Pitié, arrêtez de boire de l’eau en bouteille

eau en bouteille
Eau en bouteille

Pitié, arrêtez de boire de l’ eau en bouteille

L’eau en bouteille est une arnaque. C’est aussi débile que de vendre de l’air en bouteille hors de prix, mais après quelques décennies de commercialisation, un instinct absurde nous pousse parfois à saisir une bonne bouteille de Volvic quand notre bouche devient sèche et notre esprit étourdi par la chaleur. C’est pas de l’eau mon pote, c’est de l’Eau !

Prenez mon pays, le Canada. Ici, l’eau en bouteille prévient des aquifères situés près des Grands Lacs, où elle est pompée pour la modique somme de 3,71$ le million de litres par des compagnies qui la revendent ensuite en réalisant des profits monstrueux. On parle tout de même d’un pays où les peuples autochtones (amérindiens) sont contraints par des décrets à faire bouillir toute l’eau qu’ils consomment, et qui se retrouvent généralement à boire leur propre eau potable après l’avoir rachetée sous forme de bouteilles livrées par des camions. Sans surprise, cette eau appartient alors à Nestlé et à d’autres grandes entreprises.

Des politiciens et des activistes appellent à augmenter le prix réclamé aux entreprises pour pomper l’eau des sources municipales, mais certains experts estiment que cela ne suffit pas. Selon les plus véhéments, il faudrait tout simplement interdire à quiconque de pomper de l’eau dans un but lucratif, pour des raisons aussi bien sociales que scientifiques. Et Nestlé devrait perdre la licence qui l’autorise jusqu’ici à poursuivre cette pratique.

« Si l’eau devenait un bien commun, cela ne signifierait pas que Nestlé ou Coca-Cola ne pourraient pas en pomper pour produire du soda ; il devrait être possible d’obtenir une licence pour utiliser de l’eau pour fabriquer certains produits, mais pas pour en faire un produit en soi« , explique Stephen Scharper, professeur spécialiste du développement durable à l’université de Toronto.

« À terme, cela reviendrait à abolir totalement l’eau en bouteille. »

Un rapport publié en 2016 par Harden Environmental Services, entreprise spécialisée dans l’analyse des eaux souterraines, indiquait que « les prélèvements d’eau effectués par Nestlé entraînent une dépressurisation » de l’aquifère d’où l’eau est pompée, ce qui peut aboutir à la contamination de l’eau, susceptible d’entrer en contact avec des puits ou des fosses septiques avoisinants.

Surtout, nous pourrions un jour nous retrouver face à une pénurie d’eau. Des données diffusées par la NASA l’an dernier montrent qu' »environ un tiers des plus grands réservoirs d’eau souterraine de la Terre sont en train d’être rapidement épuisés par la consommation humaine. » Si l’on ajoute le réchauffement climatique, source de sécheresses toujours plus fréquentes et toujours plus intenses partout dans le monde, cette eau pourrait bien s’avérer précieuse dans un futur proche.

À ce stade de la discussion, il faut aussi bien garder en tête que l’eau en bouteille n’est pas meilleure que l’eau du robinet, au moins dans les pays où la distribution publique d’eau potable fonctionne correctement ; historiquement, elle est même bien pire. En 1999, l’ONG Natural Resources Defence Council a publié un rapport indiquant que 25% de l’eau en bouteille était exactement la même que l’eau du robinet. En 2006, un test réalisé par la ville de Cleveland a révélé que l’eau en bouteille de la marque Fiji contenait de l’arsenic. En 2008, l’Environmental Working Group a montré que la plupart des marques d’eau en bouteille ne se distinguaient en rien de l’eau du robinet, et dépassaient parfois les seuils légaux de contaminants.

« Pas besoin d’intermédiaires du secteur privé »

Les municipalités sont tenues par la loi de publier des rapports annuels sur la qualité de l’eau, mais les entreprises qui vendent de l’eau sont, elles, uniquement surveillées par les associations de consommateurs et non par des agences gouvernementales. Beaucoup d’entre elles publient des rapports sur la qualité de leur eau, mais certains soulignent le fait que ces entreprises ne sont pas soumises aux mêmes standards que les municipalités et que l’industrie s’autorégule.

Aux partisans de l’interdiction de l’eau en bouteille, on pourrait rétorquer que des sources d’eau aisément transportables et stockables peuvent s’avérer vitales en cas de catastrophe ou de problème durable. Les Amérindiens du Canada, par exemple, doivent se contenter d’eau en bouteille tant que leurs problèmes d’eau potable ne sont pas résolus. Mais selon Scharper, il n’y a aucune raison pour que le gouvernement ne puisse pas tenir ce rôle.

