Calculez votre Indice De Masse Corporelle IMC

IMC

Calculez votre Indice De Masse Corporelle IMC

L’ IMC (L’indice de masse corporelle) est l’indicateur plus sur que le poids pour connaitre votre corpulence. Homme ou femme, calculez votre indice de masse corporelle et découvrez sa signification selon la classification de l’OMS.

L’indice de masse corporelle est calculé en divisant le poids par la taille au carré. Grâce à des études, des seuils ont ensuite été établis pour évaluer les zones à risque, notamment de maladies cardiovasculaires.

Le poids seul ne suffit pas à diagnostiquer une obésité, un surpoids ou une maigreur excessive : ce n’est pas la même chose que de faire 90 kilos si l’on fait 1m 50 ou 1m 90…

L’IMC, un indice validé par l’OMS

L’indice de masse corporelle est calculé en divisant le poids par la taille au carré. Grâce à des études, des seuils ont ensuite été établis pour évaluer les zones à risque, notamment de maladies cardiovasculaires.

Si votre IMC est inférieur à 18,5, vous êtes maigre

Quel doit être l’objectif du poids à atteindre ?

Le retour à un poids normal (ou à un indice de masse corporelle dans la zone normale < à 25) ou encore au poids que l’on avait avant de grossir (« le poids de ses 20 ans ») est bien souvent un leurre, une « surpromesse » que n’hésitent pas à faire certains charlatans peu scrupuleux

Dans l’obésité modérée et le surpoids, les études scientifiques montrent que dans la majorité des cas, une perte de poids de 5 à 15% représente un objectif réaliste entraînant déjà des bénéfices sur la santé. Si l’on maigrit trop, trop vite, 30 à 50 % du poids perdu est repris spontanément dans l’année qui suit l’amaigrissement.

Dans certains cas, la reprise de poids peut même dépasser le poids initial. Les personnes qui souffrent de ces fluctuations de poids en « yo-yo » (périodes de régimes avec perte de poids suivies de périodes de reprise de poids) vivent mal les échecs répétés (perte de confiance, baisse de l’estime de soi, voire dépression).

La prévention des complications dépend avant tout du maintien à long terme de la perte de poids et non de l’importance et de la rapidité de l’amaigrissement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*