7 tactiques de manipulation utilisées par les personnes toxiques pour vous faire taire

tactiques de manipulation
Tactiques de manipulation

7 tactiques de manipulation utilisées par les personnes toxiques pour vous faire taire

Les individus dits “toxiques” utilisent différents stratagèmes psychologiques pour avoir le contrôle sur les autres. Même si certains de ces comportements peuvent être adoptés inconsciemment par des personnes “saines”, la grande différence est que les personnes toxiques font un effort conscient pour manipuler autrui, et deviennent du même coup des experts dans ce domaine.

Voici les  7 tactiques de manipulation :

1. La projection mentale

La projection est le mécanisme de défense des manipulateurs. C’est un trait distinctif de ces personnes : elles refusent de reconnaître ou même de percevoir leurs propres défauts, sont incapables d’assumer leurs actes. Elles peuvent donc faire et dire tout et n’importe quoi pour éviter d’être tenues responsables. C’est là qu’entre en scène la projection mentale : la personne ayant un comportement négatif, plutôt que de l’admettre, va déplacer la responsabilité en les attribuant à quelqu’un d’autre.

Pour résumer, c’est comme si ce fardeau était trop dur à supporter, trop lourd à assumer pour elles, et qu’elles vous refilaient tout sur les bras en vous accusant ! C’est une réaction qui permet au manipulateur de se débarrasser de sa culpabilité et de sa honte inconsciente de lui-même. Il ne faut pas oublier que ces personnes sont souvent elles-mêmes malades.

2. Le gaslighting

Le gaslighting est une technique de manipulation mentale qui consiste à déformer ou à fausser le récit des évènements de manière à faire douter la victime de sa mémoire, de sa propre santé mentale, de ce qu’elle a vu/écouté/ressenti. Cela passe par des petites affirmations insidieuses telles que “Ça ne s’est pas passé comme ça” “ Tu as tout imaginé” “Tu es fou/folle”, “Tu te fais passer pour une victime” …

L’abuseur peut simplement nier avec un aplomb incroyable des faits qui ont pourtant eu lieu (comme si c’était la victime qui était “folle”), mais cela peut aller jusqu’à mettre en scène des évènements étranges pour désorienter la victime et la faire douter de sa santé mentale.

3. La triangulation

Faire intervenir l’opinion (réelle ou supposée), la perspective voire la menace d’une tierce personne : voilà à quoi se résume le principe de la triangulation. Ce stratagème est le plus souvent utilisé pour valider le point de vue abusif de la personne toxique tout en invalidant du même coup la réaction pourtant légitime de la victime face à l’abus.

Elles adorent par-dessus tout faire intervenir une voire plusieurs personnes de leur entourage personnel (des collègues de travail, des amis, des ex-partenaires amoureux voire même des membres de la famille) afin de provoquer la jalousie, l’incertitude en vous. Ils peuvent également utiliser les opinions des autres pour valider leur point de vue.

C’est un réflexe humain, bien connu par les rhétoriciens : lors d’une discussion, celui qui parvient à s’attirer les faveurs du public ou des témoins de la scène a “gagné” la dispute, quelle que soit la qualité de son argumentation. Après tout, si tous les autres (qui sont dans la pièce) sont d’accord avec lui, cela doit vouloir dire que vous avez tort, pas vrai ?

4. Stratégie de l’homme de paille

Par exemple, si vous tentez de dire que vous n’êtes pas satisfait de la manière dont cette personne toxique vous traite, sa réaction pourra être de vous faire dire ce que vous n’avez pas dit, par exemple “ Donc je suis une personne méchante, c’est ça que tu penses ?” ou encore “Oh, donc toi par contre tu es parfait, hein?” alors que vous n’avez fait qu’exprimer votre sentiment légitime dans l’espoir de trouver une solution.

À terme, ce comportement finit par invalider complètement votre droit à avoir et à exprimer des pensées ou des émotions, ce qui est évidemment gravissime. Pour ne rien arranger, cela instaure un sentiment de doute et de culpabilité permanente, à chaque fois que vous tentez d’établir des limites et des bornes à ne pas franchir.

5. Menaces et chantage

Le problème avec les personnes toxiques, les manipulateurs mentaux et autres pervers narcissiques, c’est qu’ils vous menaceront sans cesse, vous prendront en otage sans forcément passer par la violence physique. C’est finalement beaucoup plus traître et surtout, difficile à reconnaître comme une véritable forme de violence qu’une personne qui vous menacerait physiquement.

Ne vous laissez pas faire, ce n’est pas parce qu’on ne vous menace pas physiquement que vous n’êtes pas victime de violences ! L’abus mental est une forme de violence bien réelle, que l’on a tendance malheureusement à reconnaître moins souvent.

6. Le conditionnement destructeur

Les personnes toxiques peuvent effectivement vous conditionner lentement pour que vous finissiez par associer mentalement toutes vos forces, vos talents, tous vos beaux souvenirs et tous les moments heureux de votre vie avec la souffrance, la frustration, le malheur. Comment font-elles cela ?

En insinuant au quotidien, de manière tout à fait innocente, des attaques contre des qualités, des traits de caractère ou des choses que vous idéalisez, qui vous définissent ou que vous prenez pour modèle. En plaçant ces associations cachées avec vous, sans même que vous ne le remarquiez, ils vous changent lentement et au fil du temps, vous apprennent à vous haïr.

