10 comportements qui peuvent nuire à votre relation avec votre adolescent

Le 29 Mars 2018. Image crédit : Pixabay

10 comportements qui peuvent nuire à votre relation avec votre adolescent

La majorité des adolescents sont très indulgents et pardonnent volontiers aux autres. Dans une relation saine, les adolescents vous aiment pour qui vous êtes. Oui, ils peuvent être embarrassés lorsque vous les prenez dans vos bras devant leurs amis ou lorsque vous les déposez devant le lycée. Mais peu importe si vous êtes en surpoids ou si vous portez des vêtements démodés, ils vous aiment comme vous êtes.

Tout le monde se reconnaîtra dans certains points de la liste suivante, mais regardez cette liste comme une opportunité de vous améliorer au lieu de vous réprimander. Toutes les relations demandent du travail, mais la communication avec votre adolescent peut être vitale. Les plus gros problèmes peuvent être résolus quand vous avez une bonne relation, mais même les plus petits problèmes peuvent causer des désastres lorsque votre relation est tendue.

1. Pinailler sur leur apparence

Nous savons tous que les adolescents sont sensibles à leur apparence, mais nous ne pouvons pas nous empêcher d’appliquer nos conseils, nos critiques et nos opinions. À 11 ou 12 ans, les garçons ont vraiment besoin de rappels pour se doucher, se coiffer les cheveux et porter du déodorant, mais vers 13 ans ou plus, les garçons et les filles connaissent les bases de la toilette.  Les parents devraient aider: fournir des médicaments contre l’acné, de la nourriture saine, des occasions de faire de l’exercice, de l’aide pour acheter des vêtements, etc. , mais la recherche de fautes persistantes ne fait que nuire aux relations.

Voir aussi : Nos enfants sont-ils en train de muter ?

2. Comparer les enfants aux autres

Nous savons que nous devrions éviter ce comportement, mais d’une manière ou d’une autre, presque tous les parents sont tentés de comparer un enfant à leurs frères et soeurs, leurs voisins, un cousin ou une connaissance. Pour moi, le meilleur moyen d’éviter ce comportement est de penser à ce que je ressentirais si on me comparait à ma sœur, à mes voisins, à une connaissance …

3. Ne pas les écouter

En tant qu’adultes, nous pensons tout savoir sur le monde des adolescents, mais notre planète en évolution rapide a dépassé nos connaissances des années 70, 80 et 90. Et voici ce que j’ai appris: quand vous prenez le temps d’écouter, de vraiment écouter, vos enfants vous demanderont votre avis.

4. Les critiquer de façon excessive

Dans la parentalité, la critique (dans une certaine mesure) est un mal nécessaire. La relation parent/enfant est l’une des rares relations où vous avez besoin de donner une correction. C’est notre travail d’apprendre aux enfants à se coiffer, à sortir les poubelles, à faire leurs devoirs, etc. La critique devrait être donnée avec gentillesse et parcimonie. Rappelez-vous, les enfants sont critiqués toute la journée par les enseignants et les élèves; la maison devrait être un havre d’acceptation et d’amour.

Lire aussi : Les psychologues conseillent aux parents de ne pas complimenter leurs enfants trop souvent

5. Les assommer de questions

Nous savons tous qu’il y a une énorme différence entre demander et écouter. Où étais-tu? Avec qui étais-tu? Que faisais-tu? Ne détestez-vous pas quand quelqu’un vous assomme de questions sans même attendre vos réponses? Bien sûr, vous pouvez poser une ou deux questions, mais ensuite asseyez-vous et écoutez.

6. Ne pas leur donner le respect qu’ils méritent

Trop souvent, les parents s’attendent à ce que les enfants se lèvent et répondent à leurs demandes d’une manière qu’ils n’exigeraient jamais de leur conjoint ou d’eux-mêmes. Il faut une minute pour arrêter ce que vous faites et vider les poubelles / ranger vos chaussures / apporter les courses. À moins qu’il y ait le feu, donnons aux enfants le même respect que nous voudrions.

7. Être constamment suspicieux

Oui, les parents devraient être prudents. nous devrions tous connaître les signes de la dépression, l’abus de drogues, l’alcoolisme, etc. Mais si les parents créent un environnement de règles rigides, de suspicion et de méfiance, les enfants seront attirés par des comportements dangereux. Chez moi, nous gardons nos deux ordinateurs protégés par un mot de passe et mes enfants savent que je vérifie régulièrement l’historique.

Découvrez aussi : Les parents perdent encore le sommeil en s’inquiétant pour leurs enfants devenus adultes

Ce n’est pas que je n’ai pas confiance en mes enfants, c’est simplement que je sais que le X est facilement disponible et particulièrement tentant quand les enfants sont fatigués, seuls ou qu’ils s’ennuient. C’est comme si on gardait des armes dans un bureau, la serrure existe pour protéger les innocents qui pourraient être curieux de quelque chose qui pourrait détruire leur vie.

8. Leur donner l’impression d’avoir moins d’importance que votre téléphone / voiture etc.

Les adolescents n’ont pas besoin d’être traités comme s’ils étaient le centre de l’univers, ils ont juste besoin de savoir qu’ils comptent pour vous. Et s’ils griffent accidentellement la peinture de votre voiture ou entaillent un club de golf, ils doivent savoir qu’ils sont plus importants que n’importe quel objet. Lorsque les enfants se sentent valorisés, ils apprécient leur relation avec vous.

9. Raconter des histoires embarrassantes ou se plaindre en public

Certains parents agissent comme s’il était normal de raconter comment leurs enfants ont gâché leur vie. La plupart du temps, leur enfant écoute ces insultes. Les gens agissent de la manière dont nous les traitons, et si les parents traitent les enfants comme s’ils étaient nuls ils le seront, ou ils couperont les ponts avec leurs parents . Une fois, un adolescent m’a dit: «La maison de mes parents est juste un endroit pour dormir; pourquoi voudrais-je être dans un endroit où tout ce que je fais ne va pas? »

Article connexe : Les psychologues recommandent de ne jamais dire ces phrases à vos enfants

10. Stéréotyper leur comportement

« Les adolescents sont tous fous / égoïstes / irresponsables / paresseux. » D’une certaine manière, il est socialement acceptable de minimiser les adolescents. Oui, il y a tout ce qui se passe en matière de développement cérébral, mais la plupart des adolescents que je connais font un travail incroyable pour gérer leur vie compliquée. Je vois des enfants qui passent des centaines d’heures à jouer, créer des applications informatiques, faire du sport et danser … tout en travaillant à mi-temps.

La meilleure raison de cultiver des relations heureuses? Les adolescents sont tellement amusants. Ils remplissent la maison de musique et de rires, de conversations intéressantes, de farces et d’activités spontanées. Et si vous avez de la chance, ils inviteront plus d’adolescents à partager des histoires, de la nourriture, des rêves et encore plus de rires. Je n’ai pas peur pour l’avenir. Les adolescents que je connais sont brillants et courageux, pleins d’idées et d’une grande gentillesse.

Lisez également : 13 erreurs involontaires qui ruinent votre relation avec votre adolescent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*