« Même si un événement majeur survient et que les services municipaux ne peuvent plus assurer la distribution d’eau, cela ne signifie pas que les entreprises doivent s’engouffrer dans la brèche pour faire des profits, dit-il. Le gouvernement a le devoir de fournir aux citoyens de quoi subvenir à leurs besoins les plus élémentaires. L’Etat peut fournir de l’eau provenant de sources municipales. Pas besoin d’intermédiaires du secteur privé. »

Historiquement, nous avons déjà eu à prendre des décisions drastiques. Citons l’exemple de l’amiante, qui était très utilisée dans le secteur du bâtiment avant d’être interdite dans de nombreux pays quand on s’est aperçu qu’elle était très dangereuse pour la santé. Cette année, la ville de Paris a interdit la circulation de tous les véhicules produits avant 1997 les jours de semaine, afin de lutter contre la pollution.

Certaines villes ont déjà commencé à interdire l’eau en bouteille. En 2009, la ville de Bundanoon, en Australie, a totalement banni les bouteilles d’eau. En 2014, San Francisco a voté l’interdiction de l’eau en bouteille dans les lieux publics. Autrement dit, c’est possible ; il suffit d’en avoir la volonté politique et d’être motivé.

Alors pitié : arrêtez de boire de l’eau en bouteille.

Poubelles Mer Plage Déchets Ordures

Suite à la publication de cet article (originellement publié sur la version américaine de Motherboard), la Chambre Syndicale des Eaux Minérales a exigé un droit de réponse concernant la spécificité du cas français. Nous reproduisons ici, à sa demande, ce rectificatif:

En France l’eau minérale naturelle répond à une réglementation spécifique inscrite dans le Code de la Santé Publique. Le respect de ces spécificités qui sont la pureté, la naturalité, la qualité et la composition constante ont un coût pour les minéraliers. D’importants investissements sont mis en place afin de préserver les sites naturels dont sont issues les sources. C’est au niveau de l’impluvium, zone d’infiltration de l’eau, que les minéraliers conduisent des politiques de protection des sources en collaboration avec les acteurs locaux pour prévenir tout risque de contamination de l’eau minérale naturelle. La surface d’un impluvium peut couvrir plusieurs milliers d’hectares.

Par ailleurs, l’eau minérale naturelle n’est pas une ressource gratuite : une taxe est payée par les embouteilleurs aux communes où se situent les sources. Le prix de l’eau minérale naturelle est donc le reflet de tous ces facteurs.

La quantité d’eau embouteillée n’excède pas ce que la nature renouvelle jour après jour. Les minéraliers sont conscients qu’il faut préserver les ressources en eau. Leur activité autour des sources permet justement de pérenniser ces ressources, en les protégeant de la pollution et en préservant leur écosystème naturel.

Image crédit : quechoisir.org

Le Code de la Santé Publique définit les spécificités de l’eau minérale naturelle : elle est d’origine souterraine. Elle provient d’une source unique préservée de toute pollution humaine et ne subit aucun traitement de désinfection. L’eau du robinet et les eaux minérales naturelles sont donc totalement différentes et répondent à des réglementations distinctes.

De plus, les eaux minérales françaises sont soumises à une réglementation qui définit également les seuils légaux de contaminants. Or, les eaux minérales françaises ne dépassent pas les seuils légaux de contaminants, sinon elles ne pourraient pas être commercialisées.

Découvrez la qualité de l’eau du robinet de votre commune en cliquant ICI

Source : motherboard.vice.com

Frédérique dumont

C’est très probablement mon père qui m’a transmis cette passion que j’essaierai moi-même de transmettre à mes enfants. Dès que j’ai un peu de temps, je profite de l’occasion pour aller observer la nature et les animaux. Par ailleurs, je m’intéresse également à tout ce qui touche la santé et les remèdes de près ou de loin, je suis fasciné par toutes les méthodes d’investigation, vérifiables et reproductibles ayant pour but de produire des connaissances. J’ai donc décidé de rédiger des articles qui touchent à ces domaines. J’espère pouvoir vous transmettre un peu de mon savoir et de mes connaissances.

81 réflexions sur « Pitié, arrêtez de boire de l’eau en bouteille »

  1. D’accord. Mais là j’ai été à Marrakech, comment faire autrement que de boire de l’eau en bouteille sans être malade?

      1. Renseignez-vous sur les filtres… Il est reconnu que les filtres ne sont pas bons du tout. Ils retirent ce qui est bon dans leau du robinet et rajoutent des substances degueu.

