Biocoop

Biocoop a été condamné à 30 000 € d’amende pour sa campagne sur les pommes traitées !

Un très lourde condamnation par le Tribunal de grande instance de Paris du réseau de magasin en Septembre dernier en raison de sa campagne publicitaire anti pesticides.

La campagne de communication

Après une première prise de parole en 2011 (campagne « Biocoop n’a rien à cacher »), une nouvelle campagne avait démarré le 1er avril 2016 avec une nouvelle signature : « achetons responsable« . Elle mettait particulièrement l’accent sur : l’achat responsable, le local, la lutte contre les OGM et le suremballage et le renforcement du commerce équitable.

Vous devez savoir que les pommes que vous achetez en dans les grands magasins en Europe contiennent des traces de pas moins de 53 produits phytosanitaires (pesticides et autres) dont 7 interdits par l’UE – (admirez l’hypocrisie : sauf autorisés par l’Etat membre) -.En France, les pommes arrivent à maturation après pas moins de 35 traitements. En réalité, ces pommes sont bourrées de pesticides.

C’est pour cela que Biocoop a lancé sa campagne publicitaire incitant à consommer des pommes biologiques respectueuses de l’environnement.

Pomme découpée montrant des intestins industriels

Mais il est interdit de critiquer l’industrie chimique.

La sanction est tombée, le tribunal a estimé que la publicité, était orientée vers une campagne de dénigrement du concurrent et encourageait le boycott.

On ne touche pas au commerce. 

Il ne s’agit que d’un tout petit aperçu de ce qui nous attend en démultiplié avec le CETA, TAFTA, et autres accords internationaux de commerce de libre-échange.

Les industriels ont le droit de nous empoisonner en toute quiétude. Il faut en prendre conscience !

Bon à savoir sur cette chaine de magasin :

Biocoop est avant tout un réseau d’acteurs indépendants, militants, engagés. Pour affirmer leurs principes fondateurs, les magasins ont établi une charte sur laquelle repose l’ensemble de leurs activités.

Esprit de coopération et développement d’une agriculture biologique durable, transparence et équité des relations commerciales, qualité des produits et participation des consom’acteurs sont les piliers d’un texte fédérateur pour les acteurs du réseau.

Voir leur site en cliquant ICI

Notez cet article