Les premiers symptômes du cancer du poumon qui doivent alarmer

cancer du poumon

Les premiers symptômes du cancer du poumon qui doivent alarmer

 

Le cancer du poumon touche plus plus d’un million de personnes chaque année dans le monde. Avec plus de 40.000 nouveaux cas chaque année en France et plus de 30.000 décès, ce cancer fait partie des cancers les plus fréquents et les plus meurtriers.

Il touche majoritairement les hommes mais augmente de façon inquiétante chez les femmes. En cause : le tabac, dans plus de 80% des cas. Du fait de l’évolution de la consommation de tabac, en diminution chez l’homme mais en augmentation chez la femme, la mortalité due à ce cancer s’infléchit depuis les années 90 chez l’homme, mais progresse chez la femme.

Parmi toutes les tumeurs cancéreuses qui existent, celle des poumons est probablement la plus répandue, notamment aux Etats-Unis où 30% des cas de cancers archivés sont des cancers du poumon.Le tabagisme demeure la cause principale de ce cancer.

D’autres facteurs peuvent aussi être des causes d’apparition du cancer du poumon telles que d’éventuelles prédispositions génétiques à cette maladie ou un environnement propice, cela dit, il n’est jamais trop tard pour identifier une tumeur cancéreuse des poumons.Les premiers stades du développement du cancer du poumon fait apparaître quelques symptômes identifiables que vous ne devez pas ignorer:

Une toux chronique et incessante :

Le fait de tousser pendant des semaines sans que cela soit lié à un rhume ou à une bronchite, il est impératif de consulter un spécialiste. Cela peut être juste une allergie mais l’avis de votre médecin est plus que nécessaire pour trancher.

Un essoufflement :

Si vous ressentez des problèmes d’essoufflement sans que vous ayez des problèmes cardiaques ou pulmonaires, cela pourrait s’agir des premiers signes d’un cancer des poumons. Consultez votre médecin pour éliminer le doute.

Des douleurs pulmonaires :

Les douleurs atroces ressenties au niveau du thorax, du dos ou des épaules peuvent être liés à un cancer des poumons en plein développement. Si vous n’avez aucun antécédent cardiaque ou psychologique, la raison est forcément pulmonaire.

Une perte de poids subite :

Dans chaque cas de cancer, la perte de poids est un indicateur clef, notamment dans le cas du cancer des poumons quand il est accompagné d’une toux, d’essoufflement ou de douleurs à la poitrine.

Si vous détectez ces symptômes, ne paniquez surtout pas et allez voir un médecin spécialiste car il est possible de guérir un cancer des poumons.

Note

Les informations contenues dans cette fiche vous sont fournies à titre informatif seulement et vous permettront de poser des questions éclairées à votre médecin. En aucun cas, elles ne peuvent remplacer l’avis d’un professionnel de la santé. Notre équipe met tout en oeuvre pour vous fournir de l’information de qualité. Toutefois, Sain et Naturel ne saurait être tenu responsable si le contenu d’une fiche s’avérait incomplet ou désuet. Nous vous rappelons qu’il est fortement recommandé de consulter un médecin si vous croyez souffrir d’un problème de santé.

Un commentaire à propos de “Les premiers symptômes du cancer du poumon qui doivent alarmer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*