12 comportements pour déchiffrer le langage de l’abus narcissique

Le 25 Juillet 2018. Image crédit :depositphotos.com

12 comportements pour déchiffrer le langage de l’abus narcissique

Par Magali Caille

J’ai été submergée d’attention et d’adoration, après quelques semaines seulement j’ai reçu une déclaration d’amour sans fin et il m’a dit que j’étais son âme soeur, que j’avais apporté du sens à son existence dépourvue de sens.

Il était tout ce qu’il avait toujours voulu, rêvé, espéré, disait-il, et il le prouvait tous les jours en me noyant d’amour et de passion. Notre relation était très fusionnelle, nous faisions l’amour plusieurs fois par jour. J’avais de ses nouvelles à peu près toutes les heures. Il m’écrivait des notes, des poésies, récitait des poèmes en public, et disait à tout le monde que j’allais devenir sa femme, la mère de ses enfants.

Je n’ai pas eu le temps de réfléchir, de me poser des questions. Je ne pouvais rien faire d’autre que l’aimer aveuglément, c’était effrayant, mais je ne voulais pas partir.

Mais ensuite, j’ai découvert…

Les 12 comportements pour déchiffrer le langage de l’abus narcissique  :

Le bombardement d’amour

Il s’agit d’une tactique de manipulation impliquant des démonstrations somptueuses et des bombardements constants d’attention et d’affection dans une tentative de prendre le contrôle en faisant avancer la relation rapidement.

Tout ce qu’il faisait était parfait. Tout ce qu’il disait était parfait. C’était comme s’il avait eu un aperçu secret de mon âme et de ce que je voulais dans une relation, comme si je lui avais remis une liste des 20 meilleures qualités que j’attendais d’un homme. Il a dit que c’était parce que nous nous connaissions dans une vie antérieure et que nous étions destinés à nous rencontrer et que j’étais simplement apparue au bon moment.

Mais ensuite, j’ai découvert …

Lire : 31 techniques pour désamorcer les agressions et les manipulations.

La calcul

Un acte calculé et prédateur d’entraîner une personne dans une position plus dépendante et isolée en revendiquant un «lien spécial» où on devient plus vulnérable pour accepter de futurs comportements abusifs.

Je lui ai tout donné, sans rien remettre en question, sans réserve: ma bonté, ma loyauté, mon amour, mon pardon à plusieurs reprises.

Mais ensuite j’ai découvert…

L’empathe

Une personne très sensible et empathique qui ressent souvent les émotions des autres souvent au détriment de son propre bien-être émotionnel.

Je pardonnais et j’étais pleine de compréhension. Je devais l’être. Sinon, j’aurais été obligée d’écouter ces voix plus silencieuses dans ma tête qui m’indiquaient que quelque chose n’allait pas, que ça ne collait pas. J’aurais dû ouvrir les yeux et voir les petites fissures dans le miroir brillant de l’amour qui avait commencé à se former.

Mais ensuite, j’ai découvert…

Le menteur pathologique

Une personne qui ment de manière générale et compulsive afin de répondre à ses propres besoins.

Au fil des ans, même si je tombais sur quelque chose de nouveau qui me faisait remettre en question la relation, il me noyait dans un tel amour que je ne pouvais m’empêcher d’être étourdie, même de remettre en question le mien, et je n’osais pas penser à ses intentions terribles. Comment aurais-pu je penser qu’il ferait cela ? Je l’aimais, après tout, et j’étais son âme sœur, comme il l’affirmait. Il avait changé et c’était à cause de moi.

Mais ensuite, j’ai découvert..

Découvrez aussi : Manipulation psychologique: 9 techniques utilisées par les Pervers Narcissiques pour contrôler votre vie…

Le hoovering

C’est une tactique utilisée pour « aspirer » la victime en présentant un comportement amélioré ou souhaitable.

Nous sommes devenus le couple qui avait tout. Il me montrait comme une nouvelle voiture. Les gens voulaient connaître notre histoire d’amour et je suis devenue une experte pour le raconter. J’ai omis les plus petits morceaux, bien sûr, les moments imprévisibles ici et là qui sont apparus et ont disparu si rapidement qu’il était plus facile de les repousser, comme les noms de femmes qui semblaient surgir ici et là, partout , et puis nulle part.

