Ces trains qui ne passent qu’une seule fois

Image crédit : Pixabay

Ces trains qui ne passent qu’une seule fois

Par Jackie B. Hamilton

Je regardais les lilas en fleurs ce week-end et j’étais surprise de constater à quel point ma cour est passée de l’hiver au printemps, et ce, en l’espace d’à peine un mois.

Heureusement, la nature est là pour nous rappeler à quel point le temps passe vite et aussi pour nous faire comprendre que ce qui est là ne reviendra probablement jamais.  Du moins, pas tout à fait sous la même forme.

Tous ces désirs qui sommeillent en nous

Je ne suis certainement pas la seule à nourrir des désirs qui n’ont pas encore éclos.  À avoir des projets qui restent sur la table à dessin.  À rêver d’activités qui ne prennent forme que dans ma tête.

Hé oui, je suis un peu nostalgique aujourd’hui.  C’est peut-être le printemps, le responsable.  Lui qui arrive avec ses couleurs et ses odeurs et nous donne tous envie de vivre notre vie à cent à l’heure alors que nous sommes encore un peu engourdis car nous sortons d’un hiver qui nous a rendus casaniers et pantouflards.

Les rendez-vous manqués

Si la nature me rappelle à quel point le temps est important, j’utilise souvent l’image du train pour parler de ces occasions, de ces opportunités qui se présentent dans nos vies et qui, souvent, demandent à ce que nous prenions une décision rapide.

Je trouve que le train représente bien toutes ces circonstances qui se placent sur notre route et qui prennent souvent la forme d’un projet ou d’une rencontre amicale ou romantique.  

Quand on y regarde de plus près, nous assistons constamment au spectacle de ces trains qui arrivent et de ces trains qui repartent.  Parfois, nous acceptons de sauter dans l’un d’eux, mais, la plupart du temps, nous restons sur le quai à les regarder s’en retourner là d’où ils viennent.  

Non pas sans une pointe de regret parce que nous savons trop bien combien notre vie rêve et aurait besoin d’un peu plus de mouvement.  Si seulement nous avions un peu de courage…

Mais le train n’a pas le temps d’attendre après toutes nos réflexions et nos questionnements.  Il entre en gare pour un certain temps et se doit de poursuivre sa route par la suite, avec ou sans nous.

Si nous sommes un peu chanceux, possible qu’il repasse un jour.  Mais possible que non aussi.  Et c’est très bien qu’il en soit ainsi car ce que le train essaie de nous dire en réalité, c’est que la vie, ça se vit maintenant.  

C’est maintenant qu’il faut embarquer dans le train.  Peu importe si nous réalisons plus tard que nous nous sommes trompés, il y a aura toujours une gare, plus loin, où nous pourrons descendre et d’autres trains qui nous proposeront de nouvelles destinations.

L’important, c’est de ne jamais passer à côté de ce qui nous fait envie et de profiter du trajet au maximum.  Chaque train est un rendez-vous que la vie nous propose afin de nous amener à véritablement expérimenter qui nous sommes.

Jackie B. Hamilton est auteure et blogueuse en éveil de conscience. On retrouve, dans sa bibliographie, L’enfant invisible (se donner le droit d’exister)Qui sommes-nous sans nos blessures (Comprendre et gérer intelligemment ses émotions)La philosophie du let it be (Parce que le bonheur n’a pas à être compliqué)Du moi actuel au moi rêvé (Devenir ce que l’on désire être) et le Carnet de route pour manifester l’inattendu. Visitez jackiebhamilton.com. Suivez-la sur FacebookTwitterInstagram et Pinteres

A propos de Jackie B. Hamilton

Éveil de conscience Le livre de Jackie B. Hamilton : Qui sommes-nous sans nos blessures, Collection bouée de secours Jackie B. Hamilton est auteure et blogueuse en éveil de conscience. On retrouve, dans sa bibliographie, L’enfant invisible (se donner le droit d’exister), Qui sommes-nous sans nos blessures (Comprendre et gérer intelligemment ses émotions), La philosophie du let it be (Parce que le bonheur n’a pas à être compliqué), Du moi actuel au moi rêvé (Devenir ce que l’on désire être) et le Carnet de route pour manifester l’inattendu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*