7. Rabaissement public

Si une personne à tendance toxique ne parvient pas, en dépit de ses efforts, à modifier la manière dont vous vous percevez vous-même, ils tenteront de contrôler et de changer la manière dont les autres personnes vous perçoivent.

Par exemple, devant des témoins, ils peuvent changer subitement de comportement et se mettre à jouer les martyrs, de sorte que — ironie du sort — c’est vous qui passez pour la personne toxique ! Cela peut aller loin, ils peuvent même finir par harceler vos proches pour ”exposer la vérité” à votre sujet.

69 commentaires à propos de “7 tactiques de manipulation utilisées par les personnes toxiques pour vous faire taire”

    • Le type « caucasien », cad l’européen occidental classique regorge de ce genre de « malade », autant chez les hommes que chez les femmes… Pour les autres ethnies, je sais pas, mais j’imagine que « le pervers manipulateur » étant généré par une blessure dans l’enfance, on devrait en retrouver partout.

      • Des pervers manipulateurs, ce n’est sûrement pas lié à une origine, quelle qu’elle soit, mais il y en a sûrement moins dans des ethnies amazoniennes ou sibériennes isolées et luttant pour leur survie quotidienne que dans nos sociétés dites « evoluées ».
        Pour qu’il y ait ce type de comportement élaboré ravageur d’un point de vue individuel il faut vivre dans des sociétés également complexes.
        Rien à voir avec l’ethnie mais plutôt le milieu familial, social, l’environnement, l’environnement citadin de nos villes où tout est basé sur la manipulation (du simple panneau publicitaire aux comportements familiaux ou au travail).
        Difficile de manipuler un paysan de l’Altiplano ou un nomade bouriate avec ces artifices bien de nos sociétés « développées ».

    • Oui la même que pour le sadisme, la jalousie et la stupidité …. T’as deviné l’ethnie ? ben l’espèce humaine, cela va de sois…. Les comportement et les mentalités sont forgés par la société/système … Et le système qui cautionne, voir encourage, la compétition développe des travers monstrueux qui permettent à des individus de se croire supérieur et donc libre d’exploiter/maltraiter ses semblables…
      Tu sais l’animal n’est pas de nature méchante mais s’il est conditionné à « …. » il est capable de tout …
      Pour conclure, les manipulateurs sont une des conséquences de la société… Comme il faut penser qu’à sa gueule, c’est au final un mécanisme de survivre que de devenir manipulateur

      • super résumé et tout à fait d’accord ! Il n’y a qu’à voir comment s’est déroulée la campagne électorale de ces derniers mois en France !

    • Non, n’importe qui peut avoir une personalité du type  »pervers nacissique ». Parfois ils ciblent une proie particulière et tenteront tranquillement mais surment de la détruire à petit feu. J’en ai personellement connue trois dans ma vie, et ces personnes étaient d’ethnies, de milieu et d’époque complètement aux antipodes….

        • pour en avoir eu la mauvaise expérience, je peux vous dire que leur but est de vous soumettre à tout sans prendre en compte vos envies, vos buts dans la vie ect… quand vous vous « réveillez » et que surtout, vous avez compris ce qui vous arrive et son fonctionnement, tenez lui tête et montrez que vous en avez plus rien à faire de tout, surtout de lui, montrez-lui que vous êtes fort et que plus rien ne vous atteint! ça va le déstabiliser car son but est de vous soumettre! vous ne serez plus une personne faible et il ira certainement en trouver une autre (malheureusement)

        • Pour vous en débarasser ?? Imaginez un peu que ce sont des parents ?? Ou même frères et soeurs ?? La famille malheureusement on a toujours un peu d’attaches affectives…A moins d’être ce genre de personne, ou carrément un ou une psychopathe….!!!
          Sinon pour les autres, hélas il faut s’en rendre compte à temps : pas de mariage et pas d’enfants = aucun lien….Pas même de domiciliation du courrier de l autre chez soi, comme ça en cas de pb, cette personne on peut la mettre à la porte….Ca ruine des vies des gens comme ça et c’est rien de le dire….Autrement dit ça ruine la confiance en soi, dans l humain, ça ruine parfois tout court….Ca rend leurs gamins malades psychologiquement, et encore quand ça ne les rend pas fous à force d’abus….

    • Surtout les européens qui se croient plus intelligents et plus fins psychologues parce qu’ils ont une emprise. Et il s’agit du genre de personne qui se croit invincible parce qu’il est libre de faire ce qu’il veut impunément tout en ayant cette emprise…

    • Alors bonne question neanmoins..il n y a pas d ethnies pour cela..par contre certaine pourraient en usé plus que d autre par rapport à leurs facon d agir…j ai connu 2 cap verdiens comme cela..les 2 seuls que j ai vraiment connu..cela ma suffit…

  1. Non, n’importe qui peut avoir une personalité du type  »pervers nacissique ». Parfois ils ciblent une proie particulière et tenteront tranquillement mais surment de la détruire à petit feu. J’en ai personellement connue trois dans ma vie, et ces personnes étaient d’ethnies, de milieu et d’époque complètement aux antipodes…

  2. Ce sont des personnes qui n’ont pas confiance en elles. Pour se surélever, elles rabaissent les autres car elles sont incapables de se surélever seules. Elles ont souvent été elles-mêmes rabaissées étant plus jeunes ou dans l’enfance. Du coup, elles prennent les devants. Comme on dit : « la meilleure défense c’est l’attaque »….

