l'éléphant

Cet éléphant pleure après avoir été libéré de 50 ans de captivité

Il s’appelle Raju, c’est un éléphant d’Asie. Il vivait en Inde, où il était retenu captif dans des conditions affreuses par des braconniers, pendant plus d’une cinquantaine d’années. Pour survivre, il était contraint de se nourrir avec des déchets laissés par les touristes, et parfois même de manger des bouts de plastique ou de papier pour remplir un peu son estomac…

Il était battu par ses bourreaux, et restait enchaîné en permanence dans des fers à pointes qui le blessaient et le privaient de tout espoir de fuite.

raju30

Heureusement, après toutes ces années de torture et de sévices, Raju a été secouru au terme d’une courageuse opération pour le sauver.C’est aux alentours de minuit, dans les environs d’Uttar Pradesh que les activistes de l’association Wildlife SOS ont libéré Raju ce qui a ému l’éléphant au point de le faire…pleurer.

Voici une photo de l’éléphant, en larmes alors qu’il venait tout juste d’être sauvé….

éléphant pleure

Cet éléphant pleure après avoir été libéré de 50 ans de captivité

elephant2

En fait, l’hippocampe est très développée chez les éléphants. Ces majestueuses créatures sont non seulement très intelligentes, mais sont également profondément sensibles. Ils sont capables d’exprimer des sentiments comparables à ceux de l’Homme, comme la sensation de regret, la conscience de soi… Les centres nerveux liés au souvenir, à la mémoire et au langage sont également très développés.

éléphant pleure

Cet éléphant pleure après 50 ans de captivité

Même en sachant cela, les membres de l’équipe de secours ont déclaré avoir été abasourdis de voir l’éléphant pleurer. « C’etait un moment terriblement émouvant, pour nous tous. Nous savions au fond de nos cœurs qu’il réalisait qu’il était enfin libéré de ses tortionnaires »éléphant pleure


Selon la porte parole de Wildlife SOS, Raju aurait été victime du braconnage d’éléphants alors qu’il était encore qu’un éléphanteau, ce qui est encore monnaie courante dans certaines parties du globe.

« Les mères crient et appellent leur bébé pendant des jours et des jours après qu’ils leurs aient été enlevés — ce genre de trafic est véritablement écœurant . »

Ci dessous, Raju sain et sauf après avoir été libéré.

L’association avait lancé une récolte de don visant les 10,000£ pour aider à réintégrer Raju à une existence normale.

Un éléphant pleure source : https://www.wildlifesos.org/blog/rajus-journey-freedom-photo-journal