    1. bon, le titre de l’article pousse effectivement a arreté la consomation d’eau en bouteille mais ce qui est sous entendu c’est que comme cela les acteurs privé qui vous vendent l’eau ne subsisterons pas! et que cette eau doit etre fournie gratuitement par l’état! maintenant effectivement je doute que les état soit capable de fournir cette eau avec la meme qualité et la même préservation du site de pompage sans la vendre! ici l’article souligne surtout les abus que cette situation peut provoquer dans certaine zone de la planette! pour moi, spéculé, ou faire des profits quelqu’ils soit sur des ressources qui comble les besoins primaire devraient etre interdit, tous simplement! on spécule sur les céréales, sur ,l’eau, sur l’aire et cela provoque des famine et des malnutrition, des endroit ou des polutions extremement nuisible deviennent légal et tout cela tue des milliées de personnes et d’enfant chaque minute que cela dure! pendant qu’une poignée de personne s’en mettent plein les poches!!! vendre de l’eau en bouteille oui faire un bénéfice redistribué a des actionnaires, non!! réinvestit dans la collectivité directement lié au site de pompage ou dans les zone de secheresse, oui!!!

  2. J’ai vu un reportage a la télé et oui ils prennent l’eau du robinet aussi et font croire que c’est de l’eau des montagnes, hahaha, moi en tout cas je me suis acheter une bouteille que je peux remplir à volonté sans que j’ai un sous à déboursé, que ferez vous la prochaine fois….

    1. j’habite la montagne !!! malgré que je me situe en tête de bassin l’eau est impropre à la consommation !!! du aux engrais chimique et pesticides !!! si nous ne changeons pas nos modes de cultures Nous irons droit à une catastrophe sanitaire dans un proche avenir !!!!

    2. Il est recommandé de ne pas réutiliser les bouteilles plastiques dont les propriétés sont instables par définition. Dommage que cela ne soit pas précisé dans cet article. Ne pas laisser les bouteilles au soleil, comme cela arrive très couramment chez les distributeurs lors des livraisons. Des palettes entières de bouteilles plastiques patientent en plein soleil contaminant leur contenu des particules du contenant.

  3. bonjour! interdire les bouteilles d’eau en public? on va pas transporter notre robinet en ville? ca veut dire qu’on a plus le droit de boire d’eau en dehors de chez soi? ca va etre pratique pour les parents ca tiens! c’est pour obliger les gens à boire des cochoneries de soda à la place?? enfin bon heureusement en france on en est pas encore là! après on peut prendre un thermos et mettre de l’eau dedans! ou alors j’ai mal compris l’article! ce qui n’est pas impossible! mais à la maison moi je bois l’eau du robinet! il ya que en voiture ou dans mon sac que j’ai toujours une petite bouteille! remplis avec eau du robinet car un contenant peut servir plusieurs fois!

    1. Vous pouvez aussi acheter une bouteille de limonade en verre (bien plus saint comme contenant que le plastique, tant pour la santé que pour l’environnement) et la réutiliser à besoin en la remplissant au robinet. Pour ma part j’ai trois bouteilles d’eau en verre dans mon frigo que je remplis régulièrement. Lorsque je sors, je les embarque et donc sans acheter aucune eau en bouteille, je peux boire mon eau en extérieur sans acheter des cochonneries de soda et autre…

      1. Bonjour , bouteille en verre , d’accord ! Mais mon sac de sport ou mon sac à main , il y a un risque qu’elle casse !?

    2. Vous avez raison, l’eau est infectée de pesticides de résidus médicamenteux… et bien d’autres pollutions accidentelles…. La Bonne Eau est rare de nos jours… et pourtant c’est une priorité sanitaire. J’ai trouvé la solution, j’ai installé un système de filtration et vitalisation de l’eau je me suis mise en mode Ecologie, santé ainsi que celle des canalisations en mode économie….

    3. Il existe un objet courant et dramatiquement « ringard » qui s’appelle la GOURDE. On peut la remplir d’eau du robinet filtrée à la maison! 😊

  4. je n’ai rien compris à cet article…il y a plusieurs sortes d’eau en bouteille, eau minérale oui et eau de source des montagnes par exemple c’est ce que j’achète, donc pourquoi mettre toutes les eaux en bouteilles dans le même sac et dire que c’est mauvais???

