Accident vasculaire cérébral: Sauvez une vie

accident vasculaire cérébral

Accident vasculaire cérébral: Sauvez une vie

L’accident vasculaire cérébral est une affection grave. Elle est due à la privation d’oxygène d’un secteur cérébral irrigué par une artère. Dans 80% des cas, cette artère est bouchée, on parle d’AVC ischémique. Dans 20% des cas cette artère est rompue et saigne, on parle d’AVC hémorragique. Dans le cas d’un AVC ischémique, si on le prend en charge dans les 3h, on peut effectivement dissoudre le « bouchon » et restaurer l’irrigation ce qui permet une récupération totale.

Si vous assistez, un jour, à un accident vasculaire cérébral d’une personne, ne restez pas les bras croisés et ayez le bon réflexe pour lui sauver la vie. Chaque minute compte.

Appelez tout de suite les secours!

Composez en urgence le 15 (service d’aide médicale urgente : SAMU) ou le 112 (service d’urgence européen) depuis un téléphone fixe ou un téléphone mobile même bloqué ou sans crédit (appel gratuit).

Depuis un téléphone portable, il vaut mieux composer le 112 qui renvoie directement vers une plate-forme commune au 15 (SAMU) et au 18 (Pompiers).
En plus, si on est un peu affolé, sur certains téléphones, on peut faire le 112 même avec un clavier verrouillé.

Comment savoir qu’une personne est en train de faire un AVC ?

– Votre visage se paralyse et la bouche dévie

– Vous perdez la force ou la motricité d’un bras, d’une jambe ou carrément de la moitié du corps

– Vous avez des troubles de la parole, des difficultés à trouver les mots ou à les exprimer

Accident vasculaire cerebral

« Dès l’apparition de l’un de ces symptômes, même s’il régresse rapidement, il est primordial de prévenir les services d’urgence en composant le 15. Et de les prévenir VITE » insiste le Pr Zuber. « Sur quatre personnes traitées dans les 90 mn après l’apparition des premiers signes d’AVC, une d’entre elles s’en sortira sans séquelles. Et le nombre de personnes qui s’en sortent sans séquelles diminue à mesure que le temps de prise en charge augmente » martèle-t-il.

En attendant les secours, ayez certains réflexes :

  • allongez-vous ou allongez la personne touchée par un AVC ;
  • notez l’heure exacte de la survenue des premiers symptômes. Ce détail est important pour les traitements à venir.

L’accident ischémique transitoire (AIT) : également une urgence

Il se traduit par au moins l’un des trois signes d’alerte (engourdissement du visage, engourdissement ou perte de force d’un bras ou troubles de la parole). Les symptômes de l’AIT sont trompeurs car ils disparaissent le plus souvent en moins d’une heure. Ne les prenez pas à la légère car le risque de faire un nouvel AVC dans les 24 heures est élevé. Il s’agit d’une urgence absolue, à traiter comme un AVC sévère. Le prendre à temps peut éviter le handicap.

Urgence : appel au SAMU !

J’appelle le 15 (service d’aide médicale urgente : SAMU) ou le 112 (service d’urgence européen) depuis un téléphone fixe ou un téléphone mobile même bloqué ou sans crédit (appel gratuit).

Lorsque je suis en communication :

  • je parle calmement et clairement ;
  • je donne mon numéro de téléphone, mon nom et celui de la personne concernée ;
  • j’indique le lieu et l’adresse exacte, ainsi que l’étage et le code d’accès éventuel ;
  • je décris le plus précisément possible les signes qui m’ont alerté ;
  • je donne l’heure exacte d’apparition des premiers symptômes ;
  • je ne raccroche pas avant que mon interlocuteur ne me le demande.

Deuxièmement cette information circule sur internet et c’est un HOAX :

Les fausses idées décrites dans ce message peuvent avoir été alimentées en partie par les résultats d’une étude réalisée en 2005 à Tianjin université de médecine traditionnelle chinoise.

Cette étude avait pour but d’observer l’effet de la perforation sur 12 points de la main et la fréquence cardiaque chez les patients atteints d’apoplexie cérébrale. Les résultats de l’étude suggèrent que « la ponction sanguine des 12 points de la main » ont amélioré la conscience et élevé la pression artérielle systolique chez les patients souffrant d’un traumatisme léger ».

