Le 17 Avril 2018. Image crédit : Pixabay

Ce n’est pas parce qu’on ne parle plus à quelqu’un qu’il ne compte plus

Nous connaissons tous des échecs au cours de notre vie, c’est inévitable. Ce sont des choses qui arrivent à tout le monde.

Une relation qui s’est mal terminée. Une rupture avec un partenaire. Une dispute avec un très bon ami. Une grande amitié qui prend fin. Même si de telles choses arrivent constamment, à tout le monde, elles provoquent une douleur qui est insupportable.

Cependant, ce n’est pas parce que cela s’est passé que les deux personnes ne s’aiment plus. Ce n’est pas parce que deux personnes choisissent de mettre fin à leur relation, qu’il n’y a plus d’amour en elles. Et, ce n’est pas parce que les amis et les membres de la famille se sont séparés, qu’il y a de la haine entre eux.

Peut-être que tu as rompu avec moi. Peut-être que j’ai rompu avec toi. Mais, celui qui a rompu est sans importance. Je ne te détesterai pas. Je ne garderai pas de rancoeur dans mon cœur.

Peut-être que je t’ai aimé, mais que tu ne m’aimais pas en retour.

Est-ce seulement ta faute?

Devrais-je t’en vouloir pour cela pour toujours?

Devrais-je te blâmer?

Non! Tu n’es pas responsable de ce que tu ressens.

Cependant, avec les ruptures entraînent un manque de communication. Pour moi, je choisis généralement de mettre un terme à la communication avec quiconque ne fait pas partie de ma vie. Et, c’est valable avec des amis et des anciens partenaires. L’histoire de la rupture n’a pas d’importance.

J’ai appris que je ne peux pas parler et communiquer avec des personnes qui ont joué un rôle important dans ma vie. Je ne perds plus mon temps avec des gens qui ne sont pas importants pour moi. Je ne gaspille plus mon énergie avec les gens qui ne font pas partie de moi.

Cependant, cela ne signifie pas que ça n’a aucune importance pour moi.

Cela ne signifie pas que l’amour n’est pas vivant. Cela ne veut pas dire que s’ils avaient besoin de moi, je ne leur donnerais pas mon aide.

Ce n’est pas parce qu’un livre est définitivement fermé que cela signifie que l’histoire à l’intérieur n’était pas belle ou magique. Pourtant, je ne peux pas garder cette histoire ouverte. Je ne peux pas continuer à la relire pour que la même chose se reproduise.

Ce qui est fait est fait. Ce qui est arrivé est arrivé, et il n’y a pas de retour en arrière possible. Peut-être que c’était génial. Peut-être que non. Mais, je ne peux pas continuer à ouvrir les vieilles blessures.

La relation a pris fin pour une raison. Il y a une raison pour laquelle l’un ou l’autre est parti. Il y a une raison pour laquelle l’autre personne n’est plus présente. Mais ce n’est pas pour autant que cela n’a plus d’importance pour moi, il restera toujours un peu d’amour au fond de mon cœur.

Ce n’est pas parce qu’on ne parle plus à quelqu’un qu’il ne compte plus
3 (60%) 2 vote[s]