Si votre corps sursaute pendant l’endormissement, voici ce que cela signifie

sursaute
Si votre corps sursaute pendant l’endormissement, voici ce que cela signifie

Si votre corps sursaute pendant l’endormissement, voici ce que cela signifie

Vous savez, vous commencez à rêver, mais quand vous êtes sur le point de glisser la tête la première dans ce sommeil profond, vous commencez à tomber, ou quelque chose vous frappe au visage, vous vous réveillez du pays des rêves d’une manière soudaine et surprenante.

Je ne sais pas si vous avez déjà été curieux concernant cet étrange phénomène, mais je me suis toujours demandé pourquoi cela se produisait. Apparemment, il s’agit de quelque chose qui arrive régulièrement aux gens. Et les scientifiques ont enfin compris ce que cela signifie. Ils lui ont même donné un nom officiel, les « Myoclonies d’endormissement ».

Les sursauts du sommeil sont décrits différemment selon les gens, mais les expériences partagées disent qu’on a l’impression de tomber. Curieusement, c’est également décrit comme un démon qui vous étouffe dans votre sommeil.

Sous cette dénomination savante sont classés les phénomènes suivants:

  • on sent l’assoupissement nous gagner et, tout à coup, notre corps se contracte brusquement comme si l’on venait de glisser du trottoir ou de rater une marche ;
  • en position assise à notre bureau, l’esprit occupé par le travail, on remarque d’un seul coup que l’une de nos paupières s’est mise à frémir ;
  • on est soudain pris d’un hoquet incontrôlé que l’on ne peut arrêter qu’en buvant à l’envers ou en respirant dans un sac en papier..

Chacune de ces secousses étranges constitue un mouvement appelé « spasme myoclonique » – c’est-à-dire une secousse ou un spasme musculaire involontaire de courte durée.

Ces phénomènes sont provoqués par une soudaine contraction, par une secousse des muscles, ou par le relâchement qui suit une contraction musculaire

Environ 60 % à 70 % d’entre nous ont déjà fait l’expérience des sursauts du sommeil de temps à autre.

Les chercheurs pensent que certaines causes extérieures, comme la caféine et le tabac, pourraient augmenter la fréquence des sursauts. Ils recommandent d’éviter toutes les boissons contenant de la caféine quelques heures avant d’aller dormir.

Il se trouve également que les médicaments comme Adderall et Ritalin peuvent avoir des effets similaires, et le manque de sommeil déclenche aussi ces phénomènes.

Les sursauts du sommeil sont le plus souvent observés quand une personne s’endort rapidement pendant ou après avoir été dans un état exhaustif. Dans de rares cas, lorsque le corps est vraiment épuisé, le cerveau va traiter les stades de sommeil trop rapidement, croyant que le corps et ses principaux systèmes sont défaillants.

Il répond en vous secouant pour vous réveiller avec une explosion de produits chimiques, que le cerveau peut interpréter, puis générer un rêve conçu pour vous réveiller, ce qui est le principe de base derrière la théorie des « Myoclonies d’endormissement ».

Les sursauts du sommeil ou encore « myoclonies hypnagogiques » sont observés à tout âge. 

Voici quelques-unes de leurs caractéristiques :

  • ils surviennent pendant l’endormissement et en stade 1 de sommeil lent ;
  • il s’agit de sursauts avec contraction soudaine et brève des membres inférieurs atteignant parfois les membres supérieurs et s’accompagnent souvent d’une sensation de chute ;
  • ces sursauts parfois massifs peuvent s’organiser en salves.

Les causes de ces sursauts de sommeil restent encore aujourd’hui assez mystérieuses.

On peut les observer par exemple chez des personnes :

  • ayant des horaires de sommeil irréguliers ;
  • particulièrement stressées.

Complications des sursauts du sommeil et vigilance nécessaire

Si les sursauts du sommeil persistent dans le temps et deviennent invalidants, il convient de faire des examens plus poussés, car la myoclonie du sommeil peut être le symptôme principal d’autres dysfonctionnements du système nerveux tels que :

  • la maladie d’Alzheimer ;
  • la maladie de Parkinson ;
  • La sclérose en plaques ;
  • l’épilepsie.

