Un béluga a ramené un téléphone à sa propriétaire qu’elle avait laissé tomber sans faire exprès dans l’océan

Si vous faites partie des personnes qui doutent encore de la gentillesse, de la sensibilité et de l’intelligence des animaux, alors cet article est fait pour vous.

Bien qu’il ne soit pas rare de croiser des bélugas dans les océans, des pêcheurs norvégiens en fait une rencontre particulièrement marquante . Quand un gentil béluga s’est approché de leur navire, ils ont remarqué quelque chose d’inhabituel à son propos.

Le mammifère marin portait un harnais et lorsqu’un pêcheur l’a enlevé, ils ont remarqué qu’il y avait l’inscription « Équipement Saint-Pétersbourg ».

Les experts ont confirmé que ni la Norvège, ni le Danemark, ni le Groenland n’utilisent ce type de harnais sur les bélugas à des fins de recherche. Le harnais ayant été fabriqué en Russie et le comportement exceptionnellement amical du mammifère ont laissé penser que la baleine blanche avait été entraînée par la marine russe à des fins d’espionnage.

béluga a ramené un téléphone

Bien que la raison pour laquelle le béluga porte un harnais reste floue, l’« espion russe » a encore une fois été mis à l’honneur. Car, il n’est pas seulement amical, il est aussi très bien élevé. Il y a quelques jours, Isa Opdahl était dans un bateau sur l’océan et il lui est arrivé une mésaventure.

béluga

La jeune femme a mis son téléphone dans sa poche, mais celui-ci a glissé et est tombé dans la mer. Alors qu’elle se disait que son téléphone était perdu pour toujours, elle a remarqué le même béluga qui portait son téléphone dans sa bouche.

béluga a ramené un téléphone

La baleine blanche s’est ensuite rendue près de la jeune femme pour qu’elle puisse prendre le téléphone pendant qu’un de ses proches filmait la scène avec sa caméra. Le béluga a fait le tour du web et les gens ont été émus par son intelligence.

Regardez la vidéo ci-dessous :

Voici encore un autre exemple de la gentillesse des animaux : Un plongeur ne comprend pas ce que veut un phoque, jusqu’à ce qu’il lui prenne la main