Voici les 8 plus gros mensonges officiels sur l’alimentation

Afficher l'image d'origineImage credit: shutterstock.com

Voici les 8 plus gros mensonges officiels sur l’alimentation

Par

C’est malheureux, mais les recommandations des nutritionnistes « officiels » sont souvent à mille lieues des enseignements de la science et du bon sens.

Pourquoi ?

Parce que l’alimentation est au cœur d’intérêts politiques, industriels et financiers puissants !

Voyez plutôt les 8 énormes mensonges qu’on entend quotidiennement dans les grands médias… et qui nuisent gravement à votre santé.

1. Buvez un bon jus d’orange le matin !

La plupart des gens s’imaginent que les jus de fruits sont bons pour la santé. Et le très officiel Programme National Nutrition Santé (PNNS) les conforte dans cette erreur. Pour ces « experts », un verre de jus « compte » comme une portion de fruit. Ce n’est pas seulement faux: c’est dangereux. Car un verre de jus d’orange contient autant de sucre qu’un Coca Cola, avec les mêmes effets désastreux sur votre santé.

Pour les chercheurs de l’Université de Harvard, les boissons sucrées (sodas ET jus de fruits) sont responsables de 133 000 décès par diabète, 44 000 décès par maladie cardio-vasculaire et 6 000 décès par cancer [1]. Car le sucre est l’ennemi numéro 1 de votre santé. Les Français consomment 17 fois plus de sucre aujourd’hui qu’au 19ème siècle. Et comme par hasard, cette nouveauté a coïncidé un peu partout avec une augmentation vertigineuse de l’obésité, du diabète et de la quasi-totalité des maladies modernes.

Le pire est le fructose ajouté, que l’on trouve dans les pâtisseries mais aussi la plupart des produits industriels, sous forme de « sirop de maïs » ou « sirop de fructose-glucose ». Quant au sucre de table, composé à 50 % de fructose et à 50 % de glucose, il faut savoir que c’est l’alimentation préférée des… cellules cancéreuses ! Plus vous consommez de sucre, plus vous risquez de déclencher un cancer… et de l’alimenter.

Voilà pourquoi il est si important de réduire au maximum sa consommation de sucre, y compris celle des jus de fruits, même s’ils ont été soigneusement pressés par vos soins. Et ne croyez surtout pas que manger un fruit entier équivaut à boire du jus de fruit. D’abord parce que le jus empêche de vous rendre compte de la quantité de sucre que vous avalez. Saviez-vous qu’un seul verre de jus contenait le sucre de deux oranges ? Et que pour produire 1 seul litre de jus, il faut 2 à 3 kilos d’orange ?

Et surtout, les fibres du fruit ont l’avantage de « ralentir » le passage du sucre dans le sang. Lorsque le fruit est réduit en jus, sans les fibres, il augmente brutalement votre taux de sucre dans le sang et force votre pancréas à injecter une dose massive d’insuline pour rétablir la situation.

Résultat : au bout de deux heures, c’est l’hypoglycémie. C’est la fameuse fringale de 10-11h, après un petit-déjeuner sucré. Au bout de quelques mois, c’est la prise de poids… Et au bout de quelques années, c’est l’ensemble de vos cellules que vous endommagez. Voilà l’effet que les sucres « rapides » produisent sur votre organisme… Et le pain n’y fait pas exception :

2. Le pain complet est la base d’une alimentation santé

Ah, le pain complet, les céréales complètes, voilà qui sonne « sain », n’est-ce pas ? Malheureusement, les choses ne sont pas si simples. Les nutritionnistes recommandent le pain complet car il contient une dose correcte de fibres et des vitamines (contrairement au pain blanc, très pauvre nutritionnellement ).

Mais c’est loin d’être un aliment irréprochable. Le pain complet contient beaucoup de gluten, de sel et de pesticides (lorsqu’il n’est pas bio). Et contrairement à ce qu’on croit trop souvent, c’est un « sucre rapide ». On le sait grâce à la mesure de son « index glycémique », qui reflète la rapidité avec laquelle les aliments augmentent votre taux de sucre sanguin. Eh bien l’indice glycémique du pain (blanc ou complet) est très élevé (71), et même légèrement supérieur à celui du sucre de table (67) [2] !

Lorsque vous mangez du pain, votre taux de sucre dans votre sang augmente brutalement, et comme on l’a vu avec le jus d’orange, cela finit par dérégler votre appétit, favoriser le surpoids et accélérer le vieillissement de vos cellules. Choisir des aliments à indice glycémique bas est donc un des gestes les plus importants que vous pouvez faire pour votre santé… et votre tour de taille.

Si vous tenez à votre pain quotidien, préférez le pain complet au levain (bio), qui a l’avantage d’avoir un indice glycémique un peu plus bas. Mais ne croyez surtout pas que le pain complet, ou les céréales complètes en général, sont des aliments indispensables à une alimentation « santé ». Vous trouverez davantage de bonnes fibres et de vitamines dans les légumes.

Quelques précisions fournies par une correspondante : Le blé complet est très indigeste et n’est pas préférable au farines blanches. L’idéal serait de consommer des farines semi complètes en ce qui concerne le blé et bio bien évidemment. Car en fait la farine complète contient le péricarpe qui est l’enveloppe externe du blé et qui va absorber les minéraux présents dans l’intestin. La farine semi complète elle en est débarrassée tout en contenant les autres enveloppes riches en fibres, nutriments, oligo-éléments.

De bonnes variétés de blés, non transformées et cultivées adéquatement ( sans apport azoté durant la croissance) permettent d’obtenir un blé qui contient un gluten bien plus digeste et bien moins nocif. Bref le gluten n’est pas mauvais en soit mais que c’est l’industrialisation faite autour du blé qui en a modifié la nature, le rendant nuisible pour l’organisme.

alimentation

3.Il faut manger « un peu de tout »

Combien de fois ai-je dû supporter cette vieille rengaine ? « Manger équilibré » ce serait tout simplement « manger un peu de tout ». Si l’on suit cette logique, cela voudrait dire qu’il faudrait manger « un peu de frites », « un peu de charcuterie », « un peu de viennoiseries industrielles », « un peu de pain blanc », « un peu d’huile de tournesol », « un peu de glace », boire « un peu de coca-cola ». Vous voyez le problème…

Manger « de tout » était un bon conseil quand toutes ces cochonneries n’existaient pas. Il était alors utile de varier les plaisirs au sein du cercle des aliments bons pour la santé (fruits, légumes, viandes, poissons, œufs, noix). Mais dans la jungle alimentaire que nous connaissons aujourd’hui, s’il y a une règle à suivre, c’est de manger le plus possible de bonnes choses, et le moins possible de mauvaises.

Manger « de tout » est d’autant plus inadapté qu’il existe des catégories d’aliments qui ne conviennent absolument pas à certaines personnes. Par exemple, les féculents sont bons pour les sportifs… mais désastreux pour les diabétiques. Le lait et le blé peuvent être consommés avec modération par ceux qui les tolèrent, mais doivent être évités à tout prix par ceux qui les digèrent mal. Ces derniers ne mangeront donc pas de « tout »… mais cela n’a aucune importance ! Car le lait ou les céréales ne contiennent aucun nutriment qu’on ne peut retrouver dans d’autres aliments (le brocoli contient plus de calcium que le lait)

Même les fruits peuvent être évités sans dommage pour la santé – du moment que vous consommez un maximum de légumes variés. Quant au régime végétarien, sans viande ni poisson, il est plus compliqué à équilibrer, mais pas impossible si vous avez une excellente connaissance de la nutrition !