Mais ensuite, j’ai découvert …

La normalisation

Une tactique utilisée pour désensibiliser une personne à des comportements inappropriés ou abusifs; manipuler une personne pour qu’elle accepte quelque chose qui est contraire à la loi, les normes sociales ou son propre code de conduite.

Sortir avec lui dans des situations sociales est devenu un spectacle. J’étais en admiration devant la façon dont il traversait une pièce, capturait chaque once d’énergie qu’il y avait à prendre. Tout le monde l’aimait, du moins c’est ce que je pensais. Tout son charme était désormais dirigé vers n’importe quelle autre femme dans sa présence immédiate, peu importe son âge, peu importe si elle était mariée ou célibataire. Tout ce qu’il voulait c’était la faire rire ou sourire par ses propres efforts.

Mais ensuite, j’ai découvert …

Le blâme

Le besoin insatiable d’un narcissique d’attirer l’attention et l’adoration des autres dans le but de les édifier et de confirmer leur faux sentiment de supériorité.

Je me blâmais pour tout. Ensuite, je lui ai rejeté la faute pour les enfants. Il n’était pas d’accord. Il m’a dit que tout était de ma faute, que je n’étais pas capable pas gérer mes propres enfants. Il me comparais avec toutes les autres mères. Elles pouvaient toutes le faire, pourquoi pas moi?

Mais ensuite, j’ai découvert…

Voir : Manipulation : Les pièges à éviter avec les manipulateurs

L’abus ambiant

Les courants furtifs, subtils et souterrains de maltraitance qui passent parfois inaperçus même par les victimes elles-mêmes jusqu’à ce qu’il soit trop tard; une atmosphère d’intimidation, de peur et d’instabilité; que l’on considère souvent comme le type d’abus le plus dangereux.

Durant les dernières années, il y avait des jours où je ne voulais pas quitter ma maison, les poches sombres sous les yeux de tous les pleurs, les cris et les supplications, laissant croire que j’étais une femme battue. Mais ce n’était pas le cas. À plusieurs reprises, il a mis ses mains autour de mon cou, professant son amour tout en serrant, mais il lâchait toujours au moment où j’avais le vertige ou si j’avais besoin de respirer, puis je m’effondrais et pleurais en promettant qu’il ne me ferait jamais de mal. J’ai appris à rester stoïque pendant ce rituel et j’écoutais patiemment tout en me rappelant à quel point j’avais de la chance d’avoir un homme qui m’aimait autant, qui me supportait. Je me disais que j’avais de la chance de l’avoir, surtout quand je commençais à ressentir de la folie, à perdre toute logique, à m’interroger à chaque instant, à regarder dans le miroir jour après jour et à ne pas reconnaître la femme qui me regardait.

Mais ensuite, j’ai découvert…

Le gaslighting

Une forme d’abus mental qui comprend le lavage de cerveau ou la persuasion d’un individu en bonne santé mentale que sa compréhension de la réalité est fausse, faisant en sorte que les victimes doutent de leur propre mémoire, perception et santé mentale.

Avec le temps, je me suis isolée, même s’il me laissait toujours dîner avec des amis de temps en temps, ou aller voir ma mère. Mais une fois que je rentrais, ses questions devenaient de plus en plus persistantes.

Mais ensuite, j’ai découvert…

Lire aussi : 4 comportements qui révèlent que votre partenaire utilise le gaslighting

La projection

Un mécanisme de défense psychologique où une personne «projette» ses propres pensées, sentiments ou actions indésirables sur quelqu’un d’autre afin de demander l’acquittement de sa propre conscience; exemple: accuser la victime d’infidélité lorsque l’accusateur est en réalité celui qui est infidèle.

Mais ensuite, j’ai découvert …

Le traitement silencieux

L’arme préférée des narcissiques; une forme passive-agressive d’abus émotionnel dans laquelle le mécontentement, la désapprobation et le mépris se manifestent à travers des gestes non verbaux, comme les regards furieux, tout en maintenant le silence verbal.

