Comment nourrir les oiseaux en hiver

nourrir les oiseaux en hiver
Comment nourrir les oiseaux en hiver

Le 20 décembre 2017. Image crédit : Pixabay

Comment nourrir les oiseaux en hiver

Pourquoi les nourrir ?

Pour les oiseaux présents sur notre territoire, l’hiver est la saison la plus meurtrière. Pourtant, ils craignent moins le froid que le manque de nourriture, nécessaire pour affronter les basses températures.

En hiver, la mésange peut perdre 10 % de son poids en une seule nuit ! On comprend alors pourquoi, durant cette saison, les oiseaux consacrent la quasi- totalité de la journée à rechercher la nourriture qui leur permettra de résister au froid !

Or, c’est précisément à cette époque que les aliments font le plus défaut. En effet, larves d’insectes, baies, graines deviennent rares et la neige, le gel rendent encore plus difficile la recherche de nourriture. Les jours plus courts laissent moins de temps pour trouver sa ration quotidienne.

A ces difficultés s’ajoutent les destructions, par l’homme, de leurs milieux de vie. Nous pouvons donc les aider en leur fournissant une nourriture d’appoint.

Mais attention, une aide maladroite peut causer du tort aux populations ailées et il ne faut pas le faire le reste de l’année : il faut les laisser retrouver leur nourriture habituelle et se débrouiller seuls…

Il faut aussi savoir que si le temps est humide et doux, cela favorise le risque d’épidémies entre oiseaux…et qu’il vaut mieux leur donner des graines « bio » pour ne pas intoxiquer leur organisme.

C’est pourquoi, vous trouverez à l’aide de cette fiche quelques conseils nécessaires à la réussite de cette entreprise.

Où déposer la nourriture ?

Le mieux est d’installer des mangeoires en hauteur, sur un poteau ou dans un arbre, toujours hors de portée des prédateurs (des chats par exemple), et dans des endroits découverts pour que les oiseaux ne soient pas attaqués par surprise.

En hiver, la mésange peut perdre 10 % de son poids en une seule nuit ! On comprend alors pourquoi, durant cette saison, les oiseaux consacrent la quasi- totalité de la journée à rechercher la nourriture qui leur permettra de résister au froid !

Pourquoi les nourrir ?

Comment les nourrir ?

Fixez-les à l’abri pour éviter que les oiseaux soient trop mouillés par temps de grandes pluies. Par exemple, sous le bord du toit.

Ne mettez jamais la nourriture en trop grande quantité, les graines s’humidifieraient et seraient impropres à la consommation.

Il est important d’alimenter quotidiennement les mangeoires, et de nettoyer souvent les points de nourrissage pour éviter les risques de contamination et d’épidémie.

Pensez donc à disposer les mangeoires dans des lieux faciles d’accès, des endroits dégagés avec une haie à proximité qui permettra aux oiseaux de se poser avant ou après s’être nourris…

Quels ravitaillement pour quel oiseaux ?

Les merles et les grives préfèreront les pommes et poires –surtout pourries- posées sur le sol.

Les pics aimeront le suif que vous aurez fait fondre puis durcir dans un bol, avant de le démouler et de le poser sur un piquet ou au bout d’une branche, loin des habitations !

Les mésanges apprécieront les pains de graisse à base de suif ou de graisse végétale fondue puis re-durcie dans un pot de yaourt (ne pas oublier de mettre une ficelle ou un rameau de pin, sapin ou épicéa afin de faire une attache pour le pain de graisse).
Les cacahuètes enfilées régaleront aussi les mésanges.

Le rouge-gorge viendra se servir des graines tombées sur le sol.

Les rapaces quant à eux seront friands d’abats de boucherie, qu’il faudra leur déposer non loin de leurs perchoirs habituels…

Vous pouvez ramasser à la fin de l’été des graines de ces plantes sauvages que vous distribuerez dans vos mangeoires après les avoir fait bien sécher :

– le plantain
– l’oseille sauvage
– la carotte sauvage
– les fruits de la gesse, du radis sauvage…qui forment des gousses comme les haricots remplies de graines
– les restes de céréales : orge, avoine, blé ou maïs
– le tournesol, si vous avez pensé à en semer au printemps…

Ces graines régaleront les pinsons, verdiers moineaux, accenteurs, mésanges, sittelles….
(pour l’oseille et les ombellifères, garder des branches entières, les planter dans la neige pour les bouvreuils..)

A la fin de l’automne peuvent aussi être ramassées des baies dans les haies : – grappes du sureau et du sorbier
– boules du lierre et de l’aubépine
– merises (cerises sauvages) et prunelles
– glands du chêne
– faînes du hêtre
– cônes d’épicéa ou pommes de pin…

Tous ces fruits seront appréciés par différentes espèces d’oiseaux : pics, piverts, geais, tourterelles et pigeons…

Recette de  » pains à la graisse » :

• Faites fondre la graisse dans une casserole. Ajoutez-y des graines pour oiseaux.

• 1 kg de graisse de bœuf ou de graisse végétale (non salée)

• Coupez une ficelle d’environ 30 cm de long, fixez une allumette à l’une des extrémités

• 750 g de graines pour oiseaux de préférence «bio»

• Disposez l’allumette dans le fond du pot de yaourt

• Versez ensuite la graisse fondue parsemée de graines, laissez refroidir et durcir…

• C’est tout. Si vous doutez de la solidité de la boule, entourez-la d’un filet (de clémentines par exemple). Suspen- dez-la ou composez un buffet de choix à un endroit visible de la maison et bien entendu, à l’abri des chats.

…puis démoulez délicatement le pain de graisse ainsi obtenu.

Les règles d’un bon nourrissage

-Nourrir uniquement pendant les grands froids ou les pluies incessantes

-disposer de la nourriture matin et soir

– ne pas donner d’aliments salés

-changer l’eau des abreuvoirs régulièrement, les oiseaux ont soif même en hiver nettoyer régulièrement les mangeoires

-tenir les graines à l’abri de l’humidité

-placer les graines et les mangeoires hors de portée des prédateurs, il ne faut pas que les chats aillent s’y nourrir… d’oiseaux !

-ne pas arrêter en plein froid un nourrissage commencé, les oiseaux devenus dé- pendants seraient condamnés

Rédaction : Laurence Gourdel (FCPN),francis Antoine (FCPN), Djamil SAAD (pôle vie associative)/ Mise en page :Djamil SAAD (pôle vie associative) Illustrations : Benoit RoBIN, Djamil SAAD

Source Comment nourrir les oiseaux en hiver : www.fcpn.org/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*