Faire du bénévolat pour câliner les bébés toxicomanes peut leur sauver la vie !

bébés toxicomanes

Faire du bénévolat pour câliner les bébés toxicomanes peut leur sauver la vie !

Les bébés vulnérables, nés dépendants des analgésiques ou de la drogue, sont apaisés dans leurs premiers moments de vie difficiles par des bénévoles dont la seule mission est uniquement de les câliner et de les caresser tendrement.

Aucun bébé ne devrait entrer dans cette vie sans connaître le plaisir rassurant des câlins et les joies fondamentales de la tendresse. Convaincus par cette évidence, de plus en plus d’hôpitaux font appel à des câlineurs bénévoles ! L’ objectif est simple: palier les défaillances des mères en difficulté, notamment celles des mamans toxicomanes.

Ce programme a été mis en place dans tous les hôpitaux et les établissements de soins à travers les USA. Depuis lors les services hospitaliers sont envahis par les demandes de personnes voulant offrir un réconfort physique aux bébés qui passent par le processus de retrait.

Faire du bénévolat pour câliner les bébés toxicomanes peut leur sauver la vie:

On cherche une personne pour câliner ce nourrisson malade:

Beaucoup d’études ont prouvées les bienfaits du contact physique humain chez les bébés en difficulté, et le personnel médical a constaté que le recrutement de volontaires dont le but est de tenir et étreindre les bébés, incluant peut-être leur chanter ou chuchoter des mots doux à leurs oreilles, avait un effet positif sur les nouveau-nés.

De nombreux bébés passent des semaines ou des mois hospitalisés, car ils sont tout doucement sevrés aux drogues auxquelles ils ont été exposés pendant la grossesse de leurs mamans.

Parfois, ils ne sont en compagnie de leurs parents, étant donné que leurs mères passent beaucoup de temps chaque jour à participer à des programmes de réadaptation.

« Ces nourrissons ont besoin de sentir l’amour, le toucher humain et une voix douce pour les réconforter quand ils sont dans la douleur », dit Maryann Malloy, infirmière gestionnaire de l’unité des soins intensifs néonatales à Einstein Medical Center à Philadelphie.

Leurs symptômes de sevrage varient en fonction des drogues prises par la mère, ils peuvent inclure des pleurs excessifs, de la fièvre, de l’irritabilité, une respiration rapide, des convulsions, des troubles du sommeil, des tremblements, des vomissements et de la transpiration.

« Les nouveaux-nés de mère toujours consommatrice d’héroïne en fin de grossesse et au moment de l’accouchement présentent, peu de temps après la naissance, un syndrome de sevrage, associant hyperexcitabilité, hypertonie, troubles digestifs et respiratoires. L’interaction précoce mère-enfant se construira alors bien souvent dans un contexte très difficile, avec une mère peu disponible psychologiquement  pour son enfant, souvent culpabilisée et un bébé irritable et difficile à  satisfaire (…) Petit poids de naissance, périmètre crânien inférieur à  la normale, surmortalité de mort subite du nourrisson, hyperexcitabilité, sont les principaux symptômes mentionnés dans de nombreuses études sur la question. »

Beaucoup de ces bébés démarrent leur vie sous méthadone. C’est à dire la dose d’amour dont ils ont besoin…

Découvrez comment ce service était mis en place, et comment bénévoles et bébés s’entraident :

Les bébés souffrent du syndrome néonatal d’abstinence (NAS) en raison de leurs mères utilisant des analgésiques de prescription ou des drogues comme l’héroïne ou la méthadone. Les médecins ont noté qu’avoir des volontaires disponibles pour les bébés a réduit à la fois la quantité de médicaments dont ils avaient besoin et leur durée de séjour dans les unités de soin. Certains bébés ont également montré d’autres améliorations, comme en gagnant du poids plus rapidement.

Le recrutement des « câlineurs » pour aider à soigner les nourrissons vulnérables est maintenant une pratique répandue aux États-Unis. Il a été utilisé par certaines institutions qui remontent aux années 1980 pour les bébés prématurés et ceux nés de mères toxicomanes.

De plus en plus de nourrissons vulnérables !

