8 anti-inflammatoires naturels pour soigner les douleurs

8 anti-inflammatoires naturels

Souvent lorsque nous avons des douleurs notre premier réflexe est d’aller directement à l’armoire à pharmacie mais avez-vous déjà pensé aux solutions naturels par exemple le curcuma a des propriétés anti-inflammatoires et analgésiques, c’est pour cela qu’il est une bonne option saine pour soulager les douleurs articulaires si vous ne souhaitez pas prendre trop de médicaments.

Mise à jour le 28/03/ 2018.

La nature fait bien les choses et il y a de très bons anti-inflammatoires naturels qui peuvent vous aider à soulager vos tendinites et vos douleurs articulaires de façon douce et efficace.

Mais il est essentiel de suivre vos prescriptions médicales en priorité, mais si vous voulez prendre un médicament contre la douleur, surtout quand vos douleurs ne sont pas trop fortes, nous vous conseillons en premier d’avoir recours aux anti-inflammatoires naturels dans cette liste ci-dessous.

Voici les 8 anti-inflammatoires naturels :

1. Le romarin

Le romarin est une herbe aromatique bien connue mais également une plante médicinale très utilisée dans le cuisine dansle monde entier, elle donne aux plats un goût caractéristique et est utilisée dans beaucoup de remèdes naturels maison.

Mais cette plante a également le pouvoir d’agir comme un calmant, elle aurait la capacité de soulager ou de pouvoir réduire les  douleurs articulaires.

Le pouvoir du romarin réside dans sa composition en acide ursolique, sans avoir aucun effet secondaire notable.

Voyez de quelle manière le romarin peut vous venir en aide :

Les ingrédients à utiliser 

Vous aurez besoin de :

  • 200 grammes de romarin
  • 2 verres d’eau (400 ml)

Comment faire :

Il faut simplement faire une infusion. Quand l’eau bout, ajoutez les branches de romarin pour que les propriétés se distillent, laissez infuser pendant une vingtaine de minutes.

Une fois le temps d’infusion écoulé, laissez reposer. Vous pouvez en boire deux tasses par jour.

2. La prêle

Vous pouvez en trouver dans les pharmacies et dans les magasins bio ou naturels spécialisés.

Elle n’est pas uniquement l’un des meilleurs anti-inflammatoires naturels, c’est également est une merveilleuse plante qui vous apportera beaucoup de minéraux et de vitamines.

Vous pouvez en boire en infusion, deux fois pendant la journée. Cela vous fera énormément de bien!

3. Le curcuma

Cette épice très connue est utilisée dans la cuisine Indienne et asiatique, originaire d’Asie, elle donnera une belle couleur à vos petits plats, et est également merveilleuse pour soigner les tendinites et douleurs aux articulations.

Lorsque vous avez des douleurs, n’hésitez pas à prendre du curcuma, avant de recourir à un anti-inflammatoire du type Ibuprofène.

Grâce aux propriétés antalgiques, anti-oxydantes et anti-inflammatoires.

Pour bénéficier pleinement des propriétés du curcuma, vous pouvez concocter une infusion de la façon suivante :

Attention, pour le curcuma il doit être associé à du poivre noir moulu. La curcumine, la matière active, n’est pas assimilable directement par l’organisme. Pour 1 verre il faut 1 ou 2 tours de moulin.

Les ingrédients à utiliser 

Vous aurez besoin de :

  • Une cuillerée de curcuma (20 grammes)
  • 3 tasses d’eau (750 ml)
  • 3 cuillerées de miel (60 grammes).
  • 1 ou 2 tours de moulin de poivre noir moulu

Comment procéder :

Faites chauffer de l’eau, et quand elle frémit, ajoutez une cuillerée de curcuma.

Très rapidement, l’eau prendra une couleur vive et jaunâtre . Laissez le mélange bouillir pendant une dizaine de minutes puis laissez reposer. Ensuite, filtrez la préparation, puis ajoutez-y les 3 cuillerées de miel.

Vous pouvez en consommer toute la journée pour soigner l’inflammation comme les tendinites et traiter les douleurs articulaires.

Voir également : Voici 21 antidouleurs naturels qui se trouvent dans votre cuisine

4. Le gingembre

Cette racine médicinale est certainement l’un des meilleurs anti-inflammatoires naturels, très adaptée pour réduire les douleurs articulaires.

Voici comment préparer un remède à base de gingembre:

Les ingrédients à utiliser 

  • 200 grammes de racine de gingembre râpé
  • Deux verres d’eau (400 ml)
  • 2 cuillerées de miel

gingembre

Comment procéder :

Faites une infusion avec le gingembre, de même manière que dans les exemples cités avant.

Cependant lorsque l’eau bout, mettez le gingembre et laissez cuire pendant une vingtaine de minutes. Une fois le temps passé, laissez reposer pendant une dizaine de minutes puis, filtrez le contenu de la préparation.

L’étape suivante consistera à ajouter les deux cuillerées de miel.

Le miel est un ingrédient essentiel dans ce remède naturel car, grâce à ses propriétés naturelles, il lutte efficacement contre tous les types de douleurs articulaires.

Nous vous conseillons d’en consommer deux tasses par jour pour obtenir  de meilleurs résultats.

5. Le lin ou la linette

Vous pourrez trouver facilement des graines de lin ou de linette dans des magasins BIO naturels spécialisés.

Elles sont parfaites pour soigner ou soulager les tendinites mais surtout les douleurs articulaires, car elles fonctionnent comme un anti-inflammatoire naturel. 

  • Le lin permet de renforcer notre système immunitaire, grâce à leur composition en oméga-3 d’origine naturelle, et cette graine vous aidera à lutter contre les infections qui se créent autour des articulations.
  • Rappelez-vous qu’il est préférable de se procurer des oméga-3 d’origine naturelle car s’ils proviennent de graisses animales, vous aurez l’effet inverse, c’est-à-dire des inflammations.

Comment vous pouvez utiliser les graines de lin ou de linette ? 

Comment procéder :

Mangez-en deux cuillerées par jour (environ 40 grammes). Vous pouvez les prendre nature ou les ajouter dans votre salade, mais ne les faites jamais cuire car elles perdraient une grande partie de leurs oméga-3 et seraient indigestes.

Prenez ces graines de lin  chaque matin de manière naturelle, un peu comme des vitamines et elles vous apporteront beaucoup de bien.

6. Les aiguilles de pin

    Les jeunes aiguilles du pin sylvestre ( Pinus sylvestris ) sont reconnues et récoltées pour leurs vertus thérapeutiques. Attention, elles sont parfois vendues sous l’appellation incorrecte de « bourgeons de sapin ».

    Le pin sylvestre entraîne la sécrétion d’hormones anti-inflammatoires, comme la cortisone. La cortisone produite par le corps à la suite de la prise de plantes est présente en quantité physiologique. Elle a des effets bienfaisants sans effets secondaires

    Comment procéder et les ingrédients à utiliser :

    En infusion : 20 à 50g de bourgeons à infuser pendant 10 minutes dans 1 litre d’eau, 3 tasses par jour.

    2 ème solution :

    Teinture-mère : 3 fois par jour, 10 à 20 gouttes avec un peu d’eau.

    Contre-indications : hypertension, nervosité, faiblesse rénale

    7. L’huile essentielle de laurier

    Dans la Grèce Antique, le laurier symbolisait la gloire. C’est aujourd’hui une plante reconnue pour ses bienfaits anti-inflammatoires, antalgiques, anti-infectieux, et anti spasmodiques.

    Comment procéder

    : Le plus facile est d’utiliser l’huile essentielle de laurier ( Laurus nobilis ).

    Voie orale : 2 à 3 fois par jour, 1 à 2 gouttes d’HE dans du miel ou de l’huile végétale.

    Peau (HE pure) : 3 à 4 fois par jour, 1 goutte sur le bouton, l’aphte ou l’abcès.

    2ème solution:
    Peau (HE diluée) : 10 gouttes d’HE diluées dans une cuillère à café d’huile de tournesol, à étaler 3 à 4 fois par jour sur la région à traiter et masser.

    3 ème solution :

    Gargarisme : 2 à 3 gouttes d’HE diluées dans un peu de lait à rajouter à un demi verre d’eau. Gargariser, recracher, 3 à 4 fois par jour.

    4 ème solution :

    Bain : 15 à 20 gouttes d’HE dans une cuillère à soupe de lait.

    Mise en garde : Attention avec l’huile essentielle, JAMAIS la mettre pure sur la peau, elle doit TOUJOURS être mélangée avec de l’huile avant.

    Par prudence : Avant d’employer l’HE de laurier, faites un test de quelques gouttes sur le pli du coude. Attendez 2 à 3 heures pour voir si des rougeurs apparaissent. Si c’est le cas, ne pas utiliser l’huile. Si non, c’est bon !

    Mise en garde : Ne pas confondre le laurier noble avec le laurier-rose ou laurier-cerise que l’on voit souvent dans les jardins et dont l’utilisation médicinale est interdite.

    8. Les feuilles de basilic

    On peut se servir des sommités fleuries et des feuilles de basilic comme remède anti-inflammatoire. Elles ont en effet des substances qui bloquent ou freinent l’activité des médiateurs de l’inflammation.

    Comment procéder ou Posologie :

    Infusion : 3 à 4 feuilles fraîches infusées pendant 10 minutes dans 1 tasse d’eau chaude.
    Ce qu’il faut savoir  : Les feuilles de basilic perdent leurs propriétés curatives en séchant.

    Malgré ça, vous devez toujours suivre les recommandations de votre médecin.