Daljinder Kaur, une Indienne de 70 ans, a donné naissance à son premier enfant le 19 avril 2016.Daljinder Kaur, une Indienne de 70 ans, a donné naissance à son premier enfant le 19 avril 2016. – AFP

Une indienne de 70 ans, donne naissance à son premier enfant

Après avoir eu recours à une fécondation in vitro, une femme 70 ans est tombée enceinte. Malgré l’âge très avancée de la jeune maman, ce n’est pas une première dans ce pays…

Daljinder Kaur a déclaré «ne pas se sentir trop âgée» pour devenir maman…

L’indienne Daljinder Kaur a donné naissance le 19 avril à Armaan, à un garçon qui est aussi son premier enfant, après avoir eu recours à une fécondation in-vitro (FIV).

Mariée depuis quarante-six ans, Daljinder avait abandonné presque tout espoir d’avoir un enfant et devait affronter le mépris de son entourage, dans un pays où l’infertilité est souvent considérée, a-t-elle expliqué, comme « une malédiction voulue par Dieu ».

Armaan est « en bonne santé et plein d’énergie »

« Quand on a vu la publicité pour la FIV, on s’est dit que l’on devrait essayer, étant donné que je voulais vraiment avoir un bébé. Dieu a entendu nos prières. Ma vie est désormais bien achevée. Je m’occupe seule de mon enfant, je ne me sens pas trop âgée pour devenir mère et tellement pleine d’énergie.

Mon mari est très attentionné et m’aide autant que possible », a expliqué l’Indienne, qui ne semble pas connaître son âge exact. Un scénario fréquent en Inde où nombre de gens n’ont pas de certificat de naissance.

Armaan a donc été conçu à partir des ovules et du sperme du couple. Pesant deux kilos à la naissance, il est « en bonne santé et plein d’énergie », croit savoir le National Fertility and Test Tube centre.

premier enfant

Une indienne de 70 ans, donne naissance à son premier enfant

Singh Gill (79 ans) et son épouse Daljinder Kaur (70 ans), posent avec leur nouveau-né, le 11 mai 2016 à Amritsar en Inde (c) Afp

« Dieu est tout-puissant et présent, il s’occupera de tout »

« Les gens se demandent ce que deviendra l’enfant une fois que nous serons morts. Mais j’ai foi en Dieu. Dieu est tout-puissant et présent, il s’occupera de tout », a estimé l’heureux papa, Mohinder Singh Gill, propriétaire d’une ferme à l’extérieur d’Amritsar (nord de l’Inde).

En 2008, dans l’Etat de l’Uttar Pradesh (nord), une indienne de 72 ans avait, elle, donné naissance à des jumeaux après une fécondation in vitro.

Notez cet article