5 raisons de pardonner les erreurs de vos parents

Le 2 janvier 2019.  Image crédit :depositphotos.com

Voici 5 raisons de bien vouloir pardonner les erreurs de vos parents

Par Sylvain B.

Peu importe qui vous êtes ou d’où vous venez, peut-être que vos parents ont fait des erreurs et eu un comportement toxique, et nous avons tendance à continuer à leur en vouloir même à l’âge adulte.

Mais il existe plusieurs raisons de pardonner les erreurs de vos parents:

1. Ils voulaient bien faire


Indépendamment de ce que vous pensez du comportement de vos parents, il est important de vous rappeler qu’ils ont toujours voulu bien faire. Il n’existe aucun manuel pour être de bons parents et, malheureusement, ils on appris sur le tas. Pour de nombreux enfants victimes de comportements toxiques, cette prise de conscience n’a lieu que lorsqu’ils deviennent eux-mêmes parents.

Quoi que vous pensiez du comportement toxique de vos parents, il n’y a pas de doute sur le fait qu’ils pensaient bien faire et voulaient ce qu’il y avait de mieux pour vous, même s’ils étaient inexpérimentés à l’époque.

2. Paix intérieure


Quand nous refusons de pardonner aux gens, nous nous faisons plus de mal à nous-mêmes, qu’il s’agisse de nos parents ou non. Garder de la rancune n’est pas bénéfique pour notre état d’esprit et le concept de continuer à nourrir le ressentiment en vieillissant s’apparente à boire du poison et à attendre le décès de l’autre personne.

Le refus de pardonner à vos parents vous est beaucoup plus préjudiciable que ce ne le sera jamais pour eux. Lorsque vous refusez de pardonner, votre esprit ne peut plus rester tranquille. À la fin de la journée, pardonner à ses parents vous est plus bénéfique que pour eux.

3. Entretenir des relations


Comme peuvent le dire toutes les personnes qui ont déjà vécu des drames liés à la famille, une fois que l’une de vos relations avec un membre de la famille a été compromise, c’est le moment de choisir un côté et de causer de nombreux dommages collatéraux. Chaque membre de la famille est obligé d’avoir un avis sur la question et des relations sont détruites.

Peu importe ce que vous pensez de vos parents aujourd’hui, ce sont eux qui vous ont élevé et qui étaient là pour vous quand vous traversiez des périodes difficiles. Leur pardonner leur comportement toxique rétablit non seulement ces relations importantes, mais permet également de rapprocher tout le monde.

4. Donner le bon exemple


Si vous avez des enfants et que vous n’avez pas encore totalement pardonné à vos parents leur comportement toxique, ils prendront certainement note de votre comportement, en l’intériorisant et en le prenant comme exemple pour guider leur propre prise de décision.

Après tout, comment pouvez-vous regarder vos enfants et leur dire de pardonner et d’oublier en toute conscience, alors que vous ne le faites pas? C’est à vous de donner le bon exemple en leur montrant le vrai pouvoir du pardon.

Voir aussi : 7 comportements toxiques que les parents peuvent développer auprès de leurs enfants sans le réaliser

5. La vie est trop courte


Personne ne peut garantir l’avenir. Si vos parents partaient demain, la dernière chose que vous voudriez, c’est vivre le reste de votre vie en vous demandant «Et si j’avais décroché le téléphone et fait un effort pour me réconcilier? » et regretter de plus en plus votre décision chaque jour.

Il est important de pardonner à nos parents pour toutes les erreurs qu’ils ont commises en nous élevant. Ressasser le passé n’a jamais été une bonne chose pour quiconque et, en renonçant à la colère et à la tristesse que nous avons dans le cœur, nous pouvons avancer et commencer à oublier ce que nous avons vécu durant l’enfance.

5 commentaires à propos de “5 raisons de pardonner les erreurs de vos parents”

  1. Bonjour

    Pardonner oui renouer non !
    je ne veux plus laisser l’occasion de me faire du mal la cruche que j’ai été est Brisée on peut pas remettre en état une cruche neuve cassée elle n’a plus confiance (comme l’eau qui s’écoule dans un vase recollée ) donc j’avance mais sans eux ! séquelle il y a et je ne veux plus souffrir donc qu’ils continuent leur route moi je trace mon chemin sans eux ! seule plutôt que mal accompagnée en quelques sortes et mes enfants sont au courant et l’acceptent (ils ont vu le mal produit sur moi ) j’interdis rien mais je ne booste pas non plus libre à chacun de penser et faire TROP C’EST TROP !!

  2. Merci pour ce texte magnifique en effet les parents ont fait ce qu’ils ont pu. Lorsqu’il n’y a plus d’amour dans un foyer les enfants grandissent en aimant mieux le père ou la mère ce qui n’est pas bon ils ne peuvent pas s’épanouir dans un tel climat d’où les rancunes ressentiments puis la jalousie entre frères et soeurs

  3. Bon Jour à toutes et à tous,
    Mon regard sur cette question est très simple… Nous toutes et tous…  » Nous sommes victimes de victimes de ceux qui nous ont précédés, eux-mêmes victimes de victimes  » (JU) … Cependant, RIEN n’est définitivement joué. Ce n’est pas parce que nous n’avons pas reçus ou appris… que nous ne pouvons pas apprendre ET faire mieux que celles et ceux qui nous ont précédés… Ce n’est pas parce que nous n’avons pas reçus ce qui nous a manqué, ce qui nous manque que nous ne pouvons pas le combler afin de donner à nos enfants ce que nous n’avons pas reçu des nôtres ..! Notre pensée est créatrice. Apprenons, comblons les failles… Créons-nous, un patron, une recette, des acquis, un modèle mental positif qui nous réjouisse et suivons-le chaque jour… Notre vie relationnelle et affective se transformera ..!
    Prenez soin de vous.

  4. Entre ceux qui ont fait de leurs mieux et les pychopathes et autres pervers(e)s, il y a un gap.
    Quant à remonter l’arbre des responsabilités, à être persévérant, on finirait par arriver à Adam et Ève.
    Autre point à distinguer : le pardon qui est une forme de masochisme et la miséricorde / pardon DEMANDÉ avec sincérité. Et là, il faut vraiment être soit-même bas pour ne pas l’accorder.
    Bref :
    Encore un article sympathique pour tout personne qui, comme une amie bouclant son bac+5, pleure parce que son père lui a offert un cabriolet rouge alors qu’elle, préfère le bleu :p)

  5. Merci,commentaire tellement vrai,enrichissant,le vivre c’est guérir….chacun de nous doit faire son choix et être responsable de son attitude. ..pardonner ou ne pas pardonner nous en avons la responsabilité des conséquences de notre CHOIX
    Bien à vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*