    • Exact! Autre point que j’ai subis, tous en fait! et le sachant j’ai tout tenté pour ameliorer notre couple si beau et parfait au debut. Il me lancait toujours des trucs humiliants, plus encore devant ses amis (jamais nous venions chez moi , jamais avec mes amis, pour mieux manipuler) . C’etait si insignifiant au debut, juswu’au jour ou tout a eclaté. Tu ne peux pas jouer cette toune, trop dur. Pardon les chumés, ma blonde joue bin mieux d’habitude, c’est ca, mets full mayo pi chiale que té grosse….et dès que ca peté, « ce n’est pas ce que j’ai dis/voulu dirr. Tu comprend comme tu l’veux…et evité une chicane avec lui qui dit rien et son ami qui me rentre dedans pour savoir ce qu’ il m’a fait…le lendemain c’etait « retournr pasavec cette folle…tc’as t’elle dit ce qu’elle avait …et lui, (qui s’estait enfermé dans la cave des son pot partie, donc impossible dr lui parler, je suis retourné chez moi) et il lui repond « meme pas, elle m’a rien dit pentoute, elle va remper pour que je la reprenne…les rapport de chicane à sa famille, amis, ommetait c’edt actes et commentaires a LUI. Ho! Et ils sont cameleons!!!! Bref, J’ai tout essayé, j’ai porté mon couple a bout de bras tres, trop longtemps et j’en suis encore toutes rn miettes, demolie…

  3. je me demande en fait, si c’est un comportement totalement conscient, ou inconscient, ça changerais la donne, le conscient noterais d’un sadisme ou plutot de la noirceur de l’ame de la personne manipulatrice alors qu’à l’inverse il ne peut sagir par exemple que d’une simple introversion ou peut etre un mal etre issu de la petite enfance resultant d’un mauvais traitement ou d’une éducation hautement  » fautiste  » (j’entends par basé sur la faute et le reproche) des parents. J’ai vécu cela pendant de nombreuse années da la part de ma compagne, qui malheureusement se jouait systématiquement de moi a savoir si je savais pertinament la vérité elle était contesté et très souvent la faute retrourné sous moi avec le leitmotiv: tu es malade fait toi soigné/aidé, tu halucine, ce n’est pas vrai tu délire, ou très souvent je suis une mauvaise mère je sais ou tant pis pour moi … a me faire culpabilisé au finale et même douté de moi alors qu’au départ j’avait raison et j’en été convaincque. C’est comment préché le faux , quand tu dis le 1+1=2 et que dans le blanc des yeux on te dit non tu es malade va te faire soigné 1+1=3, demande aux autres tu verra (alors que la situation était tellement personnelle voire intime que l’on ne pouvait demandé aux autres et ça elle le savait). De nombreuse fois je me suis au final excuser pour une faute que je n’avais pas commise. Tant d’années dont je me remets à peine qui ont fait de moi une personne qui doute de soi qui est sclérosé socialement pour des simples fait ou pensé qui n’ont au final aucune raison de l’etre en particulier sur les moeurs et le coté du sexe et de la libido. J’éprouve maintenant beaucoup de mal vis à vis d’autrui et et je me suis senti déviant et j’ai refoulé les plus naturelle des pensé humaines… J’en ai payé le prix fort où elle a meme réussi à convaincre de tiers personnes me retrouvant seul face au reste du monde sans défense et très souvent mis à nu pour appuyer ma honte créer de toute pièce pour se défendre et comme il est dit ne jamais admettre se culpabilité la plus futile qu’il soit. C’esdt très dure à vivre surtout quand cela viens de la personne que l’on aime et sur laquelle on à placé toute sa projection affective et sentimentale. C’est comme etre mis à poil et jeté devant une foule qui vous montre du doigt vous rougisser et vous sentez coupable pendant que l’autre tourne le dos et en profite pour excercer tranquilement. Ce sujet me touche enormément et le schéma reproduit sur ma fille pour qui j’ai tout le mal du monde à protégé (parcequ’elle aime aussi sa maman), rien que d’en parler j’ai encore la gorge serré et le coeur comprimé et les tripes qui se retournes dans mon estomac. Je suis passé à côté de toute une periode de ma vie, et je suis encore très souvent entrain d’excusé et meme de pardonné se comportement alors que moi je suis raillé, repoussé et isolé pour des fautes que je n’es meme pas comis. Et je l’aime parceque la dépendance a été créer je ne sait meme pas si je l’aime vraiment ou si elle à fait de moi cette personne à part qui recoit un traitement particulier alors que d’autres au comportement identique (paroles et actes) s’en trouvent même récompenser et félicité. Je me dit pourquoi qui suis-je qu’ai je fait pour subir ceci. Je suis jeune et je peux plus vivre ma jeunesse. J’ai failli attenté à mes jour tellement je me suis meme dégouté de moi. Heureusement que ma fille et certains de mes proches ont finalement remis les choses à leur place et m’on rappeler que la faute n’est pas de moi. Merci ma fille pour me rappeler et me donner toute son affection et son amour revitalisant émotionnelement et psychologiquement. JE m’en veut d’avoir été faible …

    • wwwhaoouuu l’impression d’avoir vécu la meme chose avec mon futur ex mari. Rabaissée devant tous , ma santé mentale critiquée, mes goûts critiqués . J’ai vécu les 7 tactiques , et moi aussi j’ai pensé mettre fin à mes jours.
      Un jour , un gendarme m’a dit que les pervers narcissiques devraient être punis au même titre que les auteurs de violences conjuguales. C’est presque reconnu comme de la violence morale.
      J’essaie désormais de vivre seule , la dépendance n’est pas facile à lacher quand on a perdu toute confiance en soi. J’espère un jour refaire ma vie car je n’ai que 37 ans. Dont presque 20 avec ce monsieur ….

