louve Naya
Photo d’illustration : Pixabay

Cela fait plusieurs mois que personne n’a vu Naya la louve et qu’elle n’a donné aucun signe de vie. La dernière fois que la louve a été vue par un promeneur, elle était enceinte. Mais depuis, aucune trace d’elle ou de ses louveteaux dans la région des Hautes-Fagnes (Belgique) où elle se trouvait.

Selon le centre Natuurhulp, il est peu probable que sa disparition soit liée à des complications lors de la mise bas.

Elle aurait pu se faire renverser par une voiture, mais l’Agence Flamande pour la Nature et la Forêt pense qu’elle a été abattue. « Les loups se trouvaient dans une zone inaccessible où personne ne peut se trouver en principe », a indiqué l’agence. « L’acte était donc bien préparé, par des professionnels. »

WWF a aussitôt exprimé son chagrin et son écoeurement face à ces conclusions. « Ne restons pas les bras croisés », appelle l’ONG qui qualifie la mort de la louve de « honte pour la Belgique ».

« Les populations [de loups] se portent de mieux en mieux dans nos pays voisins », a continué WWF. « On compte environ 12.000 loups en Europe. Dans cette perspective, la Belgique doit rapidement mettre en place des mesures améliorant la cohabitation. »