Le caractère récurrent des sursauts du sommeil peut aussi être le signe d’autres troubles du sommeil plus graves, comme le syndrome des jambes sans repos, auquel cas les mouvements périodiques des membres se développeront dans le futur.

Une myoclonie banale ne nécessite pas de traitement. Mais quand elle est accompagnée de symptômes d’insomnies inexpliqués, il convient de passer des examens pour établir un diagnostic. Ces examens s’étalent sur une nuit complète.

On cherche en premier à éliminer la possibilité d’autres troubles. Une polysomnographie permet alors de vérifier également si la myoclonie est à l’origine de la mauvaise qualité du sommeil.

Vous pouvez afficher les sous-titres choisir en français. Appuyez sur lecture puis allez dans options sous-titres « oui » , puis traduire automatiquement puis en français

Après Si votre corps sursaute pendant l’endormissement, voici ce que cela signifie voir aussi:

Notez cet article

44 commentaires à propos de “Si votre corps sursaute pendant l’endormissement, voici ce que cela signifie”

  1. Comme tout le monde j’ai occasionnellement ce type de sursauts. J’ai commencé à boire du café après l’age de 30 ans (j’en ai 44), sans abuser entre 2 et 4 grand maximum par jour, et je n’ai pas observé d’augmentation du nombre de ces myoclonies.
    Par contre pour moi ces sursauts se manifestent plus souvent lorsque je me couche lorsque je suis vraiment très fatigué et que je m’endors rapidement (comme expliqué dans le texte), en général à des heures décalées plus tardives que les soirs précédents.

  2. comme la plupart des gens et je dirais que tous en ont fait l’expérience… les scientifiques ne cherche pas plus loin que leurs bouts du nez…
    avez vous déjà envisagé que lorsque on s’endort, notre  » Ame » quitte notre corps physique pour ce ressourcer ou faire l’expérience d’autre chose…
    et le fait de sursauter est un rappel de notre corps physique à notre » Ame  » pour qu’il le réintègre, et quand cela ce fait trop vite se sursaut se présente !
    soyer attentif lorsque cela vous arrivera à nouveau de sursauter, si vous n’étiez pas occuper a rêver et que vous avez été retiré de ce rêve brutalement.. ?
    posez vous la question si j’étais entrain de rêver, ou est ce que je me trouvais réellement , dans mon corps physique ou dans une autre réalité ???

    • Oui ça m’arrive tout les soirs, mon ame part picoler et fumer, quand elle rentre bourrée ça me fait sursauter, c’est chiant quoi, le lendemain j’ai un mal de casque…alors que c’est pas moi qui boit !
      Quelqu’un aurait une solution, svp, j’en peux plus…

      • Mais non… Nous faisons cela toutes les nuits. Les différents corps subtils (éthérique, astral, etc) sont reliés au corps physique par ce qu’on appelle la corde d’argent (appelée comme cela en raison de son aspect). Au moment de la mort, ce lien se rompt et là, il n’y pas de retour.
        Mais il s’agit pour l’âme d’un moment de ressourcement nécessaire et quotidien. Le rêve est le souvenir de ces expériences et le résultat d’explorations de dimensions supérieures au physique.
        Si vous jetez un coup d’œil aux expériences hors du corps (William Buhlman, Akhena, par ex.), vous verrez que c’est un phénomène tout à fait naturel.
        Comme l’a mentionné Didier 2 message plus haut, les secousses sont liées à un aller-retour brutal des corps subtils (et de l’âme, pour faire très court) dans le corps physique.
        Cela est lié à une grande fatigue. Après une période de veille trop longue ou éprouvante, vous, en tant qu’âme, vous échappez dès que votre corps est couché et en sécurité. Vous le faites parfois tellement vite que ça vous effraie et vous voilà de retour dans le physique « en catastrophe ».
        Il existe des exercices qui permettent d’apprivoiser ces sensations et de faire des sorties conscients hors du corps : ce qu’on appelle aussi les voyages astraux.

      • bonjour,pas du tout selon les expérienceur de la sorti hors du corps,l’âme ou (corp d’énergie) est relier a notre corps physique par la corde d’argent,donc point de mort si notre âme quitte notre corps.