    • Wowww j ai eue l’impression que je lisais ma vie des 5 dernierres années. Je suis dans la meme galère emotionelle que vous a la seul exception que je n ai pas d’enfants avec elle. Je ne me reconnais plus du tout j’étais si confiant et fier de moi avant et maintenant je suis comme une carpette je dis pratiquement merci aux insultes. J’ai bien hâte de pouvoir me refaire me rebatir.

  4. Je pense aussi que les pervers narcissiques ne sont pas toujours conscients de ce qu’ils font. Ils se persuadent eux-mêmes qu’ils ont raison et que les autres sont toxiques. En tout cas les 2 que j’ai connus qui avaient ce type de comportement étaient plus parano et sur la défensive en permanence que sadiques et consciemment manipulateurs.
    En tout cas le mal que font ces personnes est réel même si leur intention consciente de nuire n’est pas prouvée. Et au final même si on sort de cette influence, on s’en veut encore des années après d’avoir accepté tout cela …

    • Assez d’accord…
      A la liste des comportements on peut également ajouter : « parler/répondre à la place d’une autre personne, de préférence en faisant une réponse très différente – voire opposée – à celle qu’on ferait en répondant soi-même ».
      Indispensable de rectifier ! Et ne pas laisser passer en se disant que ça ne vaut pas la peine de faire des vagues, ça donne juste à cette personne toxique l’impression qu’elle est autorisée à se conduire ainsi. La remettre à sa place directement, c’est plus sain que d’attendre la 2e fois 😉

      • J’ai essayé ça car j’ai un caractère fort et je ne me laisse pas faire mais la discussion ne finissait jamais je devais presque le prendre par la main pour lui démontrer étape par étape pourquoi c’était malsain … bref énergie dépensée pour rien car le sujet changeait des centaines de fois pendant la discussion et je devais sans cesse le ramener au vrai sujet … ça a fini par m’épuiser car je me suis retrouvée dans le rôle d’une mère avec mon conjoint (vu qu’il tenait le discours d’un gamin) et j’ai détesté ça ! Je l’ai finalement quitté après avoir tenté de « l’aider  » à se libérer de son passé qui a fait de lui une personne toxique mais il n’a jamais reconnu avoir besoin d’aide lolll c’est fini je ne sauverai que moi même désormais c’est moins épuisant lollll

    • Désolée Analda mais oh que oui ils le savent, et trop bien à part ca!
      Ce sont en général des êtres absolument intelligent, calculateur, qui ont un but en tête et font tout pour l’obtenir. Ils vont sans doute faire croire qu’ils n’en sont pas conscients, vous voyez le piège? Ils savent naturellement se placer en victime pour attirer le meilleur de l’autre juste pour « le prendre » Tout n’est que calcul pour eux.
      Il n’y a aucune discussion « saine et possible » entre un manipulateur et sa proie qu’il aura (soit dit en passant) déjà étudier en 15 minutes à l’insu de tous. Il détecte la vulnérabilité et croyez-moi, il saura s’en servir en prêchant le faux pour obtenir le vrai. Il aura tôt fait de l’emmeller dans sa toile d’araignée sans que quiconque en ait le moindre soupçon. Il dira le contraire de la vérité pour dû vrai puisque (sa vérité étant beaucoup trop décevante) Et si par bonheur on arrive à se réveiller de ce cauchemar en voyant la réalité la en face, le menteur pathologique qu’il est fera croire à qui veux bien l’entendre que ses défauts sont en réalité ceux de l’autre et en bonus, il en inventera ! C’est le principe de la viande après l’os… Lorsqu’il n’y a plus rien à soutirez, il jette comme une vieille chaussette.
      On parle évidemment du manipulateur et de ses critères de façon général ici, sans nommer ni viser personne en particulier. Le but premier étant de savoir reconnaître le genre et s’en protéger.
      Bonne chance ❤️