Cependant, le problème des bébés nés avec le syndrome néonatal d’abstinence (NAS) aux États-Unis semble être de plus en plus répandu. Un rapport de 2013 a montré qu’un plus grand nombre de femmes utilisaient des analgésiques prescrits pendant la grossesse et abusaient aussi de médicaments sur ordonnance.

Selon l’Institut national sur l’abus des drogues, toutes les 25 minutes un bébé naît avec une dépendance. Le Conseil de confinement santé de la Pennsylvanie a indiqué que dans sa seule région, le taux d’hospitalisation des nouveau-nés avec des problèmes de toxicomanie a grimpé de 250 % de 2000 à 2015, lorsque près de 20 sur 1000 nouveau-nés font face à des problèmes de sevrage.

Des programmes de bénévolat semblables sont offerts aux États-Unis. Le Thomas Jefferson University Hospital, à Philadelphie, a un cours de formation de quatre heures pour ses « câlineurs  » de bébés toxicomanes. Une fois vérifiés et formés, les volontaires mettent en place des quarts de travail surveillés de trois heures.

Le Boston Medical Center a aussi un programme appelé CALM où les bénévoles aident à réduire le stress maternel et infantile. Beaucoup de personnes se sont inscrites au programme de câlins de Jefferson, au point où leurs registres sont maintenant fermés à de nouveaux bénévoles jusqu’au milieu de l’année.

En France, on estime à  2 500 le nombre de « jeunes femmes consommatrices d’héroïne surtout, mais aussi d’alcool, de cocaïne et de psychotropes qui accouchent tous les ans. »

En France et au Canada, il n’y a pas de câlineurs bénévoles pour aider ces bambins, mais quelques initiatives remarquables. Au CHU de Montpellier, par exemple, un accueil spécialisé des femmes enceintes toxicomanes existe depuis 1997. Résultat, alors qu’autrefois 60% des mamans toxicomanes plaçaient leurs enfants en foyer, aujourd’hui elles ne sont plus que 4% ! Un progrès énorme…

Chaque enfant a besoin d’amour et de contact humain. Des volontaires ?

Magali Caille

J’ai toujours su que j’écrirais un jour car c’est une de mes passions. J’ai commencé mas vie active avec un apprentissage dans l’hôtellerie et j’ai obtenu mon Cap de serveuse. Je fais encore quelque extras mais ma véritable passion est les relations humaines et la psychologie. Mais j’aime aussi beaucoup dessiner et la peinture. Je défens avec ferveur le droit des femmes dans le monde et de la place que les femmes devraient occuper.

185 réflexions sur « Faire du bénévolat pour câliner les bébés toxicomanes peut leur sauver la vie ! »

  1. J’habite Blois et souhaiterais être bénévole câline use de nourrissons!
    Si vous connaissez un ou plusieurs établissements proches de chez moi et qui ont des besoins, je suis preneuse!
    Merci par avance de me dire oû je peux proposer mes bras pour les bambins!
    Cordialement

    1. Bonjour,
      J’aimerai savoir s’il existe un tel service du côté de Toulon ? J’avais déjà vu certains articles, et impossible de trouver un quelconque renseignement pour participer à cette chose magnifique !
      Merci par avance.
      Laurence

      1. Bonjour Laurence. Vers le mois de mai de cette année, j’avais essayé de trouver un hôpital justement pour calîner les bébés en manque d’Amour de leur parents, occupés dans la journée pour leur travail.
        Mais hélas, sur Toulon, je n’ai pas trouvé ! On m’a conseillé d’aller à Paris …
        Je pense qu’il y a quelque chose à faire de ce coté là.
        Malheureusement, je reparts en voyage vers la mi-Novembre …
        Pourquoi pas plus tard …
        Cordialement. Pierre.

  2. Je suis totalement convaincue que cette méthode est salvatrice pour ces nourrissons.
    J’ai eu 3 enfants, et suis praticienne en massage sensitif… Alors mon expérience accrédite cet article et souhaité que ce bénévolat soit present et propose partout oû il y a besoin.
    Je suis volontaire!

    1. J’adorerais exercer votre magnifique métier ! Les nouveaux né.e.s sont des trésors précieux à choyer pour qu’ils puissent grandir sainement dans leurs cœurs et leurs corps. A nous de grandir encore avec eux !

