6 avantages inattendus du tricot

6 avantages inattendus du tricot

Crédit photo : apicturebookmind via flic.kr

Apprendre à tricoter pourrait bientôt devenir pour vous une des choses à apprendre en tête de liste quand vous aurez lu cet article.

Ce n’est pas seulement pour votre grand-mère, car le tricot a une grande variété d’avantages au-delà d’avoir quelque chose d’agréable à porter / de mener à bien une création.

De plus, vous n’êtes pas obligé d’utiliser du fil de laine rugueux. Il y a vraiment  beaucoup de marques de fil doux que vous pouvez utiliser.

1. Cela vous donne un sentiment de fierté

Peu de gens savent tricoter. Montrer quelque chose que vous avez tricoté à quelqu’un qui ne sait pas du tout comment vous avez fait, c’est comme montrer une sorte de nouveau tour de magie. Ils vont être dans la crainte de votre sorcellerie nouvellement acquise et vous recevrez une tonne de compliments (plus les demandes d’écharpes mais vous pourrez gérer cela comme vous le voulez).

2. Cela a les mêmes avantages que la méditation

 

Eliza

Une fois que vous avez compris ce que vous faites, le tricot peut être  très relaxant. Les projets de tricot simples sont généralement les mêmes quelques points de plus et plus, vous pouvez donc hors zone utiliser votre mémoire musculaire pour faire le travail. Le mouvement rythmique répétitif et la relaxation ont les mêmes avantages pour votre esprit et votre corps qu’ une séance de méditation , sauf que vous avez une couverture ou un pull à la fin.

3. Il soulage les symptômes de l’anxiété, le stress et la dépression

Les mouvements rythmiques et le sens de la mise au point peuvent aider à détourner l’ attention des symptômes de l’anxiété, de la dépression et du stress. Tricoter assis réduit votre rythme cardiaque et abaisse la pression artérielle après seulement quelques minutes, lorsque vous commencez à sentir une accumulation d’anxiété ou de dépression .utiliser les aiguilles à tricoter peut vous aider à réduire ces symptômes.

4. Cela contribue à améliorer les fonctions motrices

Comme le tricot stimule presque tout le cerveau à passage unique « le lobe frontal (qui récompense le traitement, l’attention et la planification), le lobe pariétal (qui traite l’information sensorielle et la navigation spatiale), le lobe occipital (qui traite l’information visuelle), le lobe temporel (qui est impliqué dans le stockage des souvenirs et interprète le langage et les sens) et le cervelet (qui coordonne la précision et la synchronisation du mouvement) « – Le tricot peut être utilisé pour aider les personnes atteintes de maladies comme la maladie de Parkinson pour améliorer leurs fonctions motrices. Cela aide à améliorer leurs capacités motrices et à la fois atténuer d’autres symptômes douloureux.

5.Cela ralentit le déclin cognitif

Alors qu’il peut aider à améliorer le fonctionnement moteur et  l’ humeur, le tricot est aussi un stimulant pour votre cerveau pour le garder en bonne santé. Plus vous utilisez votre cerveau, plus il devient sain, et plus il dure. Selon la clinique Mayo , les personnes âgées qui se livrent à l’artisanat (y compris le tricot) sont environ 30-50% moins susceptibles d’avoir une «déficience cognitive légère» que ceux qui ne le font pas.

6. Il aide à prévenir l’arthrite et les tendinites

Tout comme vous devez utiliser votre cerveau pour le garder en bonne santé, vous devez utiliser vos articulations pour les garder en bonne santé aussi. Selon le Dr. Barron , vos doigts construisent lentement leur cartilage, ce qui les rend plus forts, au lieu de les dégrader. Le tricot est pour cela mieux que de taper, car il ne met pas beaucoup de pression sur vos doigts.Vous avez déjà de l’arthrite? Le Dr Barron vous recommande de faire tremper vos mains dans l’eau chaude et d’ utiliser des aiguilles pour créer vos chefs -d’œuvre.

Maintenant que vous savez tout sur les bienfaits pour la santé du tricot, rendez-vous à votre magasin d’artisanat local pour vous procurer quelques fournitures. Certains d’entre vous pourront prendre des cours gratuits ou bon marché pour les débutants, demandez autour de vous! Si vous ne pouvez pas trouver de cours, j’ai essentiellement appris à tricoter grâce à des tutoriels sur YouTube et Pinterest. Croyez-moi-une fois que vous aurez appris à tricoter, vous ne voudrez plus vous arrêter .

Crédit photo vedette: apicturebookmind via flic.kr

6 avantages inattendus du tricot : Source de l’article original lifehack.org

21 commentaires à propos de “6 avantages inattendus du tricot”

  1. Bonjour à tous. Je suis dans l’affirmatif et dis que se lancer dans LE TRICOT est bénéfique…!!! Nous arrivons à voir les choses différemment. C’est un Bienfait «  »autant » » pour nos mains, que pour notre esprit…! Pour ceux qui ne savent pas Tricoter, cela s’apprend assez vite…! J’en ai fait l’expérience. Se caler «  »tranquille » » sur son fauteuil avec nos aiguilles et notre ouvrage, est une détente EXTRAORDINAIRE. On ne fait du mal, ni ne dit du mal de personne, et ? C’est La Paix de L’Esprit…..!!! Lancez-Vous….., je vous y Encourage. Simone.