  5. Les pervers narcissiques ont subis une profonde blessure d’amour-propre dans leur enfance en ayant eu un très fort sentiment d’abandon ou de perte de l’amour filiale. Ils vivent avec la névrose de ne plus pouvoir s’aimer eux-même et il se sont senti en parti responsable de cet état. Ils compensent le manque d’amour par le plaisir à tout prix qui peux prendre diverses formes : tout ce qui tend à les valoriser et à dévaloriser les autres devient source de plaisir à la place du manque d’amour. Ils sont devenu en générale très manipulateur (de manière inconsciente et spontanée) c’est à dire capable de créer des stratégies très évolué pour atteindre leur but. Ils sont également ( en générale) très travailleur mais possèdent en revanche une imagination artistique relativement restreinte (comme si leur imagination était entièrement tourné vers l’inconscient pour la manipulation). Il ne peuvent percevoir l’autre que pour l’utilisation qu’il en font, c’est à dire, uniquement comme objet de valorisation d’eux-même et non comme une personne réel capable de sentiment. La souffrance de l’autre fait parti de leur processus de valorisation d’eux-même. En générale, la première phase est « la lune de miel » dans laquelle il font croire à une relation merveilleuse (il recrée les conditions d’amour du « paradis perdu » qu’ils ont vécu à l’origine). Puis c’est la rupture, toujours provoqué comme étant de votre faute, avec le besoin de vous rendre responsable et coupable (comme ils l’ont vécu eux-même) de cette faute-rupture. Votre souffrance fait basculer la pervers narcissique dans la position dominante ou il est momentanément à l’abri de la position de victime et il se présente en sauveur (situation intense de plaisir). Après ce sera la répétition permanente du schéma (montagne russe) dans lequel il cherchera cette sensation de plaisir-domination à répétition. Toute personne ayant subit ce genre de personne aura tendance à rechercher de manière inconsciente dans sa vie (amour et travail) des personnes toxiques semblables jusqu’à l’identification et la résolution du problème-schéma originel. Ce fut mon cas avec un père pervers narcissique.

    • Très bien expliqué 🙂 J’ai aussi écrit un commentaire ci-dessous pour expliquer les rôles de chacun. J’ai malheureusement également dû passer par de longues phases où j’ai manipulée et où je reconnais aussi avoir manipulé pour tenter d’obtenir un brin de reconnaissance avant que je ne comprenne que ce n’était pas la solution et aussi que je sache rapidement détecter la manipulation pour ne plus me faire embobiner lol. J’ai dû apprendre à sortir de mes propres dépendances affectives, puisque nous passons presque tous par ce besoin de rechercher en l’autre ce qui nous manque cruellement et ce que nous avons de l peine à nous donner…. l’Amour. Quand on apprend à se respecter et s’aimer suffisamment pour ne plus être dans le besoin de l’autre on sort naturellement du triangle de Karpman « Victime-Bourreau-Sauveur ». Pour ma part j’ai dû passer par une très longue phase de solitude pour apprendre à être dans l’auto-suffisance émotionnelle et sentimentale, qui est à mon avis la seule solution pour sortir de cela… en tout cas, je n’en ai pas trouvé d’autres 🙂
      On dit que les manipulateurs pervers ne peuvent pas être « soignés ». C’est vrai dans la plupart des cas car pour un manipulateur, renoncer à ce besoin très fort de propre valorisation par la destruction de l’autre revient à renoncer à lui-même et en quelque sorte mourir. Mais certains, rares, comprennent que renoncer à la manipulation, revenir à la simplicité, savoir être seul, c’est juste renaître, vivre et s’aimer et c’est drôlement agréable 🙂

      • C’est un bouillon de poulet pour l’âme de vous lire !! C’est apaisant puisque je viens de vivre pour la première fois de ma vie (49 ans) une relation avec une personne ayant des traits visiblement pareils soit un manipulateur ou bien dit pervers narcissique. Difficile de « l’abandonner » mais j’ai due partir pour sauver ma peau sachant que je ne pouvais plus en faire plus!!! Je lui souhaite un jour qu »il puisse comprendre pourquoi je l’ai quitté. Je pourrais lui en vouloir de m’avoir blessé mais j’en suis incapable! Il est malheureux lui-même.

        • bonjour Nath, j’ai l’impression de m’entendre en lisant vos propos… et en dépit de toutes les souffrances passées et présentes, je ne lui en veux pas car je sais que c’est un grand malade et que dans cette situation, ce sera lui qui souffrira le plus de m’avoir perdue car même si aujourd’hui je suis déchirée, contrairement à lui je suis capable de donner et de recevoir de l’amour, et de tellement d’autres choses dont il n’a même pas conscience… quelle triste vie que celle des PN dépourvue de valeur, d’amour, d’évolution.

          • Merci Agathe pour ces paroles de paix et je suis dans la même dynamique que vous moi aussi jai vécu vingt années avec un. c’est dire ma patience….Je me reconstruit difficilement c’est un fait mais j’ai épargné mon amour de la vie,des être humains, ma joie de vivre bref heureusement je suis comme le roseau ou bambou il m’a fait me plier mais pas me casser. Même si sous la pliure j’y ai abîmé des vertèbres ce n’est rien par rapport a L’ AMOUR que je ressens et lui pas et à la flamme divine qui brûle en moi telle une lumière protectrice et lui pas. 🤗

    • Whouahhh merci pour ces infos piqûre de rappel. Et c’est tout à fait cela. Jai vécu près de 20 ans avec un. Divorcée j’y ai laissé des plumes et encore huit ans après mon divorce (et un compagon PQR, j’ai des réminiscences tant que je n’aurai pas pris en charge ma dépendance affective et autres….tous les cas merci s’éclairer nos lanternes même si parfois on a l’info qui malheureusement se loge dans les oubliettes de la memoire.👍❤

  6. Je trouve que cet article mentionne très bien les points qu’un manipulateur utilise. La manipulation mentale est quelque chose de très courant qu’on peut retrouver facilement dans tous les plans de sa vie, de son conjoint, famille, amis et travail.

    Il faut toujours être conscient de son propre rôle dans la manipulation. En cautionnant ou acceptant tel ou tel comportement, le manipulateur se trouve conforté dans sa façon de faire et va naturellement continuer.

