, sa philosophie de recherche et commercialisation est aux antipodes de la pratique patronale de la grande industrie pharmaceutique.

vaccins

Le Prix Nobel de Médecine Richard J. Roberts dénonçait récemment que les fabriquants orientent leurs recherches non a la guérison des maladies, mais au développement de médicaments pour indispositions chroniques, beaucoup plus rentables économiquement (11). ET il indiquait que les maladies propres des pays les plus pauvres – par leur basse rentabilité- ne donnent simplement pas lieu à des recherches. Pour cette raison, 90% du budget pour recherche est destiné aux maladies de 10% de la population mondiale.

L’industrie publique médico-pharmaceutique du Cuba, étant une des principales sources de devises pour le pays, est régie par des principes radicalement opposés.

D’abord, ses recherches sont dirigées, en grande partie, à développer des vaccins qui évitent des maladies et, par conséquent, amoindrissent les frais en médicaments de la population. Dans un article de la revue prestigieuse Science, les chercheurs d’Université de Stanford (Californie) Paul Drain et Michele Barry assuraient que Cuba obtient de meilleurs indicateurs de santé que les USA en dépensant jusqu’à vingt fois moins (12). La raison : l’absence – dans le modèle cubain de pressions commerciales par les firmes pharmaceutiques, et une stratégie d’éducation de la population en prévention de santé.

En outre, les thérapies naturelles et traditionnelles – comme la médecine herboriste, l’acuponcture, l’hypnose et beaucoup d’autres, des pratiques peu rentables pour les fabricants de médicaments, sont intégrées depuis des années dans le système de santé publique gratuite de l’àŽle (13).

D’autre part, à Cuba les médicaments sont distribuées, d’abord, dans le réseau hospitalier public national, de manière gratuite ou hautement subventionnée – précisément grâce aux recettes en monnaie forte par leurs exportations (14).

L’industrie pharmaceutique cubaine, en outre,qui destine un présupposé budget publicitaire qui, dans le cas des multinationales, est supérieur à celui investi dans la recherche elle-même (15).

Finalement, Cuba propulse la production de médicaments génériques qu’il met à la disposition d’autres pays pauvres et de l’Organisation Mondiale de la Santé, à un prix très inférieur à celui de la grande industrie mondiale (16).

Mais ces accords, étrangers aux règles du marché, produisent des fortes pressions de l’industrie pharmaceutique. Récemment, le Gouvernement d’Équateur annonçait l’achat au Cuba d’un important nombre de médicaments, en « réciprocité » par les bourses à des étudiants équatoriens dans l’àŽle et par l’appui de spécialistes cubains dans le programme « Manuela Miroir » pour personnes handicapées (17). Les protestations de l’Association des Laboratoires Pharmaceutiques équatoriens se sont transformées immédiatement en campagne médiatique, en diffusant le message de la supposée mauvaise qualité des médicaments cubains (18).

D’autre part, de nombreux analystes voient derrière le coup d’état du Honduras, en 2009, la grande industrie pharmaceutique internationale, puisque le gouvernement abandonné Manuel Zelaya, dans le cadre de l’accord AUBE, prétendait remplacer l’importation de médicaments des multinationales par lesgénériques cubains (19).

Le blocus des USA à Cuba impose d’importants obstacles pour la commercialisation internationale des produits pharmaceutiques cubains, mais aussi nuit directement à la citoyenneté des USA. Par exemple, les 80.000 personnes diabétiques qui souffrent dans ce pays, chaque année, l’amputation des doigts de leurs pieds, ne peuvent pas accéder au vaccin cubain Heperprot P, qui précisément les évite (20).

Le Prix Nobel Chimique de Peter Agre affirmait récemment que « le Cuba est un exemple magnifique de comment on peut intégrer la connaissance et la recherche scientifique » (21). Irina Bokova, president-directeur général de l’UNESCO, disait se sentir « très impressionnée » avec les réalisations scientifiques du Cuba et montrait la volonté de cette organisation de Nations Unies en les promouvant dans le reste du monde (22). La question est inévitable : disposera-t-elle de la collaboration indispensable des grands médias internationaux pour les diffuser ?

José Manzaneda
coordinateur de Cubainformación.

http://www.cubainformacion.tv/index.php/lecciones-de-manipulacion/4789…

(1) http://www.jornada.unam.mx/2011/11/08/ciencias/a02n1cie

(2) http://www.lapagina.com.sv/nacionales/61996/2012/02/04/Cada-ano-76-mil…

(3) http://actualidad.rt.com/ciencias/view/32388-Cuba-lanza-primera-vacuna…

(4) http://www.prensalibre.com/salud/Desarrollan-segunda-vacuna-cancer-pul…

(5) http://www.nnc.cubaweb.cu/clasificados/ciencia/ciencia1.htm

(6) http://ipsnoticias.net/nota.asp?idnews=96327

(7) http://www.telesurtv.net/articulos/2012/03/07/cientificos-cubanos-prob…

(8) http://www.jornada.unam.mx/2012/07/12/index.php?section=ciencias&a…

(9) http://spanish.news.cn/salud/2011-11/05/c_131230334.htm

(10) http://www.guiacuba.info/noticias-de-cuba/turismo-segunda-fuente-ingresos-cuba

