6 signes avant-coureurs du suicide qui pourraient sauver quelqu’un que vous aimez

Le 26 Juin 2018. Image crédit : Pixabay

6 signes avant-coureurs du suicide qui pourraient sauver quelqu’un que vous aimez

Par Magali Caille

Le mardi 5 juin 2018, je me suis réveillée en apprenant que la styliste américaine Kate Spade s’était pendue, avec une écharpe. Le vendredi suivant, les nouvelles couvraient le suicide d’Anthony Bourdain. La mort de ces deux personnes est dévastatrice, non pas parce qu’elles étaient importantes et accomplies, mais parce qu’elles souffraient d’une immense douleur et qu’elles n’avaient nulle part où aller. Toute personne qui se renseigne sur les suicides devrait avoir des informations sur les endroits où trouver de l’aide, si elles en ont besoin.

Il se trouve que les personnes suicidaires lisent des choses sur le suicide. Mon mari s’est suicidé sous un train il y a plusieurs années. On ne lui avait jamais diagnostiqué de maladie mentale, mais sans que je m’en aperçoive, il avait manifesté des signes avant-coureurs de suicide pendant plusieurs mois. Ces signes avant-coureurs incluaient des préoccupations liées à la mort et au suicide.

Ce que je comprends maintenant, c’est que le suicide, tout comme la maladie mentale, ne fait pas aucune discrimination. Mon mari, Kate Spade et Anthony Bourdain, semblaient avoir tout: une belle carrière et des relations saines. Et pourtant, tous les trois ont tragiquement choisi de mettre fin à leur vie.

Les Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC) signalent que les taux de suicide ont augmenté de 25% aux États-Unis au cours des deux dernières décennies, et plus de la moitié des suicidés n’ont jamais reçu de diagnostic de maladie mentale. Avec 45 000 vies perdues par suicide en 2016 seulement, il s’agit d’une crise de santé mentale critique.

Les jeunes ont besoin d’êtres éduqués et informés. Plutôt que de rapporter des détails morbides, nous avons besoin d’informations tactiques pertinentes sur le suicide et les ressources disponibles pour tous ceux qui ont besoin d’aide. Andy Spade, l’ex-mari de Kate, a déclaré qu’il n’y avait aucun signe avant-coureur. Le fait est que ces signes avant-coureurs sont facilement négligés par ceux qui n’ont pas appris à les identifier.

Alors, comment pouvons-nous combattre cette épidémie croissante?

Nous devons réduire la stigmatisation associée à la maladie mentale. Mon mari n’a jamais voulu «décevoir» les gens, y compris moi, en parlant de ses combats. Kate Spade craignait de ternir sa marque en cherchant de l’aide. Mais une maladie est une maladie, que ce soit le cancer, le diabète, la dépression ou tout autre problème de santé mentale. L’éducation est la clé pour éliminer cette stigmatisation et aider ceux qui souffrent.

Lire aussi : Le suicide, cet incompris

Depuis la mort de mon mari, j ‘éduque les jeunes, ainsi que leurs enseignants et leurs parents, sur le suicide. Pour vous aider ou aider quelqu’un que vous aimez, familiarisez-vous avec les signes avant-coureurs du suicide.

Voici 6 signes avant-coureurs du suicide qui pourraient sauver quelqu’un que vous aimez :

Parler du suicide. Le signe d’alerte le plus commun pour le suicide est d’en parler. Si quelqu’un que vous connaissez parle souvent de la mort, ou pire, du suicide, prenez-le au sérieux.

S’engager dans un comportement imprudent. Il y a une raison pour laquelle ils l’appellent le «désir de mort». Un comportement imprudent pourrait être un signe que votre ami ou votre proche veut mourir.

Perdre de l’intérêt pour les passe-temps favoris. Souvent, les personnes qui sont profondément déprimées ou qui ont des pensées suicidaires cessent de trouver du plaisir dans leurs passe-temps favoris.

Donner des choses. Si votre ami ou votre proche semble donner beaucoup de ses biens, en particulier ceux qu’il ou elle apprécie, cela pourrait être un signe de suicide.

Visites ou appels pour «dire au revoir». La conversation peut être subtile, mais quand quelqu’un que vous aimez semble faire ses adieux à sa famille et à ses amis, vous devriez prendre cette action au sérieux.

Commentaires alarmants. Si votre ami ou votre proche fait fréquemment des commentaires sur le fait de se sentir désespéré, de vouloir partir, ou que le monde serait mieux sans lui, cela pourrait être un signe de suicide.

Découvrez aussi : À la personne qui se sent suicidaire mais qui ne veut pas mourir

Facteurs de risque de suicide:

Le suicide touche tous les groupes démographiques, indépendamment du genre, de l’âge, de l’origine ethnique ou du contexte. Cela dit, il y a plusieurs facteurs qui font que quelqu’un est plus susceptible qu’un autre de se suicider.

Ces facteurs de risque comprennent:

• Dépression clinique
• Tentatives de suicide antérieures
• Association à d’autres qui se sont suicidés
• Antécédents d’abus physique ou intime
• L’abus d’alcool ou de drogue
• Maladie chronique, y compris la douleur chronique
• TSPT

Le suicide est tragique. Ne rien faire à ce sujet est impardonnable.

2 commentaires à propos de “6 signes avant-coureurs du suicide qui pourraient sauver quelqu’un que vous aimez

  1. Attention les personnes que vous mentionnez ont sans doute été assassinées par la Cabale; ce sont de suicides déguisés…

    Guerric

  2. bonjour, je viens vers vous pour vous informez que j ai besoin d aide , pour l instant je ne trouve pas le courage de me sucider , j ai envie de quitter ce monde d injustice …………..séparé , la mère ma mis mes enfant contre moi ,et fait des faux accusations , je n en peux plus , je suis a bout ….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*