4. Surtout pas plus de trois œufs par semaine !

« Les œufs sont pleins de cholestérol ! Limitez-les au maximum, pour le bien de votre cœur et de vos artères ! » Et voilà comment un slogan sorti des années 1970 a privé inutilement des millions de personnes d’un des aliments les plus sains de la planète. Car cela fait maintenant des années qu’on le sait : le cholestérol contenu dans les aliments n’a aucune influence négative sur votre cholestérol.

La raison est simple : c’est le foie qui produit l’essentiel du cholestérol de votre organisme. Lorsque vous avalez du cholestérol contenu dans les aliments, le foie réduit d’autant sa propre « production ». C’est pourquoi vous pouvez avaler 3 œufs par jour sans que votre cholestérol (LDL) ne bouge d’un iota. Aucun risque, donc, pour votre cœur. Des études portant sur des centaines de milliers de personnes ont montré de façon répétée que ceux qui consomment beaucoup d’œufs n’ont pas plus de risque que les autres de développer une maladie cardiaque [3].

Face à cette avalanche de preuves, les autorités américaines ont fini par changer leur fusil d’épaule. Les nouvelles recommandations officielles, publiées en 2016, contiennent enfin, noir sur blanc, l’aveu qu’il est totalement inutile de réduire sa consommation d’aliments riches en cholestérol. Et cela tombe bien, car ce sont souvent des aliments extrêmement sains, comme les fruits de mer, le foie de veau (et autres abats) ou les sardines. Quant à l’oeuf, c’est un véritable « super-aliment » qui mériterait être consommé tous les jours.

Le blanc d’œuf est composé à 100 % d’excellentes protéines, idéales pour le petit-déjeuner. Et le jaune est rempli de vitamines (A, B2, B5, B6, B9, B12, D, E et K), d’anti-oxydants ainsi que de « choline », un nutriment rare qui protège votre mémoire. > D’ailleurs, saviez-vous à quoi la doyenne de l’humanité actuelle, l’italienne Emma Morano (116 ans !), attribue son incroyable longévité ? Aux trois œufs qu’elle mange tous les jours, depuis l’âge de vingt ans !

5. Remplacez le beurre par l’huile de tournesol

Priver les citoyens d’un « super-aliment » est dommage. Mais il est beaucoup, beaucoup plus grave de leur conseiller d’avaler un aliment toxique. C’est ce qui s’est produit dans les années 1970 (encore !), lorsque l’on a commencé à dire aux gens de remplacer les graisses animales, comme le beurre, par des huiles végétales, comme l’huile de tournesol ou de maïs. Or on sait aujourd’hui que ces deux huiles font partie des aliments les plus nocifs qui existent.

Le problème est qu’elles sont bourrées d’omégas-6, dangereux lorsqu’ils sont consommés en excès : ils augmentent votre risque de surpoids, de diabète… et de crise cardiaque [4] ! Etait-il au moins justifié de recommander de réduire les graisses animales, pour éviter de boucher les artères ?

Même pas. On s’est aperçu que le régime traditionnel des Eskimos (inuits) était composé presque exclusivement de viandes et poissons extrêmement gras comme le phoque, la baleine, le morse ou le renne… Et cela ne les empêchait pas d’avoir un des taux de maladie cardiaque les plus bas au monde ! En réalité, il n’existe aucun lien entre la consommation de graisses animales dites « saturées » et le risque de maladie cardiaque. C’est ce qu’a conclu le rapport de référence de 2010 sur le sujet, qui incluait 21 études et 347 000 personnes suivies.

Pour enfoncer le clou, deux chercheurs ont publié en avril 2016 les résultats d’une étude datant des années 1970, qui sont d’autant plus explosifs qu’ils ont été camouflés pendant près de 30 ans [5]. A l’époque, les chercheurs avaient sélectionné 9 000 personnes qui vivaient en établissement médicalisé, et dont ils pouvaient contrôler le régime alimentaire à 100 %.

Pendant des années, la moitié d’entre eux a suivi un régime alimentaire « classique », relativement riche en graisses saturées (beurre, fromage et viande). L’autre moitié s’est vu priver d’une bonne partie de ces graisses et, pour compenser, a consommé une dose importante d’huile de maïs. Eh bien au bout de cinq ans, les pauvres cobayes du deuxième groupe ont eu deux fois plus de crise cardiaque que ceux du premier (41 % contre 21 %) !

Voilà ce qui arrive quand on demande aux gens de consommer massivement des produits industriels (huile de maïs ou de tournesol) qui n’ont jamais fait partie du régime traditionnel d’aucun peuple sur la planète ! (les huiles d’olive et de colza, elles, sont consommées depuis des millénaires et sont précieuses pour la santé).

6 . Les compléments alimentaires sont inutiles et dangereux

Quand on écoute les médias, les autorités ou les médecins, on a souvent l’impression que les compléments de vitamines, minéraux et autres micro-nutriments sont au mieux de la poudre de perlimpinpin, et au pire des poisons en puissance.

Il est vrai qu’il existe de véritables arnaques, particulièrement dans le domaine de la « minceur » : non, évidemment, vous ne perdrez jamais 5 kilos par mois en avalant des pilules ! Mais n’oublions pas que de nombreux médicaments ne valent pas mieux. D’après les Professeurs Even et Debré, plus de la moitié des médicaments vendus en pharmacie sont inutiles… avec des effets secondaires parfois effrayants.

Les compléments alimentaires, eux, sont inoffensifs dans l’immense majorité des cas. Et si vous les choisissez bien, ils peuvent faire une grande différence pour votre santé. Car contrairement à une idée reçue, il ne suffit pas de « manger équilibré » pour ingérer toutes les vitamines et minéraux dont votre corps a besoin. L’exemple le plus évident est la vitamine D. C’est une vitamine qui a la particularité d’être quasiment absente des aliments… et d’être synthétisée par notre organisme uniquement lorsque notre peau est exposée au soleil !

Et comme nous passons l’essentiel de notre temps entre quatre murs, il est très fréquent d’être en carence aujourd’hui. Selon une étude publiée en 2012, pas moins de 80 % des Français sont en déficit de vitamine D [6] ! C’est un chiffre dramatique quand on sait qu’une carence en vitamine D est associée à un risque plus élevé de mourir d’accident cardiaque, de cancer ou d’infection [7].

Voilà donc un premier complément alimentaire que presque tous les Français devraient prendre, tous les jours, la vitamine D ! Mais ce n’est pas le seul. Un effet pervers du développement de l’agriculture intensive est que les fruits et légumes sont désormais beaucoup moins nutritifs qu’avant. Des chercheurs ont calculé qu’une pomme d’aujourd’hui contient 100 fois moins de vitamine C qu’il y a 50 ans ! Et si vous voulez obtenir la même dose de vitamine A contenue dans une orange de la même époque, vous devez désormais en consommer 21 [8] !

Voilà pourquoi des nutritionnistes éminents, comme le professeur Willet de l’Université de Harvard, recommandent à tous, en plus d’une alimentation équilibrée, de prendre chaque jour un complément multivitamine de qualité.