(11) http://voselsoberano.com/index.php?option=com_content&view=article…

(12) http://www.cubadebate.cu/especiales/2010/05/04/reportaje-revista-scien…

(13) http://www.sld.cu/sitios/mednat/

(14) http://www.nuevatribuna.es/articulo/mundo/cuba-ya-utiliza-la-vacuna-co…

(15) http://www.elmundo.es/elmundosalud/2002/07/19/medicina/1027075187.html

(16) http://www.cubainformacion.tv/index.php/lecciones-de-manipulacion/4762…

(17) http://www.diariovasco.com/agencias/20110813/mas-actualidad/sociedad/e…

(18) http://www.ciudadaniainformada.com/noticias-politica-ecuador0/noticias…

(19) http://www.tercerainformacion.es/?Honduras-Intereses-Transnacionales

(20) http://actualidad.rt.com

(21) http://www.opciones.cu/cuba/2012-03-09/reconocen-avances-de-la-biotecn…

(22) http://www.juventudrebelde.cu/cuba/2012-11-29/directora-general-de-la-…

http://www.legrandsoir.info/cuba-cree-quatre-vaccins-contre-le-cancer-une-lecon-aux-firmes-pharmaceutiques.html

14 commentaires à propos de “Cuba développe quatre vaccins contre le cancer : une leçon aux firmes pharmaceutiques

  1. Bonjour,
    Une amie m’a envoyer cet article et je m’empresse de vous contacter car on m’a diagnostiqué un cancer du poumon il y a quelques jours. Je souhaiterai savoir qui je dois contacter pour entrer en relation avec un laboratoire ou mieux un médecin de Cuba afin de me procurer le vaccin qui ne traite pas la maladie mais augmente l,espérance de vie et améliore la qualité de vie, un espoir pour moi de vivre un peu plus longtemps auprès de ma famille.
    Je vous remercie d’avance pour tous renseignements et envoi mes sincères salutations.

  2. Très impressioné par ce que je viens de découvrir au sujet des prouesses scientifiques des chercheurs cubains.
    je suis autant désolé des obstacles de la grande industries pharmacetique mondiale contrôlée par les lobbies capitalistes qui se comporte en vautours, car leur objectif s’éloigne de plus en plus de la santé de tous au profit de bonnes affaires à réaliser des souffrances du plus grand nombre.
    Quel dirigeant de pays pauvres peut s’affranchir des lobbies capitaliste et occidentaux pour prendre à coeur les problèmes de santé de ses populations en collaborant avec l’audacieuse industrie pharmacetique cubaine?
    Les devises de nos pays peuvent ainsi être economisées et être réinveties dans le dévloppement des infrastructures de base.

    • surtout que les maladies ce sont eux qui nous les envoient !
      voir les CHEMTRAILS épandage de nanoparticules d aluminium et de titane, les vaccins qui stérilisent et qui rendent malade , les médicaments qui contiennent tous de la parabène de l aluminium et du titane, le FLUOR dans toutes les eaux, les pesticides autorisés en France, la mauvaise nourriture qui contient aussi du titane ! si avec ça on ne tombe pas malade c est que vraiment on est chanceux ou prévoyants !
      prendre de la spiruline, de la chlorella et du curcuma pour éviter de tomber malade !

      • Entièrement d accords é je suis certains que les grippes les gastros
        Sont fabriquées par l industrie pharmaceutique
        qui créer é difuse les virus dans l air pour rendre malades
        un maximum de gens qui vont courrir acheter leur médicaments
        en pharmacie et empocher des centaines de millions d euros par pays touchés par les épidémies

        Depuis
        plusieurs années il y a grippes
        qui durent plus longtemps
        Les symptomes sint « bizarres » a tel point que des
        médessins vous disent  »
        vous avez  » surement  » un microbe ou un virus
        et ils
        vous donnent plein de médicaments ou des anti biotiques

        Il y a dans l année plusieurs gastros plusieurs grippes

        Dans les pays ou il fait -40 degrés ou il y a peu de populations il n y a pas toutes ces épidémies !!!!!

        Ils sortent le vaccins de la grippe qui est différente chaque
        année
        avant l apparition de l épidémie bizarre !!!!!

        En plus de tout cela les gouvernements autorisent des pesticides qui tuent des insectentes ultra résistants

        Ces pesticides mortels se
        retrouvent dans le sols
        et s accumulent dans le temps

        Et nous nous mangeons les
        légumes
        et les fruits de plus en plus contaminés

        Le bio n éxistait
        pas il y a des dizaines d années car tout était  » bio » naturels
        pas empoisonné

        Rajouté a tout cela les colorants chimiques les acides
        exhausteurs de gouts ….. dans les aliments

        Plus la pollutions des
        usines échappelents de gazs ……

        Plus les produits chimiques dans
        les cosmétiques les vètements …..

        Plus l etats assassins
        qui nous vends des
        cigarettes
        qui
        tuent et empoisonnent des dizaines millions de gens dans
        le mondes
        il y a des dizaines de produits cancérigènes dans les cugarettes é tout le mondes trouve cela normal

        Moi je dis que les états sont coupables de crimes ave préméditations eb vendant
        leurs poisons

        Rien ne se perds rien ne se créer

        tout ne fait que se transformer

        si nous supprimons les cigarettes
        les pesticides les conservateurs chimiques les vaccins dangereus

        Il y aurait pas autants de malades

        Manger des légumes en kabylie ou en Afriques le gouts et les
        odeurs des fruits é légumes
        n ont rien a voir ave les produits des Auchan carrefour é mèmes des marchés en France

        C est du  » bio » puissance 1000000

        • C’est où la Kabylie ? Ah oui dans un grand pays qui s’appelle ALGERIE dont les relations avec CUBA sont excellentes et pas de visa entre les deux pays…

  3. J’espère qu’ ils seront assez intelligents pour nous revendre CSS vacances installation au prix fort… Je sais, c’est pas sympa pour les malades mais nos gouvernements et nos lobbies pharmaceutiques ne mérientnt pas mieux qu’ une tarification à la tête du client. ..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*