5 caractéristiques d’une relation saine que l’on ne retrouve pas dans une relation toxique

Le 17 Septembre 2018. Image crédit : Deposit Photos

5 caractéristiques d’une relation saine que l’on ne retrouve pas dans une relation toxique

Par ÉRIC FONTAINE

« Reste avec un amour
qui te donne des réponses et non des problèmes.
La sécurité et non la peur.
La confiance et non le doute »
-Paulo Coelho-

Une relation saine ne signifie pas qu’elle est simple, elle demande du travail, des efforts et des sacrifices. Mais dans une relation saine , les habitudes sont différentes de celles des relations toxiques.

Voici les 5 caractéristiques qui les différencient :

1. L’honnêteté est essentielle pour une relation saine.

Cela a été la partie la plus difficile pour moi. En tant que personne plutôt indépendante, je gagnais mon propre argent depuis des années, j’ai eu du mal à m’habituer au fait que je devais soudainement partager l’endroit où chaque centime allait ou dire à mon partenaire où j’allais.

Pendant que je jouais à l’écureuil secret, mon partenaire me parlait de la destination de l’argent, des économies réalisées et du projet de ménage. S’il partait, il disait où il allait et à quelle heure environ il serait à la maison. Il ne le disait pas parce qu’il en ressentait le besoin, mais parce qu’il considérait que c’était une marque de respect. J’ai pris note.

J’ai mis beaucoup de temps à réaliser que je ne devais pas le voir dans une perspective semblable à celle d’un adolescent et craindre que quelqu’un envahisse mon espace. Nous pouvons toujours être indépendants et ouverts quand notre relation est saine.

2. Le silence est mortel. La communication devrait être quotidienne.

Vous ignorez toujours votre partenaire quand vous êtes en colère contre lui? Ne faites pas cette erreur, cela détruit de nombreuses relations.

Ceux qui entretiennent des relations saines et durables comprennent que tout passe par une communication efficace.

Nous devons être disposés à parler de ce qui nous dérange. Mais parler calmement de ce qui nous dérange est essentiel pour résoudre les problèmes. Notre partenaire ne peut pas savoir ce que nous ressentons et ce qu’il faut faire à moins de créer un espace où chacun peut partager ses sentiments en toute sécurité.

Voir également : Je me trouvais dans une relation abusive mais je l’ignorais

3. Il est important d’avoir de l’espace.

Lorsque nous sommes dans une relation fonctionnelle et saine, nous comprenons que chacun de nous doit avoir ses propres objectifs et passions. Nous devons avoir du temps pour explorer nos propres intérêts.

Remplissez votre vie de passions et explorez ce que vous aimez , votre relation n’en sera que plus enrichie.

Plus important encore, ceux qui entretiennent des relations saines comprennent que tout se résume au respect et à l’amour. Le respect et l’amour de soi, pour le partenaire et pour la relation.

4. On ne peut pas effacer le passé. Mais on peut apprendre à y faire face.

Beaucoup de gens nous diront que nous devons libérer le passé ou laisser le passé derrière nous. Mais nous n’oublierons jamais ou ne libérerons pas le passé, et pourquoi devrions-nous le faire? C’est grâce à lui que nous sommes ici aujourd’hui.

Tout ce que nous avons rencontré, bon ou mauvais, était une expérience d’apprentissage faite pour faciliter notre évolution. Les personnes en bonne santé n’ont pas soudainement oublié ou «libéré» leurs blessures, elles les ont transformées. Elles ont appris à honorer leur passé et tout ce que cela impliquait comme étapes nécessaires pour atteindre leur évolution personnelle.

5. Le compromis est essentiel: ce n’est pas toujours 50/50.

Parfois, c’est 80/20 et c’est normal. Ce qui n’est pas normal, c’est s’il y a constamment le même déséquilibre. Nous vivons tous certaines choses qui nous laissent vides ou qui nous rendent incapables d’être totalement présents dans une relation.

Au lieu de nous plaindre et de faire une crise,  nous comprenons que parfois nous devons donner un peu plus pendant que notre partenaire est préoccupé par autre chose. Cela peut être un travail ou des problèmes personnels qui nécessitent son attention. Si on en parle ouvertement et honnêtement, alors il est normal de donner un peu plus car l’attention de notre partenaire est détournée ailleurs.

Ce qui n’est pas normal, c’est que ce déséquilibre fasse partie de notre quotidien. Une personne ne peut pas être la colonne vertébrale de la relation; la définition même de la relation implique la participation d’un autre à un objectif commun.

« Dire que l’amour d’un couple n’attend rien en retour est une invention de ceux qui sont soumis : si vous donnez, vous voulez recevoir. C’est une chose normale, la réciprocité. »
-Walter Riso-

Découvrez : La façon dont vous traitez votre femme pourrait la pousser à vous quitter même si elle vous aimeLire aussi : 2 questions simples à vous poser pour savoir si vous êtes avec le bon partenaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*