    1. On parle d arrêter la spéculation sur l eau !
      Par contre l eau du robinet pour le chlore et dénature thé tisanes..je peux pas la boire.degueu

  5. tout cela depend du pays ou tu te trouves car leau n es pas potable partout et certains pays n ont meme pas d eau et sont obliges de la fabriquer ou de l acheter………..c nul cet article……….arretez de pensez a vous un peu ….ouvrez les yeux regardez autour de vous…….biz

    1. bon, le titre de l’article pousse effectivement a arreté la consomation d’eau en bouteille mais ce qui est sous entendu c’est que comme cela les acteurs privé qui vous vendent l’eau ne subsisterons pas! et que cette eau doit etre fournie gratuitement par l’état! maintenant effectivement je doute que les état soit capable de fournir cette eau avec la meme qualité et la même préservation du site de pompage sans la vendre! ici l’article souligne surtout les abus que cette situation peut provoquer dans certaine zone de la planette! pour moi, spéculé, ou faire des profits quelqu’ils soit sur des ressources qui comble les besoins primaire devraient etre interdit, tous simplement! on spécule sur les céréales, sur ,l’eau, sur l’aire et cela provoque des famine et des malnutrition, des endroit ou des polutions extremement nuisible deviennent légal et tout cela tue des milliées de personnes et d’enfant chaque minute que cela dure! pendant qu’une poignée de personne s’en mettent plein les poches!!! vendre de l’eau en bouteille oui faire un bénéfice redistribué a des actionnaires, non!! réinvestit dans la collectivité directement lié au site de pompage ou dans les zone de secheresse, oui!!!

      1. La réponse des industriels devrait s’accompagne de l’enquête très sérieuse de « que choisir « de ce mois qui indique lque a plupart des grandes marques d’eau contiennent des produits chimiques et des perturbateurs endocriniens. …….

  6. A savoir que le plastique des bouteilles pollue l’eau quelle renferme à différent taux nocif pour notre santé suivant la composition du plastique utilisé…… donc à vous de voir.

  7. L’eau des robinets est une eau recyclée . On y trouve des traces de contraceptifs , d’anti-cancéreux , anti-dépressifs, de pesticides , de plombs etc… Et pour l’eau en bouteille, ce sont leurs emballages plastiques qui posent problème . Le plastique est un perturbateur d’hormones et provoque un tas de maladies comme le cancer entre autres. On trouve des bouteilles d’eau en verre avec consigne mais ça représente un budget . La question de l’eau est un vrai problème !

    1. Toute eau est recyclée – ‘la nature ne fabrique pas d’eau, la terre possède un énorme quantité d’eau mais c’est une quantité finie qui suis un cycle mû par l’énergie solaire. Les scientifiques estime que la planète aurait perdu le quart de son eau initiale au cours de son existence estimée à 4 milliards d’années.

      Il faudrait chercher au plus profond des glacier ou des océans pour trouver de l’eau qui n’est pas passé par un rein humain ou animal. Par exemple, on estime que la glace riveraine du pôle sud est composée d’environ 30% d’urine de pingouin. Pensez-y lors de votre prochain achat d’eau provenant d’un esker…

      1. La réponse des industriels devrait s’accompagne de l’enquête très sérieuse de « que choisir « de ce mois qui indique lque a plupart des grandes marques d’eau contiennent des produits chimiques et des perturbateurs endocriniens. …….

  8. Si l’eau en bouteille était comme vendre de l’air en bouteille comme mentionné dans ce rapport, ce serait une comparaison sensé, a condition qu’il n’y ait pas d’air lorsque l’on sort de chez-soi, mais c’est vraiment pas le cas pour l’air, cependant c’est le cas en ce qui concerne l’eau en dehors de chez soi, il faudrait aller frapper aux portes des étranger ou acheter des sodas ou des bouteilles de liqueurs hors de prix, ce qui ferait bien plaisir a Coca-Cola et les autre.

    1. Qu’y a t-il de mal à transporter une gourde d’eau de votre robinet lors de vos sorties? Il est aussi possible de remplir cette même gourde à n’importe quelle salle d’eau publique.

    2. tu as rien compris, ils disent pas de pas te mettre de l’eau dans une bouteille mais de pas en acheté c’est pas compliqué à comprendre mon gars de 10 ans a compris, tu prends ta gourde tu calisss de l’eau dedans c’est assé simple non?

  9. On nous défend de tout consommer. Finalement que faire même quand l’eau qui est une necessité vitale suscite maintenant des questions?

