chirurgien est une femme

Si votre chirurgien est une femme, le risque de complications suivant le premier mois de l’opération serait moins élevé

Le 24 Novembre 2017. Image crédit : Pixabay

Si votre chirurgien est une femme, le risque de complications suivant le premier mois de l’opération serait moins élevé

Le fait qu’il y ait plus de femmes chirurgiennes aujourd’hui qu’il y a 50 ans n’est pas seulement une bonne nouvelle pour l’égalité. C’est également une bonne nouvelle pour toute personne qui a besoin d’une intervention chirurgicale car une étude récente a constaté que les patients de chirurgiens femmes ont un risque de mortalité et de complications moins important le premier mois suivant son opération.

L’étude a été réalisée par des chercheurs de l’Université de Toronto et a étudié plus de 100 000 patients ayant subi une opération chirurgicale entre 2007 et 2015. Ils ont commencé par jumeler les patients selon le type de chirurgie, l’âge, le revenu et le genre. Ensuite, ils ont jumelé les chirurgiens en fonction de l’expérience, de l’âge et de l’hôpital. En fin de compte, la seule variable entre ces patients était le genre de leur chirurgien.

Si votre chirurgien est une femme résultats de la recherche :

Les résultats de cette étude ont donné des résultats surprenants, en particulier lorsque l’on considère le nombre de personnes qui préfèrent les chirurgiens masculins, au point qu’un homme a même refusé de subir une intervention chirurgicale lorsqu’il a découvert que l’anesthésiologiste était une femme. Malgré ce préjugé contre les femmes médecins, les patients étudiés avaient 12% moins de risque de mourir dans les 30 jours suivant leur intervention si leur chirurgien était une femme.

Bien que les chiffres ne soient pas statistiquement significatifs pour indiquer une différence nette, on a également constaté que les patients dont les chirurgiens étaient des femmes étaient moins susceptibles d’être réadmis à l’hôpital durant les 30 premiers jours suivant leur intervention et avait moins de complications.

Le Dr Raj Satkunasivam, chercheur principal de l’étude, croit que cette différence étonnamment significative pourrait être dans la façon dont les femmes prennent soin de leurs patients. Cependant, des recherches plus approfondies sont nécessaires pour déterminer de manière concluante ce qui fait une telle différence entre les résultats des patients de chirurgiens hommes et femmes.

On pense que les femmes suivent les lignes directrices de soins avec plus d’attention, sont plus centrées sur le patient et ont tendance à avoir une meilleure communication que leurs homologues masculins. Ces différences fondamentales peuvent jouer un rôle dans le résultat de ces patients, car ils permettent au chirurgien d’être conscient des petits problèmes qu’ils peuvent résoudre avant qu’ils ne deviennent des problèmes plus importants.

Ce qui est évident, c’est que les hommes et les femmes ont des façons différentes de pratiquer la médecine, même s’ils ont appris dans les mêmes institutions. D’autres recherches sont nécessaires pour savoir s’il y a une différence dans la façon dont un homme et une femme apprennent et développent des compétences qui pourraient également jouer un rôle dans les résultats des opérations chirurgicales.

Bien que cette étude aide certainement à lutter contre le préjugé selon lequel les femmes chirurgiennes sont inférieures aux chirurgiens hommes, cela ne garantit pas que le choix d’une chirurgienne apportera un résultat positif à la suite d’une intervention chirurgicale. Il y d’autres facteurs qui déterminent le résultat de l’opération chirurgicale, dont l’âge et le genre du patient et l’âge et l’expérience du chirurgien.

Ceux qui ont une opération chirurgicale à venir peuvent être assurés qu’ils n’ont pas besoin de se préoccuper de l’issue de leur opération s’ils ont une femme qui l’exécute, et pourraient même avoir moins de complications par la suite.

Si votre chirurgien est une femme Voir l’étude ://www.bmj.com/content/359/bmj.j4366