    1. J’habite aussi à Six-fours et j’aimerais bien devenir bénévole mais je ne trouve de lien… Auriez vous les listes des établissements qui font appellent aux bénévoles calineurs ?
      Bonne recherche

  3. Je suis 100% pour et participerais volontiers mais je réside en suisse j’espère que la Suisse développera un programme identique au votre.

    1. Bonjour à toutes et à tous. Est ce que vous pouvez me dire si il y a à Bruxelles un service ou autre qui aurait besoin de calineuse pour ses petits bout de choux. Merci pour votre retour. Bien à vous Virginie.

    2. Bonjour je suis de Grenoble je suis entièrement disponibles si un programme existe pour ces petits bouts de chou. Merci.

  4. Mère de 3 enfants, auxiliaire de puericulture, je suis profondément convaincue des biens faits de cette méthode. Les base de la survie sont les liens créer avec amour.
    Je suis volontaire.

  5. C est une activité bénévole qui me plairait j étais assistante familiale pour des ados et maman ados très jeunes j ai eu 48 enfants en tout sur 28 ans de carrière.
    Je suis à la retraite depuis juillet 2016.
    Je propose mes services lecteur cham Montreuil (62) n est pas trop loin de chez moi il y a des blouses roses

  6. Assistante maternelle pendant 25 ans j’ai été obligée de cesser mon activité pour maladie professionnelle, et évidemment les bébés me manquent énormément
    Je suis prête à donner du temps et surtout des câlins à des petits quî en ont tous besoin.

  7. Bonjour,

    Je suis maman de 3 grands enfants maintenant, et mamie de 2 petits enfants, j ai un peu de temps libre, 51 ans et je serai heureuse de pouvoir participer à cette belle initiative qui consiste à donner de l amour et des câlins à ces petits êtres
    Je suis volontaire.

  8. Bonjour, je suis une jeune séxagénaire et aimerait pouvoir donner plein d’amour à ces tous petits…. j’habite comines à 18 kms de Lille. Merci

  9. Je suis volontaire pour apporter tout l amour qu’ un enfant a besoin. Institutrice et famille d accueil en Belgique je dispose de tout mon temps … Mon seul bonheur serait de prendre ces enfants dans mes bras pour leur plus grand bonheur …

  10. Bonjour,
    Je suis maman de 3 enfants et j’admire ce genre d’initiative.
    Je suis donc prête à câliner.
    Je vis dans le 78.
    Merci de m’indiquer ou je pourrais donner un peu d’amour a l’un de ces nouveaux nés.

  11. Bonjour,

    Je suis une Maman comblée ( née le 20 octobre 1972) de 4 magnifiques Roses (Filles),.
    Je suis née bien avant l’heure (6mois 1kg250 +-) avec le syndrome Avec le syndrome NAS.
    Ceci dit à l’époque pas de programme Calins à ma disposition…
    la bonne vieille methode de Mère Méthadone.
    Malgré tout je n’ai JAMAIS utiluser de drogues et d’alcool durant la période que j’étais enceinte, ni après.
    J’ai allaité mes 4 roses, et par dessus tout j’ai été, je suis et je serais tjs très câline avec elles!
    Ceci dit, j’éprouve un manque énorme jusqu’à aujourd’hui que malgré tout rien ni personne peut combler!
    Je suis aujourd’hui et ce depuis mtn. 5ans devenue Toxicomane (cocaine, alcool et cannabis).
    Probablement que la Mère Méthadone est loin.
    Car quand je lis le paragraphe ou il décrit…
    « Les nouveaux-nés de mère toujours consommatrice d’héroïne en fin de grossesse et au moment de l’accouchement présentent, peu de temps après la naissance, un syndrome de sevrage, associant hyperexcitabilité, hypertonie, troubles digestifs et respiratoires. L’interaction précoce mère-enfant se construira alors bien souvent dans un contexte très difficile, avec une mère peu disponible psychologiquement pour son enfant, souvent culpabilisée et un bébé irritable et difficile à satisfaire (…) Petit poids de naissance, périmètre crânien inférieur à la normale, surmortalité de mort subite du nourrisson, hyperexcitabilité, sont les principaux symptômes mentionnés dans de nombreuses études sur la question. »
    Beaucoup de ces bébés démarrent leur vie sous méthadone. C’est à dire la dose d’amour dont ils ont besoin…
    Conclusion… serait’il possible de finalement, ENFIN combler ce vide? En devenant une calineuse pour ces petits boutchounes fragiles mais FORTS croyez-moi. Une thérapy pour Moi et que du Bonheur pour ce petit Être qui ne demande qu’à vivre et se sentir aimer…. d’autant plus qu’en matière de compréhension on est sur la même longueur d’ondes avec l’avantage que malgré tout j’ai donné la Vie et j’ai été a la hauteur! Voici voilà, mon histoire…. Je Vous Remercie d’avoir pris le temps de me lire. Ps ne faîtes point attention aux éventuelles fautes d’orthographes. Mijn Moedertaal is Nederlands 😉

