4 tristes vérités que les fabricants de bouteilles d’eau ne veulent pas que vous sachiez

 


Le 04 Avril 2018. Image crédit : Pixabay

4 tristes vérités que les fabricants de bouteilles d’eau ne veulent pas que vous sachiez

Nous buvons tous de l’eau en bouteille, mais savez-vous quels secrets sombres se cachent sous les bouteilles ?

Voici les 4 choses que vous devriez connaître sur les bouteilles en plastique que les fabricants de bouteilles d’eau nous cachent:

1) Pourquoi nous ne devrions pas réutiliser les bouteilles en plastique :

Une bouteille en plastique peut dégager des produits chimiques nocifs. Faites attention aux signes qui se trouvent sous les bouteilles: Les triangles numérotés indiquent quel type de plastique a été utilisé.

– Une bouteille étiquetée 1 (PET ou PETE) n’est sûre que pour un usage unique. Lorsqu’elle est exposée à l’oxygène ou à des températures élevées, dont la chaleur du soleil, cette bouteille libère des substances toxiques qui pénètrent dans l’eau.

– Évitez les bouteilles étiquetées 3 ou 7 (PVC et PC) car elles libèrent des produits chimiques toxiques qui peuvent pénétrer dans les aliments et les boissons, et une exposition à long terme peut être nocive pour la santé. ( source )

– Les bouteilles en polyéthylène (2 et 4) et en polypropylène (5 et PP) peuvent être utilisées plusieurs fois. Elles ne sont pas nocives si vous la remplissez uniquement d’eau froide et que vous la désinfectez régulièrement. ( source )

Lire aussi : Voici ce que les symboles sur les bouteilles d’eau signifient.

2) Bactéries et mauvaise hygiène de base :

Une bouteille en plastique usagée contient presque autant de bactéries qu’un siège de toilette, un jouet de chien voire pire selon les scientifiques. Les bactéries présentes dans ces bouteilles dépassent souvent les limites de sécurité tolérées. Nous créons nous-mêmes les conditions de croissance parfaites en prenant la bouteille avec les mains sales, en ne la rinçant pas suffisamment, en manipulant les bouteilles avec nos mains sales, nous ne les rinçons pas suffisamment et nous gardons de l’eau chaude dedans. ( source )

Il faudrait au moins laver les bouteilles avec du savon et de l’eau tiède, du vinaigre ou un rince-bouche antibactérien avant de boire à nouveau dedans.

Lire également : Le désastre des bouteilles en plastique en une infographie

Mais même en lavant les bouteilles en plastique correctement nous pouvons développer une intoxication alimentaire. Des recherches prouvent que la majorité des bactéries vivent sur le goulot des bouteilles qu’on peut difficilement laver. Les bouchons et les capuchons coulissants sont propices à la formation de germes. ( source )

3) D’où vient l’eau des bouteilles que l’on boit?

Pixabay

De nombreuses entreprises mentionnent sur leurs étiquettes que l’eau que vous achetez provient d’un cours d’eau pittoresque. Mais on est parfois très loin de la vérité. L’eau que vous buvez en bouteille et surtout, que vous payez est exactement la même que celle de votre robinet.

En fait, vous pouvez même le voir en lisant l’étiquette sur la bouteille car les entreprises doivent mentionner la source d’eau sur les étiquettes.

Ainsi, l’eau coûte beaucoup moins cher que ce que vous payez.

Lire également : Pitié, arrêtez de boire de l’eau en bouteille

4) Certaines eaux ne sont pas vraiment saines

Sans mentionner les dangers des bactéries, il existe également des idées fausses sur l’eau. Pour attirer une clientèle en particulier, les jeunes ou encore les sportifs, les entreprises d’eau embouteillée annoncent des bouteilles d’eau avec différents goûts ajoutés, affirmant que c’est plus sain que d’autres boissons sucrées.

Mais en réalité, ces bouteilles d’eau, sont parfois aussi sucrées voire plus que les sodas. Lisez bien les étiquettes pour éviter de vous faire avoir par la publicité. ( source )

Article connexe : Les supermarchés Biocoop ont arrêté de vendre de l’eau en bouteille plastique

Source : brightside.me/

3 commentaires à propos de “4 tristes vérités que les fabricants de bouteilles d’eau ne veulent pas que vous sachiez

  1. Je souhaite sérieusement ne plus recevoir de publicité de votre site « sain et naturel » ou dois-je m’adresser à la CNIL

    • Bonjour, vous avez du vous inscrire accidentellement et, nous n’avons pas vos données pour le faire, pour les notifications push, vous devez vous désabonner sur notre site en cliquant en bas à droite sur la petite cloche blanche entourée de rouge et se désabonner.

      Bonne journée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*