anxiété chronique

7 signes moins évidents d’ anxiété chronique que vous ne devriez pas ignorer

L’anxiété chronique devient un problème mental de plus en plus fréquent. L’anxiété chronique comprend divers symptômes qui ne sont pas aussi faciles à traiter qu’il n’y paraît.

Voici 7 signes moins évidents d’anxiété chronique que vous ne devriez pas ignorer:

Difficultés à se concentrer

L’anxiété prend des ressources mentales simplement en existant, et lui faire face prend encore plus d’énergie et de ressources. L’anxiété peut frapper à tout moment, à des degrés d’intensité variable, il est donc essentiel de chercher des moyens de limiter les effets de l’anxiété. Plus vous serez préparé à faire face à l’anxiété et au stress, plus vous pourrez vous concentrer facilement.

Douleurs musculaires

Il est très fréquent que le stress se manifeste de manière physique. Quand on est stressé ou anxieux à propos de quelque chose, on peut inconsciemment contracter certains muscles ou supporter notre poids dans une position non naturelle. Cela provoque des nœuds au niveau des articulations ou des muscles tendus. Par exemple, le stress peut se manifester en provoquant des douleurs et une inflammation dans les muscles.
L’intensité de la douleur est directement liée au niveau de stress et à l’anxiété de la personne. Les étirements et les massages peuvent soulager efficacement l’inconfort lié à l’anxiété. Si vous ne prenez pas de mesures pour traiter la douleur ou l’inflammation, cela va devenir une source d’anxiété et de stress.

Envie de sucre ou de féculents

La consommation de ces aliments provoque une réaction temporaire semblable aux opiacés . Ce soulagement temporaire provoque une envie d’aliments sucrés lorsqu’on est très anxieux. Le «crash» qui se produit après avoir consommé ces aliments aggrave l’état mental et émotionnel de la personne . Le sucre et l’amidon sont également des aliments inflammatoires, ce qui n’est pas idéal pour le corps.

Tristesse, Seul, Être Seul, Archétype, Archétypes

Sautes d’humeur et irritabilité

Lorsqu’on souffre d’anxiété, on est automatiquement soumis à des sautes d’humeur. L’intensité de ces sautes d’humeur dépend de la personne et de sa situation. Quand quelqu’un a moins de patience et de concentration, il craque plus rapidement. On peut être très fatigué mentalement. Chimiquement, le cerveau est dans un état de flux et de changement.

Une personne anxieuse est très souvent sur les nerfs et incertaine. Elle peut aller très bien un moment, mais la situation va changer et quand cela se produit, elle va perdre sa santé mentale. Il ne faut pas oublier que l’anxiété mentale déclenche la dépression, l’obsession, et tout le reste. Elle ouvre la voie à la manifestation de nombreuses formations mentales et émotionnelles différentes.

Fatigue

L’anxiété et tous les sentiments qu’elle inspire, suffit à fatiguer une personne. Non seulement mentalement mais également physiquement. Chimiquement, l’anxiété provoque une réaction de lutte ou de fuite des glandes surrénales. Lorsque ces glandes ont dépensé leurs réserves d’hormones, elles perdent leur efficacité dans l’équilibre du corps et de l’esprit.

Maux de tête

Un symptôme courant de l’anxiété est les maux de tête fréquents. Ils peuvent varier en intensité, allant de la gêne à la migraine. L’échange chimique que l’anxiété déclenche suffit pour entraîner des maux de tête. Les niveaux stress élevés sont des réactions communes à l’anxiété. Le stress provoque une tension musculaire des muscles autour du cou, de la colonne vertébrale, et de la tête, surtout au niveau des tempes. Cela s’ajoute à l’environnement qui provoque des maux de tête.

Problèmes de sommeil

Bien dormir devient de plus en plus difficile pour la plupart des gens, et les personnes souffrant d’anxiété chronique ont encore plus de mal à bien dormir. Lorsqu’on est anxieux, on a l’impression qu’il est impossible de se détendre et de trouver le repos. Dans le combat pour un repos significatif, il est fréquent de se fâcher ou de stresser au cours d’un manque de sommeil.

La méditation, la thérapie et les médicaments sont la manière la plus directe pour traiter l’insomnie. Le problème est aggravé lorsqu’une personne n’arrive pas à avoir de sommeil profond. La plupart des gens pensent que plus une personne se sent fatiguée plus elle va s’endormir facilement. Si la source de l’anxiété n’est pas traitée, ils ne réussiront pas à se reposer et deviendront fous et bizarres.

Source : www.healthiestalternative.com