3 pluies d’étoiles filantes en 9 jours : du 12 au 21 Novembre

étoiles filantes

3 pluies d’ étoiles filantes en 9 jours : du 12 au 21 Novembre

Encore un spectacle magique en perspective avec 3 pluies d’étoiles filantes annoncées le spectacle promet d’être grandiose.

A certaines époques de l’année, on observe l’apparition de courants réguliers de particules, engendrant l’apparition de 1 à 3 météores par heure, voire un peu plus. Certains courants ou essaims sont cependant plus importants que d’autres.

 Les essaims, identifiés d’après le nom de la constellation d’où semblent provenir les météores, peuvent être à l’origine de véritables « pluies » d’étoiles filantes, lorsque la Terre traverse le coeur d’un ancien courant de particules issues de la désagrégation d’une comète, ou croise des débris et poussières fraîchement éjectés.

Voici  que vous devez savoir sur ce phénomème :

Ces pluies de météores sont,  les Taurides Nord (peu nombreuses mais lentes et bien visibles), les Léonides (spectaculaires) et les alpha-Monocérotides (imprévisibles).

Le 12 Novembre : les Taurides nord.

etoiles filantes

Pour voir et trouver les Taurides nord, il faut chercher la constellation du Taureau
Crédit photo : Asim Patel / Wikipedia

Elles ont été découvertes en 1869 par Giuseppe Zezioli. Évoluant à une vitesse assez lente (enfin, tout de même 29km par seconde !) les Taurides nord  sont, comme les Taurides Sud, associées à la comète 2P/Encke.

Les premières Taurides nord sont visibles depuis le 20 octobre et on pourra les admirer encore jusqu’au 10 décembre. Mais c’est aux alentours du12 novembre qu’il le pic d’observation aura lieu. On devrait pouvoir en observer environ cinq par heure.

Les pluies d’étoiles filantes seront tout de même voilé à cause de la Super-Lune du 14 novembre. Car sa luminosité plus importante masquera certainement  les étoiles filantes qui brillent le moins.

Le 17 novembre : les Léonides.

grandioses
Elles sont originaires de la comète Tempel-Tuttle. Pour voir et trouver les Léonides, vous devrez chercher en direction de la constellation du Lion.

Le 17 novembre 1833, les météores avaient été si nombreuses, qu’on les nommait carrément de tempête, des observateurs en avaient vu entre 50 000 et 200 000 par heure !

Les Léonides seront visibles entre le 6 et le 30 novembre et on pourra le mieux les observer le 17 novembre. Il ne faut pas s’attendre au même phénomène qu’en 1833 – le prochain pic est prévu pour 2032 ( tous les 33 ans) – on verra peut-être, selon les spécialistes, 15 météores par heure.

Le 21 novembre : les alpha-Monocérotides

space-1728186_1280

Pour les voir et admirer le spectacle, il vous faudra chercher la constellation de la Licorne.

Source image : pixabay.com

Elles ont été observé pour la première fois en 1925. Ces étoiles  sont très surprenantes. On peut espère en voir une 5 par heure mais, il y a des années, ce chiffre dépasse facilement les 400 !

Pour savoir combien il y en aura cette année, il faudra regarder le ciel loin des lumières des villes…

Les alpha-Monocérotides, découvert en 1925 par Bradley, cet essaim pourrait provenir de la comète 1943 W1. Cependant, les astronomes n’en ont aucune certitude. L’essaim présente la particularité d’être observable trois années de suite, puis disparaît durant environ sept ans, pour être de nouveau observable trois années, sur un cycle de dix ans qui redémarre sur un sursaut d’activité. Le dernier remonte à 1995.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*