Le 12 Mai 2018. Image crédit : Pixabay

5 étapes pour vous aider à recadrer les pensées négatives

« Nous nous nourrissons, aussi, de pensées. Entretenir des pensées négatives chargées de peur, de jalousie, de haine, c’est s’empoisonner lentement mais sûrement. » Roger Clerc

Les pensées toxiques ne définissent pas votre caractère, et ne peuvent pas avoir d’impact sur votre avenir. Nous déterminons la puissance de nos pensées négatives. Mais souvent, nous laissons les pensées négatives avoir une influence sur nous, c’est cela qui cause des dommages.

Bouddha a dit: « Votre pire ennemi ne peut pas vous nuire autant que vos propres pensées irréfléchies. »

Notez le mot « irréfléchies » dans l’enseignement de Bouddha. Comme il est avec la plupart des choses relatives à l’esprit, Bouddha est encore une fois suprêmement sage. Parfois, les pensées négatives ont tendance à rester, c’est alors que la restructuration cognitive est essentielle.

Le Dr Alice Boyes, ancienne psychologue clinicienne et auteur de The Anxiety Toolkit , décrit la restructuration cognitive comme «une partie essentielle de la thérapie cognitivo-comportementale (CBT)», qui selon le Dr Boyes «est l’un des traitements psychologiques les plus efficaces».

Lire également : Des médecins expliquent pourquoi les pensées négatives sont mauvaises pour votre santé

VOICI 5 ÉTAPES POUR VOUS AIDER À RECADRER LES PENSÉES NÉGATIVES:

1. OBSERVEZ VOTRE PENSÉE

Installez-vous au fond de votre esprit et observez simplement la pensée négative.

Les pensées négatives sont généralement le produit de distorsions cognitives ou de schémas de pensée irrationnels, ce qui est reconnu par les psychologues et les psychiatres du monde entier. Vous n’avez pas besoin de psychothérapie ou de médicaments, observez seulement votre pensée, puis regardez-la se dissiper.

2. REMETTEZ TOUTES LES RUMINATIONS EN QUESTION

Les ruminations sont des schémas de pensées trop réfléchies, par exemple:

«J’ai ce problème, que je peux résoudre si je continue à y réfléchir.»

À moins que vous n’engagiez activement le lobe frontal de votre cerveau, c’est-à-dire que vous essayiez de résoudre un problème, les ruminations sont inutiles.

La question devient alors « Comment puis-je recadrer ces pensées? »

Voici une proposition de plan d’action :

(a) Créez deux colonnes sur une feuille de papier. Écrivez sur la première colonne « Pensée » et la deuxième colonne « Solution ».
(b) Lorsque la rumination apparaît, notez l’heure. Écrivez tout ce qui est utile dans la colonne « solution ».
(c) À la fin de la journée / de la semaine / du mois, comptez le nombre de fois où vous avez eu des pensées et toutes vos idées.
Y a-t-il quelque chose de valeur? Si non, relisez le premier point.

Découvrez également : Des médecins expliquent pourquoi les pensées négatives sont mauvaises pour votre santé

3. ÉVALUEZ LES PREUVES

Une autre façon de recadrer vos pensées est d’évaluer les preuves derrière elles.

Par exemple, si vous pensez toujours «Je n’ai jamais assez d’argent», il peut être utile d’évaluer les preuves et de trouver une solution (si nécessaire).

Encore une fois, faites deux colonnes. Dans la colonne (A), écrivez des preuves que vous n’avez jamais assez d’argent, par exemple le solde du compte bancaire, vous demandez toujours de l’argent, etc. Dans la colonne (B) écrivez les preuves objectives démontrant le contraire, etc.

Quelle information est transmise à travers cet exercice?

Pouvez-vous dire avec honnêteté à 100% que vous n’avez jamais assez d’argent?

Si oui, quel est le prochain plan d’action? Est-ce que vous allez créer un budget et limiter vos dépenses?

4. PRATIQUEZ LA PLEINE CONSCIENCE

Christopher Bergland, triple champion du triathlon Triple Ironman et scientifique, explique que la pleine conscience est «beaucoup plus importante que la plupart des gens ne le pensent». Bergland décompose son approche de la pleine conscience en trois étapes:

« Arrêtez. Respirez. Réfléchissez à votre pensée . N’importe qui peut utiliser cette technique de pleine conscience tout au long de la journée pour rester calme, concentré, optimiste et gentil . »

Des pratiques et des techniques de méditation de pleine conscience structurées, telles que la réduction du stress basée sur la pleine conscience (MBSR), existent pour ceux qui recherchent une formation plus formelle.

5. COMPRENEZ L’IMPERMANENCE ET LA NEUTRALITÉ

Comme nous l’avons déjà dit, les pensées négatives sont éphémères et temporaires ; sans aucun pouvoir réel.

Peu importe quelles pensées négatives traversent votre esprit, il est essentiel de comprendre ces concepts. En fait, vous pouvez même créer et réciter une maxime, par exemple, «  Il s’agit d’une pensée négative. Je vais simplement l’observer car elle partira rapidement. »

Une façon formidable de démontrer l’impuissance d’une pensée négative est de vous distraire. Faites quelque chose qui occupera votre esprit, pour ne laisser aucune place aux pensées négatives.

Article connexe : Les conséquences des pensées négatives sur la santé

Source: .PSYCHOLOGYTODAY.COM/ et BLOGS.PSYCHCENTRAL.COM/ et //FR.WIKIPEDIA. W.PSYCHOLOGYTODAY.COM/