violence-psychologique-2

20 signes avants-coureurs de violence psychologique dans une relation

La violence psychologique dans une relation est nocive pour la confiance et l’estime de soi, et parfois il se peut même que l’on ignore l’abus. Contrairement à la violence physique qui provoque une douleur physique et laisse des marques visibles, les signes de violence psychologique ne sont pas aussi évidents.

Des recherches montrent que cette violence est aussi préjudiciable que la violence physique. L’étude qui a suivi 846 enfants à risque sur une période de 14 ans montre que la violence la plus courante est la menace psychologique pour la sécurité.
La violence psychologique est aussi nuisible parce qu’elle affecte ce que nous pensons de nous-mêmes. Elle se présente sous la forme d’actions, l’attitude et les mots qui sont destinés à rabaisser et humilier. Elle est utilisée comme une forme de contrôle donnant souvent l’impression à la victime d’être confuse, impuissante et effrayée.

Tout abus attaque directement l’estime de soi, et vous pourriez être surpris d’apprendre que plusieurs études montrent que la violence psychologique se produit autant chez les hommes que chez les femmes. Elle peut se produire dans n’importe quelle relation.

violenc-psychologique

VOICI 20 SIGNES AVANT-COUREURS D’UNE RELATION DE VIOLENCE PSYCHO:

VOUS POURRIEZ ÊTRE DANS UNE RELATION DE VIOLENCE PSYCHOLOGIQUE SI:

  • Ils vous humilient constamment en présence d’autres personnes.
  • Ils vous donnent l’impression de ne jamais rien faire de bien.
  • Ils racontent des blagues moyennes, inappropriées et avilissantes.
  • Ils veulent tout contrôler, y compris vos actions.
  • Ils vous rappellent constamment vos faiblesses et vos échecs.
  • Ils ne valorisent pas vos sentiments et souvent vous disent que vous avez tort et que vous êtes trop sensible.
  • Ils lancent un regard désapprobateur et dédaigneux qui vous donne un sentiment de crainte d’être seul avec eux.
  • Ils retiennent les manifestations d’affection et intimes comme une forme de punition.
  • Ils rabaissent vos rêves et vos accomplissements.
  • Ils racontent vos moments intimes et vos secrets aux autres contre votre gré.
  • Ils ne pensent pas que vous êtes capable de savoir ce qui est le mieux pour vous.
  • Ils vous rendent fautif pour leurs problèmes, leur humeur et leur mécontentement général.
  • Ils ne savent pas rire d’eux-mêmes, et ils sont extrêmement sensibles quand les autres rient ou se moquent d’eux.
  • Ils vous font culpabiliser quand vous voulez voir vos amis, ou faire quelque chose d’amusant sans eux.
  • Ils vous donnent l’impression de ne pas être assez bien pour eux et que vous devriez vous estimer heureux d’être avec eux.
  • Ils ont toujours raison même quand ils ont tort.
  • Ils font des menaces subtiles qui sont déguisées sous la forme d’une proposition pour vous aider.
  • Ils contrôlent les finances pour pouvoir contrôler vos actions et comment vous dépensez l’argent.
  • Ils vous appellent ou vous envoient des messages en permanence pour vérifier avec qui vous êtes et ce que vous faites lorsque vous n’êtes pas ensemble.
  • Ils vous accusent de choses qui ne sont pas vraies, pour vous obliger à prouver votre amour.

Cette liste n’est pas exhaustive. Mais quand nous avons l’impression de ne pas pouvoir pas être nous-mêmes et que nous sommes constamment dans la crainte de faire ou de dire la mauvaise chose; nous devrions évaluer s’il s’agit d’une relation de violence psychologique.

Les personnes émotionnellement abusives sont conditionnées pour nous donner l’impression qu’ils sont supérieurs et que nous ne les méritons pas. Ils nous donnent l’impression que nous méritons d’être traités de cette façon et que nous avons la chance d’être dans une relation avec eux.

Ce n’est pas de notre faute. Nous ne devons pas nous blâmer. Il y a probablement peu de choses à faire pour changer le comportement ou améliorer la relation. Reconnaissez-la pour ce qu’elle est, de l’abus.

Le stress d’une relation de violence psychologique peut se manifester sous la forme de maladie, de dépression et même à long terme de traumatisme émotionnel. Voilà pourquoi il est important de commencer par reconnaître le comportement et de demander de l’aide. Reconnaître le comportement peut être difficile parce que nous sommes tellement attachés à la relation, que nous ne voulons pas penser à y mettre fin.

Comme il est difficile de voir de l’intérieur d’une relation, en tant qu’ami, nous devrions rechercher ces signes dans les relations de ceux que nous aimons. Il est parfois nécessaire d’avoir un œil extérieur pour repérer les comportements de violence psychologique. Procédez avec prudence, car cela peut être une conversation difficile à avoir.

Si vous commencez à remarquer les signes d’une relation avec cette violence, que ce soit vous ou quelqu’un que vous aimez, chercher l’aide d’un professionnel. Ce n’est pas parce que la relation n’est pas encore violente, qu’elle ne dégénérera pas et vous devriez avoir une compréhension claire de la situation de quelqu’un de formé pour aider les autres à rester en sécurité.

Notez cet article