Comment nourrir les oiseaux en hiver sans que cela soit dangereux pour eux

nourrir les oiseaux en hiver
Image crédit : Depositphotos

Souvent, nous nourrissons les oiseaux pendant l’hiver, car nous savons ils ont du mal à trouver de quoi se nourrir dans la nature. Croyant bien faire, nous leur donnons parfois ce que nous avons sous la main, comme des miettes de pain ou des gâteaux. Cependant, il faut faire attention à ne pas leur donner n’importe quoi car certains aliments sont très mauvais pour leur santé.

Avec l’arrivée du grand froid, les oiseaux se font de plus en plus rares, et c’est à cette période de l’année qu’ils ont le plus besoin de nous. Pour les aider à passer l’hiver, voici ce que nous pouvons tous faire pour les aider.

Le 12 novembre dernier, la Ligue de Protection des Oiseaux (LPO) a partagé plusieurs conseils simples et utiles pour aider les oiseaux sans leur nuire pendant l’hiver, car la nourriture se fait particulièrement rare à cette période.

Tout d’abord, il faut installer une mangeoire en hauteur afin de protéger les oiseaux des prédateurs et y mettre de la nourriture, mais pas n’importe laquelle.

nourrir les oiseaux en hiver
Image crédit : Depositphotos

Par exemple, vous pouvez mettre :

  • Graines de tournesol natures non grillées et non striées qui sont plus riches en lipides
  • Cacahuètes, amandes, noix, noisettes et maïs concassés (toujours natures)
  • Graines de millet ou d’avoine
  • Fruits décomposés (pomme, poire, raisin)
  • Mélanges de graines avec 1/3 de tournesol noir, de cacahuètes et de maïs concassé
  • Pain de graisse végétale simple
  • Pain de graisse végétale mélangé avec des graines, fruits rouges ou insectes

Néanmoins, certains aliments sont à bannir, comme le lait et le pain.
La LPO déclare :

« Attention ! Ne donnez jamais de lait aux oiseaux : ils ne peuvent pas le digérer et celui-ci peut être responsable de troubles digestifs mortels. »
Bannissez aussi le pain, comme l’explique Adrien Corsi, de la LPO de Clermont-Ferrand:

« La mie gonfle et devient collante. Elle perturbe la digestion des oiseaux qui pensent, à tort, être assez nourris. »

La nourriture industrielle est également à éviter pour les oiseaux :

« Ce sont des produits qui peuvent contenir des déchets issus de l’industrie agro-alimentaire. Il peut également y avoir de l’huile de palme. Tous ces produits sont mauvais pour nos amis et finissent par graisser leur plumage. Leurs plumes ne deviennent plus étanches et ils attrapent froid très vite en hiver. »

Frédérique dumont

C’est très probablement mon père qui m’a transmis cette passion que j’essaierai moi-même de transmettre à mes enfants. Dès que j’ai un peu de temps, je profite de l’occasion pour aller observer la nature et les animaux. Par ailleurs, je m’intéresse également à tout ce qui touche la santé et les remèdes de près ou de loin, je suis fasciné par toutes les méthodes d’investigation, vérifiables et reproductibles ayant pour but de produire des connaissances. J’ai donc décidé de rédiger des articles qui touchent à ces domaines. J’espère pouvoir vous transmettre un peu de mon savoir et de mes connaissances.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *