bouteilles consignées

Tous ceux qui ont plus 30 ans se souviennent très bien des bouteilles consignées.

Lorsque nous avions des bouteilles en verre vides, nous les rapportions à la consigne. Cela présentait un double avantage, puisqu’il s’agissait d’un geste à la fois économique et écologique. Eh bien bonne nouvelle, la bouteille consignée revient en France.

Par Phillipe Blot. Le 02/03/2019

Actuellement, nous sommes nombreux à ignorer ce que deviennent les bouteilles vides que nous jetons.

Il se trouve qu’elles sont brisées, et fondues dans un four à 1 500°. Ensuite, la matière obtenue est récupérée et mise dans des moules, pour refaire d’autres bouteilles. Pourtant il suffirait de les laver pour s’en resservir au lieu de leur faire subir ce processus…

Donc pourquoi ne reviendrions-nous pas à la bouteille consignée ? Nous devrions simplement rapporter nos bouteilles vides pour leur offrir une seconde vie sans avoir besoin de les refondre pour en refaire de nouvelles. Après tout, c’est une question de bon sens. Eh bien il se trouve que les bouteilles consignées reviennent !

Après avoir disparu dans les années 80, elle fait son grand retour.

En effet, elle trouve de nouveau grâce aux yeux des collectivités et des industriels.

Les Hauts-de-France , le  Var, et le  Jura ont déjà tenté l’expérience. Ainsi qu’une station de lavage près de Paris, des restaurateurs, des traiteurs et même des fabricants de bière artisanale.

Et dernièrement, c’est une une association située à Nantes qui a décidé de se lancer.

Il faut avouer que les bouteilles consignées n’offrent que des avantages, à la fois sur le plan économique et écologique, que ce soit pour les consommateurs ou les professionnels. Découvrez cette vidéo réalisée par la Fondation Nicolas Hulot pour comprendre pourquoi il est important de consigner ses bouteilles en verre.

Puisque la consigne est moins chère et plus écologique que le recyclage, espérons qu’elle fera bientôt partie de nos petits gestes du quotidien !

4.7
34