  12. Pour les enfants prématurés aussi et enfin pour aider toute mère stressée ou débordée ou malade. J’ai eu l’occasion de le faire, venant des 7h chez une maman, lui permettant ainsi de s’occuper d’elle-même et de l’aîné et prendre un bon départ pour la journee… J’ai adore le faire et le referai volontiers!

  13. Bonjour
    je suis simplement une maman qui propose de son temps pour ces bébés car l amour que l on ne reçoit pas on ne pourra jamais le donner et témoigné de ses affections!
    Alors Mères et Pères vous qui savaient ce que sait que d aimer et d être aimé aidons les à devenir des enfants et des adultes aimant et aimé pour être leur ouvrir un avenir plus serein leur donner un geste d amour comme fondation de leur avenir au départ si fragile…

  14. J’aimerais bien bercer et caliner ces touts-petits bébés mais je demeure à Repentigny (Quebec-Canada ). Si jamais, il y a du développement de ce côté, je serais très heureuse de participer à ce beau projet!

  15. moi j’habite Nantes et je suis volontaire
    le CHU ou une de nos cliniques ? avez-vous de l’info à me communiquer ?
    en vous remerciant

  16. Bonjour,
    Je réside à Marne la Vallée (77) et souhaiterais avoir des renseignements afin de faire du bénévolat et câliner les bébés en addiction …
    Merci de me renseigner à ce sujet.
    Belle journée à vous

  17. Bonjour,
    Je réside à Marne la Vallée (77) et souhaiterais avoir des renseignements afin de faire du bénévolat et câliner les bébés en addiction …
    Merci de me renseigner à ce sujet.
    Belle journée à vous

  18. Quelle merveilleuse façon de donner de l’amour à qui en a besoin !
    Je vis en Gironde (33) et j’aimerais tellement pouvoir donner un peu de ma tendresse à ces petits êtres si fragiles qui viennent au monde dans ces conditions déjà tellement difficiles.
    Merci de bien vouloir m’indiquer la marche à suivre.

  19. Comment faire pour venir en aide à ces bébé?
    Je suis retraitée et je peux donner quelques heures par semaine.
    Je vis en banlieue parisienne.
    Merci à vous pour votre aide

  20. Je réside a Quebec…et j’aimerais beaucoup faire du bénévolat à câliner des bébés…j’ai beaucoup , beaucoup d’amour à donner.

  21. A quoi sert votre question à la fin si c’est pour répondre qu’il n’est pas possible d’être volontaire en France. J’apprécie le fait d’informer les gens sur cette problématique mais l’intérêt d’un appel à l’action à la fin d’un article est qu’il puisse être réalisé… dans ce cas précisez directement que ces programmes ne sont pas effectués en France.

  22. oui jai eu 4 enfants ils sont grands mnaintenant . Je suis auxiliaire familiale et sociale. Je serais ravie de faire du benevolat pour ces enfants. Je reside au Quebec appelez moi maman Michelle

  23. Je suis maman de deux enfant et jai encor énormément d’amour a donner
    Je m’ocupe de personne a mon domicile
    Et je connait et sais donner de l’amour aux gens
    Les bebes n’en parlons meme pas!
    J’habite en seine et marne pres de melun
    J’aimerai qu’on me le propose avec grand plaisir
    Je suis libre
    C’est un geste magnifique bravo

  24. Bonjour je vis à Castres dans le Tarn et je serais heureuse aussi d’être volontaire pour câliner ces petits êtres pour leur début de vie …