    Il s’agit plus souvent d’un mode de fonctionnement de défense ou plutôt de subsistance de la part d’un manipulateur, qui s’est installé au fur et à mesure de ses expériences de vie. Cela a souvent pu commencer à s’installer dans sa propre relation avec ses parents, pour obtenir ce qu’il voulait, par reproduction de ce qu’il observait ou par défense de ce qu’il vivait. Avec l’âge, certains comportements de manipulation, qui se sont installés inconsciemment peuvent devenir conscients.

    La personne peut alors y renoncer, se rendant compte des relations malsaines que cela provoque ou utiliser ces techniques de manipulation consciemment pour continuer de satisfaire sa volonté ou appliquer son pouvoir, qu’il ou elle n’a ni la force ni le courage de renoncer.

    Lorsqu’on se retrouve à vivre des situations avec ce genre de personne, notre propre rôle, pour éviter de les subir est de
    1. Détecter rapidement ce type de comportement
    2. L’exprimer en disant ce qu’on remarque et essayer de faire prendre conscience à l’autre de son comportement et surtout qu’il ou elle se rende compte que cela ne fonctionne pas
    3. Garder confiance en soi
    4. Eviter de s’enliser, perdre sa tête et son énergie dans ce type de relation
    5. Si la personne ne change pas, couper la relation au plus vite
    6. Dans le cadre du travail, faire son job au mieux et éviter un maximum le dialogue et les contacts avec ces personnes et si ça ne va pas, quitter son job ou éventuellement faire constater le comportement par d’autres témoins pour ensuite le dénoncer (ce qui est plus compliqué à faire et aboutit rarement).

    Pour finir, il n’y a pas de victimes de manipulateurs, juste des personnes qui, par faiblesse, manque de discernement, dépendances affectives ont préféré vivre une relation malsaine plutôt qu’y mettre fin, en s’éloignant simplement de la personne.

    Soyez donc attentifs et attentives aux relations que vous cautionnez et de votre propre travail de développement que vous avez à faire sur vous-mêmes. Soyez responsables de vos actes et de vos décisions.

  7. Pour avoir côtoyé la manipulation pendant plusieurs années en même temps tant au travail qu’à la maison, j’avais officiellement à comprendre ce qu’est ce qu’était ce cycle de détérioration qui était présente dans ma vie, et qui malgré moi me détruisait! Je partais de loin car j’ignorais même que même ce mot existait dans le dictionnaire. Il y en a de différentes sortes, mais les pires sont les pervers, tes biens deviennent les siens, tu leurs donne la main, ils prennent ton bras, et si tu refuses, alors là…tu goûte à son verbal!
    Et si… Tu dis oui…pas problème (ou presque)
    Alors tout ce que je peux vous dire en résumé c’est…
    Si par malheur vous vous trouvé devant un manipulateur, c’est un peu comme si vous vous trouviez devant un ours, vous ne vous poseriez jamais la question… Est-ce qu’il a faim? NON tres mauvaise idée ! Prenez plutôt vite vos jambes à votre cou et sauvez-vous vite. Parce que croyez-moi… vous n’y gagnerez rien… bien au contraire!
    (Sauf peut-être rare exception)… Un manipulateur à été et restera toujours un manipulateur. À moins de se reconnaître lui(ou elle) même comme tel, de se l’avouer et de travailler tres tres fort (ce qui est trop souvent trop lourd de perspective pour le manipulateur) parce que ce n’est que pure programmation de non sens et contre nature pour eux, parce qu’ils sont parfaits! Il en voit plutôt l’autre se faire soigner. Rien ne sert au conjoint d’essayer de « le changer » je vous le dit tout de suite…Ca ne sert strictement à rien, c’est peine perdue d’avance. Et vous vous retrouver en bas de zéro et assez vite !
    J’espère en avoir aider à comprendre un peu sur le fonctionnement du manipulateur. Mais malheureusement, il faut quelquefois le vivre pour le comprendre vraiment! Dernier conseil, écouter votre petite voix intérieure du genre  » oui y a l’air correct… MAIS !!!! Alors c’est ce MAIS qu’il faut explorer et voir la différence entre du vrai crème soda et de l’imitation, c’est la même apparence mais c’est tout ce qu’il a ! Bonne chance !

  8. Reprendre confiance en soi
    Se séparer de cet autre moi…
    Sans s’occuper du qu’en dira-t-on
    Car JE est la nouvelle priorité
    Car les vrais Amis toujours seront
    Comme notre Famille à nos côtés
    Dire, pour ne plus subir….
    Parler, pour ne plus accepter…
    Pour soi, pour ceux qu’on aime et qui nous aiment,
    Redonner à nos Vies Bonheurs et Paix suprêmes

    • Quel bonheur de vous lire neliroca….
      Je sors d’une relation avec un pervers narcissique manipulateur à qui j’ai tout donné. 3 années à ne rien comprendre de cet étrange comportement. Face à mon immense amour pour lui je me trouvais prisonnière et bien souvent en questionnement sur sa façon d’être à mon égard. J’ai eu des signaux d’alarme tout au long de cette relation. En fait il s’est décris lui même de personne « special » et j’ai aimé ça au début.
      Et puis je me suis rendue compte que ce petit homme n’aimait rien ni personne. Aucune ampathie, des faux sentiments à l’égard de ces parents, de ces enfants. Il ne s’aime d’ailleurs pas lui même.
      Après beaucoup de souffrance morale et de menaces physique je l’ai quitté il y a 6 mois. Et c’est là que j’ai compris et découvert au fil des jours dans ma liberté retrouvée que j’avais été sous emprise totale d’un pervers narcissique manipulateur.
      J’ai failli perdre ma famille, mes amis, mon travail, ma santé à croire à un changement comme ses précédentes proies.
      Maintenant je sais que ce petit homme était masqué et qu’il le restera à tout jamais.
      Aujourd’hui je revis, comme sortie de « prison » et je peux le dire haut et fort que la seule erreur que j’ai faite durant ces 3 années de relations est d’avoir été parfaite, la proie idéale, mon coeur était aveugle…
      ..mais plus jamais…
      Courage à toutes et tous….
      La vie est trop belle loin d’eux….

    • oui !! comme vous j’y avais pensé. Un système politique là ou les politiciens élus agissent comme des pervers narcissiques envers une certaine branche de la population. Ils agissent exactement comme ça ! et cette partie de la population agit exactement comme les victimes, c’Est à dire incapable de les fuir, ils les remettent au pouvoir systématiquement en espérant un changement improbable de leurs bourreaux. Je pense que la société d’aujourd’hui est gravement malade, et aucune thérapie n’Est possible.

  9. Tous ces commentaires ressemblent à mon propre vécu . De trop nombreuses années passées avec une PN .
    Séparés , je n’ arrive pas à oublier , et bizarrement les bons souvenirs prennent le dessus sur les mauvais .
    Je vis des moments très douloureux de manque de cette personne , c’ est complétement inexpliquable après tout le mal qu’ elle m’ a fait .
    Tous les ingrédients étaient utilisés : mensonges , manipulations , humiliations en public , en famille , ou dans le cercle d’ amis , indifférence volontaire bien sur , secrets en tous genres , alcool , etc………..
    tout ce qu’il faut pour détruire la proie désignée , en l’ occurence , moi , le mari .
    Mais quelle souffrance ! j’ ai l’ impression que je ne m’ en remettrai jamais !
    Je n’ ai plus aucune confiance en moi , je me sens tellement rabaissé !

    • Je suis dans cet etat de confusion/colere, desespoir/ envie qu’il revienne, tout en sachant que rien ne marchera. De toute facon il n’aime que lui. A quoi bon. Alors POURQUOI je souffre depuiz plus d’un an? Lui, apres un mois, deux max il est serieusement embarqué en couple, deja. Il ne se connait pas, il ignore qui il est vraiment. Je dis qu’il n’aime que lui mais, peut-il ressentire l’amour? Il a besoin de bcp bcp de personne poure valoriser…musicirn et sez groupies… »REGARDEZ-MOI ». Dès que j’etais bonne d’un instrument, il changeait. Mon BAC et mon DEC en arts n’ont jamais attiré son attention. Il ne m’a jamais connu. Chaque chicanes ou je retournais chez moi, ignorance totale. Plus je lui disais qu’ilme tuait en m’ignorant, plus il appreciait, et pouvait ainsi courir les lits de ses exes ou maitresse puisque « en theorie », il ne me trompait pas car j’etais retourné chez moi….j’ai su a la fin, que sa derniere aventure avait mis enceinte sa maitresse. Et les autres choses, mensonges etc continue au compte goutte. Je n’ai plus confiance en moi, aux autres, a lavenir, a la vie. une relation si proche et tant de confidences (utilisés contre moi rnsuite), intimité au max, ….
      Trop trop trop parfait.

    • Surtout, surtout, surtout… Ne perdez pas espoir en l’avenir, ni confiance en vous et réaprennez le JE, J’ qui a été mit de côté trop longtemps

  10. Ça fait 14ans que je vis ça je n’ose l’appeller manipulateur narcissique , c une personne qui a vécu une telle violence psychologique et physique dans l’enfance qui dure d’ailleurs jusqu’à maintenant de la part de sa mère qu’elle a fini par le détruire il presque plus capable de recevoir ou donner de l’amour ça me fait bcp de peine j’ai un caractère assez fort et je ne cédé presque jamais à ses crises de paranoïa et ces moments presque quotidiens où il rejettent la faute sur moi principalement et sur tlm c jamais lui le problème toujours une tierce j’essaye de lui expliquer tt ça car il est en train de se perdre de jour en jour mais j’y arrive pas vu que pour lui c de ma faute et c pénible de jour en jour

  11. A Dembrodrium.
    A Djo :
    ▪Dembrodrium tu as tout a fait raison=> commentaire sur la personnalité du PN (pervers narcissique ).
    ▪Djo également sur l’espèce humaine.A ce propos POUR renforcer vos dires je m’exprimerai là en matière « d’émotion ». Donc on naît avec 4 emotions « de base »: joie, colère, tristesse,peur. Ainsi lenfant naît OK avec une position de vie égalitaire où tout le monde a de la valeur en tant qu’être humain. Donc avec cette prédisposition enfantine à accepter les gens tels qu’ils sont sans les juger, ici il ny a pas de jugement de valeurs juste du ressenti primaire.
    Par la suite l’enfant apprendra des emotions (d’autres émotions )au travers des relations humaines (l’éducation sociale,scolaire,familiale,
    proches et amis… bref les personnes croisées sur son chemin…tout au long de son enfance en résumé toute une panoplie d’individus….
    Ainsi,cette panoplie va amener l’enfant à croire qui’l y a des gens plus OK que d’autres, que lui même vaut + – que telle autre personne. A ce stade il rajoute les émotions suivantes •honte,culpabilité,frustration,envie, jalousie, admiration [EMOTIONS DÉVELOPPÉES QUAND L’INDIVIDU SE SENT INFERIEUR]
    •mepris, (moqueries), pitier,angoisse [EMOTIONS DÉVELOPPÉES QUAND L INDIVIDU SE SENT SUPERIEUR]. Ils sont sûrement de l’ordre « d’émotions domestiquées » ou peut être « parasites », je ne sais pas trop !! Mais sont liées aux positions existentielles inegalitaires du type dominant-dominé.
    A ce dernier stade* les émotions suivantes se développent
    • l’angoisse :(dépression, découragement, haine, indifférence pour lui-même comme pour ses aidants, un comportement destructeur, du mal-être…). Cette dernière émotion -l’angoisse- sorte de
    mal-être chelou est le ciment du refoulement émotionnel, [ *CAS EXTREME] où cette panoplie peut lui faire croire que personne n’est OK ni lui ni les autres humains.
    A mon avis à ce dernier stade je touche au profil du PN mais je peux me tromper!). Qu’en pensez-vous? Suis-je dans le vrai !?
    Ps: jentends par « panoplie » que l’on pioche au gré un individu ou ensemble d’individus faisant partie de son entourage éducatif,familial etc.

  12. Désolée je corrige une erreur : J’enlève « l’angoisse » à [émotions développées quand l’individu se sent supérieur ]. L’angoisse fait partie du dernier stade.

  13. A Dominique : pour l’exemple Dembrodrium avec ses trois experiences de vie avec 3 hommes au même profils PN. A mon avis je pense que nous avons chacune un type d’homme avec un profil plus ou moins précis ( je crois que c’est inconscient en nous). la source peut remontée très certainement au profil paternel, ou de l’homme qui nous a servi de père et ou élevé. C’est l’image ou la référence masculine de notre enfance/adolescence. A l’âge adulte si on ne recherche pas un profil d’homme opposé à celui du père pour des raisons XY, on aura tendance a rechercher des hommes sans le vouloir avec le profil de ce père. Et si ce père etait un manipulateur ou PN (là encore sans peut-être trop trop s’en rendre compte) et bien on se retrouve avec un compagnon somme bien sous toute apparence/rapport mais qui au fil du temps dévoile son jeu ou ses égos de PN ou manipulateur. Même si on a coupé la relation avec ce premier compagnon, pour le suivant je suppose que sans trop se rendre compte on reproduira notre petit cliché de l’image paternelle et on se retrouvera malgré soi
    avec un second au même profil et ainsi de suite; parce que l’on traîne cette image paternelle notre référence, parce que l’on est en dependance affective aussi (fleau no 1 de notre vie sentimentale qui amène le plus de ruptures et de souffrances. Très souvent on ne sais même pas qu’on est dépendant affectif ). Bref au bout d’un certain nombre d’expériences, ou d’échecs prenez-le comme vous voulez ! on comprend cette vérité qui explose en plein visage : ya qqchose qui va pas de mon côté AUSSI ? Plus dans le sens s’armer pour la vie (se débarrasser de certaines croyances, clichés, un travail à faire sur soi, d’écoute de son corps : la p’tite voix, de connaissance, de lecture, de développement personnel. Efin avec cet eveil de soi, cette nouvelle vision on apprendra à les reconnaître et à terme il suffirait de deux trois mots clé ou comportements typiques pour les reconnaître et prendre ses jambes à son cou pour FUIR.

  14. Reponse à :pas -de -nom dans!
    Je vous comprends. Jai moi même vécu la même expérience que vous mais en tant que femme puisque vous vous l’avez vécu en tant qu’époux. là c’est l’homme la victime. Le plus souvent le pervers narcissique est un homme mais il existe aussi beaucoup de femme avec ce profil.

    • Moi aussi je peux le dire maintenant que j’ai lu cet article et ça me fait peur de savoir que ça ne se soigne pas
      15 ans de ma vie à essayer de reprendre confiance en moi

  15. COMMENT FAIRE QUAND C,EST VOTRE PROPRE ,ENFANT QUI EST TOXIQUE? CELA FAIT DES ANNEES QU,ELLE NOUS MANIPULE, SOUS DES TRAITS DE JEUNE PERSONNE SYMPA, NOUS SOMMES FAITS BERNÉS. Je viens juste analyser la situation….nous culpabilisions toujours.
    JE SUIS EPUISÉE DE VIVRE CE CALVAIRE.ELLE VIT TJ À LA MAISON ( 30 ans ) nous n’avons pas vu le tps passé… Elle trouve toujours une école ou formation pour ce spécialiser tj davantage……
    les fêtes de famille toujours gâchées , les bons moments massacrés ….je n’en peux plus. horrible
    désespérée , je compte m’occuper de moi maintenant …mais comment l’aider ELLE ?….on adore notre fille,

  16. Ce qui me chagrine un peut, ces que de la facon que ces décrit, il n’y a que les hommes qui sont manipulateur, comme si la femme ne pouvais pas l’être elle aussi,,, Dommage,,, Ca enlève un peu de crédibilité au texte, car on sent qu’il a été écrit par une femme qui a probablement été elle même victime de manipulation,,,Enfin bref!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*