7 . Le « sans-gluten » est une mode stupide

On présente souvent le « sans-gluten » comme un « effet de mode », un « nouveau snobisme », voire même « un régime risqué ». Mon propre médecin m’a regardé avec pitié, il y a des années, lorsque je lui ai parlé d’arrêter le gluten. Pour la médecine officielle, si vous ne faites pas partie des 1 % de la population intolérante au gluten (maladie coeliaque), vous n’avez aucune bonne raison de vous en priver. Mais si vous écoutez les patients, vous entendez un tout autre son de cloche.

Ils sont de plus en plus nombreux à arrêter le gluten, et à témoigner du bien que cela leur a fait : fini les problèmes digestifs qu’ils traînaient depuis des années, fini les douleurs inexpliquées ou les fatigues anormales. Et pourtant, Dieu sait qu’il est pénible de devoir manger sans gluten 365 jours par an. C’est une protéine contenue dans les céréales comme le blé ou l’orge, et que l’on trouve donc dans la plupart des pains, des pâtes, des sauces et des gâteaux.

Manger « sans gluten » est donc un parcours du combattant dès que l’on sort de chez soi et que l’on mange à la cantine, au restaurant ou chez des amis. Ceux qui suivent ce régime ne le font pas par gaieté de cœur, et encore moins par effet de mode… mais bien parce qu’ils en constatent les effets sur leur santé ! Et la science leur donne raison. Car le blé d’aujourd’hui n’est pas le même qu’au début du 20ème siècle. Par croisements génétiques, le blé moderne contient 42 chromosomes, là où le blé ancestral n’en avait que 14.

Et l’un des effets de ce blé « mutant »… est qu’il contient beaucoup plus de gluten qu’avant ! Or la gliadine du gluten produit un effet désastreux sur votre intestin : il le rend plus perméable, plus poreux [9]. C’est dangereux, car votre intestin risque alors de laisser passer dans le sang des fragments d’aliments, ce qui peut déclencher des réactions inflammatoires, des douleurs… et même des maladies auto-immunes. Voilà pourquoi tout le monde gagnerait à réduire sa consommation de gluten, y compris ceux qui le supportent très bien.

Le seul « risque » que vous prenez, c’est de vous priver d’aliments peu recommandables comme le pain, les pâtes et la plupart des produits industriels… et de devoir compenser ce « manque » en mangeant plus de fruits, de légumes et de bonnes graisses !

8. Les produits laitiers sont nos amis pour la vie

Tout le monde l’a entendu au moins une fois : il faudrait manger « au moins 3 produits laitiers par jour ». C’est le conseil donné aux Français sans relâche depuis des dizaines d’années. Mais sur quoi repose-t-il vraiment… sinon sur l’influence du lobby laitier ?

On peut se poser la question quand on sait que les trois quarts de l’humanité ne possèdent pas l’enzyme permettant de digérer le lactose… et ne boivent donc pas la moindre goutte de lait à l’âge adulte. Sont-ils pour autant en mauvaise santé ? Pas du tout. Les Japonais vivent même plus longtemps que les Européens, sans le moindre produit laitier.

Mais ne manquent-ils pas de calcium ? Leurs os ne sont-ils pas fragiles ? Au contraire : ils subissent nettement moins de fractures que les scandinaves, qui sont pourtant les plus grands consommateurs de produits laitiers au monde ! En fait, la dose quotidienne de calcium indispensable à la santé de vos os est assez basse et très facile à atteindre sans la moindre goutte de lait.

Inutile, donc, de vous gaver de lait en croyant faire du bien à vos os. Et ce d’autant moins que les produits laitiers ont une face très sombre :

    • Le lait non bio contient de forts taux de pesticides ; >
    • Le lait de vache est riche en hormones bovines (œstrogène, progestérone et insuline) utiles à la santé du veau, mais inadaptées à notre organisme ;
    • Et de nombreuses études ont établi que les gros consommateurs de lait ont plus de risque que les autres de contracter un cancer de la prostate [10].

Et je ne vous parle pas des dégâts digestifs que peut causer le lait chez ceux qui le digèrent mal. Or les intolérants au lactose sont beaucoup plus nombreux qu’on ne l’imagine : en France, ils représentent environ 41% de la population !

Bref, ne vous forcez surtout pas à manger le moindre produit laitier. Et si vous les appréciez, essayez de ne pas dépasser une portion par jour, de privilégier le lait de brebis ou de chèvre… et de les choisir bio !
Un choix de vie saine…

J’ai essayé de rassembler pour vous les mensonges les plus criants, mais ce ne sont pas les seuls, hélas ! Et si vous pensez que cette lettre peut être utile à d’autres, n’hésitez pas à la partager autour de vous ! Car ne trouvez-vous pas qu’il est important d’agir contre une telle désinformation ? Le temps n’est-il pas venu decontrer la propagande d’industriels qui cherchent à nous vendre leur marchandise à tout prix, sans se soucier de notre santé ? N’est-il pas urgent de former une immense chaîne de solidarité et de VÉRITÉ sur l’alimentation santé ?
Xavier Bazin

PS : si vous n’êtes pas encore inscrit et que vous souhaitez recevoir mes messages,

rendez-vous ici.

Merci au site resistanceinventerre.wordpress.com Source de l’article original : resistanceinventerre.wordpress.com voir aussi : Vivre 100 ans, la tête sur les épaules et les pieds dans les sabots

Sources :

[1] Estimated Global, Regional, and National Disease Burdens Related to Sugar-Sweetened Beverage Consumption in 2010, Micha R, Singh GM et al. /  www.actforlibraries.org/harvard-study-reveals-links-between-sugary-

[2] Glycemic index and glycemic load for 100 foods, Harvard Health Publication

[3] Rethinking dietary cholesterol, Fernandez ML

[4] Use of dietary linoleic acid for secondary prevention of coronary heart disease and death : evaluation of recovered data from the Sydney Diet Heart Study and updated meta-analysis, Christopher E Ramsden, clinical investigator et al. And n-6 fatty acid-specific and mixed polyunsaturate dietary interventions have different effects on CHD risk : a meta-analysis of randomised controlled trials, Ramsden CE et al.

[5] High cholesterol diet is not linked to increased heart risk, study shows, Susan Mayor

[6] Vernay M. et al. Vitamin D status in the French adult population : the French Nutrition and Health Survey (ENNS, 2006-2007). Usen, invs, Avril 2012.

[7] Voir les études citées dans cet article de vulgarisation paru dans Authority Nutrition : 9 reasons to optimize your vitamin D levels

[8] Nutrient changes in vegetables and fruits, 1951 to 1999, compiled by Jeffrey Chritian for CTV News

[9] Effect of gliadin on permeability of intestinal biopsy explants from celiac disease patients and patients with non-celiac gluten sensitivity, Hollon J. et al.

[10] Dairy intake and prostate cancer risk : results from California collaborative prostate cancer study, Raj Satkunasivam et al. The Journal of Urology

89 commentaires à propos de “Voici les 8 plus gros mensonges officiels sur l’alimentation

  1. Donc si j’ai bien compris tout est fait pour nous tuer pour notre bien être! que faire manger des produits bio je doute fort qu’ils le soit car l’air est pollué donc tout est pollué hélas!avec ou sans bio rien ne changera tant que le consommateur ne change pas ,moi la première!….puis comme les industries fond ce qu’ils veulent pourquoi changer?…..