Les deux dernières années, je me suis engourdie pour éviter tout sentiment. De cette façon, même quand je savais qu’il mentait ou quand je découvrais quelque chose qu’il avait fait, ça simplifiait tout. Et je n’étais pas du tout consciente du fait que d’autres forces plus fortes étaient à l’œuvre et travaillaient pour me garder engourdie, silencieuse et affaiblie.

À cause de l’état physique faible dans lequel je vivais, des maux de ventre quotidiens, des nausées et des attaques de panique, je n’avais pas non plus la force ou l’énergie nécessaire pour faire face à des traumatismes supplémentaires soudains, ou mentir à propos de moi à nos amis, ou ses infidélités. Dans ce coma émotionnel auto-induit, la vie quotidienne prenait une qualité de rêve, et me permettait de m’abriter à l’extérieur ce qui me semblait une tornade menaçant de détruire tout ce que je savais. Je me suis cachée, je me suis recroquevillée, j’ai reculé, et j’ai abandonné tout espoir que quelque chose soit de nouveau bon.

Mais ensuite, je me suis retrouvée dans le bureau d’un psychologue et j’ai découvert …

Le trouble de la personnalité narcissique

Un trouble de la personnalité dans lequel l’individu a une image de soi déformée, des émotions instables et intenses, est trop préoccupé par la vanité, le prestige, le pouvoir et l’adéquation personnelle, manque d’empathie et a un sentiment exagéré de supériorité. Cela est étroitement associé à l’égocentrisme – une caractéristique de la personnalité dans laquelle les gens se perçoivent eux-mêmes et leurs intérêts et opinions sont les seuls qui comptent vraiment.

J’ai été victime d’abus émotionnel. Mais mon histoire ne s’arrête pas là. En fait, c’est là qu’elle commence.

Découvrez aussi : Les troubles anxieux sont généralement provoqués par une exposition à l’abus narcissique

Grâce à l’éducation et l’éveil, j’ai non seulement survécu, mais j’ai prospéré dans ma nouvelle vie de liberté et de paix. J’étais une victime, mais je ne le suis plus. Ceci, cependant, était seulement dû au voyage que j’ai fait pour comprendre ce que j’ai exactement vécu dans ma relation avec un narcissique, qui comprenait la compréhension du langage qui l’entoure. Avec cette connaissance, j’ai alors pu me pardonner, reconnaître que je n’étais pas le problème.

Mais par-dessus tout, ma guérison n’est venue que parce que je m’accordais l’amour et le temps nécessaires pour guérir. Contrairement à toutes ces années, maintenant, quand je me regarde dans le miroir, je reconnais immédiatement la femme qui regarde en arrière. Et elle est éveillée, courageuse, aimante, forte et compatissante, en revanche, elle n’a jamais été folle.

Si vous pensez être victime d’abus narcissique, j’espère que grâce à votre propre éducation et à votre propre illumination, vous obtiendrez les outils et le soutien nécessaires pour vous aider à fuir vos souffrances et à trouver la paix que vous méritez.

3 commentaires à propos de “12 comportements pour déchiffrer le langage de l’abus narcissique

  1. Cet article arrive à point dans ma vie. Je viens de terminer une relation de 3 ans avec un homme que j ai cru être l homme de ma vie. J ai decouvert qu il me trompait. Malgre tout, je lui aurais pardonne et repris sans question tellement je l aimais et que son emprise sur moi etait grande! J ai decouvert par la suite qu il m avait meme vole de l argent et abuse de ma confiance a plusieurs reprises. C est tellement devastateur lorsque l on se rend compte que tout n etait que mirage. Que cet amour dans lequel on s est jete corps et ame n etait en fait qu une manifestation de son ego… j en ai ete demollie pendant des mois. Je me releve à peine…. votre article m aide a voir clair et à continuer ma route. Merci

  2. Il doit y avoir plus d’informations comme celle-ci en français. Je suis l’anglais comme langue maternelle et j’ai essayé de trouver des informations en français pour ma famille et mes amis. Il y a beaucoup de groupes, de vidéos et d’informations en anglais, mais j’ai du mal à trouver la même information en français. C’est un sujet extrêmement important. Merci 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*