2 sœurs ouvrent un commerce ambulant de produits en vrac, la Vrac’ment bon

produits en vrac

Grâce à ce camion Mon épicerie en vrac, des gens ont accès à la vente en vrac, sans emballage superflu. Et parfois, c’est même l’unique commerce du village.

Depuis juin 2019, une épicerie parcours les routes de Seneffe, en Wallonie en Belgique. Ce camion s’appelle Vrac’ment bon.

Le camion de Vrac’ment bon est équipés de distributeurs, les mêmes que dans les autres commerces.

Sophie et Catherine Pâque, deux sœurs de Seneffe, sont à l’origine de l’idée, . Pourquoi ce projet ? Sophie en a parlé à la RTBF :

« Lorsque nous nous sommes mises en quête d’une surface commerciale, il n’y en avait pas de disponible sur Seneffe. Alors nous nous sommes dit que nous allions nous rendre dans les différents villages de l’entité (qui en compte 7, NDLR). »

« Nous avons aussi constaté que dans certains villages, il n’y avait plus de commerce, plus rien. En discutant, on a entendu que les gens seraient heureux de nous voir arriver. »

Les retours sont bons et l’idée séduit les clients. Une femme a souligné à la RTBF :

« Ça réunit la proximité, l’alimentation de qualité, la production locale, le contact. Le vrac, on n’y est pas encore vraiment habitués (…) On n’a pas toujours le temps ou l’énergie d’aller dans des magasins de vrac qui ne sont pas tout près. Donc, cette initiative, c’est parfait. »

Pour le moment, la vente en vrac se concentre aux grandes agglomérations. Cette idée de camion épicerie ambulante en vrac permettrait de démocratiser ce type de commerce plus sain.

Pour en savoir plus, allez visiter leur page Facebook.

Cyril R.

C’est très probablement mon père qui m’a transmis cette passion que j’essaierai moi-même de transmettre à mes enfants. Dès que j'ai un peu de temps, je profite de l’occasion pour passer du temps dans la nature. Par ailleurs, je m’intéresse également à tout ce qui touche au bien être et à l'écologie de près ou de loin, je suis fasciné par toutes les méthodes d’investigation, vérifiables et reproductibles ayant pour but de produire des connaissances. J’ai donc décidé de rédiger des articles qui touchent à ces domaines. J’espère pouvoir vous transmettre un peu de mon savoir et de mon amour pour la nature.

Un commentaire sur “2 sœurs ouvrent un commerce ambulant de produits en vrac, la Vrac’ment bon

  1. Bonjour,
    bien évidemment nous soutenons l’initiative, mais attention, La Vrac Mobile est un nom déposé. Ici vous parlez de Vrac’ment bon. Merci de corriger 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *