artères

Image crédit : sciencejunior.fr/

4 signes qui pourraient indiquer que vos artères sont bouchées

Si vos artères ne fonctionnent pas correctement, il est probable que vous rencontriez un autre type de traumatisme dans votre corps. Ces deux symptômes peuvent conduire à des maladies cardio-vasculaires, et l’absence de traitement pourrait finir par mettre votre vie en danger.

Ceux-ci incluent l’arthrite, la perte de vision, les douleurs chroniques et l’asthme, il est donc important d’identifier les artères obstruées afin de les traiter le plus tôt possible avant que les problèmes de santé ne puissent se manifester. Voici comment savoir si vous avez les artères bouchées…

1. Des plis inhabituels dans votre oreille.

Si vous commencez à remarquer des plis de votre canal auditif jusqu’à votre lobe d’oreille, cela pourrait être l’un des premiers symptômes des artères obstruées.C’est un signe très étrange, et de nombreux professionnels de la santé ignorent encore pourquoi cela arrive.

Même s’il s’agit presque sans aucun doute d’un signe des artères obstruées, il serait sage d’assurer un suivi avec votre médecin pour trouver une solution de travail.

2. Mal dans les jambes ou les pieds?

Lorsque vous avez une accumulation de cholestérol et une plaque dans les artères, cela peut entraîner une maladie artérielle périphérique. Cela peut conduire à une perte de sensation temporaire ou à long terme dans certains membres, le plus souvent les jambes et les pieds, à cause d’une insuffisance de circulation artérielle dans vos chevilles.

Si vous, ou quelqu’un que vous connaissez a les jambes qui sont constamment fatiguées après avoir parcouru une courte distance, dites-lui de se faire examiner pour la maladie artérielle périphérique, ou peut-être un autre problème de santé cardiovasculaire.

Le tabac étant particulièrement impliqué dans la fragilisation des plaques d’athérome, il est crucial de ne pas fumer, surtout lorsque l’on est à risque vasculaire.

3. Mal aux mollets.

Une condition connue sous le nom d’artériosclérose provoque un épaississement de vos parois artérielles, ce qui peut limiter le flux sanguin dans vos jambes, et entraîner une douleur, ou un engourdissement dans un mollet ou les deux.

En outre, si vous fumez, vous augmentez le risque, et si vous commencez à éprouver des symptômes, vous devriez consulter votre médecin pour évaluer votre santé et faire des tests sanguins de base pour être sûr de bien récupérer.

4.Une douleur et une faiblesse générale du dos.

Votre bas du dos est le premier endroit où surviennent les symptômes de l’obstruction artérielle, et la réduction du flux sanguin peut affaiblir vos vertèbres et augmenter le risque de pincement d’un nerf. Le mal de dos est en train de devenir un problème croissant en

Amérique avec plus de 10% des moins de 20 ans qui éprouvent déjà une douleur chronique au dos. Cela peut être surveillé lors d’une consultation chez votre médecin pour un examen médical annuel pour vérifier votre état de santé global.

«Agir plus tôt»

Mais l’obstruction n’est pas le seul mécanisme possible. D’autres fois, une plaque se rompt brutalement, libérant son contenu lipidique dans la circulation. Les plaquettes réagissent aussitôt pour former un thrombus plaquettaire (caillot). Celui-ci va alors provoquer, selon sa localisation, un infarctus du myocarde, un accident vasculaire cérébral ou une ischémie brutale (asphyxie) d’une jambe. Le tabac est tout particulièrement impliqué dans la fragilisation des plaques d’athérome.

Le Pr Durlach rappelle «qu’il ne faut pas oublier que dans la réduction des facteurs de risques cardio-vasculaires, les deux éléments majeurs sont l’activité physique régulière et l’arrêt du tabac». À Lyon, le Pr Chris Packard de l’université de Glasgow a invité ses collègues à «agir plus tôt». Selon lui, «il est clairement trop tard lorsque l’on intervient alors que les patients ont déjà une athérosclérose avancée ou ont déjà fait des événements cardio-vasculaires. Nous devons au contraire agir beaucoup plus tôt par des modifications des habitudes de vie afin de maximiser le bénéfice pour la vie entière».

Notez cet article