  10. Moi je suis en Afrique où l’eau qui sort des robinets est bien colorée et impropre à la consommation à cause de la vieillesse des tuyaux de canalisation.Ces filtres qui auraient pu être la solution idéale ne semblent malheureusement pas être à notre portée

    1. tout dépend de , ou tu es en Afrique , au Burkina à Ouaga , à Bobo je consomme l’eau du robinet , je suis conscient que c’est pas partout la même situation , je voulais juste le mentionner .

  11. Ah ? Et que devrions nous boire alors que chez nous, l’eau du robinet est largement contaminée aux métaux lourds (plomb, arsenic, cadmium…) ?
    Je suis ouverte à toute suggestion…

    1. Et bien voici la solution, l’eau en bouteille à bannir, il nous reste l’eau du réseau qui elle, aussi, n’est pas pure et où résident des substances toxiques qui sont néfastes pour l’organisme. Les stations ne sont pas équipées pour traiter toutes ces contaminations… Il existe un système de purification écologique et naturelle du réseau, je peux vous aider et vous informer : 06 76 78 13 11/

  12. Avez-vous remarqué que l’auteur de l’article ne signe pas son nom ? Il se cache derrière une organisation que l’on ne connait pas. Personnellement, je bois de l’eau en bouteille qui vient d’un petit village des bois francs et qui est distribuée régionalement uniquement. Cette eau de source provient des montagnes ou elle est beaucoup plus pure que celle décrit dans l’article. Avec un petit filtre au charbon, mon eau de robinet est également très bonne. Arrêtez tout simplement d’acheter l’eau de ces grosses multinationales et adoptez les plus petites compagnies. Et il y en a beaucoup au Québec.

    Et de grâce, monsieur ou madame l’auteur de l’article, signé donc vos documents a l’avenir, car , en ce qui me concerne, vous manquez carrément de crédibilité.

    1. Vérifier la source d’un article est un réflexe que chacun d’entre-nous doit avoir avant d’y apporter le moindre crédit. Merci de l’avoir rappelé. Cependant, celui-ci est bien daté et signé, comme tous ceux de ce site, juste en dessous de son titre (17 décembre 2016 Frédérique dumont).

  13. c’est pas exactement ce dont vous parlez ici mais parlant de pénurie d’eau, si le monde ne se sensibilise pas au gaspillage, ca pourrait arriver, le monde qui lavent leur auto en laissant couler l’eau pour rien ou qui arrosent trop souvent leur gazon ou pire encore, je voyais ca il y a déja une quinzaine d’années, des vieux bornés qui arrosent leur asphalte comme des enfants qui regardent l’eau couler…., j’en ai meme vu qui avaient fait ca une journée de pluie….

  14. L’eau du robinet c’est à 90 % l’eau des toilettes recyclée. certes débarrassée de virus et bactéries mais pas des pesticides, résidus médicamenteux, oestrogènes des pilules féminines, chargée d’un excès de chlore, un gout peu attrayant, un taux de calcaire souvent effarant (à la longue les canalisations fabriquent des « cailloux » de quelques centaines de grammes)…etc
    L’eau minérale est vendue très chère mais peut essayer de mettre en concurrence divers produits
    elle est indispensable dans certains pays peu développés ou dans des cas ponctuels d’inondation contaminante. elle apporte des éléments minéraux très utiles et pour les eaux gazeuses une digestion plus facile
    Vu le prix c’est un privilège c’est vrai
    supprimer les eaux minérales: une absurdité, encore une idée d’écolo débile !

  15. Bonsoir,

    Oui m’enfin…. c’est mignon de critiquer l’eau en bouteille et de cité quelques cas spécifiques qui on fait « cas d’écoles » de certaines aux en bouteilles….
    (et oui, faut éviter l’eau dans les bouteilles en plastique car le plastique c’est caca…)

    Mais, cet article semble complètement ignoré le chlore, l’aluminium et la fluor présent dans l’eau du robinet qui sont tout sauf anodin…………..

    je dis pas que l’eau en bouteilles et nickel de chez génial de chez divin non plus…

    Mais on a le choix entre du crottin de cheval ou de la pisse de chat….

    Serte, la pisse de chat ; c’est toujours pas ça….
    Serte ça à ces défauts….
    Mais de la à conclure que le crottin de cheval est mieux car la pisse de chat est pas parfaite…

    Dans un monde ou respiré = s’empoisonnée
    manger = s’empoisonnée
    boire = s’empoisonnée
    ….on a pas vraiment le choix.
    Mais perso, je préfère choisir ce qui est le moins poison, quint à payer plus cher.

