Des études révèlent les conséquences du fluorure quand il est largement présent dans l’eau

conséquences du fluorure
Des études révèlent les conséquences du fluorure quand il est largement présent dans l’eau

Le 13 Septembre 2017 Image credit : Pixabay

Des études révèlent les conséquences du fluorure quand il est largement présent dans l’eau

Le fluorure devrait être accompagné d’une grande étiquette d’avertissement selon l’une des revues médicales les plus prestigieuses au monde. The Lancet a désormais classé le fluor comme neurotoxine, plaçant ce produit chimique omniprésant dans la même catégorie que l’arsenic, le plomb, le mercure, le toluène, le DDT et les PCB.

Le journal médical affirme que le fluorure est «connu pour causer la neurotoxicité du développement chez les êtres humains». Le fluorure de sodium industriel est ajouté à de nombreux approvisionnements en eau dans le monde, mais The Lancet commente désormais les effets néfastes sur la santé de l’eau traitée chimiquement.

Des études révèlent les conséquences du fluorure :

Les auteurs de l’étude insistent sur le fait que «les produits chimiques non testés ne devraient pas être présumés sans danger pour le développement du cerveau, et les produits chimiques dans l’utilisation existante et tous les nouveaux produits chimiques devraient ainsi être testés pour la neurotoxicité du développement».

Le rapport fait également mention de ce qu’il appelle une «pandémie de neurotoxicité du développement». Il mentionne que les déficiences du développement neurologique, comme le TDAH et la dyslexie, ont des répercussions sur des millions de personnes à travers le monde.

L’article de The Lancet n’est pas le seul rapport de ce genre à tirer la sonnette d’alarme sur le fluorure. En 2013, les Instituts nationaux de santé ont constaté que les enfants dans les zones à forte teneur en fluor avaient tendance à avoir un QI « significativement plus faible » par rapport aux enfants ayant des quantités inférieures de fluorure leurs approvisionnements en eau. Il convient de noter que les niveaux étudiés dans ce rapport sont loin de ce qui est permis dans l’approvisionnement en eau des États-Unis.

Mais il affirme que « les résultats appuient la possibilité d’un effet défavorable de l’exposition élevée au fluorure sur le développement neurologique des enfants » et il conclut qu ‘il devrait y avoir davantage de recherches sur l’impact du fluor sur le développement du cerveau dans le futur.

Le spécialiste de l’eau, Roy Speiser, a déclaré à The Guardian que l’information la plus troublante qui se soit produite dans ses recherches sur la toxicité du fluorure est la découverte de cellules cérébrales anormales chez les fœtus exposés à l’eau fluorée in-utero. Il a également déclaré que les mères ont bu de l’eau fluorée dans des «directives sûres» fixées par l’EPA.

Le British Medical Journal a publié un rapport qui contenait davantage de mauvaises nouvelles sur le sujet. Les scientifiques qui ont participé à cette étude ont trouvé un lien avec l’hypothyroïdie, ce qui peut contribuer à la dépression et à la prise de poids.
Heureusement, il existe des solutions pour résoudre ce problème.

Certaines marques proposent une filtration de l’eau de haute qualité pour filtrer le fluorure.  MetalGonTM , de CWR Environmental, est capable de réduire le fluorure de 85 pour cent. En outre, l’eau embouteillée avec la mention désionisée, purifiée ou distillée ne contient pas de fluorure.

Conséquences du fluorure : Sources et références : www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3491930/et ww.herbs-info.com/blog/harvard-study-et/jech.bmj.com/content

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*