  25. Bonjour j’habite dans le var et vraiment je trouve cette initiative formidable .
    Je veux bien participer à cette excellente initiative ,

  26. Bonjour
    Merveilleuse initiative
    Accompagnante & Facilitatrice « Bien-Être » énergétique sur Montpellier et alentour, je propose de mon temps pour ces bébés avec bienveillance & Gratitude

  27. Bonjour
    Emue par votre article et étant convaincue des effets magiques du câlin je vous envoie ma candidature.
    J’ai 57 ans et j’ai eu 3 enfants, j’ai reçue une formation en massages bien être.
    Je suis disponible.
    Géraldine Urbain

  28. Je serais heureuse de câliner ces petits anges..étant maman d un petit garçon de 3 ans et demi, je suis convaincu que l on règle énormément d anxiété ou autre problèmes en rassurant et cela commence par le contact physique et la douceur des câlins

  29. Que faire pour réaliser cette magnifique idée en France, quoi ? comment ?
    Merci à ce qui en savent plus de nous indiquer la marche à suivre pour soulager tous les bébés qui en ont besoin.
    J’aimerai m’investir complètement dans ce projet.

  30. J’habite à Montpellier et cela m’intéresse. Pouvez vous me dire où se renseigner pour aider ces bébés et leurs mamans. Merci

  31. bonjour,
    Apporter aux nouveaux nés, le confort d’une présence,des bras câlins et aimants, de l’amour…
    Moi je dis OUI!!!
    Je suis de BXL, je commence tout de suite. Ok?
    Sonia

  32. Bonjour je suis de Bordeaux et je suis très disponible durant la journée et pouvoir apporter un peu d’ Amour de tendresse et de câlins à ces petits boutchous qui commencent leur vie d’ une façon si difficile, être la pour eux et leur prêter mes bras et mon cœur pour soulager un peu leur souffrance et leur manque affectif …J’ y mettrai toute mes forces et tout mon coeur merci de me dire si ce genre de chose peut être possible à Bordeaux….Merci de votre réponse que J’ attends avec impatience……

  33. Bonsoir, j ‘ habité Dunkerque et si ce programme existe dans ma ville, j aimerais beaucoup donner de mon temps pour câliner ces bebes

  34. Je pratique ces gestes en faisant tous les ans 4 semaines de bénévolat au Sénégal dans une pouponnière à Dakar, pour des petits de moins d’un an… c’est très dur de repartir mais quel bonheur lorsqu’ ils s’endorment contre vous dans les bras, quel bonheur de les calmer et les rassurer en les faisant…..je suis donc bien sûr volontaire dans la région toulousaine….

    1. Désolée j’ai validé trop vite….
      « Quel bonheur de les calmer, les rassurer, les voir détendus et les sentir s’endormir en les bercant… »

    2. Bonjour Ghislaine 🙂
      Pourriez-vous me donner un lien, une adresse, une page FB peut-être pour le bénévolat au Sénégal s’il vous plait … J’habite en Belgique
      Merci d’avance

  35. Quel bonheur de pouvoir caresser, câliner, lui donner de l’amour 💕 pour qu’il trouve la force de se battre !!! Mais je doute +++que sur AURILLAC 15000 Il existe ce type de bénévolat ???????

  36. J aime tres fort les bébés….j ai moi meme l immense chance d etre maman de 4 filles …..grandes aujourd hui ….je suis tout a fait motivée , disponible , sensibilisée dans tout mon etre , pour caliner , apporter ma contribution de bienveillance , de tendresse , a des petits bébés en souffrance …..J habite ds le sud ouest a Castres ds le TARN , non loin de Toulouse par exemple …..et je vous poropse mon aide …..de tout coeur …
    Tres cordialement …..

  37. Bonjour
    J’habite toulouse
    Je voudrai contribuer et pourrait donner du temps chaque semaine.
    Pourriez vous me communiquer la marche à suivre
    Voici mon email
    Bien cordialement

  38. Bonjour je dispo pour aller pouponner. J ai 2 garçons de 19 et 21 ans, bientôt 60 ans et heureuse de pour donner à d autres ce que j ai eu le plaisir de donner aux miens.
    J habite près de Pau.
    Bien coeurdialement.