    Après, crottin de cheval ou pisse de chat ? Faites votre choix 😀

  16. Et on ne parle pas ici de ces bouteilles vides que l’on rencontre maintenant par millions (milliards ?) dans la nature un peu partout, et dans les océans où elles arrivent un jour ou l’autre : voir le « continent de plastique » dans le Pacifique ! Ces bouteilles mettront des centaines d’années à disparaître (suivant leur composition). C’est un vrai fléau !

  17. Le filtre berkey, y’a que ça de vrai! Allez voir sur le net… j’en ai un, on peut mettre n’importe quelle eau (pluie, rivière) même de l’eau non potable… le filtre a une assez longue durée de vie (sauf si on y met que de l’eau marécageuse ou des trucs bien crasseux) et ils font tous les formats, on peut l’emmener partout! Enfin bon… sur le net ils expliquent tout ça en detail!

  18. Les différents arguments des uns et des autres sont souvent des raccourcis trop simplistes et n’expliquent pas ce qui ce passe au niveau global.
    L’industrie et l’agriculture sont les principaux responsables de la pollution des eaux, mais c’est le particulier qui en paie le prix fort.
    ex: l’agriculture (31millards de PIB) utilise 5 milliards de pesticides! cela mous coute 51 milliards!! /an pour dépolluer l’eau du robinet de ses nitrates Plus les 110 milliards du aux soins de santé engendrés par ces mêmes pesticides
    L’équation et simple on paye 166 milliard pour s’intoxiquer puis se soigner, Cet argent pourrait aussi servir a une agriculture biologique C’est 8 fois la production et 27 fois les revenus des agriculteurs!!
    Pour l’industrie et le capital c’est pareil voir pire.
    Le problème c’est que:
    – personne n’est dans la rue pour revendiquer d’arrêter cette politique destructrice de notre environnement,
    – et que l’immense majorité continuent allègrement a consommer 4 fois plus que ce que la planète peut fournir.
    Cette complicité, résultat de la pollution de notre esprit critique et de notre égoïsme exacerbé,nous rends tous coupables.

  19. Ben, il faudrait que les collectivités contrôle leur niveau de chlore dans l’eau du robinet, qui est parfois au dessus des normes. Suite à de gros problèmes de digestion, moi et mon colocataire sommes passés à l’eau en bouteille et ça va mieux ! Lorsque ta salle de bain sent la piscine après une douche ou lorsque tu tire de l’eau du robinet le soir et que lendemain elle a encore le goût de chlore, pas besoin de faire des analyses pour voir qu’il y a un problème ! N’oublions pas que nous avons de bonnes bactéries dans notre système digestif qui sont sensées particper à notre digestion. Imaginez les dégâts du chlore dans votre système digestif …

  20. L’eau est un bien commun ? L’eau du robinet, je l’achète et devient ma propriété privée par l’échange. Elle n’est pas bien commun.
    4 concepts : res communis (bien commun) res privata (bien privé) res publica : (bien public géré par l’état) ou res nullius (n’appartient à personne).
    L’eau sera communis, nullius, privata ou publica selon le contexte qui s’y prête.

    Les terrains, dont les rivières, les sources qui sont res nullius sont de facto propriétarisables et les techniques d’exploitation sont aussi propriété privé. L’eau extraite est alors propriété privée.
    Sans exploitation, l’eau resterait tout simplement res nullius et irait tout simplement couler vers la mer.

    Dire que faire de l’eau un bien commun abolirait l’eau en bouteille, c’est comme dire que l’air étant un bien commun, cela abolirait l’électricité éolienne.

    Quant à l’étude de la nasa, elle montre que la baisse se fait principalement dans des pays chauds, non connus pour la production d’eau en bouteille. Là où d’autres connus pour être producteur d’eau, comme le canada, connaissent une hausse de leurs réserves.

    Aussi, l’eau en bouteille est une bonne façon d’allouer l’eau, de là où elle est abondante, vers là où elle est en pénurie. Mais peut-être que pour votre cause (la Grande Cause de l’abolition de l’eau en bouteille), vous êtes prêts à sacrifier des populations à souffrir de pénurie d’eau…

  21. Par contre, j’ai une petite question : on entend souvent que l’eau du robinet est pas adaptée aux nourrissons ni aux femmes enceintes? pour cause de nitrate… Qu’en est-il?