    • Parce que si les gens changent leurs habitudes ils seront bien obligés de changer. Le bio est certes pollué mais bien moins que les fruits et légumes traités. Pour ne pas ingérer les pesticides contenus dans une pomme traitée, il ne faudrait presque manger que le trognon…

      • Les produits bio sont moins pire ???!!!! Cest une simple mode . Va mangé tes pommes bio xD je vais gardé mes concentionelles pour vivre plus longtemps. Surtout cest un forum francais. En france il utilise tellement de cuivre cest ridicule le taux de cuivre dans les pommier et pomme. Et eu québec cest le souffre que la concentration est desastreuse. Malgrer le souffre est moins toxique en grande concentration que le cuivre.

        Tk vérifié hors les sectes de bio. Certain aliment bio sont meilleur que conventionnel et vice versa

        Chimique regarder la definition de ce mots. Materiaux naturel fait autant reaction chimique et peut etre plus nocif pour lenvironement que les transformer (randote transformer et un des moin toxique au moin tu peux en boire aucune effect en cours terme)

        Et le blés ils n’ont pas le choix !!! Et cest a cause de vous consomateur. Payerais tu ton mais 5 dollard pour 5 epis maïs ?

        Non alors on utilise moisonneuse bateuseet sa compacte les sols. Donc on a besion dun varietrr plus resistante a la compaction. ( les truc de decompaction fonction mais pas a 100% ) il faudrait modifier les tecnique et donc moins de rendement donc rareter du produit donc le prix plus elever , mais vous ne voulez pas payer moins cher !!!!!! Donc arrete chialer

        • Ouais !!! Toute qu’une réponse…. La seul chose que je puisse dire c’est que l’ignorance c’est le genre de réponse que ça donne… Va donc t’instruire un peu sur le sujet au lieu de balancer n’importe laquelle connerie…. Tu te sert d’internet pourquoi, au fait, à juste chatter ou regarder des vidéos de minou qui font des culbutes…. Il y a toutes les études sur internet qui te disent tout sur quoi manger et sur les cochonneries que l’on nous fait avaler presque de force…. Fait des recherches et instruit toi et tu verras bien….

          Car si non, les yeux ne servent à rien si l’esprit est aveugle…. Ce genre de réponse c’est juste un manque de connaissance, alors ouvre ton esprit, fait des recherches et instruit toi…. Pas besoin de me remercier, mes conseils sont gratuit pour tous…. Bonne recherches…

          • sauf les recherche sur internet mene sur des fausses informations eronees comme ceux de par de cette article
            le mieux est de suivre ce que votre conscience vous dite de faire
            si il y a abus vous le saurait deja
            alors tout ce qui est dit dans ce sujet et mauvais deja ce quiet hors du sujet st deja mauvais on fait quoi????

        • C’est tellement désagréable quand on ne fait pas attention à ce qu’on écrit que j’en ai mal au yeux . Vos idées sont à l’image de votre orthographe et de votre grammaire. Tant qu’à faire apprenez aussi à lire cela vous fera du bien pour comprendre les conseils donnés ici et ailleurs quand on s’intéresse à sa santé. Et pitié relisez vous avant de publier quelque chose ! Et ça ne vaut pas que pour vous !

    • Je ne suis pas du tout d’accord ! Faut arrêter de dire que le bio ca change rien !!! N’importe quoi ! Ca depend juste ou tu te fournis… mieux vaut une pomme non traitées qu’un pomme on l’on a fait 35 à 55 passage de pesticides !!!! Quand même !! Mieux vaut aller voir un petit maraîcher bio (qui respecte les normes française, il y a des controles poussés tous les ans), qu’un grossiste conventionnel (ou même bio) … et le pire c’est bien aller acheter ses fruits et légumes au supermarché. Alors Ninkaro, j’ai 23 ans et j’ai bien changé mon mode de concommation !!! Non dire « rien ne changera » c’est bidon !!! Et saches que le pouvoir, il ne va pas aux mains des industriels, mais dans celle du consommateur !!!!

      LES GENS SONT DES CRETINS !

      •  » Quant on pense qu’il suffirait d’arrêter de les acheter pour que sa ne se vende plus! »
         » ce n’est pas parce qu’ils sont nombreux a avoirs tors qu’ils on raison »
        ces citations d’un grand philosophe de notre siècle réponde a bien des commentaires négatifs

      • C’est vrai, changeons nos habitudes pour changer la production. Produire mieux, les éleveur et les paysans ont tout à y gagner et bien sûr pour leur santé. Subventionnons une agriculture de qualité et non de rendement indusriel. Merci à ceux qui essayent. Bonne journée.

        • En effet il faudrait arrêter de consommer et d’acheter de la merde et cela devrait changer. Maintenant il faut passer à l’action, si nous sommes nombreux à agir lnous pourrons changer la donne, sinon on continueras à enrichir les multinationales qui continuerons à nous empoisonné de plus belle.ce n’est pas eux qui déciderons pour nous , c’est à nous de faire valoir ce que nous voulons manger. Y en a marre de payer pour être empoisonné

        • Je suis 100% d’accord avec votre commentaire. Moi, ça fait environ 2 ans que j’ai changé mon alimentation pour des produits bio, sans gluten et sans produits laitiers et je me sens beaucoup mieux. Mon vendre a désenflé et j’ai perdu environ 12 livres, et ça c’est parce que j’ai cessé d’acheter des produits préparés avec toutes sortes de noms bizarres. Je ne pouvais plus manger de raisin et plusieurs autres fruits car cela me donnait des ulcères dans la bouche, mais depuis que je mange bio, je peux manger ces fruits sans aucun problème. Alors vive le bio.

  2. Il me paraît évident de banir l’alimentation industrielle! Et surtout de goûter à un peu tout dans la limite du raisonnable . Tres bonne réflexion dans cet étude.

  3. Encore un article négatif … et si on parlait positif …
    Par exemple …. manger ce que vous cuisinez ….c’est tellement créatif de cuisiner, ça éveille tous vos sens, et ça permet …. de s’équilibrer ….

  4. Comment on peut dire qu’un verre de jus d’orange = un verre de coca?
    A cause du sucre?
    Vous etes au courant que y’a different types de sucre dans votre rédaction de « Sain et naturel.com »
    Vous etes au courant que le scorbut a été éradiqué par la vitamine C contenu dans les agrumes?
    Ya combien de vitamines dans le coca?
    Ya combien de medecins dans vos locaux?
    Ya combien de connards qui croient ce que vous écrivez (ou que vous copiez collez depuis un autre site)
    Bonne vie saine et naturelle a vous tous!

      • alors on est deux à ne pas avoir compris ? car vous dites bien que les jus c’est du sucre pur et dangereux pour la santé , même les jus pressés à la maison selon vous , vous concluez même avec les effets sur le corps , effets que je n’ai pas du tout constatés chez moi , au contraire , un jus de légumes et fruits bio à l’extracteur tous les matins et plus de fringales , un meilleur réveil qu’avec un foutu café , et une meilleure forme générale .

        • A vrai dire, cet article surinterprète un peu sa source. Je viens de lire l’article sur lequel il s’appuie or on y parle de sugar sweetened beverage = boissons avec sucres ajoutés. En aucun cas on ne définit précisément ou on inclus les jus pressés maison pour cette composante de l’étude appliquée…
          De plus, on dirait bien que le jus d’orange pressé maison reste plutôt bon pour la santé pour son apport en vitamine C lorsque l’on fait d’autres recherches.

