anxiété chroniqueImage crédit : source 

8 signes d’ anxiété chronique que personne ne devrait ignorer

On peut également l’appeler anxiété généralisée, ou trouble anxieux généralisé. Les troubles anxieux sont une catégorie de troubles mentaux caractérisés par des sentiments d’anxiété et de peur, où l’ anxiété est une inquiétude sur les événements futurs et la peur est une réaction aux événements actuels.

Il s’agit d’un état de stress permanent dans lequel la personne se sent toujours menacée par un problème à résoudre ou d’un danger, la plupart du temps anticipé et visualisé, car tout dans son quotidien donne lieu à de l’inquiétude. La personne concernée éprouve une appréhension et une angoisse permanente, pour le moindre de ses événements de vie, se crée des soucis à la moindre occasion que ce soit pour un rendez-vous, le trajet, la place de parking ou même ses vacances, en passant par son activité professionnelle ou les difficultés de la vie de ses proches.

2 à 8 % de la population serait concerné, majoritairement des femmes. Cependant, j’estime que les hommes sont tout autant concernés, mais sont, encore à l’heure actuelle, moins souvent enclins à le déclarer et à consulter leur médecins.

Les personnes souffrant d’anxiété chronique ou aiguë, nous diront à quel point l’anxiété est épuisante et frustrante.
C’est frustrant parce qu’ils savent et comprennent que c’est juste un signal défectueux du cerveau, et on ne devrait pas avoir de mal à rétablir l’ anxiété ; c’est épuisant car on doit constamment faire face aux pensées indésirables qui peuvent rapidement drainer l’énergie … l’ énergie qui aurait été utilisée pour autre chose de plus productif.

En réalité, l’anxiété est tout simplement un sous-produit de l’activité chimique anormale dans le cerveau. Les psychologues et autres professionnels de la santé restent perplexes en ce qui concerne la cause directe de l’anxiété.

Information importante pour le patient et ses proches

  • L’anxiété généralisée est une pathologie complexe, liée au terrain familial, psychologique et à l’environnement du patient.
  • Le stress et l’anxiété ont à la fois des conséquences physiques et mentales.
  • L’anxiété généralisée est le plus souvent une pathologie chronique que le patient doit apprendre à gérer au quotidien.
  • La thérapie la plus efficace passe par l’acquisition de stratégies psychologiques permettant de réduire les effets de l’anxiété et maîtriser l’inquiétude (sans avoir recours aux sédatifs).(Source)

VOICI 8 SIGNES D’ANXIÉTÉ QU’ON NE DOIT PAS IGNORER

1. ENGOUEMENT POUR LE SUCRE OU LES FÉCULENTS

Le sucre fonctionne comme une sorte d’opiacé qui favorise un sentiment de calme avant de déclencher un manque. Le sucre est une maladie inflammatoire en plus d’être un catalyseur pour la prise de poids. Ceux avec une anxiété chronique sont prompts à souligner qu’ils sautent sur le sucre ou les féculents quand ils sont stressés..

2. PROBLÈMES DIGESTIFS

L’anxiété chronique a été directement associée à une mauvaise digestion, y compris le syndrome du côlon irritable. Quand le cerveau ne va pas bien, généralement le système digestif non plus. En effet, entre 80 et 90 pour cent de la sérotonine dans le cerveau est produite dans le tractus gastro-intestinal. Le résultat est double: une mauvaise digestion et une production inefficace de sérotonine.

3. DOULEURS MUSCULAIRES

Oui, l’anxiété peut se manifester sous forme de symptômes physiques indésirables. L’un d’entre eux est une douleur musculaire, qui est souvent un symptôme de l’anxiété chronique. Plus précisément, on a l’impression que le stress lui-même est une cause directe de la douleur dans les muscles, le stress peut provoquer une inflammation. En outre, selon notre niveau de stress et d’anxiété, cela peut influer sur l’intensité de la douleur que l’on éprouve.

4. PROBLÈMES DE CONCENTRATION

L’incapacité de se concentrer est un effet secondaire très commun pour quelqu’un qui souffre de problèmes d’anxiété. Les changements chimiques qui ont lieu dans le cerveau pendant les périodes d’anxiété laissent peu de ressources mentales à allouer à l’attention consciente.

Malgré l’impuissance que les personnes atteintes d’anxiété ressentent souvent, cette condition peut être surmontée. Du moins, certaines pratiques et comportements peuvent supprimer certains symptômes d’anxiété plus graves.

5. CÉPHALÉES

Les maux de tête fréquents sont un autre signe physique d’anxiété chronique. Comme le stress crée des tensions musculaires, y compris autour de la tête, cela conduit souvent à des maux de tête.  La caféine, comme dans le café ou le thé, peut exacerber ce symptôme.

6. FATIGUE

Comme mentionné précédemment, l’anxiété chronique est une expérience très stressante. Le stress créé de l’anxiété qui affaiblit les glandes surrénales, qui jouent un rôle essentiel dans le maintien de l’équilibre global dans le corps. Lorsque les glandes surrénales sont affaiblies, la fatigue est courante.

7. SAUTES D’HUMEUR ET IRRITABILITÉ

Quand notre cerveau est inondé de pensées anxieuses, nous avons très peu de patience pour les choses qui demandent notre attention. Notez que c’est évidemment contre-productif – il est préférable de se concentrer sur des choses qui sont constructives. Cependant, pour ceux qui souffrent d’anxiété chronique, leur réaction par défaut est de « craquer » ou de « devenir violent » quand quelqu’un ou quelque chose demande de l’attention.

8. PROBLÈMES DE SOMMEIL

Lorsqu’on a du mal à se détendre, on a également du mal à bien dormir. Lorsque quelqu’un souffre d’anxiété chronique il est courant d’être «épuisé dans le corps, et également dans l’esprit»; en d’autres termes, ils peuvent être plus que disposés à entrer dans un sommeil profond mais leur cerveau ne leur permettra pas.

VOICI QUELQUES CONSEILS RAPIDES UTILES POUR SAVOIR COMMENT FAIRE FACE À L’ANXIÉTÉ CHRONIQUE:

  • Mangez bien – une alimentation équilibrée est un puissant antidote pour les problèmes d’anxiété.
  • Faites de l’ exercice – même s’il peut être difficile d’entrer dans une routine d’exercice, quelques activités sont plus bénéfiques pour les symptômes d’anxiété.
  • Tenez un agenda – l’ anxiété empêche toute sorte d’organisation. Écrire les choses et avoir un horaire peut aider à faire avancer les choses.
  • Gestion du stress – il y a beaucoup de ressources gratuites sur Internet (et dans la bibliothèque) qui peuvent apprendre à traiter l’anxiété . Les pratiques de la méditation et de l’ attention sont particulièrement utiles.
  • Sommeil – des suppléments naturels existent si vous avez des problèmes de sommeil (c. -à- mélatonine) qui peuvent aider de manière significative à favoriser le sommeil.
  • Pratiquer une activité physique régulière, respecter une hygiène du sommeil et alimentaire sont généralement très bénéfiques.