  22. Laissez nos bouteilles d’eau en paix,il n’y a rien de meilleur que de l’eau fraiche pour la santé et en plus disponible n’importe où.Qu’on interdise plutôt le café,les breuvages sucrés et autres breuvages mauvais pour la santé,qui consomment 10 fois plus d’eau et qu’on vend 2 a 5 fois plus cher que ces bouteilles d’eau…sans compter les centaines de milliers de verres a café qui trainent dans la nature.A votre santé avec une bonne bouteille d’eau froide.

  23. Vous avez déjà laissé tremper votre mousseur de robinet d’eau potable dans un peu de vinaigre, vous avez vu ce qu’il en sort ? C’est potable ça ?

  24. Pour paraphraser ce que certain(e)s ont déjà écrit, pour résumer :
    l’eau du robinet FILTRÉE (via eSpring d’Amway ou Nikken… une carafe Brita ne suffit pas) est la solution.
    Pour vos déplacements, versez-la dans une bouteille Tupperware (où là, vous ne risquez aucune contamination dûe à un « mauvais plastique » de basse qualité *).
    Si vous voulez de l’eau de source, préférez les bouteilles en verre !
    (*) Pour rappel, les bouteilles d’eau en plastique du commerce sont prévues pour un usage UNIQUE : il ne faut JAMAIS les réutiliser ! ! ! Le plastique utilisé est très bon marché et va libérer au fil des remplissages des particules cancérigènes dans votre boisson…

    1. Qui plus est, si on veut preserver ce qu il reste de sain sur cette planete , il faut absolument réduire au maximum l utilisation des contenants plastiques, ca vaut pour les sacs , ca vaut aussi pour les bouteilles.

  25. Avant 1961, il existait une norme du taux de minéraux qui était inférieure à 500 mg/l pour qu’une eau soit considéré comme potable…. puis c’est passé à moins de 1000 mg/l…. cette norme a complètement disparue avec les directives européennes…. l’OMS, conseille une norme de moins de 1000, la plupart des médecins conseillent moins de 500…. et l’idéal est moins de 200 ( l’eau n’est pas faite pour nourrir et apporter des minéraux, mais pour nettoyer et emporter, donc plus elle est pure mieux c’est !!!) Il existe des « eaux minérales », telles vichy celestin entre autres, qui contiennent plus de 3500 mg/l de minéraux… et donc n’étaient pas considérées comme « potables » avant le directive européenne…. et elles se vendaient tout de même…. dire qu’une eau est riche en calcium lolllll ça s’appelle une eau calcaire.. si on veut du calcium, on boit du lait !!!

  26. Je fais souvent la comparaison du coût d’un 500ml d’eau à vendu entre 2 et 3$ Quand acheté à l’unité et d’un litre d’essence vendu entre 1,20$ et 1,30$. Où est l’erreur?

  27. Voici LA solution pour les nomades: https://www.berkeywaterfilterseurope.fr/sport-berkey

    Et les moins nomades:

    https://www.berkeywaterfilterseurope.fr/produits-berkey

    11 ans de filtration d’eau soit 23000 L.

    On parle d’épuration d’eau et même une eau contaminée peut être bu après filtration/épuration 😇

    Il y aussi le site officiel anglais qui livre dans le monde:

    https://berkeywaterpurifiers.co.uk/?gclid=EAIaIQobChMIxZ_p2uvf3gIVrr3tCh0oMwhoEAAYAyAAEgL6G_D_BwE

  28. Cet article n’est pas sérieux.
    Le fait de dire que la qualité de l’eau du robinet est supérieure à une eau de source et juste ridicule et totalement fausse.
    Si vous voulez mourir à petit feu, buvez de l’eau du robinet oui…

  29. Si on pourrait faire payer pour l’air, on le ferait aussi. (ici ‘on’ désigne les entreprises, les gouvernements et autres exploiteurs)

  30. J’habite en demi montagne l’eau du robinet est sensée être pure mais hélas des ingénieurs trouvent qu’elle est trop acide…. alors ils y ajoutent de la chaux…. bonjour la neutralisation de l’acidité de mon estomac avec toutes les « effets secondaires »….

  31. A Vittel et Contrexéville, Nestlé embouteille entre autre une eau provenant des nappes profondes qui est aussi celle au robinets des habitants du secteur. Cette nappe dite des GTI (Grés du Trias Inférieur) et en déficit annuel de un million de m3. Cette eau ordinaire est vendue surtout à l’exportation vers l’Allemagne c’est démentiel. Pour que Nestlé puisse continuer à pomper 750000m3 de cette eau, les instances départementales envisage d’aller chercher l’eau de consommation des autochtones entre 30 et 50 kms. Cette eau est sous nos pieds et nous revient en priorité. Nous ne voulons point de ces pipelines. Nous aimerions que Nestlé cesse ces pompages afin que le nappe des GTI se renfloue.

