9 signes avant-coureurs que quelqu’un que vous aimez est un alcoolique fonctionnel

9 signes avant-coureurs que quelqu'un que vous aimez est un alcoolique fonctionnel
9 signes avant-coureurs que quelqu’un que vous aimez est un alcoolique fonctionnel

9 signes avant-coureurs que quelqu’un que vous aimez est un alcoolique fonctionnel

Décrivez un alcoolique; qu’est-ce qui vous vient à l’esprit? Une personne qui ne peut pas garder un emploi, quelqu’un qui coupe les ponts avec tout le monde, ou peut-être quelqu’un qui a tout perdu, assis sur un trottoir en train de boire une bière ?

Oubliez ce que vous croyez savoir sur l’alcoolisme. C’est une maladie complexe qui touche chacun d’entre nous un peu différemment. Vous pouvez avoir un très bon travail et quand même être alcoolique. Vous pouvez avoir le contrôle sur votre vie et quand même être alcoolique. Voici ce qu’il faut surveiller.

1. Ils ne se contentent pas d’un ou deux verres.

Si vous êtes un alcoolique fonctionnel, vous aurez probablement du mal à arrêter une fois que vous aurez commencé à boire. Vous finirez presque toujours les boissons des autres.

Vous aurez toujours une bonne excuse pour reprendre un verre.

2. Ils ne pensent pas avoir de problème.

Souvent, comme il y a des stéréotypes négatifs autour des gens qui sont alcooliques, les alcooliques fonctionnels ne pensent pas avoir de problème. Ils ont le contrôle sur leur vie et font un excellent travail. « Et si je buvais quelques bières après le travail? » En vérité, l’alcoolisme fonctionnel est quand même de l’alcoolisme.

3. Ils ne boivent peut-être pas constamment, mais ils ne peuvent pas contrôler quand ils le font.

La plupart des alcooliques fonctionnels ne boivent pas tout le temps. Ils se lèvent, déposent les enfants à l’école, vont au travail, font leur travail, reviennent à la maison, préparent le dîner, ouvrent une bouteille de vin et la terminent. Le fait est que, lorsqu’ils boivent, ils ne peuvent pas contrôler.

4. Ils ont du mal à se souvenir des choses.

La plupart des alcooliques, fonctionnels ou non, perdent la mémoire à cause de l’alcool qu’ils boivent. Même s’ils ne semblent pas trop ivres, souvent ils ne souviennent pas de ce qu’ils ont fait, de ce qu’ils ont dit, ou avec qui ils étaient.

La Bouteille, Alcool, La Boisson, Bar, Bouteille

5. Ils deviennent irritables quand ils ne boivent pas.

Un signe évident de l’alcoolisme est une dépendance qui se développe au fil du temps. Les alcooliques peuvent se sentir impatients, nerveux, irritables, et physiquement mal s’ils ont évité l’alcool pendant trop longtemps. Ils peuvent également transpirer et avoir un rythme cardiaque rapide.

6. Ils renoncent à la nourriture pour l’alcool.

Souvent, les alcooliques fonctionnels se serviront d’un repas comme prétexte pour prendre un verre.Parfois encore, les alcooliques préféreront ne pas manger de nourriture et choisiront plutôt de boire leurs calories.

7. Ils mentent pour cacher leur abus d’alcool.

Les alcooliques fonctionnels cachent souvent leur alcoolisme en racontant des histoires et des mensonges qui cachent ce qu’ils font réellement. Au lieu de vous dire qu’ils sont allés dans un bar, ils peuvent dire qu’ils ont été coincés dans les bouchons ou qu’ils sont restés tard au travail.

8. Ils s’isolent.

Les alcooliques fonctionnels s’isoleront parfois partiellement ou totalement des activités non essentielles, comme les dîners de famille, fêtes d’anniversaire, etc. Ils s’isolent afin de boire autant que possible sans qu’on les juge.

9. Ils ont toujours une excuse.

Ils ont tendance à chercher des excuses quand ils ne parviennent pas à expliquer leur consommation d’alcool. Ils essaient tout simplement d’éviter le jugement ou l’inquiétude concernant leur consommation d’alcool. Ils ont toujours une raison d’avoir une bouteille dans leurs mains.

Source 9 signes avant-coureurs que quelqu’un que vous aimez est un alcoolique fonctionnel : elitedaily.com

Notez cet article

6 commentaires à propos de “9 signes avant-coureurs que quelqu’un que vous aimez est un alcoolique fonctionnel”

    • Personne n’en guérit vraiment….
      Il y aura des épisodes d’abstinence, mais tôt ou tard, le malaise reprend,, hélas….En plus il mentent la plupart du temps, sont agressifs.
      Les reproches ne servent à rien.
      Les cliniques non plus…
      Faut espérer qu’il y ait plus de rémission et laisser aux professionnels le soin de s en occuper, sinon on craque …
      Tous les milieux sont touchés….

  1. mixing sailors
    *1. A riсh mummy, usually green оr bald.
    *2. Tо оverbreak tоes, i.e. tо put a сat intо a fish оr intо a dоg.
    *3. Tо stab an elephant with a nostril.

  2. Bonjour, ça serait sympa de dire des mots comme dépendant, addict, malade de l’alcool svp cela montrerait un peu plus de respect envers les personnes qui en souffrent, que ce soient les concerné(e)s ou leurs proches. Je suis responsable d’une association d’entraide pour personnes en difficultés avec l’alcool et pour leurs proches et à ce titre je peux vous assurer que les mots ont une réelle importance. Cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*