    • typiquement l’argumentation de l’industrie sucrière qui en général est seulement de mauvaise foi mais pas insultante…oui un verre de jus d’orange d’origine industrielle peut être aussi riche en fructose artificiel qu’un verre de coca

    • Il a juste rien compris cest prouver depuis un boute que il y a des sucre rapide lente(amidon) sinon du sucre cest du sucre sa soit fructose ou wtv meme affaire. Manque 2 oranges tu va lavoir ton aucre a la bonne quantité ainsi tes vitamines C

      Presse des orrange pour en faire un jus !!! Combien dorange sa va te prendre 4 ou 6 ?? Si tu bois 2 verres le matin sa te fait 12 oranges?? Mange 12 orange plus le dejeuner que tu prend normalement et jurement moi que tu as tout manger !!!! On mange pas 12 orrange parceque cest trop pour le corp en faire un jus faire en sorte quon peut ingerer les fructose en masse sans etre bourrer !!!!

      • c’est pas possible quel ignorant ce gars…. arrête tu te rends ridicule
        je bois tous les matins deux oranges pressées, ce qui fait un verre, et ce depuis plus de 15 ans…jamais malade, aucun problème de santé, analyses de sang bonnes tous les ans…

        • seb arrette de vous croire superviseure au autre
          soit ce que vous faite vous etes bénéfique moi depuis 55 ans k je fait tout le contraire et a 63 ans je suis e, meilleurs sante que vous
          analyse de sang de moins de 15 jours on est la preuve
          ,je mange ce que j ai envie et autant que j en ressent d emprendre
          entre parenthésé le bio c est pas nouveau cela a toujours existe sauf que on vient de lui donner un nom car avant toutes ces manipulations alimentaire est ces alertes a la con tout etait bio

      • Oui, le ton des réponses me choque, pourquoi toute cette agressivité ? Et puis les fautes d’orthographe me font autant de mal que les pesticides… Bref, les 2 choses qui me choquent le plus : la méchanceté et la bêtise.

    • On éradique pas une maladie du a une carence… Pitoyable petit être a l esprit fermé…. Arrete de fournir a ton corps de la vitamine c et tu finiras avec le scorbut… Il y a plus d un type de sucre… Ca oui!!! Le sucre de canne goute plus que le sucre de maïs alors on en a besoin de moins pour avoir autant de « saveurs » mais ton foie le traite pas mal de la meme façon gramme pour gramme…. Regarde ca comme un moteur quand ton pancréas roule dans le tapis pour réguler ton sang ben c est comme un moteur qui roule sur le « choke »…qu est qui arrive alors? Le gaz ne brûle pas bien…maintenant fait le lien et by the way grand connaisseur y a plus de vit c dans un gramme de brocolli que dans un gramme d orange….. Et c est pas avec des agrummes que les colons oncombattu le scorbut mais de l écorces de conifère surtout celui du cèdre blanc…le savoir aide a penser…pense à ça

  5. Je me de mande si Alex a seulement lu cet article en entiers ?!! il ne s’agit pas de croire mais de comprendre! si tu préfère te réfugier dans tes croyances va faire une prière pour ta santé et arrête de consulter ton médecin , voila qui nous aidera a combler le trou de la sécu (humour).

  6. Je n’ai pas de connaissances particulières en nutrition, si ce n’est celles liées à ma santé.
    Pas d’excès mais probablement un mauvais équilibre basé sur ces intox. Je pensais faire bien.
    Sur le conseil d’une diététicienne, j’ai considérablement ralenti ma consommation en fruits : j’étais à environ 3 fruits par jour (jus d’orange au petit déj et 1 au dessert des 2 repas, parfois au gouter). Je suis à 1 fruit tous les 2 jours (je vais repasser à 1 à 2 fruits puisque j’ai abouti au résultat escompté).
    Ralentissement voire disparition totale des sucres lents (pain, pâtes, riz, pomme de terre, etc.), si j’en prend, c’est en très très petite quantité.
    Arrêt de tous les produits laitiers, (je buvais du lait, yaourt nature, parfois fromage), arrêt de la margarine qui avait de longue date remplacé le beurre, au profit de quelques gouttes d’huile d’olive.
    Je ne mange pas d’ordinaire ni de fritures, ni de charcuterie (sauf jambon)
    J’ai consommé plus d’oeufs,
    Je ne consomme pas plus qu’avant de sucres rapides au travers de confiserie ou de dessert, ni de viande en sauce, ni de boissons sucrées ou édulcorées car j’ai toujours fait attention à mon poids.
    Et malgré ces efforts, j’avais pris des kg.
    Jamais eu de diabète, mais je manquais de fer, de vit.D et de bon cholestérol.
    Voilà donc le cadre.
    Avec ces petits changements qui, si on lit bien, se rapprochent fortement des remarques de l’auteur, j’ai perdu sans effort les 23 kg de trop en 1 an, et ce sont vraiment des kg de fond, accumulés sur des années et renforcés à la ménopause. Jeune retraitée, j’ai aujourd’hui des analyses parfaites et je me sens en super forme.
    Merci de votre exposé.

  7. manger bio oui c est bc mieux encore faut il etre sur de la provenance et malheureusement n est pas tj permis à tous le monde car c est tres cher et seuls les gens aisés peuvent se permettent d aller faire toutes leurs courses ds un magazin bio c est là ou il faut changer les choses rendre l alimentation saine pour tous renverser le processus il est plus que temps de penser à la santée et non au bussiness car tous ses industriels qui nous vendent leurs merde ne la mange surement pas arretons d acheter ils serront obligé de changer leur facon d agir !!! mais pour ma part il me semble qu il est dj trop tard bc de gens vont mourrir de cancer lié ) l alilmentation et à la pollution c est triste mais vrai !!!

  8. Je préfère crever jeune rempli de pesticides mais avoir bouffé tout ce que j’aime surtout dans un pays gastronomique comme la France plutôt que de me gaver de légumes sans aucune matière grasse toute ma vie tout ça pour me tanner d’avoir eu une vie saine.
    Apparemment dans « vie saine » vous avez oublié le mot « vie »…
    OK pour un équilibre dans l’alimentation tout ça, mais seulement pour que la vie se passe bien. Au passage mon père a le diabète alors qu’il avait une hygiène de vie irréprochable, du genre de ce que vous prônez, et pourtant il est malade.
    Faut accepter le fait que vous allez mourir les gars. Alors arrêtez avec vos courgettes et prenez-vous un bon McDo.

    • Lendi MERCI pour ton commentaire qui fait beaucoup de bien ^^ j’adore ta dernière phrase qui pour moi résume tout!!!! Oui à une vie équilibrée et saine mais surtout OUI à la vie!!!

    • Tu parles de gastronomie puis de Mac do…ya un soucis.
      Je pense que tu n’as jamais souffert de maladie pour parler comme ça. Certes il faut se faire plaisir mais la consommation et donc la production sont tellement poussées à l’extrême qu’il n’y a plus de respect pour les animaux. Il faut savoir consommer de façon raisonnable et des produits de qualité. Aujourd’hui c’est impossible sauf si on produit nous même tout ce qu’on mange.
      Car oui on nous fait manger de la merde qui a bon goût ! On se fou de notre gueule mais chacun mène sa vie comme il l’entend. Forcément ne pas réfléchir et manger n’importe quoi c’est plus simple.