    • Point de vue très intéressant…

      Cela m’arrive souvent de sursauter et je ne bois qu’un café le matin, je ne fume pas et je ne prends pas de médicaments… donc…

      Je ferais plus attention la prochaine fois que cela m’arrive.
      Merci

    • Moi aussi,je reviens de lau de la.Autrement dit je reviens de mon voyage astral dans cest car la,mon âme réintègre mon corps terrestre,voilà tout…Ce n’est pas médical mais plutôt spirituel…

  3. Didier … le seul qui se trouve en dehors de toute réalité, c’est toi. Reste donc au pays des rêves, c’est probablement plus réconfortant pour toi que d’affronter une réalité que tu n’es pas prêt à accepter … Allez, bonne nuit !

    • Chacun voit les choses à sa façon !
      Faut préciser que c’est encore une théorie des scientifiques, on fait le choix d’y croire ou pas.

    • Didier n’est pas seul, bien au contraire.
      Et affirmer que la réalité se limite à ce que vous percevez avec vos 5 sens, c’est une croyance. Et une croyance que je respecte, je précise. Mais chacun à ses croyances. Et je ne crois pas qu’intégrer de nouvelles dimensions dans notre expérience soit une fuite en avant face à une réalité qui ne nous conviendrait pas. C’est un enrichissement.
      Qualifier de doux rêveurs ou de fous les gens qui se permettent de penser autrement, voilà certainement un déni de réalité.

  4. Je ne bois pas je ne fume pas, et ça m’arrive .Il y a longtemps de ça on m’avait dis que c’était tout simplement le cœur qui s’arrêtait de battre un dixième de seconde et reprenais tout seul..

    • Celui qui vous a dit ça c’est bien foutu de vous. Quand le coeur arrete de battre le cerveau n’est plus irrigué et on est mort du coup on devient un légume.
      Ciao le légume qui gobe tous et n’importe quoi.

      • Pas forcément Lili , j’ai connu une personne qui faisait de l’apnée dans son sommeil , vivant seul il ne s’en était jamais aperçu, des années après il perdé ses cheveux , Il à était en observation à l’hôpital et ils lui ont dis qu’il fesait de l’apnée à un stade avancé son coeur s’arrêter quelques seconde et reprenais se qui expliquer sa fatigue , sa perte de cheveux ….. C’est fortement possible , j’ai eu un professeur qui à étais victime d’un arrêt cardiaque, qui avec chance s’en est sorti se n est pas un légumes à l’heure qu’il est 🙂 alors que son coeur c’est arrêter , Il aujourd’hui toujours prof 😉

      • Lili si tu t absenais d ecrire au lieu de dire n importe quoi, tu serais sympa, et puis ca eviterait que tu te ridiculise. Gobe un epeu de connaissances a lieu de vomir tes betises

        • Le cœur s’arrête de battre pendant plusieurs millisecondes tout le temps…. Entre les battements.

          D’ailleurs, j’ai arrêté de fumer entre les clopes.

  5. Oui le coeur peut s’arrêter quelques secondes voires quelques minutes donc……….Personnellement, j’ai ça régulièrement et à moi aussi les toubibs m’ont affirmés que c’est le coeur qui s’arrête quelques secondes et reprend.

  6. Qu’est ce qu’on peut lire comme connerie (avec tout le respect que je dois à la personne qui a rédigé cet article ainsi qu’à un certain nombre d’intervenants …..

    1- il y’a des millions de personnes qui « souffrent » de ces sursauts alors qu’elles ne prennent aucun excitant (café, thé, tabac, ou n’importe quel autre type de drogue)

    2- Sur quelle base (expérience, études scientifiques) basez vous pour dire que « notre âme quitte notre corps pendant ou au début de notre sommeil » ?

    3- les spasmes dont vous parlez sont des réactions neuromusculaires qui sont tout simplement dû à des avitaminoses (déficience en vitamines mais aussi en certains sels minéraux) comme lorsque nous avons involontairement des crampes ….

    Les déficiences qui peuvent favoriser ces spasmes sont essentiellement :
    – le magnesium.
    – les Vit B ( essentiellement la B1, la B6 et la B12)
    – la Vit D (dans certains cas).