  32. Les bouteilles en plastique ne sont pas qu’ un problème environnemental c est surtout un problème de santé publique très preoccupant. Car dans les bouteilles en plastique, il y a des micro plastique qui se libère et vont dans l organisme, on en decouvre jusqu’à l intérieur des cellules humaines. Cela pourrait déclencher des maladies comme le cancer dans les années avenir. Plusieurs études commence à le demontrer et c est très inquiétant.
    Relayer le message.
    Mathieu

  33. Commencer donc d utiliser aucune bouteilles de plastique d eau et bien d autres nous sommes en train de détruire notre santé et aussi détruire notre planete . Moi cela fait un bout que j aide a signer des pétitions sur toutes ce qui est fait de plastique et de pouvoir les bannir partout a travers le monde .Aller voir les pétitions qui nous sont envoyer pour leur aider a signer ses pétitions et moi j y participe car c est des causes qui me tiennent a coeur et surtout quand ont voient aujourd hui cela que nous sommes rendues impuissant sur la bouteille d eau embouteiller , a cause de la mauvaise qualité d eau au robinet filtrer ou pas cette eau aussi nous rendras malade et pensez donc a nos enfants et petits-enfants qui font et faire comme nous . Faites comme moi je me suis acheter une machine qu on connecte au bout du robinet il me reste qu a changer a tous les mois les filtres .J aime mieux pour la santé d acheter des filtres que de boire de l eau embouteiller bannisér les de votres vies sinon c est eu qui vont nous tuer .Autant que les usines sont aviser par le Ministére de la Santé Public .ils s en fous eu c est de faire de l argent et de mettre la vie des autres en danger .Faut ce rendre jusqu ou pour qu ils puissent réaliser qu ils faut tous les bannir toutes choses qui sont en plastique .Moi j avance dans la bonne vois car c est déja fait pour le bien-etre de ma familles et j essais le plus possible de protéger la planéte et vous que faites vous pour la protégé . Merci a vous pour cette article qui me tient a coeur protégeons notre planete .

  34. oui pour arrêter de boire les bouteilles en plastique, mai ici on habite en Tunisie, il pleut très rarement, la chaleur hiver comme été on arrose en plus on a tous presque des citernes d’eau de pluie pour remplacer ces bouteilles, obliger de les utiliser, ils nous coupent l’eau tous les soir de 5H du soir à 6 h du matin que faire, fournissez nous au moins les moyens de transformer l’eau de mer en eau potable, !!! j’aime beaucoup votre article merci

  35. La meilleur eau que l’on puisse boire c’est de prendre exemple sur la nature, il faut distiller d’abord l’eau, la nature le fait par évaporation, ensuite la nature pour dépolluer les océans cré des vortex , et bien il existe des appareils qui font ces vortex, c’est très énergisant , ainsi l’eau est débarrassée de ses polluants et est montée en énergie, tout cela pour pas cher; Il doit y avoir une vidéo sur you tube pour fabriquer avec pas grand chose ces vortex

  36. Bien sûr que c’est possible d’arrêter d’accepter l’eau en bouteille, et boire l’eau du robinet mais en ce qui concerne la volonté politique en France , la seule chose qu’ils font c’est nous foutre un peu plus tous les jours dans la merde certainement pas de préserver l’eau, la santé les habitants, la nature .. ils n’en ont strictement rien à foutre.. c’est affligeant

  37. Tout à fait d’accord pour l’eau en bouteille surtout que dans de nombreuses régions l’eau du robinet est parfaitement correcte et buvable… et ça coute moins cher Mais j’aimerai aussi que certaines personnes intelligentes et jolies arrêtent de fumer ce qui est aussi mauvais pour leur santé et leur beauté

  38. Bonjour , je me suis arrête sur cet article fort interessant ,
    et je me permet donc une approche de solution ,
    comme certaine deja proposee , il s agit d une gourde avec un filtre
    …vous direz jusque la rien de nouveau , …excepte peut etre ; qu elle permet de boire de l eau meme tiree d un abreuvoir a animaux et pire encore …
    si vous etes serieusement interesses par une solution , n hesitez pas a me contacter , je me ferais un plaisir de repondre a vos questions et de prouver mes dires …je suis joignable a cette adresse mail …jocelynd2017@outlook.fr
    cela ne vous engage a rien …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *