3 signes révélateurs d’une personne qui souffre du syndrome de stress post-narcissique

Le 7 Mai 2018. Image crédit : Pixabay

3 signes révélateurs d’une personne qui souffre du syndrome stress post-narcissique

Qu’est-ce que le syndrome de stress post-narcissique (SSPN)?

Il s’agit d’un trouble qui survient après avoir vécu avec un narcissique. Vivre avec une personne narcissique peut se révéler extrêmement éprouvant pour un partenaire. Les narcissiques ont tendance à être très manipulateurs et abusifs.

Une fois que quelqu’un s’est libéré de l’influence d’un narcissique, il peut être amené à devoir surmonter une période d’impuissance, d’anxiété, de colère ou de dépression, un peu comme ce qui se passe après un événement traumatisant.

Les personnes atteintes de ce syndrome réagissent de la même manière les personnes atteintes du syndrome de stress post-traumatique.

VOICI 3 SIGNES QUI RÉVÈLENT QUE QUELQU’UN SOUFFRE DU SYMPTÔME DE STRESS POST NARCISSIQUE:

1. LES FLASHBACKS

Tout comme le SSPT, le SSPN peut aussi amener la personne à avoir des flashbacks du narcissique. Cela peut arriver n’importe quand et pour n’importe quelle raison. Il y a des éléments «déclencheurs», qui peuvent être tout et n’importe quoi. Ce sont ces déclencheurs qui provoquent les flashbacks.

Selon le Comité d’éducation publique du Collège royal des psychiatres,

« vous vous retrouvez à revivre l’événement, encore et encore. Cela peut se produire à la fois comme un «flashback» dans la journée et comme des cauchemars lorsque vous dormez. Ceux-ci peuvent être si réalistes que vous avez l’impression de vivre à nouveau l’expérience. »

Les déclencheurs peuvent être certaines odeurs, certains endroits, certains comportements, ou même certains sons ou mots.

Beaucoup de gens qui souffrent de SSPN peuvent avoir des difficultés à gérer les émotions des autres parce qu’un narcissique se mettra souvent en colère à la dernière minute. Une personne peut avoir un flashback quand il perçoit quelqu’un comme étant en colère ou en colère contre lui. Cette personne peut également avoir des flashbacks des périodes de manipulation du narcissique.

Cela peut conduire à une paranoïa extrême, la personne va même jusqu’à se demander si les gens autour d’elle la manipulent. Elle peut avoir l’impression de jouer à un jeu qu »elle ne peut tout simplement pas gagner, même si personne autour d’elle n’a aucune arrière-pensée.

Voir aussi : Qu’est-ce que le syndrome de stress post-narcissique ?

2. L’ÉVITEMENT

Une personne qui souffre de SSPN peut éviter un certain nombre de choses. Cet évitement peut se manifester par l’évitement de personnes, de lieux, de choses, d’activités ou même d’émotions. Les narcissiques ont tendance à contrôler leurs victimes, en utilisant la manipulation et la colère pour garder quelqu’un sous leur contrôle.

Souvent, la personne évite les choses qui lui rappellent la colère du narcissique ou des choses qu’elle n’avait pas le droit de faire sous l’influence du narcissique. Ces personnes peuvent aussi devenir émotionnellement fuyantes. Les personnes qui sont victimes d’un narcissique seront souvent amenées à penser que leurs émotions sont néfastes pour le narcissique. Cela peut amener quelqu’un qui souffre de SSPN à être distant avec ses émotions parce qu’il a dû apprendre à ne rien ressentir pour survivre au narcissisme.

3. LE RETOUR À LA VIE NORMALE EST DIFFICILE

Quand quelqu’un essaie de retrouver une vie normale après avoir vécu avec un narcissique, cela peut inclure n’importe quoi, de la paranoïa aux attaques de panique, à la dépression. Vivre avec un narcissique peut être extrêmement perturbant, et quelqu’un qui le fait doit changer ses attentes dans la vie de tous les jours.

Il doit souvent apprendre à s’adapter à une «nouvelle normalité». Ensuite, quand il n’est plus sous l’influence du narcissique, il peut avoir des difficultés à se réadapter à la vie. Ces personnes peuvent avoir des attaques de panique ou remettre en question leurs propres souvenirs et observations.

Mais il y a de bonnes nouvelles. Selon Mayo Clinic,

« La plupart des personnes qui vivent des événements traumatisants peuvent avoir des difficultés temporaires à s’adapter et à faire face, mais avec le temps et de bons soins, elles guérissent généralement. »

Article connexe : L’exposition à la violence narcissique pourrait être à l’origine des troubles anxieux

COMMENT AIDER QUELQU’UN QUI SOUFFRE DU SYNDROME DE STRESS POST-NARCISSIQUE

Voici quelques façons de faciliter la vie d’une personne qui souffre du SSPN et de faciliter son retour à la vie normale.

1. ÉCOUTEZ-LA

Ces gens voudront dire leur vérité en s’en souvenant. Laissez-les parler. Écoutez-les et validez ce qu’ils disent. Utilisez l’écoute active. N’interrompez pas mais essayez de répéter ce que vous entendez afin de vous assurer de bien comprendre.
Veillez à ce qu’ils sachent que vous les écoutez. Savoir qu’ils sont écoutés peut activement aider à leur guérison.

2. VALIDEZ SES ÉMOTIONS

Les émotions ne sont pas « bonnes » ou « mauvaises ». Elles sont neutres et jouent un rôle important pour notre survie. Si la personne vous dit qu’elle est en colère, blessée ou effrayée, écoutez-la et validez ce qu’elle ressent. Même si l’émotion n’est pas adaptée à la situation, une personne qui souffre de SSPN doit souvent réapprendre à utiliser ses émotions.

3. SOUTENEZ-LA

Les personnes qui quittent une relation ou une situation de vie avec un narcissique doivent souvent construire leur système de soutien à partir de la base. Vous pouvez doucement encourager et permettre à votre proche de commencer à guérir sa blessure en interagissant avec les gens et le monde.Promettez-lui simplement que vous serez là pour le soutenir.

Être là pour cette personne signifiera plus que vous ne pouvez l’imaginer. Parfois, tout ce dont les gens ont besoin, c’est d’un soutien quand les choses deviennent difficiles. Même si vous êtes juste là pour offrir une oreille attentive, vous ferez toute la différence.

Sources : HTTPS://WWW.WIKIHOW.COM/ et WWW.RCPSYCH.AC.UK/ et  MAYOCLINIC.ORG  et syndrome-de-stress-post-narcissique

3 commentaires à propos de “3 signes révélateurs d’une personne qui souffre du syndrome de stress post-narcissique”

  1. on n’est pas écouté parce qu’on n’est pas cru. les autres préfèrent se comporter comme si nous étions nous malades….ils préfèrent ne pas savoir ou faire comme si ils ne savaient pas…

  2. Les gens disent aussi qu’on exagère… la plupart ne se rendent pas compte, donc aucun soutien, on se retrouve seul…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*