On a retrouvé des cachalots morts en Allemagne, l’estomac rempli de débris de plastique

 cachalots morts
On a retrouvé des cachalots morts en Allemagne, l’estomac rempli de débris de plastique

Credit: Facebook

On a retrouvé des cachalots morts en Allemagne, l’estomac rempli de débris de plastique

La mort des cachalots symbolise le mépris que l’humanité a pour la vie marine.

En Janvier, 29 cachalots ont été retrouvés échoués sur les côtes de la mer du Nord, une région qui est trop peu profonde pour la faune marine. Récemment, on a rendu publiques des informations sur la nécropsie complète de la cause du décès des animaux. Les scientifiques ont été profondément perturbés par ce qu’ils ont trouvé dans l’estomac des animaux.

Selon un communiqué de presse du parc national de la mer des Wadden du Schleswig-Holstein, de nombreux cachalots avaient le ventre rempli de débris de plastique, y compris un filet de pêche de 13 mètres de long, un morceau de 70 cm de plastique provenant d’une voiture et d’autres morceaux de plastique.

Certains suggèrent que les animaux pensaient qu’il s’agissait de nourriture, comme le calmar, qui est leur principal aliment de base. D’ autres, cependant, croient que cette tragédie est en grande partie le résultat de la négligence choquante de l’ humanité pour la vie marine, ce qui a entraîné une surabondance de plastique dans les océans.

 Robert Habeck, ministre de l’Environnement de l’État de Schleswig-Holstein, dit :

«Ces résultats nous montrent les résultats de notre société axée sur le plastique. Les animaux consomment par inadvertance du plastique et des déchets de plastique , ce qui les amène à souffrir, et au pire, les fait mourir de faim avec l’estomac plein « .

Nicola Hodgkins qui travaille pour la conservation des dauphins et des baleines a réagi à cette déclaration. Elle a déclaré:

« Bien que les gros morceaux causent des problèmes évidents et bloquent  l’intestin, nous ne devrions pas minimiser l’importance des petits morceaux qui peuvent entraîner un problème chronique chez toutes les espèces de cétacés – pas seulement ceux qui aspirent l’alimentation. »

On a retrouvé des cachalots morts en Allemagne, l'estomac rempli de débris de plastique
On a retrouvé des cachalots morts en Allemagne, l’estomac rempli de débris de plastique

PHOTO AFP

Ce n’est pas la première fois qu’on retrouve un cachalot mort avec l’estomac rempli de contenus non comestibles . En 2011, une jeune baleine a été retrouvée morte en train de flotter au large de l’île grecque de Mykonos. Son estomac était si distendu, que les biologistes pensaient que l’animal avait avalé un calmar géant. Toutefois, lorsque les quatre estomacs ont été disséqués, près de 100 sacs en plastique et d’ autres débris ont été trouvés.

Il convient de noter que le plastique n’est pas ce qui a tué les jeunes cachalots mâles. Selon National Geographic , ils sont morts d’insuffisance cardiaque. Ce fut à la suite d’une erreur de navigation dans la mer du Nord, probablement à la recherche de calmars, et ils n’ont pas été en mesure de stabiliser leurs poids dans l’eau peu profonde.

Peu importe, le fait que beaucoup la majorité des estomacs étaient pleins de pollution est un acte d’accusation horrible pour l’ homme. Comme cela a été rapporté dans le passé, 80% de la matière plastique qui est jetée sur la terre finit dans les océans, où elle est consommée par les animaux sauvages ou tourbillonne pendant des années dans de grandes îles d’ordures . Le fait que l’ humanité – une espèce avec un cerveau plus petit qu’une baleine – soit responsable d’une telle parodie est ironique et triste.

Tant que les humains n’apprendront pas à vivre selon le principe de durabilité tout en respectant la vie sous toutes ses formes, des témoignages de ce genre continueront à avoir lieu.

Source On a retrouvé des cachalots morts en Allemagne, l’estomac rempli de débris de plastique:  TrueActivist.com

7 commentaires à propos de “On a retrouvé des cachalots morts en Allemagne, l’estomac rempli de débris de plastique”

  1. moi je pense même qu’avec l’inertie, c’est déjà trop tard malheureusement…. 🙁 les humains sont vraiment trop crétins….

  2. pour mieux palier à ce problème planétaire assez dangereux, il faut fermer carrément les usines de fabrication des sachets plastique

  3. Bon. On pleure un peu et puis on écoute les scientifiques: La mer du Nord est surnommée « le piège à cachalots », ce n’est pas un environnement qui leur convient. les mâles adultes s’engouffrent dans ce goulot lors de leur migration. Ils se rassemblent au large des côtes de Norvège, à cet endroit il y a de la profondeur et de la nourriture en abondance (des calamars dont ils se délectent). Mais à un moment donné, ils quittent les lieux pour aller retrouver les femelles qui sont restée dans les eaux équatoriales. Pour les rejoindre, les cachalots mâles ne doivent qu’effleurer une partie de la mer du Nord. Or, ils s’y engagent alors que l’endroit n’est pas fait pour eux. Ils ne vont pas y trouver leur proies car cette partie de la mer du Nord est une zone qui n’est pas assez profonde. C’est aussi une zone coupée par des bancs de sable et, quand la mer se retire, ils sont prisonniers. Ensuite leur sonar bute contre ces bancs de sable et perturbe leur géolocalisation. Tous ces éléments sont des facteurs de stress qui expliquent en partie ces échouages. Les cachalots retrouvés dernièrement étaient tous très jeunes. Au sein de cette espèce l’apprentissage est très présent, les jeunes restent 10 ans auprès de leur mère. Mais on ne sait pas si ce va-et-vient est transmis.Il est rare que des cachalots adultes s’engagent dans ce piège.

    • c’est vrai . celà dit, la mort des espèces marines par l’ingestion de plastique est colossale ! c’est comme dire que le réchauffement est naturel et qu’on y peut rien ! oui, c’est naturel, mais on le rend exponentiel ! et puis ces animaux chassent des proies qui changent d’habitat, comme les requins . pourquoi ils se rapprochent des cotes ? leur nourriture migre pour échapper à la surpêche, bien que sur pêchée … alors : surpêche, réchauffement, plastique …on y est pour rien , Mr le scientifique ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*