    Je vous souhaite une bonne santé à vous toutes et à vous tous.

    • bonsoir , vous demandez des preuves scientifiques donc vous croyez plus un domaine où la parole est remise en cause sur bien des sujets siècles après siècle? svp, avant de dire que ce sont des conneries ouvrez votre esprit à de nouvelles opinions:

      le sommeil est un moment ou l’on est bien, où le corps et le cerveau ne reçoivent plus les informations des 5 sens et de l’égo. Donc il y a seulement l’inconscient qui montre des images (les rêves).
      Certaines personnes ont déjà fait l’expérience de rêve tellement lucides que le champs des possibilités était infini. Au réveil, une sensation étrange d’avoir été dans « un autre monde »… En fait elles ont vécu le même état que durant une transe, où l’âme sort du corps.

  7. Ces sauts dans l’endormissement sont tout simplement explicable par le fait que l’on passe de l’endormissement au sommeil profond trop rapidement.
    Le cerveau croit alors que l’on va mourrir et envoie une decharge d’adrénaline pour stimuler tout nos muscles

    • Ce que tu décris est une secousse hypnique. Ce n’est pas tout à fait la même chose mais je suis d’accord avec toi que c’est tout aussi désagréable.

  8. Je trouve ce dernier commentaire très intéressant. Pour ma part, effectivement, cela arrive quand le décalage temporel entre activité et sommeil est bref et quand il y a un grand décalage dans l’intensité (activité marquée et sommeil rapide)… La conscience doit être trop vite par rapport aux besoins du corps…). C’est comme ça que je le ressens. Mais c’est assez désagréable je trouve, comme si notre cerveau nous envoyait une alerte, une information dont on se passerait… Un bug en fait…

  9. Bonjour,
    Ayant eu une expérience de cette décharge électrique pas plus tard qu’hier soir, je me permets de vous dire qu’effectivement cela est trés désagréable et je me pose quelques questions à cause de çà. On m’a déclaré un SAS et j’ai une fatigue chronique avec des effets plus que génant. Le probleme c’est qu’effectivement la médecine traditionnelle n’est pas, à mon avis, suffisamment éclairée sur le sujet !
    Je n’ai jamais parlé de cette EMI que j’ai eu quand j’avais 3 ans, suite à une opération des amygdales qui s’est mal passé. Que me conseillez vous ? dois-je voir un psy ? Mais je ne suis pas fou…

  10. J en ai eu une dizaine d’affilée hier. Lapetoche de ma vie un écrannoir et un point blanc au centre. Une déchargede courant très intense entre deux sommeils. 2 reves qui se chevauchent et qui re iennent en boucle. C est flippant.

  11. Bonjour,cela fait plusieurs nuits que durant mon sommeil ma tête va se mettre à tourner de gauche à droite de plus en plus vite jusqu’à ce que je me réveille en sursaut
    Mon mari est réveillé dû ces mouvements.
    Le matin je me sens fatigué
    Si quelqu’un peut m’aider?
    Merci

  12. moi également je subi ces sauts (impression de tomber d’un étage) ou secousse intempestive et forte – qui évidemment me réveille derechef !! cela depuis ma tendre enfance et à présent je suis une mamie et ça continue !! davantage à certaines périodes, mais j’en sais pas plus ?? KEZAKO ??

  13. Je parlerais plutôt de secousse hippique, en fait notre âme se retrouve dans un cheval qui fait un refus à l’obstacle et ça nous reveille. Voila ma thérorie

  14. Lorsque je suis couché Je suis pris de petites secousses autour des genoux assez gênant et il m arrive d avoir des soubresauts de l une ou l’ autre de mes épaules ou de tout mon corps supérieur de la taille jusqu’ au cou .c et inquiétant ça revient régulièrement. De plus j’ ai les idées instables depuis une chute sur. La tete une syncope qui m a conduit aux urgences et pose de pace macker..l accuponcture ,homéopathie ou autre pourrait il m aider de plus j’ ai un problème d équilibre je ne sais plus marcher qu en regardant le sol et très grande appréhension de la médecine et ses conclusions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*