  9. Honnêtement après avoir lu votre article j’ai du mal à trouver ce que je pourrai bien manger à part des légumes vapeurs … Mais ça risque de vite me gonfler

  10. Bonjour, Comme vous le dites si bien, arrêtons de croire ces balivernes de nutritionnistes! en effet, qu’est ce qu’un nutritionniste: juste un « adjectif » rattaché à un métier divers et varié. on peut être coach nutritionniste, dentiste nutritionniste, médecin nutritionniste, kiné nutritionniste….
    Personnellement, je n’irai pas me faire soigner les dents chez un médecin… enfin, vous voyez ce que je veux dire.
    Afin de parler d’alimentation, il est essentiel de s’éduquer, non pas par de pseudo sources sur internet mais bien par des recherches non faites par des lobbies. Bref un peu de bon sens… aller dans un groupes de séniors plus (70 et +) demandez leur s’il consomme des produits laitiers, depuis combien de temps, si cela a un impact sur leur santé. Si oui, approfondissez … faites vous une première opinion et continuez à chercher des informations officielles.

    • Oui mais attention aux balivernes des bloggeurs/ses aussi, surtout quand elles ne sont pas appuyées par des sources approfondies sur le métabolisme, la biologie, la nutrition, ..
      Ce serait bien de citer ses sources.
      Dires « Des chercheurs ont découvert que… » n’est pas suffisant pour que l’info soit complète ni sure.

      Je prend un exemple, concernant les produit laitiers, seul le lait contient du lactose, et il est bien normal que les adultes ne soient pas dotés de lactase, l’enzyme capable de métaboliser le lactose puisque le lait est l’ aliment infantile chez les mammifères. L’humain est le seul animal à continuer de consommer du lait une fois adulte. Normal que ça lui crée quelques soucis. Les fromages/yaourts etc…lait fermenté ne présente plus de lactose/
      Pourquoi se priver alors ?
      Bref, exemple parmui tant d’autres.
      Je suis d’accord avec Laetitia, consultons les seniors

  11. Merci pour cet article extrêmement intéressant.. L’industrie alimentaire n’a aucun scrupule à poursuivre sa course effrenée au profit au détriment de notre santé…nous vivons dans une drôle d’époque où la valeur monétaire prévaut sur la valeur de la vie…quelle désastre. Toutefois,je crois fermement que NOUS,consommateurs,avons le pouvoir de faire changer les choses et qu’à chaque fois que nous faisons notre épicerie,nous prenons position,nous affichons nos valeurs et nous décidons des produits que nous allons consommer…aucune compagnie ne peut encore nous enfoncer un aliment de force dans la bouche.
    Un humain malade est tellement triste et désolant de par la douleur qui l’accable qu’un des seuls buts des grands décideurs de ce monde devrait être de mettre tout en œuvre pour garder leurs populations le plus en santé possible mais hélas,tant que nos systèmes reposeront sur une idéologie issue du capitalisme ,plusieurs produits alimentaires néfastes se retrouverons sur les tablettes de nos épicerie avec des logos plus farfelus et colorés les uns que les autres…pour mieux nous berner.

  12. La base de la malhonnêteté et de la pseudo-science, c’est de citer des papiers scientifiques en en corrompant la conclusion : le rapport sur la vitamine D le stipule clairement, le déficit en vitamine D concerne principalement les personnes nées hors d’Europe et une augmentation de l’activité physique devrait réduire le problème. En cherchant, on doit facilement pouvoir trouver par contre des études qui montrent comment certaines personnes ruinent leur santé avec des compléments alimentaires mal dosés. Ca serait bien de ne pas donner des « conseils » dangereux en les justifiant par des mensonges.

    Je vais pas passer sur chaque point. Le pire c’est certains de ces points sont vrais. Pourquoi est-ce pire ? Parce qu’en mélangeant mensonges et vérités on les amalgames et on promeut les premiers autant qu’on discrédite les seconds.

  13. Pour ceux qui s’arrête sur le jus d’orange. On ne parle pas de jus d ‘orange pressée par vos soins, mais celui que vous acheté à carrefour à moitié concentré et bourré de sucre… Je rajouterai qu’ il faut bannir le jus d’orange qd on est à jeun c’est super acide pour l’estomac.

    •  » Voilà pourquoi il est si important de réduire au maximum sa consommation de sucre, y compris celui des jus de fruits, même s’ils ont été soigneusement pressés par vos soins.  » citation exacte de l’article ci-prédent, chapitre 1 paragraphe 4. Cordialement

      • Exacte.
        Mais il faut lire entre les lignes …
        Si j’ai bien compris …
        Pour avoir 2 dl de jus d’oranges, il faut beaucoup d’orange. Donc concentration de sucre (et aussi de vitamines, ne l’oublions pas).
        Mais qui vas manger autant d’orange le matin ?
        Personne.
        Donc, on peux en déduire, avec de grands raccourci, que effectivement boire du jus d’orange amène beaucoup trop de sucre et qu’il vaut mieux de manger une orange.

        Donc manger des fruits est bien meilleures que boire leur jus. C’est ça qu’il faut retenir.

  14. Je pense qu’il est bon et sain de remettre en question tout (absolument TOUT en question ) tout semble vrai et son contraire aussi, comment alors s’y retrouver.? A chacun d’essayer, de tester sur lui-même ce qui lui convient, il n’y a pas de règle et de vérité absolue. sinon on tombe vite dans le dogmatisme et « le n’importe quoi le plus absolu ! Bien sûr il faut boycotter tous les produits industriels, la « bouffe » de masse, chimique qui détruit peu à peu, préférer le bio qui devrait être moins cher, choisir ses aliments… c’est une révolution de la façon de vivre globale qu’il faut mettre en place et surtout arrêter de suivre des conseils souvent farfelus. Chacun en donne comme il le sent, trouve un produit miracle à consommer. Du bon sens, de la modération, une éducation au goût, apprendre à lire les étiquettes, le travail « global » pour mieux vivre passe par tout cela, par notre responsabilité et ne pas croire tout ce que tout le monde exprime. La première chose est cela : douter, douter et expérimenter par soi-même.

    • 100% d’accord avec vous Maryse! Tout est question d’éducation du goût, et d’expérimentation, et surtout surtout, d’être à l’écoute de son corps. Perso, je me fais souvent plaisir, mais j’ai appris à dire stop car je « sens » quand ma limite arrive. Et je la respecte. C’est du respect aussi envers mon corps. Et ça s’apprend.

  15. je connais déjà tout cela mais qu’est ce que ça fait du bien de le relire et j’ai déjà réussi à convaincre quelques personnes de mon entourage mais pour les produits laitiers pas facile avec ce matraquage publicitaire.Merci pour cette page.Cordialement. Ps : Dans les années 50 sous Mendes France à l’école , une pause, tout le monde à la cantine et on nous servait un verre de lait quelquefois chocolaté

  16. cet article est un ramassis de bêtises concentré… le sucre de table c’est du saccharose deja! alors on mange quoi? de la terre?

    • Le saccharose, ou saccarose, est un sucre à la saveur douce et agréable. Extrait de certaines plantes, principalement de la canne à sucre et de la betterave sucrière, il est très largement utilisé pour l’alimentation humaine. Il s’agit d’un diholoside constitué de glucose et de fructose […] Le raffinage du saccharose fait intervenir des phases de blanchiment et de cristallisation qui produisent une poudre blanche formée de cristaux incolores dépourvue de vitamines et de sels minéraux. Ce saccharose raffiné est communément appelé sucre de table ou sucre blanc.