  39. Je suis maman deux enfants 20ans et 14 ans cette initiative m’intéresse faisant parti d’une association caritative au profit d enfants malade,câliner des bébés serais un plus à mon engagement dans le domaine du bénévolat. PEACE
    Je suis dans ma région parisienne département de l Essonne

  40. Je suis convaincue , moi même j’oeuvre Par mon travail auprès des «  dépendants aux opioids » terme moins stigmatisant que TOXICOMANES… et je rencontre les unités KANGOUROUS, à Rouen ..
    je souhaiterais pouvoir participer à cette action .. mais cela n’existe pas par chez nous !!!

  41. Bonjour. Je suis asem depuis 15 ans dans une école classé zep++ et j ai une classe passerelle avec des enfants de 2 ans 1/2.
    Je doit confirmer que les câlins ont une très importance dans ces classes donc je serai prête à donner de mon temps pour des enfants qui ont besoin se beaucoup de câlins et j habite à lyon. Merci

  42. Bonjour,
    J’habite à Beaune en Côte d’Or (21).
    Je suis disponible …
    Merci de me faire savoir si vous avez besoin de moi, serais un plaisir.
    Christ

  43. Je suis 100% pour et participerais volontiers mais je réside au Québec Montréal j’espère que la Canada développera un programme identique au votre. Je serai disponible de plusieurs façons. merci de vous impliquez

  44. Bonjour je viens Strasbourg je serai volontairement partante pour donne du temps a ces enfants. Je suis Auxiliaire de puériculture .

  45. J ai du temps de libre et serais plus que ravie de pouvoir câliner ces enfants. J’habite Toulon.
    Y a t il un tel service en Paca ?

  46. Bonjour je viens de voir votre documentaire .Pourriez-vous me dire si il existe la meme chose en region liégeoise?
    Je suis educatrice dans la ide à la jeunesse et ai aussi diplome d aspirante en nursing et puericulture

    D avance merci

    Sylvie

  47. Oui oui oui j’ai tant d’amour à offrir pour soulager ces petits anges !! 🥰🥰🥰🥰🥰 Je suis toute disponible pour eux. Je navigue entre le Gard (Le Vigan’ Nîmes) et le Vaucluse (Carpentras, Orange, Avignon)

  48. Oui mais mais…est-ce que cela se fait à Québec? J’aimerais tellement câliner ces bébés.
    Bonne journée à toutes les câlineux, câlineuses existantes et futures!

  49. Je suis intéressée pour suivre ce programme et pouvoir ainsi aider et câliner ces petitous. Je suis à Cahors mais je peux me déplacer dans un rayon de 80 km.

  50. Bonjour,
    Existe-t-il un service pour câlinssss à Perpignan.
    Ayant été famille d’accueil, je suis très intéressée.
    Dany

  51. Desolee de voir le mal mais jespere quil y a un dispositif de surveillance au cas où certains volontaires seraient mal attentionnés, genre les pédophiles qui se retrouvent quasiment toujours dans les milieux ou des enfants ont besoin d’un environnement sains.. sinon c’est géniale davoir mis ça en place, il faut que ça se fasse partout !

  52. Bonjour,

    je suis intéressée pour être bénévole, j’habite à Ivry-sur-seine. Je voudrais savoir si il existe dans paris, si oui, peux je avoir les coordonnées? svp

    bien cordialement
    sonia.L

  53. Bonsoir,

    Je suis du Tarn dans le 81et je souhaiterai savoir si il y a des établissements près de chez moi qui auraient besoins de bras câlins et réconfortants pour ces petits bambins.
    Ou alors est ce qu’il y aurait des associations ou des personnes qui souhaiteraient monter une association pour commencer cette démarche dans notre pays.

  54. Bonsoir,
    Je suis de vendargues dans l’herault et je souhaiterai savoir si il y a des établissements près de chez moi qui aurait besoin de benevoles pour réconforter ces petits bébés.
    Ou alors est ce qu’il y aurait des associations ou des personnes qui pourrait me renseigner pour commencer cette démarche merci à vous.

    Répondre ↓

  55. Bonjour je suis sage-femme et donc persuadée du bienfait des câlins pour les nouveau-nés!!!! Bientôt en retraite je suis prête à dispenser de la calinothérapie sans modération!!!