  2. bonjour,
    Je suis Formatrice professionnelle pour adultes et j’ai ete amené a faire une seance d’animation sur le TRICOT
    et ses bienfait, ANTI STRESS, et AMINCISSANT, on l’appel la TRICOTHERAPIE tres ters bonne méthode qui en plus apporte un sentiment de fierté pour ceux qui vont jusqu’au bout de leur ouvrage

    • bonjour,
      je suis d’accord sur la plupart des bienfaits du tricot, j’ai 68 ans et ai toujours tricoté main, machine puis je suis revenue à la main….
      mais quant à faire maigrir….pas pour moi, lol….
      bon tricot

    • amincissant??? jai un doute vu que j e tricote depuis des lustres et jamais perdu un gramme ,par contre pour l’arthrose et les tendinites le tricot est le champion aprés dutricotage journalier deux mois sans pouvoir toucher une aiguille tendinite arthrose du pouce alors les bienfaits a d’autres!!

      • Tout à fait d’accord avec vous !!!!! pour l’arthrose et tendinite (mouvements répétitifs) le tricot est super, surtout si vous faites des torsades !!!!!!

  3. bonjour,
    Je suis Formatrice professionnelle pour adultes et j’ai ete amené a faire une seance d’animation sur le TRICOT
    et ses bienfaits, ANTI STRESS, et AMINCISSANT, on l’appel la TRICOTHERAPIE tres tres bonne méthode qui en plus apporte un sentiment de fierté pour ceux qui vont jusqu’au bout de leur ouvrage

  4. Bonjour, C’est en pensant à ma grand mère que j’ai appris à tricoter – elle ne maîtrisait pas très bien le français, moi je peux lire un magazine sur le tricot, donc je peux réaliser tout ce que j’y trouve. Cela fait des décennies que je n’achète plus un pull, ni une paire de chaussettes, et de plus cela permet de faire de petits cadeaux sympas et personnalisés. ( chaussettes, écharpes, bonnets, ect… ) + le crochet et toutes les jolies choses ( napperons, nappes, dentelles, chemin de table, set ect …) un peu plus compliqué ? Pas vraiment. Mon conseil : ne pas hésiter à acheter du fil de qualité.

  5. Bonjour,
    Je travaille actuellement à construire une conférence et une série d’ateliers qui présentent les bienfaits de la pratique du tricot. En tant que psychologue, je m’intéresse aux recherches qui ont été menées et je souhaite partager ces résultats à plus de personnes possibles afin qu’elles puissent s’initier à la pratique du tricot et en retirer les bienfaits. Si vous avez le goût d’en savoir davantage ou de me suivre dans ce projet, je vous invite à consulter ma page facebook Tricoter son «feel».
    Au plaisir d’échanger avec vous!
    Annie Jeanson, psychologue
    Tricoter son «feel»

  6. Le tricot, c’est mon baromètre – comme ma maman – si je ne tricote pas ça ne va pas ! Quand je voyais maman avec ses aiguilles, ça me rassurait, elle allait bien !

  7. C’est vrai. Pas un jour sans tricoter. Cela détend. Et puis je me trompe et bien tant pis, je recommence. La laine devrait être rembourser par la sécurité sociale.. Lol

  8. Bonsoir, je veux écrire le matin, en me levant ,pas moyen tellement je tremble ,je fais un rang de tricot mais toujours en m’obligeant à penser à mon modèle ,le rang finit je peux écrire si je n’y pense pas je ne tremble plus, si pas je refait un rg .et c’est bon.

  9. Passionnée de crochet,j’en fait tous les jours,une drogue mais une bonne,en ce moment je me lance dans le crochet TUNISIEN,une bonne thérapie,vive le travail manuel!

  10. Je suis tout-à-fait d’accord avec votre excellent article sur le tricot ! Trop bien et quel plaisir de réaliser des ouvrages pour sa famille ou amis.
    Je pense que je vais à nouveau en parler sur mon blog car c’est tellement important le tricot !

  11. Je suis présentement en arrêt de travail pour épuisement. J’ai repris le tricot depuis quelques jours. Je ne suis pas très bonne car je tricote seulement des foulards et des torchons pour la vaisselle. Mais c’est tellement relaxant!

  12. Bonsoir,
    Je tricote depuis presque 40 ans car ma maman tricotait toujours pour nous ses enfants ; c’est très agréable de porter des pulls faits mains. Après avoir tricoté pour mes filles, je poursuis avec mon petit-fils et mes deux petites-filles. Je suis toujours heureuse et fière de montrer mes créations qui restent uniques et sachant que mes petits-enfants les porteront. Quelle joie!!!

  13. J’adore tricoter mais, j’ai un problème de contraction-réflexe de l’estomac dès que je commence et ce, depuis…..des lunes ! Pourquoi, alors que je me réjouis de prendre mes aiguilles ai-je un nœud à l’estomac ? y a t’il une solution pour régler ce problème pénible ? je vous en serai reconnaissante .
    Cordialement.
    Annick.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*