Des études suggèrent que le cannabis protège le foie des ravages de l’alcool !)

cannabis protège le foieLe 29 Juin 2018. Image crédit : Pixabay

Des études suggèrent que le cannabis protège le foie des ravages de l’alcool !

Par Frédérique Dumont

Pour commencer,  nous ne voulons pas et vous déconseillons fortement de fumer du cannabis et, encore moins de boire de l’alcool en prétextant que vous avez fumé de l’herbe! Toutefois, des études stipulent que le cannabis aurait des conséquences positifs sur le foie…

La recherche a été publiée le 10 février 2018 dans le magasine Early View, elle a été faites par des scientifiques de l’University du Massachusetts Lowell (USA) et de l’Université de Québec, cette étude montre que les buveurs d’alcool fumant aussi de cannabis ont moins de chances de développer des maladies du foie. Parmi les maladies citées, il ya le carcinome hépatocellulaire, la cirrhose, l’hépatite ou encore la stéatose et plusieurs cancers du foie.

Lire aussi : MedChexRx, le nouveau chewing-gum à base de cannabis qui soulage la Fibromyalgie

Dans le cadre de cette recherche, les chercheurs ont étudié les dossiers de plus de 320 000 patients ayant des antécédents de consommation abusive d’alcool. Ces recherches suggèrent que les gens fumant de l’herbe ou cannabis sont « mieux protégées contre les maladies alcooliques du foie » et les chiffres donnés sont plutôt surprenants :

Les gros buveurs d’alcool ne fumant pas de cannabis ont 90 % de chances de développer une maladie du foie contre 8 % chez les gros buveurs fumant aussi de l’herbe ! Dans le cas d’une forte dépendance au cannabis, ce chiffre chuterait même à 1,36 % !

Si les propriétés anti-inflammatoires du cannabis sont connues depuis plusieurs années maintenant, il faut savoir que notre corps possède un système endocannabinoïde ayant un effet sur la fonction immunitaire, sur l’appétit, et aussi la mémoire.  Les deux récepteurs endocannabinoïdes les plus connus sont les CB-1 et CB-2, présents dans tout le corps humain dont le foie, où leur fonction influence l’apparition des maladies. En plus de cela, si le CB-1 endommage notre foie, le CB-2 semble au contraire lui apporter une protection.

Voir aussi : Le cannabis à usage thérapeutique légalisé en Allemagne

Les scientifiques estiment qu’il faudrait un « équilibre entre l’agonisme CB-1 et CB-2 », en adaptant sa consommation afin de ne conserver que les bienfaits du cannabis pour le foie. Cependant, cet équilibre n’est pas encore connu.

Attention, il ne faudra pas non plus tirer des conclusions trop rapidement, car il s’agit d’une étude de corrélation basée sur la population.

En revanche, le fait est que ces recherches semblent confirmer la conclusion d’une précédente étude menée par l’École de médecine de l’Université de Stanford et publiée dans le magasine Plos One le 19 octobre 2017. Les chercheurs ont analysé 8 200 dossiers médicaux et ont constaté que la plus faible prévalence de la stéatose hépatique non alcoolique a été observée chez les gros fumeurs de cannabis.

Article connexe : Cette capsule au cannabis est si puissante qu’elle pourrait remplacer tous les antalgiques

Sources : Vice NEWSThe Daily Chronic

Notez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*