  56. J’habite Blangy-sur-Bresle (76340) et je serais très heureuse d’être bénévole câline pour les nourissons.
    Connaissez-vous des établissements soit sur Rouen, Neufchatel-en-bray, Abbeville, Amiens, Berck-sur-mer, Montreuil-sur-mer ?
    J’ai déjà entendu parler de cela aux Etats-Unis mais je ne sais où l’on s’adresse en France?

    Je suis aide médico-psychologique, énergéticienne et je serais très intéressée.
    Où s’adresser pour faire la démarche d’inscription?
    Merci.

  57. J’habite BAYONNE (64100).
    Je suis disponible pour m’ocupper de ces bébés ainsi que de prématurés pour le peau à peau.
    Merci de me contacter si lieu convient.
    Cordialement

  58. Je me porte volontaire. 61 ans. Maman et nouvellement grand-mère d’une petite LILOU de 6 mois. J’habite Concarneau. Je crois en la calinotherapie!!! Contactez-moi ou donnez moi une adresse de contact. Merci à vous!!!

  59. Bonsoir, j aimerais beaucoup mais vraiment beaucoup devenir « câlineuse » je suis maman et mamie.tous les enfants devraient pouvoir connaître ce sentiment de douceur, d amour de confiance et de lâcher prise.
    J’habite sur Montpellier et j aimerais savoir si il y a des établissements qui ont recours à cette méthode.
    Très cordialement, Murielle.

  60. « Bonjour, j’habite à côté de Bourg en Bresse, je voudrais savoir si un service existe dans la région. Je suis partante pour m »impliquée en tant que bénévole auprès des nourrissons en souffrance ».

    M.C B

  61. Bonjour,
    De la tendresse, de la douceur, des câlins, à donner à ces petits bouts pour les aider à commencer leur vie  » le plus sereinement possible »
    Je serais ravie de faire partie de cette communauté de bénévoles pour câliner ces bébés.

  62. En attente de modération
    Bonjour,
    De la tendresse, de la douceur, des câlins, à donner à ces petits bouts pour les aider à commencer leur vie » le plus sereinement possible »
    Je serais ravie de faire partie de cette communauté de bénévoles pour câliner ces bébés.
    Paris, proche banlieue

  63. Bonjour j habite à côté de Montpellier et je souhaiterais vivement être bénévoles pour cette merveilleuse démarche envers ses nouveaux nés. Pourriez vous m informez où je dois m adresser.
    Merci pour votre retour.
    Bien cordialement
    Joëlle

  64. Bonjour
    J’habite dans la Sarthe.
    Pourriez vous me donner la marche à suivre pour pouvoir câliner ces bébés en manque d affection.
    Merci

  65. Bonjour je souhaiterai offrir de mon temps à c’est petits etres innocents qui ont besoin d amour
    Je suis maman. De 2 enfants et pour moi un enfant ne soit jamais manquer d amour de partage et de douceur
    Y a t il ce genre de bénévolats sur Paris

  66. Bonjour, je suis de La Valette Du Var, à côté de l’hôpital de Ste Musse, si ce service existe, je suis volontaire. Avec grand plaisir

  67. Bonjour,

    Je suis à Lyon et je serai plus que ravie de participer si une telle structure existe à Lyon et environs.

    Merci beaucoup,

    Zmorda

  68. Bonjour,
    Je suis complètement disposée à donner de mon temps pour ces étoiles et à partager avec eux des moments de douceur et sérénité.
    Je propose aux volontaires que nous puissions nous organiser entre nous par région et/ou par département.
    Mon adresse mail: ancakouakou@gmail.com

  69. Un groupe dans la ville de Québec Canada , nous serions les premier à s’inscrire comme papy et mamy.
    Comment le mettre sur pied afin d’aider les hôpitaux de notre régions.