Cependant, il est très important de noter que les patients qui ont participé à l’étude avaient déjà subi des tests adéquats et avaient été hospitalisés, et que ces résultats apparemment positifs ne s’appliquent qu’au groupe « des lésions bénignes ».

L’article ne conseille certainement pas une quelconque intervention!!

Voici l’information:

Un professeur chinois a eu l’idée de partager ce premier geste de secours qui consiste à piquer le doigt de la victime avec une simple aiguille…

On est tous potentiellement exposé aux imprévus des accidents cérébraux vasculaires qui peuvent couter la vie à leurs victimes, mais il y a une astuce ingénieuse et très facile à appliquer permettant de sauver une vie d’une morte subite.

Cette astuce représente un geste de premier secours que vous devez appliquer sur la victime d’un accident vasculaire cérébral, même si vous n’avez aucun diplôme en médecine :

Accident vasculaire cérébral

Premièrement, il faut garder son calme et ne jamais penser à bousculer ou déplacer la victime, de peur de lui causer une hémorragie cérébrale interne.

L’usage d’une seringue est idéal mais à default, il est possible d’utiliser une aiguille de couture.

Pour stériliser cette aiguille, il faut la mettre sous l’effet de la chaleur, soit d’une bougie ou d’un briquet.

Il faut ensuite piquer le sommet des dix doigts de la main avec cette aiguille stérile.

Cette piqûre doit être effectuée à quelques millimètres des ongles.

Au cas où le sang ne coule pas goutte par goutte, il faut presser délicatement pour qu’il puisse couler lentement et permettre au sang de mieux circuler en interne.

Si vous remarquez une déformation de la bouche de la victime, faites lui un massage des oreilles pour que le sang ne les atteigne pas.

Il est même conseillé de piquer la partie molle des oreilles avec cette aiguille jusqu’à voir couler deux gouttes de sang.

Juste après, la victime reprendra conscience et sa bouche redeviendra normale.

La victime devra ensuite aller à l’hôpital pour stabiliser son état.

Cette astuce chinoise fonctionne à 100% en cas d’accident vasculaire cérébral et son usage est très recommandé afin de sauver chaque victime d’AVC de dommages collatéraux, voire d’un éventuel décès.

Cette information ne devrait jamais être appliquée à la maison sur des victimes d’un AVC qui ont un besoin immédiat d’une prise en charge médicale d’urgence.

À MÉMORISER

VITE : un moyen mnémotechnique pour identifier un AVC et réagir
V comme Visage paralysé
I comme Impossible de bouger un membre
T comme Trouble de la parole
E comme Éviter le pire en composant le 15

8 commentaires à propos de “Accident vasculaire cérébral: Sauvez une vie

  1. Je vous remercie beaucoup pour cette information, je l’appliquerait quand il sera nessessair .ma mère à fait un Avc le 09-02-2015 elle est attainte à 100% elle ne parle plus je l’a nouri par gavage que des liquides à l’aide d’une sonde ,elle ne reconnaît plus ,elle ne bouge plus, sont traitement est de :Aspegic ,deponit NT 5 (glyceryl trinitrate ) en patchs ,triatec (ramipril),les médecins m’ont dit ya rien à faire à cet âge la elle a 86 ans ,que doid-je faire????

  2. Laisse la s’en aller.. ca n’est pas une vie que d etre coincee dans un corps inerte tout en ayant perdu la memoire.. Je suis sure qu’elle n’aurait jamais voulu finir ses jours ainsi.. c’est la peur de perdre nos chers qui nous poussent a les garder ainsi et je peux comprendre… mais pour elle, un monde meilleur l’attend..

