8 superaliments qui peuvent aider à limiter le risque de cancer

superaliments risque de cancer

Le 8 Février 2018. Image crédit: Shutterstsock

8 superaliments qui peuvent aider à limiter le risque de cancer

Le cancer est un problème de santé majeur qui affecte des millions de personnes dans le monde chaque année. Selon l’ American Cancer Society « En 2018, il y aura environ 1 735 350 nouveaux cas de cancer diagnostiqués et 609 640 morts par cancer aux États-Unis. »

En France :

Image crédit : www.ligue-cancer.net/

Bien que ces chiffres puissent sembler effrayants, il existe certaines choses à faire pour prévenir le cancer et limiter les risques. L’une d’entre elle consiste à avoir une alimentation saine. Voici une liste de 8 aliments à consommer bio de préférence pour limiter le risque de cancer:

1. LE CHOU

Une étude menée à l’Université du Michigan a montré que les personnes qui ajoutaient 3 à 5 fois par semaine du chou et de la choucroute crus ou légèrement cuits à leur régime alimentaire étaient 70% moins susceptibles de développer un cancer du sein que celles qui en avaient deux fois ou moins. Le chou contient des taux élevés de glucosinolates et de bioflavonoïdes qui inhibent la croissance tumorale et protègent les cellules contre les radicaux libres. ( source )

2. LES POMMES

Une pomme par jour éloigne le médecin pour toujours! Alors que toute la pomme est bénéfique pour réduire les risques de cancer, la peau de la pomme contient un tiers ou plus des composés phytochimiques que les scientifiques étudient pour leurs effets anticancéreux.

Selon Rui Hai Liu, professeur agrégé de science alimentaire à l’Université Cornell  , « nous avons constaté que plusieurs composés ont des activités antiprolifératives puissantes contre les cellules cancéreuses du foie humain, du côlon et du sein et pourraient être partiellement responsables des activités anticancéreuses des pommes. »

Source : Université Cornell 

3. LES CAROTTES

Les carottes contiennent des fibres, des caroténoïdes, comme le bêta-carotène et d’autres composés phytochimiques.

Le bêta-carotène et l’alpha-carotène sont des antioxydants qui protègent notre corps contre les molécules dommageables appelées radicaux libres. Ils favorisent également la communication de cellule à cellule qui est essentielle pour maintenir la croissance cellulaire saine.

Dans les études sur les cellules et les animaux, la lutéoline et le falcarinol, également présents dans les carottes, diminuent la croissance des cellules cancéreuses et augmentent la mort des cellules cancéreuses. ( source )

4. L’AIL

L’ Institut national du cancer déclare «Les effets protecteurs de l’ail peuvent provenir de ses propriétés antibactériennes ou de sa capacité à empêcher la formation de substances cancérigènes, arrêter l’activation des substances cancérigènes, améliorer la réparation de l’ADN, réduire la prolifération cellulaire ou induire la mort cellulaire. »

Plusieurs études ont montré que l’augmentation de l’apport d’ail réduisait le risque de certains types de cancers, notamment le cancer du pancréas, de l’estomac, du sein, de l’œsophage et du côlon.

Source : Institut national du cancer

5. LE THÉ

Non seulement le thé est délicieux, mais il a aussi plusieurs propriétés anti-cancer et nous donne un regain d’énergie. Selon l’ Institut national du cancer , « les polyphénols prédominants dans le thé vert et les théaflavines et théarubigines dans les thés noirs ont une activité antioxydante. Ils piègent les radicaux libres et peuvent protéger les cellules contre les dommages à l’ADN causés par les espèces réactives de l’oxygène.  »

Cependant, les niveaux de polyphénol dépendent du type de thé, de la quantité utilisée, de la durée d’infusion et de la température.

Source : www.cancer.gov

6. LE BROCOLI

Le brocoli est un légume crucifère riche en vitamines, nutriments et minéraux. Des études ont montré un risque réduit de cancer du sein, cancer de la prostate, cancer colorectal et cancer du poumon en consommant des légumes crucifères.

Manger du brocoli fréquemment est un excellent moyen de réduire votre risque de cancer, veillez à le cuire à la vapeur pour en tirer le maximum de bénéfices. ( Source )

7. LES MYRTILLES

L’ Institut américain de recherche sur le cancer déclare: «Les myrtilles contiennent de nombreux composés phytochimiques et nutriments, dont beaucoup sont bien étudiés en laboratoire. Elles contiennent également des fibres alimentaires, qui peuvent agir de plusieurs façons pour réduire le risque de cancer, y compris en aidant à contrôler le poids. »

Source :  Institut américain de recherche sur le cancer

8. LE CAFÉ

Non seulement il améliore notre humeur et notre niveau d’énergie, mais l’Institut d’information scientifique sur le café a récemment publié un rapport de table ronde qui dit que les buveurs réguliers de café sont 40% moins susceptibles de développer un cancer du foie. Il existe également des études qui  affirment qu’il diminue votre risque de cancer de l’endomètre.

Un autre avantage supplémentaire; La consommation modérée de café , qui équivaut à environ trois à cinq tasses de café par jour, peut réduire jusqu’à 70% le risque de cirrhose et de maladie du foie.

Sources : www.coffeeandhealth.org/w et

Bonus :

Les cerises :

Les cerises sont un autre moyen délicieux de combattre le cancer. Les cerises douces et acidulées contiennent des composés phytochimiques et des nutriments, qui ont été étudiés pour leur rôle dans la prévention du cancer. Lorsque vous mangez de grandes quantités de fibres alimentaires, cela aide à contrôler votre poids en vous aidant à vous sentir plus rassasié. L’excès de graisse corporelle augmente le risque de onze cancers, il est donc important de maintenir un poids santé. Les cerises peuvent également aider à prévenir le cancer de la bouche, du pharynx, du larynx et le cancer du poumon. ( Source )

Lucie Meyer

2 commentaires à propos de “8 superaliments qui peuvent aider à limiter le risque de cancer”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*