6 choses tout à fait normales qui conduisent à la fin d’une amitié

fin d'une amitié

Le 21 décembre 2017. Image crédit : Pixabay

6 choses tout à fait normales qui conduisent à la fin d’une amitié

Nous ne savons pas comment faire entrer et sortir des gens de notre vie sans nous attacher. Nous n’y arrivons pas. Certes, parfois nous avons des amis de longue date qui grandissent et changent comme nous, mais ce n’est pas souvent le cas. Les circonstances changent.

Nous changeons. Et nous ne sommes pas supposés passer toute notre vie avec des gens qui ne nous aident pas à profiter de la vie ou à nous enseigner des choses sur le monde ou sur nous-mêmes ou qui ne font que nous frustrer.

Parfois, il vaut mieux reconnaître qu’une amitié a fait son temps et que les amitiés, tout comme les relations en général, ne sont pas forcément destinées à durer toute la vie. Il vaut mieux accepter cela plutôt que d’essayer de rester avec des gens qui ne nous correspondent plus.

1. Parfois vous déménagez dans différentes villes ou pays et le moment entre vos appels téléphoniques augmente et parfois vous laissez cela se produire et appréciez le contact que vous avez gardé, peu importe comment il est par rapport à avant. Mais parfois, notre ego est surdimensionné, craignant la possibilité impensable d’être désormais secondaire, et nous nous frayons un chemin dans un énorme désordre de mécanismes de défense solides et de messages agressifs et passifs. À ce moment-là, il vaut généralement mieux ne pas forcer les choses.

2. Et parfois vous dérivez quand même. Vous ne vous convenez plus. Vous n’avez plus rien en commun, et vous n’avez rien de plus que de petites conversations sans intérêt autour d’un verre. Ce n’est pas quelqu’un que vous pensez à appeler immédiatement quand quelque chose arrive. Et cela peut très bien convenir au gens, car ils souhaitent que leurs relations fonctionnent de cette façon. Mais le plus souvent, ce n’est pas du tout le cas.

3. Parfois, vous laissez trop de frustration ou d’irritation s’accumuler, de peur de lancer une dispute inutile sur quelque chose que vous pouvez gérer vous-même sans avoir à impliquer l’autre personne. Cependant, il s’agit d’une solution temporaire qui mène à des conséquences catastrophiques.

4. Lorsque vous prenez l’habitude de ne pas exprimer vos besoins et vos attentes, cela vous conduit à une dispute monumentale où vous ressortez tout ce que vous aviez gardé pour vous. C’est dommage, mais les amitiés ne sont généralement plus les mêmes après une dispute de cette envergure. Ces relations sont généralement plus faciles à oublier, parce que vous pouvez combler ce vide avec la colère et le ressentiment, mais cela finira par passer.

5. Parfois, les priorités changent, et parfois il y a des choses qui remplacent le temps que vous passiez ensemble. Des choses qui servent mieux l’intérêt d’une ou des deux personnes. Ce ne sont pas forcément d’autres personnes ou amitiés, mais tout ce qui mérite davantage notre énergie. Quand cela arrive, il est généralement temps de laisser faire. Cela ne veut pas toujours dire que vous n’appréciez pas la personne, mais que vos priorités se trouvent désormais ailleurs.

6. S’il y a quelque chose que nous devons apprendre, c’est à quel point nous devons nous laisser la possibilité de grandir et de changer et d’apprendre car laisser partir quelqu’un n’est pas quelque chose de triste en soi, il s’agit plutôt d’une occasion incroyable d’embrasser ce qui nous attend.

Notez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*