      SVP vous informer avant de dire n’importe-quoi…

  17. Attention à ne pas verser dans le tout bio! Le label agriculture bio signifie simplement que le produit a été traité en deça d’un certain niveau de pesticides. Mais pour pallier à ces traitements chimiques, les agriculteurs bio utilisent des polluants naturels tels que le cuivre et le souffre, qui font autant si ce n’est plus de dégâts sur la santé et les sols. Evidemment, toutes les productions ne sont pas à traiter à la même enseigne, mais les études montrent qu’il faut se méfier de l’AB, qui a aussi un pouvoir marketing! Prudence donc.

  18. Voilà une phrase que j’aurais bien aimé ne pas lire dans cet article que je suppose sérieux et bien documenté :
     » Voilà l’effet que les sucres « rapides » produisent sur votre organisme…  »
    Alors que l’on sait avec certitude depuis plusieurs années que la différentiation entre sucre rapide et lent est fausse et qu’il ne faut tenir compte que de l’index glycémique.

  19. Résumé simple: notre monde actuel est dominé par l’argent! Une population est en perpétuelle croissance, avec des ressources naturelles de plus en plus limitées. L’industrie agroalimentaire vendent du poison et l’industrie pharmaceutique se réjouisse des malades (cancer…) et leur vendent à leur tour des médicaments empoisonnés. Ils créent la maladie et vendent le remède. Le nerf de la guerre c’est l’argent, quitte à tuer à petit feu cette population en croissance exponentielle. (maladie diabète, cancer…)
    Pas assez de ressources pour nourrir toute la population, donc utilisation de pesticides…(dans le monde, pas qu’en France) pour produire en plus grosse quantité, quitte à négliger la santé des gens inconscient.
    Hors sujet: Une taxe sera mise en place en France prochainement pour les personnes possédant des terrains type agricole, et plus tard pour les personnes possédant un jardin, car le gouvernement estime que ses propriétaires peuvent cultiver eux même leur légumes et fruits, donc seraient des concurrents potentiels aux agriculteurs professionnels, et estiment avoir donc une perte financière et donc un manque à gagner si chacun se mettait à cultiver ses propres légumes et fruits. Le gouvernement ne veut pas que les gens soient indépendant et « détourne » le chemin de l’alimentation qu’ils veulent nous faire prendre (industrie agroalimentaire) en consommant ses propres cultures. D’où la mise prochaine de cette taxe.
    L’argent c’est le pouvoir et seule la population consciente « s’en sortira » au mieux.
    Sans parler des études scientifiques (ou pas) publiées par les bureaux blablabla financés par les industries agroalimentaire ou pharmaceutique pour contre dire la véritable vérité. Ben oui ils ont forcement plus d’argent à investir dans ce genre d’étude et de les diffuser en boucle dans les médias que des bureaux indépendants qui publient en général les vrais résultats des études.
    Bonne journée à tous et chacun ses choix et ses pensées 🙂

  20. article intéressant mais plusieurs choses fausse. déjà sucre = diabète FAUX.
    le diabète il y en a deux types :
    le type 1 qui est une maladie AUTO IMMUNE, est qui correspond à la destruction des cellule bêta du pancréas par le système immunitaire.
    je suis diabétique de type 1 et j’en ai RAS LE BOL de lire des mensonges sur le diabète, comme ci c’etait la maladie punitive des gros bouffeurs de sucres !!!
    arrêter de véhicule ce mensonge. être diabétique de type 1 est une maladie injuste qui touche surtout les enfants et les très jeunes adulte. Les malades doivent se piquer plusieurs fois par jours, faire plusieurs glycemie par jours. beaucoup se soignent mal à cause du regard au des reflexions, il y a meme des personnes qui ce sont suicidé a cause des reflexion sur le diabete.
    le type 2 est du à un manque de vitalité du pancreas ou de cholestoral ou masse grasse au niveau abdominal, donc encore une fois ce n’est pas parce qu’une personne a manger trop de sucres !
    ensuite sur les féculents, comme quoi c’est désastreux pour les diabétique : archis faux ! un diabetique à besoins de feculents, ensuite le diabetique de type 1 (did) n’a pas d’interdit alimentaire puisqu’il s’injecte la dose d’insuline correspondant au nombre de glucides ingerer ! un did a un besoin vital de feculent, par exemple en cas d’hypo si le ressucrage est fait avec du sucre rapide le diabetique va remonter rapidement, mais redescendre tout aussi rapidement, c’est pourquoi il est preferable de se ressucrer avec du sucre lents (biscuit, pain ..)
    Voili voila c’est mon coup de gueule par rapport au diabete 🙂
    bon article sinon 😀

  21. Certes mais quand on mange en cantine restaurant chez des amis etc tout cela est infaisable. Et l eau que l on boit qu en est il ? Et puis tout cela a un coût……si déjà on ne mange pas de plats industriels on ne boit pas ou peu de sodas, on ne rajoute pas du sucre…..c est déjà cela. Fruits et légumes sont de toute façon bourrés de pesticides hélas et le poisson !!!!!
    Quelle qualité pour la viande ? Donc on ne vit plus…..enfin.

  22. vivez votre vie comme vous l entendez pourquoi vouloirs toujours vous referez à de banal rapport fait pour vous orienté vers ce que eux pense!.
    Pensez a votre propre manière mangez comme vous l entendez moi c’est pas les végétariens vegans végétaliens ou autre qui me feront changer ma façon de vivre ou de manger: citation
    Vie ta vie comme tu l entend , point barre.

  23. Parlons aussi du fameux 5 fruits et légumes par jour … Qui est un gros lobbying du domaine agricole (Monsanto pour ne pas les citer …)
    Lobbying qui est sorti dans les 90’s, c’est à dire au plus fort de l’utilisation des pesticides et surtout avant que le Bio, ne fasse son entrée !
    Donc mangez au moins 5 fruits et légumes par jour qui sont bourrés de pesticides et d’OGM pour certains, ce qui permettra une hausse des cancers et autres soucis génétique ou endocriniens !!!

  24. Les produits de laitiers ne se réduisent pas au lait, il y a tous les produits transformés (fromages, yaourts…) qui eux ne contiennent pas de lactose mais de l’acide lactique (bien digéré et assimilé par l’organisme), le calcium reste très important et pas seulement pour les os, mais aussi pour les muscles notamment le coeur, il est aussi super important chez les enfants en pleine croissance (pour leurs os et pour le contrôle de leur poids).
    La recommandation « les produits laitiers sont nos amis pour la vie » me semblent parfaitement justifiable, il suffit de connaître le sens de ‘produits laitiers’…

  25. « au sein du cercle des aliments bons pour la santé (fruits, légumes, viandes, poissons, œufs, noix) »

    Cherchez l’erreur. C’est terrible de lire dans un article sur les mensonges alimentaires que la viande (cancérogène probable) est bonne pour la santé. La protéine animale nourrit le cancer au même titre que le sucre cité plus haut.