  3. ***Complément au témoignage de Hadjira Hounif :
    – Le soutien des proches est vital pour chaque seconde qui passe pour les personnes ayant subi un AVC. C’est probablement l’un des meilleurs traitements vitaux s’imposant pour la qualité de la stimulation CONSTANTE des sens et le maintien d’un fonctionnement fructueux du cerveau.
    – Ce genre de massage par stimulations extérieures contribue à faciliter ceux inhérents aux processus cognitifs de la mémoire, à l’expression, facilitant les chances de recouvrer une partie importante de la motricité, en commençant par le visage et ses expressions.
    – Les sons, les différents parfums, même d’agrumes et plantes ou écorces d’épices contribueraient à la rééducation des sens. – Des grelots sans nul sens péjoratif ou un instrument de musique à accès aisé et permanent, à proximité peuvent aider aussi.
    => J’eus du Lyrica 25mg (dosage semblant aller jusqu’au-dessus de 350mg) : son efficacité me sembla des plus intéressantes. Prenant du Stilnox en somnifère et des médicaments pour tachicardie et l’hypertension (la totale), des effets secondaires point remontés encore assez vers les spécialistes (cardiologues et neurologues notamment) peuvent amener à des hallucinations dans les heures suivant les prises de médicaments (2-5 h). Un calme assez total permettrait de récupérer avant de replonger dans la vie familiale.
    =>Pour la motricité, il faudrait tenter de masser les membres touchés, sans omettre les épaules et les genoux et même la plante des pieds, je crois, mais des kinés seraient mieux placés que moi (psychologie essentiellement) : des bains partiels avec eau iodée, peut-être. – Personnellement, j’eus à utiliser des bains de pieds ressentant une grande irritation entre les « orteils », tout autant que dans les « viscères », assez indemnes).
    – Le massage du Cou pour l’assouplir et éviter l’écrasement des vertèbres par le balancement de la tête par une sorte de « dévitalisation » de toute la structure musulaire … et sa musculation du (« rotations » alternées en sens et légères contractions de quelques secondes sans forcer pour EVITER tout RISQUE de PERTE de CONSCIENCE qui serait assez grave, peut aider à améliorer l’irrigation du cerveau et l’assouplissement des articulations au niveau de différents trançons des vertèbres : de petites séries, lentes, pouvant être lentes et sans forcer le moins du monde, au début.
    => L’eau fraîche me sembla positive et des « shampoings » relativement fréquents même pour chevelure assez dégarnie, avec massage par la malade dès qu’elle le pourra, par les proches pour déceler les effets et leurs projections bénéfiques sur le corps.
    => Une gymnastique cérébrale simple, du calcul mental, des prénoms à retenir … conjointement à une radio permettant de reconstituer son vacabulaire, par la suite par la répétition partielle de bribes de phrases et même davantage pour reconstituer l’idée principale.
    => Essayez de l’aider à RESPIRER selon la méthode de la respiration dite « profonde » (voir Hata Yoga et Pranyama) : 4/4/4/4″ est assez difficile … mais possible de se contenter d’inspirer 2″/retenir 2″ ou 1″ et expirer en 2″ au début, une dizaine de répétitions sera extra, quelques fois dans la journée.
    => La méditation pour les personnes qui la pratiquaient mais la prière y compense et permet d’aider à la concentration, laquelle aidera pour les mécanismes de la mémoire.
    *** Et, surtout, tenter d’éloigner de la personne malade toute source de STRESS, direct ou indirect !!! Eviter de se plaindre à proximité, sans lui épargner le suivi de ses responsabilités pour ne pas lâcher prise et rester consciente de sa VALEUR, à préserver au maximum, sinon il y’aurait risque de flétrissement, d’étiolement de l’égo etc … et tout ce qui fit les instincts de survie humains.
    * Bon courage à toute famille se devant d’assurer patience et vigilance dans des situations assez difficiles. Même les chats « stressés » trop fréquemment (quelques années …) finissent par goûter aux joies des AVC et les crises d’épilepsie peuvent augmenter et s’amplifier en aggravant l’état de santé. En voir partir même à un âge assez avancé pour les félins (18 ans) est terrible et les humains ne sauraient avoir moins de valeur dans nos coeurs.
    Amicalement.
    P.S. J’autorise la publication de ces douze paragraphes sous forme d’article pouvant aider sans diluer : merci m’en tenir informé notamment.
    ***

  4. bonjour ou bonsoir……moi je n ai rien à te proposé parce que c’est pas mon domaine. Tout juste pour t’encouragé car je sais que cela n’est pas facile pour toi. Continue de t’occuper d’elle Dieu te bénira et sache que je prierai pour toi et elle. Meilleur santé

  5. je ne sais pas si c’est l’émotion d’écrire sur internet, mais les messages ont presque tous des d’orthographes !!! … est-ce voulu ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*