La plupart des gens aiment prendre un bon verre de vin pendant le repas ou une petite bière bien fraîche en rentrant du travail.

Par Éric Fontaine le 14/01/2019

Avec modération, nous ressentons un sentiment de bien-être.

L’alcool fait partie de notre culture. Nous aimons partager quelques verres avec nos proches et nos amis.

Mais savez-vous ce qui se passe quand vous passez 1 mois sans alcool ? J’ai tenté l’expérience il y a quelques années.

Je voulais tester ma discipline personnelle. J’ignorais que cela ferait partie de mon style de vie aujourd’hui. La vie est simplement meilleure sans alcool.

J’avais l’habitude de prendre quelques bières après le travail pendant la semaine et je buvais un peu plus la plupart des week-ends.

Mais un jour, j’ai pris la décision sur un coup de tête de rester 30 jours sans alcool, suite à une soirée très alcoolisée qui m’a laissé avec une grosse gueule de bois.

Les deux premières semaines ont été difficiles. Mes amis très buveurs m’ont donné du fil à retordre. J’ai donc décidé de changer mon environnement social. J’ai commencé à passer plus de temps avec ceux qui buvaient modérément ou pas du tout, car nous sommes souvent le résultat des gens avec qui nous passons le plus de temps.

J’ai aussi changé mon environnement familial, éliminant l’alcool de ma vue. Mes repères visuels avaient disparu.

Après deux semaines, je me sentais mieux, je dormais mieux et j’avais une plus grande clarté mentale.

Après 1 mois sans alcool, j’avais perdu beaucoup de graisse au niveau du ventre et j’avais meilleure mine.

J’avais plus d’argent sur mon compte en banque et ma peau était bien plus belle. J’avais l’espace mental pour intégrer d’autres habitudes positives dans ma vie, comme l’exercice quotidien et la lecture. J’aimais me lever tôt pour aller à la salle de sport et lire chaque fois que j’avais un peu de temps. J’ai commencé à mener une vie plus intéressante car j’avais l’énergie nécessaire pour expérimenter de nouvelles choses.

Il pouvait s’agir de yoga, de randonnée, de course à pied, tout ce qui me rendait en meilleure santé et me rendait responsable devant quelqu’un d’autre.

Lire aussi : Vous ne devez pas forcément être alcoolique pour reconnaître que l’alcool vous nuit

Après 60 jours, j’ai eu envie d’une bière bien fraîche.

Quand il faisait chaud, je commençais à rêver: «Je boirais bien une bière bien fraîche maintenant!» Mais je me suis rappelé que j’avais fait le choix de ne plus boire.

Lorsque j’entrais dans un bar ou un restaurant, j’allais au bar avec confiance et répétais dans ma tête: «Je vais prendre une eau glacée avec une rondelle de citron vert, s’il vous plaît.» Et c’est ce que je commandais. Je me sentais incroyable, hydraté, lucide et mon addition était bien moins élevée!

Après trois mois, je me sentais très bien.

Les gens n’ont même pas remarqué que je ne buvais plus. Loin de penser que j’étais un ancien alcoolique, les femmes me disaient qu’elles étaient impressionnées par ma discipline personnelle.

Cependant, les hommes se méfiaient toujours de mon mode de vie sans alcool, en faisant l’hypothèse que j’étais un ancien alcoolique qui avait «forcément» un problème.

Découvrez aussi Au-delà de 5 verres d’alcool par semaine, vous réduisez votre espérance de vie

Si les gens m’offraient un verre, je leur disais: «Non, merci. Je ne bois pas pour le moment. »Ou:« Non, merci. Je dois me lever tôt le matin. » Ou «Non, merci, je conduis.» Ou« Non merci, je fais une pause avec l’alcool. »Lorsque les gens voyaient ma confiance en moi et ma conviction, ils me laissaient généralement tranquille. Si ce n’était pas le cas, cela ne me dérangerait pas.

Certains ont même essayé de glisser de l’alcool dans mon verre, je devais donc toujours sentir le verre qu’on m’avait commandé.

Après six mois, je me sentais énergique et en bonne santé.

Et je commençais à avoir du plaisir à dire aux gens que j’avais temporairement arrêté de boire.

La période de six à douze mois a été assez facile et c’est là que j’ai remarqué les plus grands changements.

Dans mes relations romantiques et platoniques, j’étais plus attentionné et j’ai commencé à réfléchir à la façon dont je pourrais aider mes amis plutôt qu’à comment ils pourraient m’aider.

Si vous voulez arrêter de boire, allez-y. essayez de faire 1 mois sans alcool . Si vous voulez simplement diminuer votre consommation d’alcool, allez-y. Dans tous les cas, vous constaterez des effets positifs sur votre santé, votre richesse, votre amour et votre bonheur.

Article connexe : Pourquoi vous devriez arrêter de croire que les personnes qui ne boivent pas d’alcool s’amusent moins

1 mois sans alcool : Ce que j’ai appris durant mon expérience
5 (100%) 2 vote[s]