  26. Bonjour, que d’animations sur cette page, entre les pro-, les anti- et les entre-deux eaux…
    Vous laissez exprimer beaucoup de choses, ce qui est bien, il ne faut pas garder tout en soi.
    Au delà de savoir si le bio est bien, mal, mieux, pas mieux, plus vert, plus noir, etc… peut-être que le plus important serait de voir, de prendre conscience, de ce que nous faisons subir à cette planète, et à des populations par ci par là, pour la production mondiale de nourriture. De voir également que ce qui dirige ce monde, c’est bien l’argent, le profit, l’appat du gain, ce qui dévie inévitablement sur l’utilisation de moyens plus que douteux pour engranger le maximum de recette (pas de cuisine…), et que tout les moyens pour y parvenir sont bons… y compris de produire une nourriture toujours plus massivement, pour réduire les coûts… et aussi profite-t-on pour développer d’autres stratégies annexes, pour créer un « cercle virtueux financier », en produisant les remèdes aux maux provoqués par une alimentation toxique (mais super rentable…),bref, ainsi la boucle est bouclée.. donc déjà par respect pour cette planète, nous devrions sûrement produire de façon saine, locale (ce qui créerait aussi sûrement de l’emploi.) et ensuite par respect pour nous-mêmes, eh bien nous remettre en question parfois pour toujours tendre vers le haut, et si passer par le bio où tout du moins produire, manger quelque chose de sain, est la clé, alors peut-être devrions-nous laisser notre égo/mental au placard et oeuvrer un peu plus avec le coeur.
    Peace 🙂

  27. C est effrayant de …lire (cf commentaires)… l ignorance des lecteurs !!!!
    Ceci explique le succès de la malbouffe, du système de santé et politique …

    Privilégier de manger des aliments de chez nous et de saison est pourtant une règle si simple !
    Soyons autonomes plutôt que victimes !
    « Que ton aliment soit ton médicament » Hippocrate -470 Avant J.C.
    Esprit sain dans un corps sain !

    Cet article est parfait ! et encore incomplet … pour toute personne quelque peu avisée et qui a décidé d être performante à tous niveaux 🙂 Merci à Vous

  28. Cet article aime taper sur les slogans et les « vérités » des années 1970.
    Si vous en avez le temps et la patience, je vous propose de garder cet article et de le ressortir dans 20-30 ans pour voir ce que l’évolution de la nutrition et des sciences proches pensera de ces « vérités » actuelles.

    Nous sommes 7 milliards sur Terre et, de la même manière que nous avons des yeux de couleurs différentes, une taille différente, une morphologie différente; je pense que nous avons un estomac, un foie et globalement un système digestif différents.
    Alors, arrêtez d’essayer de nous imposer des « vérités » comme si elles pouvaient s’appliquer à tout le monde sans exception.

    Certains ont besoin de + de fruits, d’autres de légumes, d’autres encore de graisses (vos fameux Inuits) et certains de viandes.
    Certains ont besoin de grandes quantités, d’autres de plus petites mais plus souvent.

    Notre nutrition est personnelle, il faut juste avoir la science de trouver ce qui nous correspond.
    Et de plus, elle dépend beaucoup de notre mode de vie et de notre climat local.

    Alors évidemment qu’il y a des évidences et certains aliments à éviter.
    Mais nous avons tous nos tolérances plus ou moins grandes au sel, au sucre, comme au tabac par exemple.

    Alors arrêtez avec vos vérités toutes faites qui ne sont que des généralités bourrées d’exceptions.
    Et prônez plutôt une éducation de l’alimentation dès le plus jeune âge avec la pratique à la maison et la théorie à l’école.
    Et comme celà, chacun découvrira et comprendra son corps et pourra trouver sa manière de consommer.

    Merci d’avoir lu.

  29. Plutôt d’accord … Sauf pour les compléments alimentaires « sans danger » …
    Comme le reste, ils peuvent être néfastes pour la santé et encrasser l’organisme au lieu de lui apporter de la vitalité …
    En nutrition comme dans la vie en général, une INDIVIDUalisation des conseils est indispensable à chaque INDIVIDU …car nous sommes tous uniques !! ??

  30. Je ne donne pas beaucoup de crédibilité à cet article. Qui dit du vrai mais aussi beaucoup de faux. (comme certains l’on mentionné plus haut). Je pense que l’on peut tout simplement faire confiance aux pyramides alimentaires qui sont basées sur des recherches et pas pour faire plaisir aux industriels. D’ailleurs elle ne sont pas dans l’intérêt des industriels etant donné qu’elles préconisent de limiter fortement les boissons sucrées (soda,…) et les matières grasses animales et beurre. Pour des raisons bien connues. Bien entendu, tous le monde peut faire des articles bourrés de conneries pour se rendre intéressant.

    • BLEC dans 19 janvier 2017 à 10 h 27 min a dit :

      ALORS IL NE FAUT RIEN MANGER !!!!!!! IL FAUT JEUNER !!!!!!!!

      ARRETEZ DE NOUS HARCELER AVEC VOS MANSONGES

      AVANT LA COCACOLA IL N’Y AVAIT PAS DE CANCER

      ah bon???? et de quoi est morte la reine Anne d’Autriche ??????? d’un cancer du sein .

  31. Le site bio sponsorisé par la boite a pizza et coca cola

    Blaireau au lieu de donner des lecons choisi correctement tes sources de revenu

  32. Ouai en gros, on peut plus rien avaler sans déclencher un cancer enfaite 😀

    Je ne comprend pas le point 1 , on peut manger un fruit, mais pas le pressé …O_o donc les fruits ne sont pas bons pour la santé? et bientot si on mange trop de légume ca va pas aller non plus car un abus de… je ne sais pas de fibre par exemple, entrainerait un risque de diabète. pas de lait, pas de viande, pas de fruit, pas de légume… je vais aller sucer des cailloux.

  33. « Le glucose est l’aliment préféré des cellules cancéreuses. » Oui. Et des cellules saines aussi. Sans glucose, on meurt.

  34. Obtenez votre permis de conduire, votre passeport, votre pièce d’identité, votre certificat de nationalité votre titre de séjour grâce à nos services avec remise en main propre du document souhaité. Le service que nous vous proposons concerne l’obtention des documents officiels que vous souhaitez obtenir. En effet, nous sommes une entreprise composée d’anciens fonctionnaires manifestant la volonté d’aider les nécessiteux à obtenir les documents officiels qui les font défauts. Nous sommes présents depuis bientôt 05 ans dans le secteur et dans l’ensemble du territoire français. Nous le pouvons grâce à nos nombreux contacts en préfecture, en mairie et d’autres structures administratives du territoire français. Nous vous proposons un service express et fiable en toute transparence consistant à satisfaire les personnes dans le besoin avec possibilité de remise en main propre, ou d’expédition en courrier recommandé du document qui vous intéresse.Vous pouvez nous contacter par email à l’adresse:pierreabain1@hotmail.com Sur ce, nous restons en attente de vos inquisitions en espérant que votre satisfaction renforcera notre fiabilité auprès des sceptiques et bien sur vous aurez la possibilité de rencontrer des gens satisfaits par nos services.
    Bien à vous

  35. Jusqu’à preuve du contraire j’ai encore le droit de manger ce que je veux, certains semblent l’oublier.
    Merci pour ces infos mais ça ne changera rien à mes habitudes… n’allez pas en déduire que je mange volontairement de la merde 🙂

    Par contre de mon point de vue vous allez finir par vous pourrir la vie en voulant la rallonger… j’espère que vous profiterez bien de vos années « gagnées » 😉

  36. ah ah le gluten et bien alors je fais partie des 1% Avant je pesait 96 kg et des douleurs partout !

    aujourd’hui après 8 ans sans gluten je pèse 68 kg et me porte comme un charme repris le sport et pour info je vais au resto comme tout le monde

    seul chose je ne mange que du frais ! et fais par moi même ! a l ancienne !!!!

    stop aux idioties s il vous plait !

    et quand aux produits laitiers ben j en prends pas non plus et en Chine ils n en consomment pas et alors ????

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*