À ma sœur : je veux que tu saches que je serai toujours là pour toi


Le 9 octobre 2018. Image crédit :depositphotos.com

À ma sœur : je veux que tu saches que je serai toujours là pour toi

Par Louise Meunier

Lorsque maman m’a annoncé que j’allais avoir un petit frère ou petit une soeur, j’étais la plus heureuse du monde, et j’étais très excitée.

Je rêvais déjà de nous avant ton arrivée. J’avais toujours prié pour que tu sois une fille pour qu’on puisse jouer aux poupées ensemble.

À ta naissance, j’ai eu le sentiment que je devais toujours être là chaque fois que tu ouvrirais les yeux. Je restais près de ton visage, juste pour voir si tu pouvais me voir.

J’ai fait mon premier concert devant toi, je t’ai chanté des berceuses, tu n’aimais pas vraiment car tu pleurais toujours quand tu m’entendais chanter.

Quand tu as commencé à faire tes premiers pas, quand tu as commencé à dire tes premiers mots et quand tu as enfin dit mon nom, je me suis rappelé mes souvenirs préférés de ton enfance.

Puis le temps a passé et nous avons grandi, nous avons vu nos différences. Nous avons commencé à nous comparer comme s’il s’agissait d’une compétition, comme si nous devions finir une course. Avec le temps, nous nous sommes séparés.

Parfois, nous rentrions et dormions sans nous adresser la parole, il nous arrivait même de partir sans même nous regarder. Nous ne nous disions jamais je t’aime. Nous ne partagions jamais nos secrets comme le font les autres frères et soeurs. Mon rêve de devenir la sœur aînée cool ne s’est jamais réalisé.

Nous étions si occupés à créer notre propre vie pour faire nos preuves que nous avons oublié notre lien. Il y a des moments bénis où nous avons l’occasion de parler et de rire un peu pour lesquels je suis toujours reconnaissante. J’aimerais qu’on vive de nombreux moments comme celui-ci.

Je ne serai peut-être jamais la meilleure soeur, mais il n’y a jamais eu un jour où je n’ai jamais été fière de toi. Au fond, je t’aime plus que tu ne le sauras jamais et je veux simplement te le rappeler.

Peu importe la distance qui nous sépare, je serai toujours là pour toi. / Lire aussi : Plus qu’une amie, une soeur, c’est la moitié du cœur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*