  70. Actuellement assistante maternelle passionnée par mon métier.
    Dans un an je compte faire du bénévolat pourriez vous me donner la marche à suivre pour pouvoir câliner des bébés.
    J habite en Sarthe
    Je vous en remercie

  71. l’amour soigne tellement bien !!!!! j’en ai plein à donner à ces petits bouts de vie !!!! je suis disponible pour en offrir tout plein , je tourne dans le vaucluse, le gard et l’hérault

  72. Bonjour….j’aimerais faire partie du programme ..câliner un nourrisson. Pourriez voys le dire s’il y a quelque chose de Fait Sur Paris Et Sa region? Je suis disponible Et offre mon temps Pour çe bénévolat….hors norme. Merci

  73. Bonjour, j’aimeraIs être bénévole pour donmer de l’amour à ces ptits anges. Est-ce possible ? Je suis à Québec.
    Merci à l’avance de me répondre

  74. Bonjour
    J’ai perdu mon emploi l’année dernière et je voudrais me rendre utile pour aider tous ces enfants qui ont besoin de câlin je suis disponible pour leur apporter tous l’amour qu’ils ont besoin ,je suis domicilié dans le Tarn et Garonne
    Cordialement Mme dereuck

  75. J’ai déjà fait une offre de mes services mais ça n’aboutit nulle part….!!!
    Mon offre tient toujours…
    J’habite Grenoble….Si vous êtes au courant de la marche à suivre ce serait avec plaisir que j’en prendrais connaissance…
    Merci
    Sylvia

  76. je suis maman et grand mere j ai 55 ans rien de special a faire mais j adorre les enfants et les bebe desolee pour les fautes mais jaimerais savoir si cela eciste en belgique et surtout sur charlerois merci

  77. Bonjour,

    Savez-vous où en Suisse nous pouvons être bénévole pour les Bébés? S’il vous plaît ? C’est ce que je recherches depuis un moment. Merci

  78. je suis en recherche d’emploi et je voudrais me rendre utile, je suis tomber sur votre page est j’aimerais avoir si à strasbourg ou ds les environs il y a un centre pour les enfants toxicomane est pour leurs donner de l’amour. mlle ruschj

  79. Je suis née d’une maman toxicomane et on est pas des bb toxicomanes on est des bb nés avec une dépendance ou un sevrage aux narcotiques il ne faut pas confondre!

  80. Bonjour
    Je désire être volontaire pour câliner des bébés , je suis mamie de 2 magnifiques petites filles .
    J`ai beaucoup d`amour et câlins a donner . Je suis de Québec.
    Et attend une réponse de votre part. Merci
    A bientôt .
    Amicalement Martine

  81. Bonjour,
    J’habite dans l’Ain et j’aimer Savoir si il existe un service similaire dans l’Ain ou la haute Savoie ?
    Merci d’avance

  82. Bonjour! Je suis de Montréal et j’aimerais savoir à quel endroit m’adresser afin de devenir CÂLINEUSE à mon tour car j’ai toujours ce bénévolat très gratifiant!

  83. Bonsoir,
    Je viens seulement de prendre connaissance de votre site.
    Je vis sur Méry sur Oise ( 95).
    S’il y a des besoins, aux alentours, vous pouvez me contacter.

    Cordialement,

    Magalie

  84. Ce qui me dérange un peu dans ce genre d’article, c’est que nous ne parlons pas des effets et conséquences, physiques, physiologiques et psycho-somatiques du père chez les bébés toxicomanes. À moins que le père ne soit pas toxicomane, ses fluides toxiques sont aussi un facteur de dépendance et chez la femme non-toxicomane et toxicomane, comme chez son nourrisson. Une drogue en soi déchargée dans les corps des partenaires sexuelles et dans le fruit de leurs ébats.

  85. J habite sur la region de Sete ‘caliber de bébés bénévole m ‘intéresse , j’ai un véhicule je pourrais me déplacer , pouvez vous me donner la possibilité de vous joindre pour cela . Cordialement Chantale

  86. e, Monsieur, rtje serai heureuse de pouvoir donner de l’amour, de l’affection, de l’attention aux bébés en manque de l’indispensable à leur construction Je suis maman de deux jeunes femmes et grand-mère de deux petits enfants qui vivent dans le sud.

  87. Bonjour je vis dans le morbihan et j’aimerais savoir s’il y a des hôpitaux autour de moi qui sont en demande de bénévoles pour s’occuper et câliner des bébés! J’adore trop les bébés et si je peux être utile pour ces petits bouts qui n’ont rien demandé ça serait avec grand plaisir!! Merci de vos réponses.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *